Palestine occupée

Un haut responsable du Hamas : le président ‘palestinien’ Abbas est en train de lancer une guerre totale en Cisjordanie


Dans la même rubrique:
< >

Un haut responsable du Hamas au Liban a accusé, hier, le président palestinien ‘modéré’ Mahmoud Abbas de lancer une guerre totale contre sa propre formation de résistance (le Hamas).

Par International Herald Tribune


International Herald Tribune
Vendredi 24 Août 2007

Oussama Hamdan, qui est le représentant du Hamas au Liban, a déclaré à des journalistes qu’Abbas s’efforce de transformer ‘sa’ Cisjordanie sous dictature Fatah en une « zone de non-droit, contrôlée par les chefs de multiples services de sécurité ».

Il a ajouté que ces mesures, que s’apprête à prendre le chef du Fatah, n’amèneraient pas « le Hamas à abandonner ses méthodes de résistance, ni les droits du peuple palestinien ».

Le Hamas a accédé au pouvoir en Cisjordanie et dans la bande de Gaza en mars 2006. Mais après plusieurs mois de combats internes palestiniens, qui ont culminé avec la prise du contrôle de la bande de Gaza par le Hamas, par la force armée, au mois de juin, Abbas a mis sur pied son gouvernement en Cisjordanie, et il a limogé les responsables Hamas.

Depuis lors, Israël et la communauté internationale ont adopté Abbas, dans une tentative visant à empêcher les militantes islamistes de marquer de nouveaux points. Le Hamas se retrouve largement isolé dans la bande de Gaza. Ses responsables se plaignent depuis des semaines de répressions et de rafles à leur encontre en Cisjordanie, effectuées par le Fatah (la bande à Abbas).

Hier, des responsables du Hamas dans les territoires palestiniens ont indiqué que neuf militants du Hamas, dont un prédicateur de mosquée, étaient détenus en Cisjordanie.

« Ce qui est en train de se passer, en Cisjordanie, c’est une guerre totale contre le Hamas », a déclaré Hamdan. « Nous voudrions rappeler à ceux qui imagineraient les choses autrement que le Hamas a su faire face à une campagne sauvage de l’ennemi (Israël) au cours des années passées, et qu’il a eu des centaines de martyrs et des milliers de prisonniers : cela n’a pas amené pour autant le peuple à se détourner de lui. Au contraire. »

Evoquant une proposition faite par Abbas de déployer une force internationale de maintien de la paix dans la bande de Gaza, Hamdan a déclaré que le président palestinien ne fait pas autre chose que d’ « appeler à mijoter une nouvelle occupation, sous couvert de slogans creux à base de « forces internationales » ».

International Herald Tribune
Source ISM
Traduction : Marcel Charbonnier


Vendredi 24 Août 2007

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires