Flagrant délit media-mensonges

Un étrange enquêteur nommé au Tribunal spécial de l’ONU pour le Liban


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 12:55 LE 4ieme POUVOIR AU SERVICE DES OLIGARCHIES

Mercredi 7 Septembre 2016 - 15:34 Will'ow be back



Mardi 23 Décembre 2008

Un étrange enquêteur nommé au Tribunal spécial de l’ONU pour le Liban
Nick Khaldas, commissaire adjoint de la police de Nouvelles-Galles-du-Sud (Australie), a été nommé enquêteur en chef du Tribunal spécial des Nations unies pour le Liban, une juridiction chargée de juger l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafik Hariri, ainsi que 22 autres meurtres politiques.

Nick Khaldas, un juif égyptien naturalisé Australien, est célébre pour avoir enquêté sur l’assassinat politique du syndicaliste et député John Newman, en 1994. Honoré par le FBI, en 2004, M. Khaldas est devenu conseiller des enquêteurs du Tribunal spécial irakien qui a condamné à mort Saddam Hussein à l’issue d’une parodie de procès. Récemment, il a organisé le plan de surveillance anti-terroriste des minorités ethniques en Nouvelles-Galles-du-Sud.

La sincérité de M. Khaldas a été mise en doute par le quotidien libanais Al-Akbhar, qui a rappelé la polémique entourant l’affaire Newman. Selon la version officielle, le parlementaire travailliste qui menait une campagne contre les gangs, aurait été assassiné sur ordre d’un tenancier de boîte de nuit qui s’était auparavant vainement présenté aux élections contre lui, Phuong Ngo. Cependant, un autre suspect, le conseiller municipal Albert Ranse, avait avoué devant Nick Khaldas être le véritable commanditaire du meurtre, mais le policier avait omis de transmettre le procès-verbal d’audition aux magistrats. Accusé de soustraction d’information et de parjure, M. Khaldas avait été blanchi par la Justice australienne après avoir reconnu une erreur. Malgré ce rebondissement, la condamnation de M. Ngo n’avait pas été révisée.

Initialement, le Tribunal spécial des Nations Unies pour le Liban a été constitué avec l’idée qu’une juridiction ordinaire ne serait pas capable de juger des dirigeants syriens si l’enquête prenait cette direction. Ses détracteurs l’ont présenté comme une machine de guerre américano-saoudienne contre la Syrie.

Contrairement à son intitulé, le Tribunal spécial des Nations Unies pour le Liban n’est pas un organe subsidiaire de l’ONU, mais un organe conventionnel créé conjointement par le secrétaire général de l’ONU et par le gouvernement libanais à la demande de la majorité des membres du Conseil de sécurité. Or, la Charte de San Francisco ne reconnaît pas une telle compétence au Conseil de sécurité et encore moins au secrétaire général. Quand au gouvernement libanais de l’époque, il ne pouvait prétendre qu’à expédier les affaires courantes et n’était pas constitutionnellement habilité à négocier une telle convention, ainsi que l’a rappelé le président de la République libanaise.

Les frais considérables engendrés par le Tribunal seront couvert à 49 % par le Liban. Le reste sera principalement payé par l’Arabie saoudite, l’ex-Premier ministre libanais étant de nationalité saoudienne. Le royaume wahhabite applique une version rigoriste de la charia et sa Justice est décrite par la plupart des organisations de défense des Droits de l’homme comme partiale et corrompue.

Le Tribunal spécial examinera les conclusions de la Commission internationale, successivement présidée par Detlev Mehlis, Serge Brammertz et Daniel Bellemare. Lié de longue date aux intérêts états-uniens, M. Mehlis avait dû quitter précipitamment ses fonctions après que les principaux témoignages sur lesquels ils s’appuyait se soient avérés mensongers. Son adjoint, le commissaire Gerhard Lehmann, à la fois policier allemand et agent de la CIA, est impliqué dans les enlèvements, séquestrations et tortures perpétrés par la CIA en Europe.

Le témoin clé de la Commission d’enquête, Mohamed Zuhair As-Siddik, a « disparu » le 13 mars 2008 à Paris, alors qu’il se trouvait sous la responsabilité des autorités françaises. Il avait reconnu publiquement avoir été payé par Saad Hariri, fils de la victime, et Walid Jumblatt, vice-président de l’Internationale socialiste, pour déposer un faux témoignage accusant les autorités syriennes.

http://www.voltairenet.org/article158873.html http://www.voltairenet.org/article158873.html



Mardi 23 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par Aigle le 23/12/2008 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le meme scenario que l'Affaire Lockerbie ou le Lybien ( il faut dire ARABE ° ) est en perpete malgré que le SEUL TEMOIN A CHARGE , UN CHYPRIOTE A RECONNU DEPUIS LE DEBUT DE L'ETE 2008 QU'il a fait un faut temoignage contre 2 000 000 DOLLARS ......LES AVOCATS DE L'ARABE ONT DEMONTRE DEVANT LA COUR SUPREME DE LA PERFIDE ALBION LA MASCARADE JUDICIAIRE QUI A MENE LEUR CLIENT A PERPETE ....Cette meme COUR A RECONNU LES ARGUMENTS PRESENTES ET ORDONNE LA REVISION DU PROCES ....SEULEMENT LA SIONISTONAZIE ( elle affiche son AMOUR EHONTE A L'ENDROIT DE LA MONSTRUOSITE NAZIE DU HAUT DE SA FONCTION ) A LA TETE DE LA JURIDICTION ECOSSAISE A PREFERE PROGRAMMER LA REVISION EN FIN 2009 c'est a dire pour laisser l'ARABE crever ( il est en phase terminale du cancer de la prostate ) de maniere à couvrir les veritables commenditaires du CRIME DE LOCKERBIE

2.Posté par claudio le 23/12/2008 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle mascarade ! Le Liban devrait récuser cet enquêteur dont la partialité ne sera que trop évidente.
Et d'ailleurs pourquoi un tribunal international pour juger une affaire manifestement interne à la République libanaise qui dispose de sa propre justice ?
Osera t-on élaborer une justice d'exception pour Israël ?
Mais la faute n'est à imputer qu'aux arabes qui de jour en jour se complaisent dans la bassesse, l'avilissement et le déshonneur. D'accord, on répondra que seuls les dirigeants sont responsables de cette situation ubuesque mais tout de même ! Cela fait des décennies que les arabes se font gifler ouvertement par l'Occident sous l'impulsion des sionistes et les peuples ne bougent pas ! C'est du fatalisme, de la pleutrerie ou tout simplement de l'imbécilité ?
Il ne sert à rien de hurler et de s'agiter autour de la religion si en même temps on courbe l'échine devant ses ennemis.
Que reste t-ils aux arabes ? Rien ! Même pas l'honneur !!!

3.Posté par El-arabi le 23/12/2008 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Claudio
"Que reste t-ils aux arabes ? Rien ! Même pas l'honneur !!! "
Comme vous y allez, camarade ! J'apprécie souvent vos pertinents commentaires. Mais la modestie requise pour prétendre juger des peuples, semble vous faire cruellement défaut !
L' offense n' est pas loin et, emporté par votre fougue, vous franchissez allègrement la ligne rouge !
Je vous rappelle que, le merveilleux peuple frère palestinien nous donne l' exemple d' un peuple farouche qui résiste et ne plie pas face à la conjuration mondialiste menée par Israel ! Coût : 60 ans de NAKBA , des millions de refugiés, des dizaines de milliers de morts et de blessés. Blocus, destructions, emprisonnements, liquidations, disparitions sont le lot quotidien des ces martyrs de la Liberté, du patriotisme et d'une Foi religieuse sans failles !
La résistance libanaise a donné une leçon magistrale à la machine de guerre israelienne et, forcé l'admiration du monde entier ! Vous n' êtes pas sans connaître le prix payé par ce peuple indomptable !
Les peuples arabes, écrasés(1) , laminés par les dictatures locales portées à bout de bras par l'empire yankee et ses alliés, attendent leur heure et ont une autre vision de leur avenir qu'une vision matérialiste voire marxisante qui est le lot des peuples dits du monde "libre" !
Je vous demande donc un peu de retenu et de plus de respect pour tous ces peuples humiliés et trahis par ceux-là même qui sont en charge de les défendre !
(1) Egypte : Forces de police : 1.000.000
Armée : 380.000
Sans commentaire.

4.Posté par claudio le 23/12/2008 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon cher El-arabi,

Soyez certain qu'il n'est point dans mon intention d'offenser le grand peuple arabe qui a su tant donner au monde. Que ce soit dans le domaine scientifique, philosophique ou humain !
Je suis dur dans mes propos, certes, et si je vous ai blessé, je le regrette, soyez en assuré, et vous prie de m'en excuser.
Cependant, devant le constat de tant d'atteintes à votre dignité, je me révolte devant l'immobilisme des peuples arabes qui persistent à maintenir au pouvoir les dictateurs que vous décriez très justement. Ces gens là ne partiront pas d'eux-mêmes. Ils ont ont goûté au pouvoir absolu et pensent probablement qu'il est tellement facile de s'y maintenir et se permettent de trahir votre cause.
Seul un mouvement populaire intense est en mesure de chasser le mal qui ronge le peuple arabe.
Tout ce que ces assoiffés de pouvoir entreprennent, ils le font en votre nom et par conséquent, à défaut de réaction de votre part, une partie de la responsabilité vous incombe.
Vous pouvez me rétorquer que je n'ai qu'à commencer par balayer devant ma porte, vu que La France et l'Europe sont autant giflées par les sionistes que vous l'êtes et vous aurez raison. Nous sommes quasiment dans la même situation et je n'ai jamais hésité (vous pouvez relire mes écrits) à stigmatiser notre comportement en avançant des propos bien plus durs que ceux employés ici vis à vis des arabes. Je "nous" ai traités de criminels parce que complices des crimes d'Israël. J'ai dénoncé avec force les dérives de nos leaders. Je me suis attaqué à notre propre Eglise en dénonçant ses méfaits historiques. Mais j'ai continuellement fait preuve de respect et de considération sincères à l'égard de l'Islam et des musulmans que j'ai eu le plaisir d'étudier un peu.
Il faut avoir le courage, de temps à autre, de se claquer soi-même et de piquer ses amis pour les pousser à l'éveil et à la prise de conscience. Il suffit parfois d'une parole, d'un écrit, pour ébranler les esprits endormis.
C'est ce que j'essaie de faire avec mes faibles moyens et dans la souffrance éprouvée devant mon impuissance à y porter remède.
Tout ce que vous dites sur le combat héroïque des peuples palestiniens et libanais est vrai et j'ajouterai l'Irak qui n'a pas encore abandonné la bataille. Ils vaincront, j'en suis intimement convaincu ... il suffira juste de les accompagner ...
Donc rassurez vous mon cher ami, ma considération pour votre peuple demeure intacte.
Gloire aux résistants.

5.Posté par Aigle le 23/12/2008 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Claudio ....je te rejoins dans ton approche et meme si Al Arabi pourrait etre "egratiné" dans sa fiereté d'appartenir à une Civilisation que nul sur cette terre ne pourra "effacer" , il demeure que les "Elites " arabes sont plus pres du Palais que de la Source qui les irrigue .....La course aux honneurs et aux parrainages distribués par les maitres incultes du MOMENT est devenu un SPORT LARGEMENT REPANDU ( c'est un virus qui s'epanouit maintenant en france et italie , ou le fascisme s'installe a dose homeopathique ) ,....... Tout comme d'ailleurs la recherche du consentement des faiseurs d'OPINION sionisés d'OCCIDENT .......meme si UNE MINORITE A LAQUELLE IL FAUT RENDRE HOMMAGE ASSUME SON ROLE AVEC ABNEGATION ET SURTOUT FOI .....................Et dans ce cas , quel courage ces " elites peuvent elles amorcer dans la societe civile arabe ???

6.Posté par El arabi le 23/12/2008 23:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@aigle
Tss, tss ! Je croyais être bien clair dans mes propos ! Je ne suis ni un "égratigné", ni un nostalgique béat de " l' age d'or " de la civilisation islamique. Seulement, il est de mon devoir de défendre les miens (interdits de parole chez eux ) et nullement les FAUX dirigeants arabes que
j' exergue et que je cloue au pilon.
Je vis avec mon temps et, les règles du conflit meurtrier qui opposent les Musulmans authentiques et les mondialistes, me sont clairs. Quant à vous, je ne vous ferai pas l' injure de vous considérer comme ignorant des tenants et aboutissants du chaos planétaire. Par ailleurs, le site /alterinfo.net/ aura le mérite d' avoir grandement contribué à lever le voile et à nous aider à déceler les méandres et les coulisses de la conjuration si avancée et de ses puissants conjurés.

Sans vouloir polémiquer avec vous, je vous ferai néanmoins,un léger reproche, bien que
j' apprécie vos connaissances et votre esprit critique, c' est celui de ne pas vous en être tenu à la mise au point de nôtre excellent @Claudio que je remercie pour ses bons mots.
Vous et @claudio, êtes de la même veine qu'un certain Hervé Ryssen ( hélas incompris et stigmatisé comme "extrêmiste" de droite ) et son compère Boris Lelay. Connaissez-vous leur site? Cela vaut le détour. Bien sûr, cela n' engage que moi et j' espère ne pas vous avoir "froissé" pour cette comparaison.
Je continuerai à être fidèle à ce site, à vous lire avec plaisir. Mais, qui aime bien, châtie bien, n'est-ce pas ?! Les tacles et les pics, je nous les réserve à nôtre ennemi commun.
Amicalement.


7.Posté par bledmiki-99 le 24/12/2008 01:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon cher Claudio, il ne faut pas comparer les peuples arabes et musulmans aux peuples occidentaux, vous pouvez critiquer les dirigents parceque c'est vous qui les choisissez démocratiquement, et si leur politique ne répond pas à votre attente vous avez la possibilité de les déstituer. tandisque dans tous les pays musulmans ou arabo-musulmans, il n'y pas un seul qui ne soit pas sous dictature. Et même la plupart sous régime militaire comme vous ne l'ignorez sûrement pas. Il n'y a qu'a se rappeler les années sombres 90/2000 de l'Algerie Le moindre Frémissement met l'armée dans les rues.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires