ALTER INFO

Un coup d’état en Palestine ?


Dans la même rubrique:
< >

Quel coup d'état ?

Le coup d’état du gouvernement Abbas, contre tout un peuple ? Le coup d’état d’un dirigeant illégitime qui limoge celui que les palestiniens ont choisit ?


al_akl@hotmail.com
Vendredi 22 Juin 2007

Un coup d’état en Palestine ?

Au moment même où le Hamas rétablit la sécurité ?

Et fait voler en éclat l’idée de guerre civile qui fait tant plaisir à certains ?

Le Hamas a été élu démocratiquement élu, c'est contre lui que le coup d'état permanent s'est produit.
Comme en l'Algérie, où le vote démocratique a plébiscité les musulmans, les pays démocratiques qui l’avaient encouragé le vote en ont refusé le résultat. Et décrété par là que la démocratie n’était pas bonne à mettre entre toutes les mains...

Résultat, plus de 70% votent musulman quand ce n’est pas 90% et plus...
Ils ne votent pas l’islam ou l’islamisme, ils votent pour que la morale et les règles de l’islam soient prises en compte. Ils votent pour des gens qui représentent leurs valeurs dirigent leurs affaires. Ils votent pour que leur politique soit appliquée. Ils votent car leur avis compte.

Les taux de votants sont identiques aux taux occidentaux, preuve qu’ils sont aussi intéressés par la démocratie que nous, que tout le monde.

Exactement comme en Europe on peut voter démocrate chrétien, voire chrétien, tout simplement. On ne vote pas pour la chrétienté, on vote pour que la morale et les préceptes chrétiens aient leur place dans la société. Et que ceux qui nous dirigent s’en inspirent ou dans une moindre mesure les respectent.
Dans le cas de la Palestine et de l’Algérie le vote s’est déroulé dans des conditions adéquates, et sous contrôle d’observateurs indépendants.

Donc c’est la décision légitime d’un peuple en sa majorité !

Pourtant le vote n’a pas de suite. Les démocrates qui étaient venu donner une leçon en prennent une et rentrent chez eux sans que leur vote ait été respecté.

Et la répression augmente, proportionnellement à la colère.

Quand le résultat ne correspond pas aux attentes, on annule les élections.
Faut-il corriger notre définition dans le dictionnaire, de démocratie et de suffrage universel ?

Et-ce censé revigorer l'estime que l'on a pour le système électoral démocratique ?

Si c’est le cas, c’est raté…

Le Hamas par ses actions mais aussi par sa trêve dans les attentats, qui doivent pourtant être difficiles à contrôler, tiens bon et joue entièrement le jeu démocratique. Et ce, malgré l’agression permanente de la part des israéliens, le kidnapping de ses élus, maires et députés, et les meurtres extrajudiciaires de ses combattants et de leurs familles.
C’est Abbas et sa clique qui jouent avec le feu en soumettant encore plus son peuple aux désirs meurtriers d'Israel.

Les pays occidentaux n'ont d'estime que pour les forts, même s’ils cherchent à en détruire certains.

On peut le voir dans la différence de traitement entre Iraq et l’Iran.

Le premier s’étant soumis depuis des dizaines d’années à l’occident, est pulvérisé. Saddam a tout fait pour qu’on l’estime. Et c’est trop tard, qu’il s’est aperçut que l’estime était loin d’être acquise. Trop tard, pour lui mais surtout pour son pays.

Le second malgré les intentions et les menaces nucléaires répétées, tient tête et se défend, et surtout, il a éliminé la soumission des shahs et autres tyrans. Il a choisit de s’estimer soi même et en cela, il fait le bon choix. Les américains ne sont pas prêts d’occuper l’Iran, et s’ils s’y frottent ce n’est que sur ordre express d’Israël, et totalement à perte pour eux.

On estime le Hezbollah, pour son organisation et la détermination qu'il a montré. Israël en a donné des signes quand elle est rentrée, bredouille de sa chasse. Elle l’avait mésestimé et maintenant doit faire le constat qu’il mérite au moins, plus d’attention.
Il a gagné sa place dans le difficile schéma Libanais et l’estime de tous les Libanais sans distinction, lui est acquise, hormis quelques corrompus.

Le Hamas est appelé à être respecté, alors que la soumission vénale d'Abbas, ne lui apporte que mépris et tromperie,. Par ceux qui l'ont corrompu, en plus de son peuple. Encore un qui à vouloir tout gagner aura tout perdu.

Le peuple veut du Hamas car il pense que le Hamas peut être la réponse à toutes les problématiques Palestiniennes. Car il estime que le Hamas n’est pas encore sujet à la corruption, et que son idéologie est construite sur des bases solides qui prennent en compte l’idéologie israélienne. Et enfin il estime que s’il les applique sincèrement, la Palestine redeviendra un havre de paix. Vœux de tout palestinien. L’histoire, pacifique de ses bergers et ses paysans en témoigne.

Attendre ou demander l'estime est une faiblesse et une erreur, c'est par ses actes que s'acquière l'estime de soi et des autres.

Le moins qu’on puisse faire, c’est restituer la souveraineté du peuple palestinien, en cessant simplement de lui ôter le droit à une frontière, à des eaux territoriales, à un espace aérien, a des plages dorées et de jolis paysages…

Et lui redonner les outils de sa propre estime, c'est-à-dire son économie et commerce, son agriculture et ses savoirs ancestraux, ses olives et ses sources.

Tout aussi simplement, en arrêtant de détruire leurs maisons, d’abattre leurs mères et leurs enfants, en cessant de les humilier collectivement pour punir certains, de spolier le peu qui leur est resté, dans le partage de dupes.

Et non pas se soumettre et pleurnicher, qu’on a perdu l’estime de ceux qui n’en ont jamais eut, ne serait-ce que l’intention.

Le refus de reconnaitre le Hamas de la part d’Israël et par extension les diplomaties occidentales, ne signifie pas autre chose, que la peur de voir venir un adversaire à sa taille. Qui sache déjouer son habile politique, et parer ses coups bas. Qui s’attelle a restaurer la confiance et l’estime qu’ont d’eux les palestiniens.

La position israélienne sur ce point est criante. Malgré qu’elle sache utiliser l’islam de façade à son avantage, elle sait reconnaître celui de l’âme et de la foi, visible dans les regards et les gestes des hommes et femmes du Hezbollah de ceux du Hamas.

Israel sait que le dernier rempart sur le chemin de son fantasme messianique,

C'est l'islam, et la foi.

Al akl


Vendredi 22 Juin 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires