Palestine occupée

Un bateau part le 6 décembre pour forcer à nouveau le blocus de Gaza


Première initiative caritative arabe pour forcer le siège de Gaza avec l’expédition de 2 millions $ de médicaments et d’équipements de lutte contre le cancer.

- Free Gaza Movement


Vendredi 5 Décembre 2008

Arrivée du Dignity à Gaza, la troisième fois que le blocus a été forcé - Photo : Free Gaza
Arrivée du Dignity à Gaza, la troisième fois que le blocus a été forcé - Photo : Free Gaza

Le Free Gaza Movement de Gaza annonce une mission commune samedi 6 décembre avec l’association Qatar Charity, basée au Qatar, pour aller par mer à Gaza avec 2 millions$ d’équipements médicaux et de médicaments destinés au traitement du cancer.

Par ce voyage qui est un précédent, Qatar Charity deviendra la première organisation arabe à forcer le blocus israélien de Gaza. Le mouvement Free Gaza a déjà avec succès forcé à trois reprises le siège de Gaza cette année, avec des missions en août, octobre et novembre.

Les bateaux de Free Gaza ont été les premiers à accoster dans le port de Gaza depuis 41 ans.

Lubna Masarwa, une des organisateurs, a déclaré : « je suis confiante que nous atteindrons Gaza. Nous sommes des civils sans armes apportant des fournitures médicales nécessaires à d’autres civils sans armes. Il serait obscène qu’Israël emploie la violence contre nous afin d’empêcher la livraison de ces médicaments. »

Israël maintient un contrôle absolu des frontières et des côtes maritimes de Gaza, et a imposé un blocus de plus en plus brutal à ses 1,5 million d’habitants depuis plus de deux années, faisant dramatiquement grimper les taux de pauvreté et de malnutrition.

Selon Masarwa, « ce que Israël inflige aux habitants de Gaza devrait être considéré comme un crime. La nourriture et les médicaments ne sont pas des armes, le monde ne doit pas tolérer que ce soit employé comme armes. »

Israël a temporairement levé quelques restrictions imposées aux journalistes et aux agents des organisations d’aide aujourd’hui pour la première fois en un mois.

Mais Caoimhe Butterly, coordonnatrice du projet pour les missions en bateau, a estimé que ce n’était « qu’une feuille de vigne sur une politique de punition collective, de famine et d’humiliation permanentes et sans pitié. La solution à cette catastrophe n’est pas d’ouvrir temporairement Erez, mais de cesser l’occupation une fois pour toutes. Nous espérons que la mission qatarie inspirera les voisins de la Palestine pour qu’ils organisent des missions semblables, et que ce soit une base pour une action politique directe et continue dans le monde arabe. »

Les passagers à bord du bateau Dignity ce samedi sont :

-  5 travailleurs de l’association Qatar Charity, dont une personne de nationalité marocaine
-  2 représentants locaux du gouvernement qatari
-  des militants australiens, américains, britanniques et italiens des droits de l’homme
-  un chirurgien britannique allant travailler comme volontaire dans les hôpitaux de Gaza pour plusieurs semaines
-  des journalistes d’Al-Jazeera TV et de McClatchy Compagny

Consultez le site :

-  http://www.freegaza.org Communiqué de presse du 4 décembre 2008 - [Traduction : Info-Palestine.net]

http://www.info-palestine.net/ http://www.info-palestine.net/



Samedi 6 Décembre 2008


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires