ALTER INFO

Un autre 11/9 fait partie intégrante de la doctrine militaire étasunienne


Dans la même rubrique:
< >


Dimanche 2 Novembre 2008

Un autre 11/9 fait partie intégrante de la doctrine militaire étasunienne

Global Research, Michel Chossudovsky, 31 octobre 2008


    Depuis plusieurs années maintenant, de hauts fonctionnaires de l'administration Bush, dont le Président et le Vice Président, laissent entendre, en termes non assurés, qu'il y aura « un deuxième 11/9. »


    Les citations de discours présidentiels et de documents officiels abondent. Les États-Unis sont menacés :

    Dans un avenir proche, des attentats . . . égaleront ou dépasseront ceux du 11/9. .. Et il est assez évident que la capitale du pays et la ville de New York sont sur la liste . . . (Tom Ridge, ancien Ministre de la Répression Interne (DHS, Homeland Security), décembre 2003)

    Vous demandez, « Est-ce sérieux ? » Oui, vous pouvez parier tout ce que vous voulez. Ces gens ne feront rien à moins que ce ne soit une situation grave. (Donald Rumsfeld, ancien Ministre de la Guerre, décembre 2003)


    . . . Des rapports dignes de foi signalent qu’Al-Qaida progresse dans son projet de porter une attaque de grande envergure aux États-Unis pour essayer de perturber notre marche démocratique . . . (Tom Ridge, ancien Ministre du DHS, 8 juillet 2004)


    L'ennemi qui a frappé le 11/9 est fragilisé et brisé, pourtant il est toujours implacable et il projette de nous frapper encore. (Dick Cheney, Vice Président, 7 Janvier 2006)


    Nous sommes toujours une nation en danger. Une partie de notre stratégie, bien sûr, est de rester offensifs contre les terroristes qui pourraient nous faire du tort. En d'autres termes, il est important de les vaincre à l’étranger pour n’avoir jamais à les affronter ici. Néanmoins, reconnaissons que nous devons être pleinement préparés ici, dans notre patrie. (George W. Bush, Président, 8 février 2006)

    Notre principal ennemi est al-Qaida et consorts. Leurs alliés choisissent leurs victimes sans discrimination. Ils tuent des innocents pour faire progresser une idéologie claire et déterminée. Ils cherchent à établir un califat islamique radical, de sorte qu'ils puissent imposer un nouvel ordre brutal contre la volonté des gens, un peu comme les Nazis et les Communistes ont cherché à le faire au cours du siècle passé. Cet ennemi n’acceptera aucun compromis avec le monde civilisé . . . (George W. Bush, Président, conférence à la coalition du CENTCOM, 1er mai 2007)


    Nous avons aujourd’hui des capacités scientifiques et techniques qui posent l’éventualité très réelle qu'un petit groupe terroriste puisse tuer non seulement des milliers de gens, comme ils l'ont fait le 11 septembre, mais des centaines de milliers. Et cela a changé la dimension de la menace que nous affrontons. (Michael Chertoff, Ministre du DHS, université de Yale, 7 avril 2008.


    Nous sommes en guerre contre le terrorisme parce que l'ennemi nous a attaqué en premier, et nous a frappé durement . . . Le leadership d’Al-Qaida dit avoir le droit de tuer quatre millions d’Étasuniens . . . Depuis près de six ans à présent, les États-Unis ont pu contenir leurs tentatives d’attentats ici, chez nous. Personne ne peut garantir que nous ne serons pas à nouveau frappés. . . (Dick Cheney, Vice Président, United States Military Academy Commencement, West Point, New York, 26 mai 2008)


    Toutes ces affirmations de sources autorisées pointent en chœur dans la même direction : l'ennemi frappera à nouveau !



Arrière-plan historique en faveur d’un « Second 11/9 »


    L’hypothèse d'un deuxième 11/9 est devenue partie intégrante de la doctrine militaire étasunienne. Les États-Unis sont attaqués, leur armée doit réagir préventivement.


    Dans le sillage immédiat de l'invasion de l'Irak (avril 2003), diverses mesures de sécurité nationale ont été fixées, focalisées explicitement sur l'éventualité d'un autre attentat contre les États-Unis. En fait, ces mesures ont été inaugurées en même temps que la première étape des plans de guerre contre l'Iran, en mai 2003, sous l'Opération Theater Iran Near Term (TIRANNT, imminence du théâtre iranien). (Voir Michel Chossudovsky, Theater Iran Near Term (TIRANNT), Global Research, 21 février 2007.)



Rôle d'un « événement créant d’énormes pertes »


    Lors d’une interview pour un magazine en décembre 2003, l’ancien commandant du CENTCOM, le général Tommy Franks, a esquissé le scénario de ce qu'il décrivait comme « un événement produisant d’énormes pertes » sur le sol étasunien (un deuxième 11/9). Dans la déclaration du général Franks, il était implicite qu’il était convaincu du fait que le concept de la mort de civils était nécessaire pour sensibiliser et rassembler le soutien public en faveur de la « guerre mondiale contre le terrorisme » :

    Un énorme fait terroriste, produisant des victimes [se produira] quelque part dans le monde occidental, peut-être aux États-Unis d'Amérique, faisant que notre population remettra en question notre propre Constitution et commencera à militariser notre pays afin d'éviter la répétition d'une autre événement créant d’énormes pertes. (Interview du général Tommy Franks, Cigar Aficionado, décembre 2003)


    De façon indirecte, Franks faisait allusion à un attentat terroriste, un « deuxième 11/9, » qui pourrait servir à galvaniser l'opinion publique étasunienne pour soutenir la loi martiale.


Le général Tommy Franks


    L’« événement produisant d’énormes pertes, » était présenté par le général Franks comme l’occasion d’un virage politique crucial. La crise et les troubles sociaux créés par les pertes civiles faciliteraient des changements majeurs dans les politiques et les structures sociales et institutionnelles des États-Unis, menant à la suspension du gouvernement constitutionnel. (Voir Michel Chossudovsky, Directive de Bush pour une « Catastrophic Emergency » in America: Building a Justification for Waging War on Iran? Global Research, 24 juin 2007)


L’Opération Northwoods



    Le concept d’« événement engendrant d’énormes pertes » fait partie de la planification militaire. En 1962, l'état-major envisageaient un plan secret, intitulé « Opération Northwoods, » pour faire délibérément des victimes civiles dans la communauté cubaine de Miami (c'est-à-dire « mettre en scène le meurtre de Cubains vivant aux États-Unis ») pour justifier l’invasion de Cuba :

    Nous pourrions faire sauter un navire étasunien dans la baie de Guantanamo et accuser Cuba ; organiser une campagne terroriste des communistes cubains dans la région de Miami, dans d'autres villes de Floride et même à Washington ; la liste de victimes dans les journaux étasuniens provoquerait une opportune vague d'indignation nationale. (Voir le document top secret libéré en 1962 et intitulé Justification for US Military Intervention in Cuba (voir Operation Northwoods.)


    L’Opération Northwoods fut présentée au Président Kennedy. Ce projet ne fut pas mis à exécution.


Pour consulter la Northwoods Archive, cliquez ici



La doctrine militaire


    Le général Franks ne donnait pas son point de vue personnel à propos de la mort de civils. Il décrivait la particularité centrale des opérations secrètes de l’intelligence militaire, qui remonte à l'Opération Northwoods.


    Un événement déclenchant la mort de civils dans la mère patrie sert d’instrument de propagande de guerre. L'objectif est de retourner la réalité la tête en bas. Le pays agresseur devient celui qui est attaqué, les États-Unis se présentant en victimes d’une guerre menée par des États sponsors du terrorisme islamique, alors qu'en réalité ils sont l’auteur d'un théâtre de guerre de grande envergure au Moyen-Orient.


    Le concept entier de « guerre mondiale contre le terrorisme » est compatible avec la logique de l'opération Northwoods : Les victimes civiles de l'attentats du 11 septembre aux États-Unis servent un « incident prétextant une guerre, » galvanisant le soutien public en faveur d’une intervention militaire en Irak et Afghanistan.


    À partir de 2005, la conjecture d'un deuxième 11/9 est devenue partie intégrante de la planification militaire.


    Des déclarations émanant de la Maison Blanche, du Pentagone et du Ministère de la Répression Intérieure, indiquent la montée d’un consensus sur la nécessité et le caractère inéluctable d'une deuxième attaque terroriste contre une région urbaine majeure aux États-Unis.


    À Londres, dans le mois suivant juillet 2005, le Vice Président Cheney aurait ordonné à l’US Strategic Command (USSTRATCOM) d'établir un plan d'urgence « à utiliser en réponse d’un autre attentat terroriste du style 11/9 contre les États-Unis. » Ce « plan d'urgence » utilise le prétexte d'un « Second 11/9 » pour préparer une grande opération militaire contre l'Iran. (Philip Giraldi, Attack on Iran: Pre-emptive Nuclear War, The American Conservative, 2 août 2005)


    En avril 2006, sous la direction de Donald Rumsfeld, le Pentagone a lancé un plan militaire de grande envergure, pour « combattre le terrorisme » dans le monde entier, en vue de représailles dans le cas d'un deuxième attentat terroriste majeur aux États-Unis.


    La supposition du plan du Pentagone était que cet attentat présumé, fait par un ennemi extérieur contre les États-Unis, se traduirait par des pertes, qui serviraient à leur tour à justifier des actions militaires étasuniennes sur le théâtre de guerre du Moyen-Orient. Des organisations terroristes islamiques (hormis l'ennemi), soutenues clandestinement par les services secrets étasuniens, sont susceptibles d’effectuer cet attentat, ce qui n’est bien sûr pas mentionné.


    Selon le Pentagone, un deuxième attentat aux États-Unis servirait un important objectif politique.


    Les trois documents du Pentagone consistaient en « plans de campagne » généraux, plus deux « plans annexes. » Le deuxième « plan annexe » se concentrait explicitement sur la possibilité d'un « Second 11/9 » sur le sol étasunien, et sur comment il pourrait fournir « une opportunité » pour élargir à de nouvelles frontières la guerre menée par les États-Unis au Moyen-Orient :

    Il montre comment les militaires peuvent à la fois perturber et répondre à une autre frappe terroriste aux États-Unis. Il comporte de longues annexes qui proposent aux militaires un menu d'options de ripostes rapides contre des groupes terroristes, des individus ou des États sponsors particuliers, en fonction de l’auteur présumé de l’attentat. Un autre attentat pourrait créer à la fois le prétexte et l’opportunité qui manquent aujourd'hui pour riposter contre des objectifs connus, selon des fonctionnaires à la guerre actuels et anciens familiers du plan. (Washington Post, 23 avril 2006)



La loi martiale


    Depuis 2003, diverses procédures ont été adoptées en ce qui concerne la promulgation de la loi martiale en cas de soi-disant « circonstance nationale catastrophique. »


    Sous loi martiale, l'armée prendrait la direction de plusieurs attributions gouvernementales civiles, notamment la justice et les forces de l’ordre.


    Des décisions du domaine du Ministère de la Répression Intérieure (Homeland Security) décrivent les circonstances précises qui pourraient faire déclarer la loi martiale dans l’hypothèse d'un deuxième 11/9.


    En mai 2007, une directive présidentielle majeure sur la Sécurité Nationale (National Security and Homeland Security Presidential Directive NSPD 51 & HSPD 20) envisageait explicitement la possibilité d'un deuxième 11/9.


    La directive NSPD 51 est taillée sur mesure pour s'adapter aux prémisses du « plan antiterroriste » de 2006 du Pentagone et au « plan d’urgence » de 2005 du vice président Cheney'. (Voir Michel Chossudovsky, Bush Directive for a "Catastrophic Emergency" in America: Building a Justification for Waging War on Iran?, Global Research, 24 juin 2007). Cette directive établit des procédures pour « la continuité du gouvernement » (COG) en cas de « circonstances catastrophiques. » Celles-ci sont définies dans les directives NSPD 51 et HSPD 20 :

    Tout incident, en tout lieu, entraînant un niveau exceptionnellement élevé de pertes, de dégâts ou de bouleversements, affectant gravement la population des États-Unis, les infrastructures, l'environnement, l'économie, ou les fonctions gouvernementales.


    La directive NSPD 51 se fonde sur l'idée que les États-Unis sont attaqués et que les « circonstances catastrophiques » se présentent sous forme d'attentat terroriste dans une grande région urbaine.


    « La continuité du gouvernement, » ou « COG, » est définie dans la directive NSPD 51 comme « un effort coordonné au sein du pouvoir exécutif du gouvernement fédéral pour assurer la bonne marche des fonctions essentielles lors de circonstances catastrophiques. »


    Plus récemment, en mai 2008, une autre directive présidentielle sur la Sécurité Nationale, intitulé Biometrics for Identification and Screening to Enhance National Security (NSPD 59, HSPD 24), a été produite par la Maison Blanche.


    La directive NSPD 59 complète la NSPD 51. La nouvelle directive ne se limite plus aux KST, ce qui signifie « Known and Suspected Terrorists » (terroristes connus et suspectés de l’être) dans le jargon de la sécurité. Elle comporte différentes catégories de terrorisme domestique, la supposition étant que ces groupes intérieurs travaillent main dans la main avec des Islamistes.

    La capacité d’identifier les individus capables de faire du tort aux Étasuniens et à la nation est essentielle pour protéger le pays. Depuis le 11 septembre 2001, les organismes gouvernementaux ont fait des progrès considérables dans le domaine de la sécurité nationale, grâce à l'intégration, à l’aide aux moyens d’existence et au partage d'informations servant à identifier les individus pouvant constituer une menace pour la sécurité nationale. (NSPD 59)


    La directive NSPD 59 va bien au-delà de la question de l'identification biométrique. Elle recommande la collecte et le stockage de données « biométriques associées, » c’est-à-dire, des informations sur la vie privée des citoyens étasuniens, dans les moindres détails, tout cela devant être « mené à bonne fin dans le respect de la loi » (Pour plus de détails, voir Michel Chossudovsky, "Big Brother" Presidential Directive: "Biometrics for Identification and Screening to Enhance National Security", Global Research, juin 2008.)



    Cette NSPD est dirigée explicitement contre les citoyens étasuniens, qui sont désormais catalogués en tant que terroristes potentiels.


    Bien que des « théoriciens du complot » ont été accusés de cogiter en ce qui concerne la possibilité d'un deuxième 11/9, la plupart des insinuations émanent de sources officielles étasuniennes, notamment de la Maison Blanche, du Pentagone et du Ministère de la Répression Interne.


    Le fait qu'un « événement produisant des pertes énormes » puisse être utilisé dans le cadre d'un ordre du jour de politique étrangère étasunienne est infect. Les déclarations officielles sont grotesques.



Consensus bipartite dans la campagne des présidentielles : « Al-Qaida frappera encore »


    Bien que la campagne des élections présidentielles ait évité la question d'un deuxième 11/9, les deux candidats ont reconnu les dangers d'une autre attentat. Barack Obama et John McCain, tout deux ont manifesté leur détermination à protéger les États-Unis contre Al-Qaida :

    Al-Qaida, les Taliban, toute une série de réseaux déterminés à attaquer les États-Unis, qui ont une idéologie dénaturée, qui ont perverti la foi de l'Islam, et que nous devons donc poursuivre. (Réponse de Barack Obama à la question « Qui est l’ennemi ? » de Bill O'Reilly sur Fox News le 5 septembre 2008.)

    Nous avons porté un coup sérieux à Al-Qaida durant ces dernières années. Mais ils ne sont pas vaincus, et ils nous frapperont encore s'ils le peuvent. (John McCain, discours de remerciement, 5 september 2008.)



Le courant médiatique traditionnel expose les « besoins » d'un deuxième 11/9


    Bien que le Washington Post ait laissé fuir l’essentiel des documents classés confidentiels du Pentagone relatifs à la « possibilité » d'un deuxième 11/9, la question n'a fait l'objet d’aucun commentaire ou analyse de la part du courant médiatique dominant.


    Il est à noter cependant que, lors d’une interview pour Fox News en août 2007, « un second 11/9 « a été salué comme un moyen de sensibiliser et d'unir les Étasuniens contre l'ennemi.


    Parlant sur Fox News, le chroniqueur Stu Bykofsky a affirmé que les États-Unis ont « besoins » d'un nouveau 11/9 pour unir le peuple qui a « oublié » qui est l'ennemi. Il a aussi prétendu qu’« il y aura un autre 11/9, » et le présentateur de Fox New, John Gibson, a fait montre de son assentiment. Les victimes civiles contribueront à unifier le pays et à faire prendre conscience. Il a déclaré :

    Il faudra beaucoup de morts pour réveiller les États-Unis.


    Bien que l'article controversé de Stu Bykofsky dans le Philadelphia Daily News (9 août 2007) fut, à l'époque, considéré comme farfelu, ce que disait en fait Bykovsky ne différait pas beaucoup du stratagème du Pentagone (calqué sur l'Opération Northwoods) concernant le rôle d’un événement produisant d’énormes pertes dans le déclenchement d’« une opportune vague d’indignation. »



* * *



TRANSCRIPTION DE FOX NEWS NETWORK


La grosse affaire avec John Gibson


7 août 2007, à 17 heures de la Côte Est

Le chroniqueur monte sur le plateau pour dire « Nous avons besoin d’un autre attentat du 11/9. »

Présentateur : John Gibson

Interview du chroniqueur Stu Bykofsky


    John Gibson : Pour garder les États-Unis en grandes sécurité, nous avons besoin d'un autre 11/9. C'est ce qu’un chroniqueur préconise comme moyen d'unir les États-Unis. Près de 6 ans après les odieux attentats terroristes dit-il, nous avons oublié notre ennemi. Il dit que la guerre en Irak divise les États-Unis, les Républicains et les Démocrates sont partagés sur la guerre, nous étions unis après le 11/9, mais il justifie sa déclaration controversée en disant que le front uni n’a justement pas duré. Et maintenant, les bloggers sont indignés. Certains disent que ce journaliste doit être viré de son poste pour nous avoir suggéré, je cite, le « besoin » d’un autre attentat. Ainsi, n’est-ce qu’un moyen de choquer ou d'offenser ou ce chroniqueur a-t-il réellement un argument valable ? Eh bien, il est là aujourd’hui pour s’expliquer en direct : Stu Bykofsky, chroniqueur d’actualité au Philadelphia Daily. Alors, Stu, permettez-moi de . . . nous allons simplement répéter. Ce que vous dites des besoins des États-Unis en ce moment ?


    Stu Bykofsky : Eh bien, ma thèse est que nous sommes terriblement divisé, il y a de la discorde dans cette nation, et en tant que pays divisé, nous sommes faibles. Quand je regarde en arrière ce qui a rassemblé le pays ces dernières années, le 11/9 a réuni le pays et il est resté uni, et nous étions tous dans le même camp, pendant au moins un an ou deux.


    John Gibson : Stu, mais voulez-vous dire qu’en étant encore attaqués nous serions unis à nouveau, qu’il y a une sorte de fatalité ou que pour parvenir à cette unité nous avons réellement besoin de souffrir ?


    Stu Bykofsky : Euh, John, je n'ai pas demandé réellement un attentat contre les États-Unis. Euh, je peux voir que les gens l’interprètent ainsi mais je ne l'ai pas vraiment dit. Cependant, un autre attentat contre les États-Unis est inévitable. Je le crois, pas vous ?


    John Gibson : Oui, je le crois, réellement, et je pense qu’il faudra beaucoup de morts pour réveiller les États-Unis. Je pense à l’affaire, Steve, Stu, je suis désolé . . .


    Stu Bykofsky : Y a pas de mal.


    John Gibson : . . . c’est le mot « besoin. » Si vous dites, bien, ça va arriver et, vous savez, des Étasuniens vont mourir parce que nous avons laissé tomber notre garde, d’une part, mais quand vous dites que nous avons « besoin » d'un attentat ça . . . fait surtout enrager les proches des victimes.


    Stu Bykofsky : John, euh, je peux comprendre qu'ils soient en colère. Avez-vous lu le titre ou le texte de ma chronique que je n'ai pas en face de moi ?


    John Gibson : Eh bien, vous marquez un point. Avez-vous utilisé le mot « besoin » dans le texte ou est-il juste dans le titre ?


    Stu Bykofsky : C'est le titre.


    John Gibson : Donc vous ne l’avez pas fait réellement, vous n’endossez pas le mot « besoin « ?


    Stu Bykofsky : Euh, non, je ne l’approuve pas. Il y avait une légère différence. D'autres personnes écrivent les titres et ce n'est pas exactement ce que j'essayais de dire.


    John Gibson : Très bien, donc . . .


    Stu Bykofsky : Mais, mais si vous considérez le contexte . . .


    John Gibson : Mais, mais ce que vous essayez de dire, c'est que, que nous avons été, nous avons laissé tomber notre garde, nous nous battons entre nous au lieu de lutter contre les terroristes et que si nous ne parvenons pas nous réunir des gens vont mourir.


    Stu Bykofsky : C'est absolument exact. Nous sommes en lutte contre un groupe de chiens enragés et notre attention devait être tournée ailleurs. Et je dis aussi que c’est la principale raison, à mon avis, euh, de la conduite aussi horrible de la guerre en Irak de la part de l'administration.


    John Gibson : Stu . . .


    Stu Bykofsky : Non, par nos troupes.


    John Gibson : Ouais, d’accord, je ne veux pas que vous ayez davantage d'emmerdements. Stu, euh, quelle a été la réaction ? Le standard du journal a sauté ?


    Stu Bykofsky : Euh, non John, nous n'avons pas de standard. Euh, hier, quand c’est paru, la réaction était partagée, car je pense que les gens de Philadelphie qui me lisent depuis longtemps savaient peut-être à quoi s'attendre. Ensuite, il a été publié quelque part en dehors de Philadelphie, et ce matin, quand je suis arrivé euh, il y avait bien plus de mille courriels et d’autres arrivés dans la journée étaient stockés. Et quantité d'appels . . .


    John Gibson : Beaucoup veulent vous faire virer, non ?


    Stu Bykofsky : Pardon ?


    John Gibson : Un tas de ces courriels veut que vous soyez foutu à la porte, non?


    Stu Bykofsky : Euh, oui. Un certain nombre de gens m'ont dit avoir appelé mon éditeur pour lui suggérer de me virer. Je ne pense pas que ça arrive.


    John Gibson : Vous soutenez votre chronique ?


    Stu Bykofsky : Oh, absolument.


    John Gibson : Stu Bykofsky, à Philadelphie. Merci beaucoup Stu.



(Transcription de la vidéo originale)
Pour voir l’interview TV, cliquez ici


Original : www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=10767
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info



Lundi 3 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par bigard le 02/11/2008 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils vont leur faire péter la bombe atomique qu ils ont volé l'an passé, et qui manque toujours à l'appel à ce jour! ils sont forts ces satanistes américains!!!!

2.Posté par ASHIM le 02/11/2008 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hé oui ...KAN je pense que la plupart de gens detestent l'islam et les musulmans alors qu'en verité le diables utilise les americains ou les occidentaux en general pour detruire la foi .....ARRETEZ DE CROIRE tout ce kon vous raconte dans les medias pauvres idiots ...

3.Posté par Mythocratie le 03/11/2008 00:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour quelques centaine de milliers de morts, rien de tel qu'une petite bombe sale, posé dans un pays occidental, ou même peut-être en israel et accuser les iraniens pour les envahir.

Après le 11 septembre 2001, ils sont capable de tout ces assassins de banksters oligarques.

4.Posté par Kalix le 03/11/2008 01:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Personne, du moins une minorité ne prend pas pour comptant ce qui est proclamé, c’est de l’analyse pour mieux anticiper, bien qu’il n’y ait pas grand chose à faire. Pour la minorité du peuple mondial qui sont clairvoyant (cela concerne en majorité les européens), cela va de soit, pour les ricains, ils sont foutus, trop bêtes, et ne peuvent rien discerner car la marmites où ils se trouvent est en ébullition, pour la marmite européenne, elle est en préchauffe. La marmite du moyen orient est en évaporation.

Le temps est proche, où les meilleurs musulmans du monde se réuniront à Jérusalem et à Médine pour les trois batailles ultimes ! Une grande épreuve pour les croyants !

@Gestionnaires du site ALTERINFO !
Je me demande pourquoi on voit des bannières de pub ici pour des package voyages en Israël et pour apprendre l’hébreu, est ce une incitation à ce que je dis avant ? Vos sponsors pub seraient pour un pseudo tourisme stratégique en vu d’alimenter la confrontation en Israël. Ou bien c’est l’inverse, on vous laisse débroussailler, mettre à nu l’info en échange de quoi vous devez leur permettre d’identifier (par les loteries), pister (par des spywares) et canaliser (par ces offres) les anarchistes les plus aguerris. J’ai du mal à comprendre je l’avoue, mais quoiqu’il en soit ce qui doit arriver arrivera, ne vous sentez pas dans l’obligation de répondre, on sait bien que l’argent est roi, mais ca ne vas pas durer et dites aux sponsors concernés de ne pas s’inquiéter de l’échéance !

@ Mythocratie
Ils exploseront jamais intentionnellement Israel et la zone Jérusalem El Quods, il existe sous la terre les décombres du temple de David, un des but ultime des sionistes ! De plus ils n’ont pas besoin de faire ça pour attaquer l’Iran, la justification par diabolisation est déjà au point.

5.Posté par loup bave vite le 03/11/2008 01:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faudrait demander à ce Stu dont les origines ne sont pas qu'américaines si tsahal a encore un stoc de drones plus perfectionnés à expérimenter. Le 11/9 doctrine militaire américaine ou application dans les règles de celle de Théodor Herzl ? Pourquoi certains hallucinent-ils des camps de concentration de la Fema ? Il était d'abord unique puis il y en eut 15 puis 60, puis 600 puis 900 , qui dit mieux Faites vos jeux rien ne va plus ! Et merde ! toujours pas de déportations de masse des Américains et surtout pas des Juifs américains, alors sionistes comment justifiez-vous l'épuration ethnique de l'Irak qui elle marche toujours à plein rendement en ce 3 novembre 2008 ?
Il y a eu une manifestation monstre à New York il y a quelque temps contre les mesures économiques de Bush pas un mot ni dans les médias officiels, ni officieux comme le net ! Merde, la division blindée dont on nous rebat depuis des semaines les oreilles,surtout les Voltaire, revenue exprès d'Irak pour mater les Américains n'est même pas rentrée en action, la vilaine ! Tout juste un flic plutôt débonnaire, visiblement pas contre les manifestants.
Ouais croyez bonnes gens croyez à intox, manipulations tous azimuts dans tous les médias, les Voltaire en particulier, repris complaisamment par Alterinfo battant tous les records !

De toute façon un scoop et de première bourre c'est mon ours en peluche qui me l'a dit, ce sera la Tour Eiffel ou rien il est pote avec l'ours en peluche de Sarkozy. Ouais Sarko dort jamais sans son nin-nin, il est resté très enfantin pour ne pas dire infantile le roi-machiah' !

Pour la manif c'est ici, les Amércains ces gros lourds sans cervelles , tout juste bon à aller taper sur tout ce qui n'est pas eux emploient un vocabulaire que le parti communiste ne dit plus qu'en toussotant derrière un éventail de flagorneries : ils parlent carrément de guerre de classe pendant ce temps les Français, êtres finement éduqués sur et par le bon vieux patrimoine du vieux continent prend le voleur Sarko pour le sauveur.
A part ça, gros cons d'américains, de gringos, d'amer loques and so and so and so on Et qui est-ce qui se marre : les sionistes ! Allez tapez vous dedans et tombez dans toutes les chausses-trappes que l'on vous tend puisque vous n'êtes bon qu'à ça.
Et comme tout commence et finit par des chansons quand bien même c'est pour Bigard, on ne sait jamais c'est peut-être le vrai l'original

" T'as le bonjour du Pentagone, là où les drones tonnent Shalom"

Hommage en ce jour des morts à la mémoire des morts du 9/11, c'est la moindre des choses car, faut-il vous le rappeler dans cette histoire les Américains sont victimes avant d'être bourreaux. La thèse de l'inside job étant de la foutaise, une foutaise de plus sioniste !

Je ne sais pas si tu vois mon petit père Bigard dans quelle mélasse tu t'es mis, attention ils sont aussi mauvais que coriaces. On pourrait faire revenir d'entre les morts les déportés-exterminés qui ne pourraient pas ne pas témoigner à charge contre les plus grands psychopathes engendrés au monde, incarnation parfaite du verbe biblique, qu'ils les traiteraient d'antisémites. Un psychopathe n'a aucune conscience de l'autre, qu'il chosifie. Ils n'ont pas conduit au casse-pipes des millions d'hommes ils ont au mieux cassé des jouets, au pire absolument mais absolument rien fait, dire le contraire est calomnieux et vous vous retrouvez en position d'accusé, le renversement ne lui cause aucun problème au psychopathe, n'ayant aucune conscience morale comme le brave STU de cet article.

Après cette longue digression cette fois-ci v'là la manif !

[http://www.camerawar.tv/

Site que je vous recommande, ils ont d'excellents documentaires en général comme le titre l'indique très engagé. C'est un site américain, pour ceux qui ne les aiment pas et n'aiment pas voir qu'ils peuvent être autre chose que des boeufs, passez votre chemin et dormez bien sur vos préjugés. Au passage, ils ont une résistance un peu plus organisée contre Bush et à sa clique que vous contre Sarkozy, il suffit qu'on vous dise c'est prévu par les Illuminatis : couchés !
D'ailleurs tout le monde le sait maintenant que c'est Amshel Rothschild qui a écrit " Le contrat social. " C'est le zombie de Danton qui vient me chatouiller les pieds et pas seulement toutes les nuits qui me l'a dit, alors hein !
Et qui es-tu toi pour remettre en cause la parole d'un zombie.?

signé
D.ieu



6.Posté par front le 03/11/2008 06:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ravi de constater que les fous d'Allahs, admirateurs et donc imitateurs du beau modèle (le type barbu en turban qui s'est prostitué auprès d'une femme riche, ouvertement pédophile, criminel et anlphabète) n'ont toujours pas autre chose à raconter que l'imminence d'une guerre contre l'Iran. Je passe de temps en temps vérifier, et je n'ai jamais été déçu.
Merci

7.Posté par podium le 03/11/2008 07:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A mourir de rire,merci.

8.Posté par rachbond le 03/11/2008 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour a tous,

Je pense que la crise est le turbo qui va accélérer les choses aux états unis des millions de gens sont armés et ils ne vont pas les laisser se promener comme ça dans les rues avec la haine au ventre. Le peuple américain cherchera les responsables car ils sont mieux organisés que nous. Les gens qui tirent les ficelles au gouvernement vont chercher a s'en débarrasser absolument pour s'éviter d'être lunché par la populace.

Comment faire une pierre deux coups, " Théorie du choc"un nouveau onze septembre pour éliminer les citoyens américain épris de vérité,de justice .on fait perdre pied aux habitants pour qu'ils n'aient plus aucun repère "loi martial".Ils feront porter le chapeau aux musulmans et là comme des petit chiots apeurés ils vont les mater " le peuple américain".


Sauf que la théorie du choc fonctionne, tant que la personne n'a pas repris ces esprits donc cela doit se faire sur une période de temps très court. Ils ne vont pas s'en prendre longtemps aux musulmans américain.la petite guerre civil prévu sera avortée dans l'œuf.

Ensuite le peuple se retournera contre les soldats du NWO ce sera un Vietnam pour eux .

En fait je pense et c'est mon avis personnel qu'ils ne feront rien cela ne marchera pas au yeux du monde le 11 septembre a laissé des doutes et au plus haut niveau.


On est tous dans le même bateau et il faudra se serrer les coudes.
Paix aux hommes de bonnes volontés.


9.Posté par Blablalain le 03/11/2008 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est vrai qu'avec la crise financière , beaucoup de choses vont changer ...
la colère sourde aux USA et les banksters sont repérés mais toujours en état de nuire ...
Un autre 11/9 ? ou un 9/11 ( le retour de Condol' du proche orient ? ...encore des pilotes et passagers gazés et leur avion repris en commandes drone ?...Qui sait ?
à peluch'

10.Posté par Intellecterroriste69 le 03/11/2008 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ loup bave vite

Pourrais tu stp développer tes assertions concernant les Voltaire stp? Ça fait plusieurs fois que j'aperçois des critiques virulentes de ta part à leur propos et j'aimerais en savoir un petit peu plus si tu le veux bien!

Pour le reste je pense que la manipulation ne s'exerce pas qu'outre atlantique! En France aussi on a notre lot de désinformation et lois liberticides, et on se sert de l'excuse américaine afin de réduire les droits des citoyens chez nous! Mais la chose qui m'horripile le plus, c'est que l'administration Bush se cache derrière le choc des civilisations (donc des "grandes" religions), et que certains courent à leur côté prétextant la venue de l'apocalypse ou je ne sais quel combat final pour je ne sais quel droit...

Ce que je trouve infâme, c'est que d'un côté comme de l'autre la voix de la religion instrumentalisée étouffe le libre arbitre et la liberté de penser! Car ce n'est QUE MON OPINION mais si apocalypse il devait y avoir, elle serait l'œuvre de l'Homme et non celle de Dieu! Vos Dieux n'attendent ils pas de vous que vous vous demandiez pourquoi il vous ont prévu cette Apocalypse!? Ne seraient ils pas ravis de voir que Leur Création a réussi a se défaire de sa propre malédiction!? Ne voyez aucune attaque dans mes propos, mais il est trop facile de laisser des écrits décider à votre place, et si je te suis Kalix tous les croyants du monde devraient être musulmans avant ces derniers combats, or on en est loin!

Maintenant, outre l'apocalypse, c'est le désenchantement de certains similidieux actuels qui me terrifie plus! Pensez vous que des hommes comme ces Rockefeller et autres pourritures laisseraient le monde leur échapper!? Comme un père désespéré étoufferait ses enfants avant de se suicider, ces petites princesses pourries gâtées ne préfèreraient elles pas entrainer avec elles le monde entier dans leur décadence!? Assises sur le pouvoir, l'argent, et les armes, n'ont elles pas en main les clés de l'Apocalypse!?

Mais tiens c'est vrai ça aussi!? On sait un paquet de choses sur les intentions américaines!? Mais nous France, pays qui se veut éclairé, elle est où notre info!? Notre opposition!? Nos petites infos croustillantes sur le pouvoir en place!? Les questions comme: " y faisaient quoi Nico ton papa et ton papi avant qu'ils fuient l'arrivée des Russes en Hongrie!?" Néant! Silence pesant! On en saura rien car trop occupés à lorgner la moindre erreur chez les autres afin d'oublier la douleur due à la poutre qu'on s'enfonce tous les matins dans l'œil à coups de tête dans les murs...
C'est peut être ça la diversion à la Française, laisser ses citoyens s'émouvoir d'exactions commises par les autres pays partout dans le monde, en s'assurant qu'on ne trouve pas le mot "France" accroché à ces ignominies... Comme ça quand le chat dort, les souris dansent...

Amicalement

11.Posté par Kalix le 03/11/2008 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Intellecterroriste69

« La destruction à grande échelle est l'affaire de Dieu, les hommes n'ont pas le droit de s'en mêler. » Paul Auster.

Vous ne semblez pas, vous tous, être suffisamment idiot pour ne pas comprendre que ces illuminatis and Co se prennent pour Dieu. Ou plus exactement concurrence Dieu. De là, il est logique qu’ils s’en prennent aux religions de Dieu et plus précisément la religion musulmane car c’est la plus répandu et la plus intègre, en s’amusant à monter les chrétiens contre les musulmans, ils gagnent un temps précieux, etc.

L’apocalypse totale est l’affaire de Dieu, cela semble tout à fait logique, le Créateur est le Seul en mesure de gommer son brouillon. Nous on est que des fourmis (ces pourritures compris) juste bon à consommer et à détruire des infimes parties de Son brouillon. On est loin de disposer d’une méga bombe à hydrogène qui peut en un coup, annihiler toute la terre. En revanche, il suffirait juste de l’impact d’un météorite disposant d’une énergie suffisante équivalente à 1000 fois la plus forte des bombes H humaine pour que toute la terre entière y passe. Alors arrêtez de croire qu’on a inventé la roue, qu’on sait tout, on sait rien encore, on est juste bon à consommer, copier et détruire !

Pour ce qui est de l’ultime religion, les témoins de Jéhovah attestent qu’il ne subsistera qu’une et une seul religion à l’approche de la fin des temps. De là à dire que ce sera les musulmans (je le dit pas : on va encore me traiter de fous revanchard prosélyte), je dis juste que les analyses statistique et démographique, aujourd’hui, porte à le croire, mais Dieu seul sait.

@ front
Triste de constater que des fous de la démocratie, admire et prennent comme modèle une société qui n’engendre que la perdition (alcool, sexe, pédophilie, suicides, violences conjugales, et conflits) et cela tout en faisant croire hypocritement qu’elle met en œuvre tout pour un monde meilleurs alors que c’est l’inverse qu’elle implémente. Ils sont très fort (Allah est bien plus fort) et il y encore des moutons pour suivre.
A la fin, et c’est le point commun à nous tous, on ne mange que de la terre, celle qui sert à couvrir notre cercueil.

12.Posté par Intellecterroriste69 le 03/11/2008 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ce qui est de l’ultime religion, les témoins de Jéhovah attestent qu’il ne subsistera qu’une et une seul religion à l’approche de la fin des temps. De là à dire que ce sera les musulmans

Je te disais ça car c'est justement un ami musulman qui me disait qu'avant "l'apocalypse" tous les croyants seraient musulmans et qu'à ce moment Jésus lui même reviendrait (version simplifiée de ce que j'en ai compris!)
Alors j'ai bien saisi où tu voulais en venir, mais je dois croire que ces jours ne sont pas encore venus, et qu'en réalité on se sera fait une belle frayeur de laquelle on rira tous, avant que d'autres ne surviennent, toujours plus sombres!
Alors finalement l'Homme n'est qu'une création parmi tant d'autres de Dieu! Il n'a donc aucun besoin de nous pour continuer son œuvre; à nous de lui montrer que l'Homme a aussi sa place au musée, et qu'il sait ne pas se laisser diriger par le bout du nez!

Albert Camus disait:

"On peut juger de l'intelligence d'un Homme par l'utilisation qu'il fait du peu de pouvoir qu'on lui accorde"

A croire qu'une belle plâtrée de ...... s'est accaparée ce dit pouvoir!


13.Posté par Kalix le 03/11/2008 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Intellecterroriste69

C'est bien vrai ! Mais la roue tourne !

Tu dis :
...tous les croyants seraient musulmans et qu'à ce moment Jésus lui même reviendrait (version simplifiée de ce que j'en ai compris!).

Pour le retour de Jésus, ce n’est pas explicitement évoqué dans le Livre Saint, c’est habilement insinuer, des Hadiths l’atteste, mais des divergences d’interprétation persiste. C’est trop long pour rentrer dans le sujet, juste ce dont on est certain, c’est que Dieu, avant toute destruction, tout grand bouleversement, envoie un Messager pour avertir et l’histoire est bien là pour le confirmer (Noé et le Déluge, Loth et Babylone, Moïse et le peuple de pharaon, Mohamed et la conquête islamique …). Tiens, curieusement, cela n’a pas été le cas pour Jésus ?

"… on se sera fait une belle frayeur de laquelle on rira tous, avant que d'autres ne surviennent, toujours plus sombres!"
La Volonté de Dieu ne s’accomplira que lorsque la terre ne sera peuplée que d’hommes ingrats ! On n’en est pas encore là, mais ca semble bien parti.

"Alors finalement l'Homme n'est qu'une création parmi tant d'autres de Dieu! Il n'a donc aucun besoin de nous pour continuer son œuvre; à nous de lui montrer que l'Homme a aussi sa place au musée, et qu'il sait ne pas se laisser diriger par le bout du nez!
Tout l’univers n’a été créé que dans un seul but : adorer Dieu ! Et d’ailleurs tout ce qui le compose adore Dieu, même votre propre ombre, qui, si vous êtes observateur, se prosterne chaque jour !"


Il est clair que nos dirigeants à quelque exception près, n’adorent que le matériel et l’argent et se fichent de l’existence d’un Dieu, ils n’ont de Dieux que le pouvoir procuré par l’argent. Ils ne sont pas les seuls d’ailleurs, une bonne partie des électeurs (qui sont complices) vont dans le même sens.

Il apparait donc normal aujourd’hui, que pour défendre leur Dieux (Argent et matos), ils sont prêts à bousiller d’autres frères humains qui sont ceux qui n’arrêtent pas de quémander et de vouloir s’accaparer leurs dieux, et ceux qui sont radicalement opposé et qui rappellent à l’ordre de l’adoration d’un Dieu Créateur et Unique.

"Le pouvoir se manifeste beaucoup plus facilement dans la destruction que dans la création." William Wordsworth


14.Posté par UN chouka le 03/11/2008 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces légitimes actions passeront hélas encore comme lettre a la poste :-(
Meme pas besoin d'en douter un instant !
La piétaille d'ici ou d'ayeur,ne compte pas plus que la vie d'un moustique , il me semble ? (voir l'article sur le "racisme " :-)
Et malgés ça ,il y en a encore tout un tas qui se croient a l'abrit dèrière leur nationalité :-D
Pauvres croyants .
Et oui, encore de nos jours il y a des sacrifices humains :-D.....................................................
Désolé pour ma grosièreté .

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires