Palestine occupée

Un affrontement entre le Hamas et un groupe radical islamique fait 13 tués et 100 blessés à Rafah


Dans la même rubrique:
< >

« De qui avez-vous peur ? de l’Amérique ? de la Grande-Bretagne ? de la France ? de l’Union européenne ? Vous ne devez craindre que Dieu seul, » dit Maqdessi dans un avertissement aux dirigeants du Hamas qui recherchent le dialogue avec l’Occident.

Al-Arabiya, et agences


Samedi 15 Août 2009

Al-Maqdessi, à droite, annonce le début de la règle théocratique dans les Territoires palestiniens.
Al-Maqdessi, à droite, annonce le début de la règle théocratique dans les Territoires palestiniens.
Un groupe pro al-Qaeda proclame “un émirat islamique” à Gaza

C’est au moins 13 Palestiniens qui ont été tués et plus de 100 autres, blessés, dans la bande de Gaza, vendredi, lors d’échanges de coups de feu entre des islamistes radicaux et la police du Hamas, indiquent des sources médicales.

Les affrontements ont eu lieu quand la police du Hamas s’est opposée à des dissidents islamistes qui s’étaient rassemblés à la mosquée, dans le sud de la ville de Rafah, près de la frontière avec l’Egypte.

Le chef des urgences et des ambulances de Gaza, le Dr Mueaweya Hasanein, a indiqué à Al Arabiya, que parmi les tués, il y avait 2 membres du Hamas, les autres étant des radicaux islamistes.

« Huit des blessés le sont très gravement, à la tête, car ils se sont trouvés exposés directement aux balles à l’intérieur de la mosquée, » dit-il.

Les radicaux islamistes d’un groupe palestinien appelé Jund Ansar Allah avaient provoqué les dirigeants du Hamas de Gaza en proclamant un « Emirat islamique » dans le territoire et en organisant un étalage provocateur de leurs armes.

Bien que « les guerriers de Dieu » n’aient rassemblé que quelques centaines d’hommes pour l’occasion, à la mosquée de Gaza, c’était un défi au nationalisme du Hamas, de l’Islam palestinien, porté par des groupes favorable à une milice panarabe alignée sur al-Qaeda.

Règle théocratique

Parlant avant la prière hebdomadaire, Abdul Latif Moussa - connu par les partisans d’al-Qaeda sous le nom de guerre d’Abu al-Nour al-Maqdessi - a annoncé le début de la règle théocratique dans les Territoires palestiniens, à partir de Rafah.

« Nous proclamons la naissance de l’Emirat islamique, » a déclaré Maqdessi, ecclésiastique d’âge mûr, la barbe fournie, vêtu d’une robe rouge, et entouré de quatre hommes, vêtus de noir, masqués, armés de fusils d’assaut. L’un portait ce qui semblait être une ceinture suicide d’explosifs.

Une assistance de quelques centaines d’hommes a rempli alors la mosquée de ses acclamations et de ses cris. Al-Qaeda utilise le terme historique d’ « Emirat » pour parler de la règle cléricale dans le monde islamique.

Ismail Haniyeh, qui dirige le gouvernement Hamas de Gaza, a nié dans son sermon de vendredi qu’il y avait des hommes armés, non palestiniens, dans le territoire, comme le prétend Israël qui accuse des vétérans des guerres d’Iraq et d’Afghanistan de s’y être établis.

« De tels groupes n’existent pas sur le sol de la bande de Gaza... il n’y a pas de combattants dans la bande de Gaza, en dehors de ceux des Gazaouis. » dit Ismail Haniyeh.

Une telle «  propagande sioniste  » de la part d’Israël ne cherche qu’à monter le monde contre le Hamas, affirme-t-il.

Un officiel du Hamas, Sami Abu Zuhri, a qualifié le discours de Maqdessi, de « pensée fausse » et, en se référant clairement à al-Qaeda, il a indiqué que son mouvement « n’avait aucune affiliation avec des groupes étrangers. »

Le ministre de l’Intérieur du Hamas a été incisif, disant que Maqdessi était «  fou ».

Le Hamas... un mouvement modéré

Le groupe de Maqdessi a fait connaître son existence à Gaza il y a deux mois, après que trois de ses membres aient été tués dans un raid à la frontière, sur une base israélienne, où ses hommes armés avaient opéré à cheval.

A l’extérieur de la mosquée, ce vendredi, se tenaient près de 100 combattants masqués du groupe, vêtus à la pakistanaise, portant des cheveux longs, avec des armes automatiques et des lance-roquettes.

Les hommes de la branche armée du Hamas et des forces de sécurité avaient pris position à proximité.

Le groupe accuse le Hamas de les opprimer, notamment de les arrêter et de leur confisquer leurs armes.

Le Hamas est un groupe islamique présenté par ses dirigeants comme un mouvement modéré, et par des analystes indépendants comme un mouvement privilégiant les objectifs nationalistes palestiniens sur les objectifs religieux internationaux typiques du réseau d’al-Qaeda. Les observateurs ont décelé des tensions dans les rangs du Hamas entre pragmatiques et plus radicaux.

Le Hamas refuse de renoncer à la violence contre Israël mais il a condamné les attentats d’al-Qaeda en d’autres pays. Il a peu fait de tentatives publiques pour imposer la loi fondamentaliste ou des codes vestimentaires stricts, mais il se heurte de plus en plus fréquemment à des défis portés par des groupes qui veulent plus d’Islam traditionaliste à Gaza.

Les groupes défenseurs des droits humains ont critiqué le mois dernier une décision d’un juge nommé par le Hamas pour que les avocates couvrent leurs cheveux, et une campagne conduite par son ministre des Affaires religieuses pour encourager le public à suivre les instructions islamiques.

Effusion de sang

Maqdessi avait averti le Hamas contre toute décision de s’emparer de la mosquée où il dirigeait les prières pour ses disciples : « S’ils approchent de la mosquée, ils ne devraient pas voir la fin du jour, » a indiqué l’ecclésiastique à la barbe grise.

Maqdessi a indiqué que son groupe ne prendrait pas l’initiative d’un assaut contre le Hamas mais que «  si quelqu’un fait couler notre sang, son sang coulera aussi. »

Il a exhorté « quiconque avait une arme » à se joindre à son groupe et à appliquer les décisions qui seront publiées par la branche armée dans les prochains semons hebdomadaires. Selon ce groupe, la démocratie est interdite par l’Islam parce qu’elle suit une loi terrestre, au lieu de suivre la parole de Dieu.

« De qui avez-vous peur ? de l’Amérique ? de la Grande-Bretagne ? de la France ? de l’Union européenne ? Vous ne devez craindre que Dieu seul, » dit Maqdessi dans un avertissement aux dirigeants du Hamas qui recherchent le dialogue avec l’Occident.

Israël a mis fin unilatéralement à son occupation de la bande de Gaza et a retiré ses forces. Les radicaux islamistes ont commencé à faire surface à Gaza après la prise du pouvoir de l’enclave sous blocus israélien par le Hamas, en 2007, où il a mis en déroute les forces du mouvement laïc du Fatah, mouvement du président palestinien Mahmoud Abbas.
ligne-mediane

ligne-notes
14 août 2009 - Al Arabiya - traduction : Info-Palestine.net


Samedi 15 Août 2009


Commentaires

1.Posté par logos le 15/08/2009 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la parole du prophète(saaws) sur le commandement englobe le commandement suprème, c'est a dire le khilafah, ainsi que sur le commandement mineur, qui désigne le commandement localisé à certains territoires

extait:fath al bari (commentaire du sahih al bukhari) ibn hadjar


"L'imamat (KHILAFAH) est une obligation religieuse et une exigence a la charge de la umma afin qu' elle installe un imam.

abd al qahar al bagdhadi

les savants sont unanimes sur l'obligation d'installer un khilafah, et sur le fait que cette obligation est fondé sur ach-ar (la loi) et non sur des arguments rationnels.


http://www.dailymotion.com/bookmarks/decryptator/video/xa5x5r_docalkhilafah-avant-addajjal-explic_news

2.Posté par hamiddddd le 15/08/2009 20:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis complètement d'accord avec Maqdessi, sur le fait qu'un pays qui se dit musulman se doit de gouverner par la loi de dieu et non pas aspirer a la démocratie qui n'est que l'invention d'une poignée de personnes influentes qui voulurent donner l'apparence au peuple d'avoir un pouvoir politique alors qu'il n'en était rien. Pour revenir sur la loi de dieu, Dans le coran il est dit a plusieurs reprises que celui qui ne gouverne pas par ce que dieu a descendu, celui la est un mécréant. Ensuite je tiens a pousser un goup de gueule sur le fait que dès que quelqu'un parle de khilafah on le catalogue comme terroriste, lié a Al-Qaeda. Al-Qaeda qui d'ailleurs jusqu'a preuve du contraire n'est qu'une invention des américains pour pouvoir entreprendre leur factice guerre contre la terreur. De même pour ben laden, qui d'ailleurs je me souviens bien juste après les attentats du 11/09 à fait passer des communiqués dans la presse notamment al-jazeera, pour préciser qu'il n'avait rien a voir la dedans. Mais bizarrement ces communiqués on été passés à la trappe et après le bombardment de fausses images qu'on a eues dans le médias, je pense notamment au interventions des acteurs qui jouaient le role d'oussama ben laden et qui ne lui ressemblaient pas du tout, ou encore les droitiers alors que ben laden etait gaucher. Sans préciser que celui ci était un ex agent de la CIA, qui avec les années s'est retournée contre les intérêts des américains, ce qui justifie peut-être sa diaboisation. Ils ont fait de meme avec Zarkaoui en Iraq. Enfin bref simplement pour dire arretez de cataloguer des gens comme terroristes alors qu'ils combattent pour une cause légitime!! merde!! On a jamais traité les viet-congs de terroristes, encore moins les français quand ils étaient sous occupation allemande, et j'en passe. Alors ne tombez pas dans leur ruse du langage faites bien la distinction entre les torchons et les serviettes. Merci!

3.Posté par BRAMS le 15/08/2009 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chers amis, chères amies croyants(es) ou non,

Il est important de souligner que dans le cadre de l'intervention du Hamas, il y a un enjeu strictement d'ordre politique et non religieux. Il est fondamental de souligner aussi que le Hamas tout comme le Hezbollah sont des mouvement ou des organisations politique qui ont un cadre nationaliste avec une obédience religieuse qui est l'islam, alors que les mouvements ou organisations salafistes ont comme cadre politique l'internationalisme , ils n'ont que faire des mouvements de résistance nationale, ce qui les motivent c'est le djihad mondial.
Il y a quelques temps au Liban, les mouvements et organisations de résistance nationales ont rencontré les mêmes difficultés avec des organisations salafistes cela s'est soldé par une intervention de l'armée libanaise, aujourd'hui cela se passe à Gaza avec les mêmes organisations salafistes. Questions ? : Qui sont ces organisations ? quelles financement reçoivent elles , et Par qui ? Et quels sont leurs réelles motivations. A chaque fois qu'il y a des mouvements de résistance nationales, systématiquement , il y a des mouvements salafistes qui se mettent en place afin de phagocyter la légitimité des résistances nationales sous des faux et hypocrites prétextes qui est le Khalifat et les bonnes moeurs ... Quels arguments !!!! pour le djihad mondial.

4.Posté par fadi le 15/08/2009 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


ces mouvements sont financés par le roi Fahd sur ordre des americains,un musulman raisonnable ne prone pas le jihad mondial,c'est une notion trés suspecte,on fait la paix avec ceux qui font de même,le cas contraire on a le droit indiscutable de se defendre .
vu la situation politique acctuelle des pays musulmans et de leurs payasage mondiale où ils evoluent,la" Khilafa islaiya" parait comme un rêve irrealisable .

5.Posté par BRAMS le 15/08/2009 22:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci fadi pour ta réponse à la troisième question qui financent ces organisations ?, le puzzle commence a prendre forme. on comprend mieux dès lors la motivation de ces organisations et fortiori la motivation de ceux qui les financent: avorter dans l'oeuf toute résistance national.

6.Posté par fadi le 15/08/2009 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@BRAMS

dans le cas du liban,les americains -qui dit usa dit israel- veulent recuperer leurs place dans la paysage politique libanais via l'arabie saudite et leurs alliés la famille Hariri aprés avoir etaient ecartés par la Syrie,l'Iran et le Hizbollah.
à Gaza,c'est le même procédé,recuprer des batards se disant musulmans,les endoctriner
par les théses Wahabites obscuristes pour enfin destabiliser le Hamas et le descriditer pour des interets purement israeliens via l'usa via ce lache roi Fahd ou plutot roi souris .

AMICALEMENT .

7.Posté par Saber le 15/08/2009 23:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


alqaîda alisraîliya sahyouniya

Il n'est mentionné nul part dans le coran de faire le jihad contre des civils soit disant mécréants.

Derrière le terrorisme il n'y a qu'une signature: MOSSADE IN SION

8.Posté par hamiddddd le 15/08/2009 23:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans l'article on ne mentionne pas d'histoire de djihad mondial a ce que je sache. On parle juste de khalifat islamique et appliquer la loi de dieu c'est ce que revendiquent ces gens la. Alors pourquoi vous parlez de faire les djihad contre des civils innocents et je sais pas quoi.....

Si vous considérez que le fait de vouloir revenir à un système guidé par les lois de dieu est une thèse obscurantiste c'est que vous vous laissez guider par vos passions.
Pour info si djihad mondial il y'a, je précise qu'il y'a beaucoup d'injustices sur terre et c'est pas les dhalimines qui manquent a combattre. Personne n'a parlé d'ataquer des innocents. Rentrez pas dans leur polémique, maintenant à chaque fois qu'on mentionne le djihad c'est associé a quelquechose de malveillant alors que chz dieu c'est la meilleure des actions

9.Posté par djamel le 15/08/2009 23:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On se souvient tous de l'agression sioniste contre le Liban et qui a duré 33 jours jusqu'à la signature d'un cessez le feu le 14 août 2006 . Le but était d'anéantir le Hezbollah avec la bénédiction de la France, l'Angleterre , les USA et l'aval du clan Hariri soutenu par l'Arabie Saoudite et l'Egypte.
N'ayant pu mener à bout la manoeuvre de désarmement du parti islamique libanais et n'ayant pu pousser ce dernier à orienter ses armes vers l'intérieur, les stratèges sionistes du "chaos créatif " optent pour une autre tactique. Il s'agit de créer un groupuscule armé sunnite dont le rôle est de finir le travail entamé par les sionistes de Tsahal.
La méthode est désormais connue. Il s'agit de faire entrer un pion au Liban , nommé Al-Qaida, le meilleur moyen de destabiliser toute véritable résistance contre Israël. Et c'est ainsi que l'armée libanaise s'est vue tombée dans la machination en affrontant sans y être préparée, le groupuscule palestinien (Fateh El-Islam) dans un combat qui n'est pas le sien, alors qu'elle est censée se renforcer pour affronter l'ennemi israëlien.
Il faut simplement remarquer qu'il n'est de l'intérêt ni de la Syrie ni de l'Iran, tous deux alliés du Hezbollah, de voir la résistance empêtrée dans une guerre civile qui l'éloignerait certainement et durablement de la ligne d'affrontement avec Israël.

Au vu de ce qui a été écrit plus haut, il est aisé de comprendre les tenants et aboutissants et de démeler l'écheveau qui se trame cette fois en Palestine et plus spécialement à Gaza, siège légale et légitime du Hamas. Il s'agit juste de remplacer Ansar El-Islam par Jund Ansar Allah, le Hezbollah par le Hamas et le Liban par la Palestine. Et c'est encore une fois le même procédé qui se déroule devant nous après l'échec d'une agression caractérisée de l'entité sioniste.

10.Posté par Z.Z. le 16/08/2009 00:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Hamas commence par déranger pas mal de monde. Il ne dérange pas tant les israéliens, qui s'en accommodent comme un épouvantail idéal, que le pouvoir égyptien et, surtout, les... saoudiens ! Le «salafisme» n'est que l'expression d'un wahhabisme dont l'objectif semble aujourd'hui orienté vers l'instrumentalisation de l'islam au profit des desseins stratégiques du sionisme. Il suffit peut-être de noter qui sont aujourd'hui les victimes de «l’islam salafiste» et de se poser la simple question du «À qui profite le crime ?» pour le comprendre et s’en convaincre.
Et puis, depuis quand l'islam appelle-t-il à la fitna et au meurtre d'autres musulmans ?

11.Posté par fadi le 16/08/2009 00:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


le Hamas et la question palestinienne dérangent aussi la consciece de beaucoup d'arabo-musulmans gouvereurs et gouvernés car ils les mettent devant leurs responsabiltés et leurs devoirs vis à vis de leurs religions et vis à vis de ce peuple oprimé et surtout devant la vérité qui ne veulent pas voir à savoir qui est vraiment l'autre(occident) .c'est pour cette raison qu'ils veulent la liquider à n'importe quel prix .
mais jusqu' a quand il vont continuer de se cacher dériére leurs doigts .

12.Posté par No coment ? le 16/08/2009 00:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le seul point commun entre le HAMAS et le HezboLLAH c'est leur lutte contre le sionisme!

13.Posté par BRAMS le 16/08/2009 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour les analyses géopolitique et géostratégique très constructives de Fadi, Z.Z, Saber, Djamel et no coment? . Ces analyses expliquent de manièrent cohérentes les affrontements entre le Hamas et ces organisations salafistes, l'on sait maintenant qui se cache derrière ces groupuscules, et surtout quelles sont leurs intérêts. Le commentaire et l'analyse de Hamidddd manquent malheureusement de beaucoup sérieux et de cohérence. Dans cette affaire, il n'y a rien de religieux. Nous avons affaire a une manœuvre orchestrer en haut lieu avec comme acteurs principaux les USA et Israel et comme second rôle l'Arabie sédouite et l'Egypte.

Je remercie encore une fois les commentaire intelligent et serieux des internautes: fadi, Djamel, Z.Z et no coment ?

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires