MONDE

Un Synode désespérément évangélisateur !


Dans la même rubrique:
< >


Zeinab Abdelaziz, Prof. émérite de civilistion française
Samedi 14 Juillet 2012

Un Synode désespérément évangélisateur !
Le 11 octobre 2011, Benoît XVI avait publié la lettre apostolique intitulée Porta Fidei, proclamant l’Année de la Foi qui devrait débuter un an plus tard, le 11 octobre 2012 pour se terminer le 24 novembre 2013, le jour de la Résurrection de Jésus. Cette année-là débute au cours de la XIIIe Assemblée générale du Synode des évêques, qui se réunira autour du thème de « la nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne », selon le programme de l’évangélisation du monde. L’instrumentum laboris du Synode, qui se déroulera du 7 au 28 octobre 2012, a été rendu public le 19 juin 2012. Cet évènement aura lieu en même temps que la commémoration du 50e anniversaire du début des travaux de Vatican II, et du 20e anniversaire de la publication du Catéchisme de l’Eglise catholique.

Par Zeinab Abdelaziz
Prof. Emérite de civilisation française


Ce document de réflexion a été envoyé aux 13 synodes des évêques des Eglises orientales catholiques sui iuris, c'est-à-dire séparées de Rome ; aux 114 conférences épiscopales ; aux 26 dicastères de la Curie romaine et à l’Union des Supérieurs généraux. Tous ces organismes ont fait parvenir leurs contributions au Secrétariat général de ce dernier, plus d’autres contributions d’institutions, de communautés, de fidèles, des experts, et du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, afin que le pape puisse rédiger ses orientations pour la mise en pratique des résultats du Synode, afin de transmettre au monde la foi chrétienne !
Le document du Synode se compose d’une introduction, de quatre chapitres et d’une conclusion, le tout en 169 paragraphes, le long de 88 pages. Les chapitres ont pour titre : Jésus-Christ, Evangile de Dieu pour l’homme ; Le temps d’une nouvelle évangélisation ; Transmettre la foi ; Raviver l’action pastorale. Tel qu’on le voit, il ne s’agit pas seulement de réévangéliser les pays déjà évangélisés et qui s’éloignèrent de la foi, comme on le répète ou on n’a fait que répéter la dernière décennie, mais de faire parvenir cette foi chrétienne à tout le monde, sous une nouvelle appellation, qui désigne aussi, extirper toutes les autres religions, à commencer par l’Islam.
On saisit aussi du document les raisons pour lesquelles ce Synode se réunit. Elles se trouvent parsemées le long du texte, et se résument en ces quelques données significatives : « l’éloignement des baptisés de la pratique chrétienne ; l’indifférence religieuse ; la sécularisation ; l’athéisme ; la diffusion de sectes ; une confusion grandissante qui induit les chrétiens à ne pas écouter les prêtres ; la peur, la honte ou le fait de « rougir de l’évangile » comme disait saint Paul ; les migrations ; la mondialisation ; les communications ; l’affaiblissement de la foi des chrétiens ; le manque de participation ; la diminution du dynamisme des communautés ecclésiales ; la perte de l’enthousiasme et l’affaiblissement de l’élan missionnaire ; une véritable apostasie silencieuse ». C’est pourquoi l’Eglise trouve nécessaire de « réévangéliser les communautés chrétiennes marquées par les importantes mutations sociales et culturelles», y compris le reste de l’humanité.
Autre trait révélateur, il est demandé aux chrétiens, à plus d’un endroit, « d’avoir l’audace de fréquenter de nouveaux aréopages », de « ne pas avoir peur », de « ne pas avoir honte »…
Ce qui attire l’attention dans un texte qui traite du religieux, auquel des centaines de personnes, ecclésiastes ou laïcs, ont participé à sa rédaction durant six mois, c’est le fait de voir des mots-clés significatifs tels peur, et honte. Ne pas avoir peur, ne pas avoir honte, que ce soit d’être missionnaire, de montrer ou de mettre en lumière sa chrétienté sans rougir !
Sans jouer à la psychologue, les mots honte et peur et surtout ce fameux « ne pas rougir de l’évangile » qui date depuis saint Paul, nécessite un arrêt, au cours duquel il faut voir de près ce qui les provoquerait ou leur donnerait une raison d’être dans ce christianisme, enjeu central de cette magistrale réunion, surtout si toutes les raisons citées pour sa convocation sont des effets, rien que des effets, des réactions, des résultats, mais les causes même de cette désertion ne sont point abordées. C’est pourquoi il est nécessaire de voir, ne serait-ce qu’à vol d’oiseau, ce christianisme, sa formation, ses textes, et ce qui puisse causer cette honte …
L’étendue du sujet ne permet point un développement détaillé, c’est pourquoi ne seront citées que les données admises à l’unanimité par les savants et les historiens, qui sont toutes prouvables par les références abordables et point secrètes.
L’Antiquité : Nous connaissons peu l’histoire du christianisme. L’histoire de l’antiquité ne représente que des sources fragmentaires et d’innombrables lacunes, l’Eglise ayant tout saccagé, ne laissant que ce qu’elle veut être lu ou connu. Les écrits qui composent le Nouveau Testament, qui concerne ce travail, sont le résultat d’une longue élaboration, ne sont point contemporains des évènements qu’ils décrivent, et ne sont pas écrits par les noms sous lesquels ils sont connus. La rédaction des Textes s’étend de l’année 65 à 110, ou de la seconde moitié du premier siècle, c’est-à-dire une trentaine d’années après la dite crucifixion, jusqu’au début du second. Donc, relater de mémoire un évènement après une trentaine d’années ou un siècle, porte atteinte à sa crédibilité, surtout en un temps où les moyens de documentation étaient presque rudimentaires. Ils ne seront appelés évangiles que vers 150.
Au sens historique, Jésus n’est pas le fondateur du christianisme : il n’a laissé aucune trace écrite ou archéologique. Il n’a point institué d’Eglise sur terre et n’a pas mis en place un dispositif qui formerait une base quelconque de l’Eglise. Il n’a voulu que le renouveau d’Israël, et n’a prêché que la prompte arrivée du Royaume de Dieu, de son vivant, – que l’Eglise attend toujours…
D’après les Actes des Apôtres le nom de « chrétien », fut attribué aux disciples de Jésus à Antioche, au milieu du premier siècle. Ce qui veut dire : le mot n’existait pas du temps de Jésus. De même le mot église, ek-klesia, désignait réunion, assemblée, puis on lui accola le sens religieux qui lui est connu.
Jésus : Les évangiles présentent quatre dates de naissance, avec 11 ans de décalage, deux lignées différentes, et des générations aussi variées. En faisant Jésus, dans l’une d’elles, de la lignée de David « selon la chair », comme dit saint Paul, on porte atteinte à sa déité et au titre « Fils de Dieu ». On ne peut être le fils de deux entités à la fois !! L’appellation « Fils de l’homme », très logique d’ailleurs, parait 28 fois dans les évangiles désignant Jésus, et pourtant ces mêmes évangiles lui confèrent le qualificatif de « Fils de Dieu » que l’Eglise forgea et perpétue indéfiniment.
En 354, le pape Libère, voyant les païens adorer le dieu Mithra le 25 décembre, représenté par le Soleil Invincible, s’empare de la date et l’accole à Jésus « Lumière du monde », fraude qu’approuva plus tard le pape Jean-Paul II.
La naissance prophétique vient d’une faute de traduction de la prophétie d’Isaïe, en écrivant « la vierge » au lieu d’une « jeune femme ». On lui prédisait le nom d’Emmanuel, l’enfant naît et on l’appelle Jésus…
D’après les évangiles, sa naissance se situe entre l’an 9 et 2 av. J.-C. … Il est paradoxal que Jésus puisse être né avant l’ère commune, puisque l’ère chrétienne (l’Anno Domini) ne s’est imposé que progressivement en Europe à partir du XIe siècle. Il est formé d’après les travaux de Denys le petit, au VIe siècle, que l’on sait être erronés. Le calendrier historique a été précisé, mais son origine n’a pas été modifiée. D’ailleurs ce n’est point le seul paradoxe dans l’histoire du christianisme ou de ses écrits, qui se comptent par milliers.
Le procès de Jésus : toutes les données qu’offrent les évangiles des évènements concernant le procès sont déconcertantes et aucune restitution des faits ou des procédures ne résiste à l’examen ; toute l’affaire fut couverte de multiples enjeux politiques ou religieux et n’ont absolument rien de fiable.
La mort de Jésus : d’après les évangiles, Jésus meurt le 7 avril 30, le 27 avril 31 ou le 3 avril 33. D’autres dates sont proposées aussi, mais aucune n’est satisfaisante, car les différences entre les traditions sont inconciliables.
La Résurrection : Elle dépend purement de la foi, mais se trouve dans le credo de Nicée, qui date de 325 ! Même si cet épisode représente l’élément majeur du christianisme, il n’est décrit ou mentionné dans aucun des évangiles, et ne relève point de faits vérifiables. Les femmes qui découvrent le tombeau vide, effrayées, « ne dirent rien à personne»… C’est l’évangile qui le dit (Marc 16 : 8) ! Par contre, il est mentionné 190 fois dans les Epitres de Paul… le sens est claire !
Illogisme : Jésus, soumis au plus diffamant des supplices romains, meurt crucifié, abandonnés de tous ses disciples, car un le trahit, un autre le renie, et tous s’enfuient, d’après les évangiles toujours. Ce même Jésus se voit promu par l’Eglise : Christ, Fils de Dieu, Dieu lui-même, Rédempteur, Seigneur et unique Sauveur du monde !
Un pacifique, qui tend l’autre joue lorsqu’on le gifle, n’est pas logique lorsqu’il dit : « Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici, et égorgez-les en ma présence » (Luc 19 : 27) !
Le Credo : Il existe plusieurs versions du credo chrétien, qui ne fut généralisé dans la liturgie romaine qu’en 1014, à ne citer que le Symbole de Nicée, formulé en 325, imposant la déification de Jésus ; celui de Constantinople, en 381, mettant à pied d’égalité Dieu, Jésus et le saint Esprit, formant et imposant la Trinité ; le credo des Apôtres, ou autres. Le 30 juin 1968, le pape Paul VI annonce en clôturant « l’Année de la Foi », que Benoit XVI imite ou perpétue, un credo de quelques pages, réparti en 23 paragraphes, promulgué en réaction contre le Catéchisme Hollandais, publié le 5 octobre 1966, qui met de côté la Trinité, la virginité perpétuelle de Marie, le Péché originel, l’Eucharistie, la régulation des naissances, le primat du Souverain Pontife, etc…
Le péché originel : Il n’y a aucune mention dans la Genèse racontant l’histoire d’Adam et Eve dans le Paradis. La formation du concept ressort d’Augustin d’Hippone, au IVe siècle, et sa lutte contre Pélage. Il est vrai qu’Irénée de Lyon, né vers 140, avait déjà placé les assises…
La Bible, Ancien et Nouveau Testament : Malgré toutes les contradictions claires et nettes qu’elle renferme, a été imposée au Concile de Trente (1546) ayant Dieu comme « seul et unique auteur ». Vatican I (1869), rectifie en disant que « Dieu a eu recours aux Apôtres par l’intermédiaire du saint Esprit, qui, à son tour, a inspiré des hommes pour les écrire ». Quant à Vatican II (1965), il décrète que « Ces livres, bien qu’ils contiennent de l’imparfait et du caduc, sont pourtant les témoins d’une pédagogie divine » (formule votée à 2344 voix, contre 6 refus) !
Est-il lieu d’ajouter que l’Encyclopedia Britanica, dans sa rubrique sur la Bible, parle de 150.000 contradictions ou fautes de traductions ? Chiffre que savants et historiens augmentèrent considérablement, pour ne rien dire du fameux Jesus Seminar (1985), tenu aux Etats-Unis, dans le cadre du Westar Institute, sous la direction de Robert Funk, avec la participation d’environ 200 spécialistes universitaires en études bibliques ou sciences des religions, qui prouvèrent que 82 % des paroles imputées à Jésus, il ne les a point prononcées, et 86 % des actes qui lui sont accordés, il ne les a point fait !
Conciles et Dogmes : C’est au IVe siècle que débute la succession des conciles élaborant dogmatique et christologie, la formation du christianisme qui, tel qu’on le voit, n’a rien de révélé, se développa dans les conciles, à travers querelles, anathèmes, complots et guerres déclarées ou sous cape, à ne citer pêle-mêle comme exemples : la déification de Jésus, le Filioque, le Purgatoire, l’autorité temporelle du pape, le célibat des prêtres, l’Inquisition, les fraudes pieuses, etc… Vus avec un peu plus de détails, quelques exemples de ces conciles démontrent clairement la formation du Christianisme :
L’année 49-50, après un débat animé entre Jacques, frère de Jésus, et Paul, durant l’Assemblée tenue à Jérusalem, la circoncision, l’Alliance de Dieu voulue perpétuelle, a été remplacée par le baptême pour faciliter l’adhésion des non-juifs au christianisme !
325, premier Concile de Nicée, impose la déification de Jésus !
381, premier Concile de Constantinople, fait le saint Esprit consubstantiel à Dieu et à Jésus et impose la Trinité !
431, le Concile d’Ephèse, impose le dogme de Marie mère de Dieu !
451, le Concile de Chalcédoine, décrète la double nature de Jésus !
553, le second Concile de Constantinople, impose le monophysisme !
680, le troisième Concile de Constantinople, impose le monothélisme !
787, le second Concile de Nicée, impose l’iconoclasme, contredisant ainsi le second des dix Commandements de Dieu, que l’Eglise a remplacé par un autre commandement !
869, le quatrième Concile de Constantinople, impose la Tradition comme règle de Foi. C’est-à-dire l’adepte doit avaler tout ce que l’Eglise invente comme venant de Dieu !
1215, le quatrième Concile de Latran, décrète la répression des Cathares ; introduit le concept de la transsubstantiation, changement réel de substance du pain et du vin en le corps et le sang du Jésus ; impose la confession et la communion annuelles à tous les laïcs !
1545-1563, le Concile de Trente, impose la Transsubstantiation, et anathématise celui qui n’y croit pas ; canonise la Vulgate écrite, corrigée et rectifiée par saint Jérôme au IVe siècle !
1854, Invention du Dogme de l’Immaculée Conception !
1870, Vatican I impose l’Infaillibilité du pape !
1950, Invention du dogme de l’Assomption de Marie au ciel avec son corps, un dogme qui n’a aucune base scripturaire, même forgée !
1965, Vatican II réhabilite les juifs du meurtre déicide, malgré toutes les accusations nettes que renferment les évangiles jusqu’à nos jours ; décrète l’évangélisation du monde ; impose la participation de tous les adeptes à cette évangélisation ainsi qu’aux églises locales !
Est-il lieu dire que la promulgation de chaque dogme fut suivie de schismes, ou d’ajouter l’aveu de saint Paul : « Mais si mon mensonge a rehaussé la vérité de Dieu pour sa gloire, de quel droit suis-je jugé moi aussi comme pécheur ? » (Ép. Aux Romains, 3 :7).
Tel qu’on vient de le voir, ce n’est pas sans raison qu’Erneste Renan dit en 1849 : « A peine, peut-être, en exprimant de tous les évangiles ce qu’ils contiennent de réel, obtiendrait-on une page d’histoire sur Jésus » ! A quoi Maurice Goguel, professeur à la faculté protestante de Paris, répond : « Là où Renan parlait d’une page, certains critiques ne parlent plus que d’une ligne » !! Là, il y a vraiment de quoi rougir …
Ce n’est donc pas l’indifférence religieuse, la sécularisation, l’athéisme, la diffusion de sectes ou une confusion grandissante qui induisent les adeptes du christianisme à le fuir ou à s’éloigner en silence, mais la découverte de tous ces subterfuges, la découverte de toutes ces contrefaçons et ces complots, imposés le long d’une histoire coriace, inhumaine et ensanglantée. Une histoire de laquelle n’ont été signalées que des bribes, rien que des bribes concernant la formation du christianisme, laissant de côté tous les scandales en cours depuis des siècles, à ne citer que la pédophilie et la Banque du Vatican, cette Institution d’Œuvres Religieuses (IOR), incriminée dans la collaboration avec la maffia, le blanchiment d’argent, le commerce de la drogue, l’armement et les complots politiques.
Un autre flagrant délit se trouve dans le fait de prendre la prétendue finale de l’évangile selon Mathieu (28 :19-20) disant : « Allez-donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit », c’est-à-dire au nom de la Trinité qui fut inventée au IVe siècle, qui fut imposée aux adeptes au Concile de Constantinople en 381, et qui figure depuis dans son credo !
C’est pourquoi il semble ridicule de voir l’insistance avec laquelle le Vatican, désespéré, insiste à évangéliser les gens par tous les moyens : sur la route des vacances, dans les trains et les moyens de transport, dans les aéroports, sur la plages, à vélo, en moto ou en stop, des missions de rues, des parvis, de porte-à-porte, par les médias, par internet, etc.
A tous ces milliers de personnes incriminées dans l’évangélisation du monde, à cet établissement vaticanais, - engloutis dans des fraudes et des contrefaçons séculaires, qui persiste à les maintenir et les imposer, bien qu’il connaisse la Vérité, un fameux proverbe arabe dit (littéralement) : « Le mensonge n’a pas de pieds », autrement dit : le mensonge ne tient pas debout… Tôt ou tard, quelle que soit sa durée, ou sa longévité artificiellement maintenue, il finit par s’écrouler !
Quand on détient en main les données d’une religion ainsi formée, tissée et rapiécée le long des conciles et des massacres, qui finit par s’émietter en 33.000 divisions et sectes (cf. les religions dans le monde, Mensuel n° 198, novembre 2008), on n’a pas le droit de l’imposer au monde, et on n’a surtout pas le droit d’arracher l’Islam, seule religion monothéiste Révélée qui demeure intacte, dont le Livre, Le Qur’ân, n’a point changé d’une lettre depuis sa Révélation jusqu’à nos jours… Par contre, il y a vraiment de quoi rougir !

14 juillet 2012



Samedi 14 Juillet 2012


Commentaires

1.Posté par VIRGILE le 14/07/2012 21:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est l'Empereur Constantin qui en l'an 325 lors du Concile de Nicé importa des cultes païens dans l'Eglise. De plus, c'est à cette date qu'il a rendu le Christianisme "Religion d'Etat". Or, la foi en Christ NE S'IMPOSE PAS.
Elle s'accueille et vous pouvez refuser cet enseignement d'Amour, de Pardon et de non violence (sauf dans des cas précis). Dieu dit par Christ: "Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie -Nul ne vient au Père si je ne l'attire " (St. Jean 6.14s)

Bien qu'il y avait déjà des "arianistes", c'est cet Empereur qui fit rentrer le diable et les pensées charnelles dans le coeur des fidèles. Aujourd'hui, grâce aux médias et à Internet, prêtes et curés perdent leurs brebis. Car aujourd'hui, les brebis sont intelligentes, elles peuvent comparer et faire des études exégétiques, sans le Pape. La papauté est une hérésie non biblique (car nous sommes tous frères) et le plus infâme des Concile est celui de Trente (Italie) en 1545 et qui durant de longues années comme s'il y avait une bataille entre Dieu le le diable !

Je suis un chrétien engagé mais je ne suis ni catholique, ni protestant. Cette chienlit dénominative n'existant pas dans la Bible. Il faudrait des heures et des jours pour dévoiler toutes les hérésies infiltrées dans l'Eglise. Le catholicisme est mort. Il survit grâce aux mensonges, anathèmes et autres dîmes...

L'enseignement du Christ est simple et peu se résumer ainsi:
"Aime ton Dieu de toute ton coeur, de toute ton âme et de toutes tes pensées - et - voici un second qui lui est semblable : "Aime ton prochain comme toi-même".

Quant à l'application pratique au quotidien, la devise biblique est:
"Fais à ton prochain ce que tu voudrais que l'on te fasse". C'est simple mais il faut avoir un coeur bien disposé. Alors toutes ces lois judaïques, etc.n'ont pas de valeur et ne sauvent pas, si tu n'aimes pas. Is it clear ?


Merci professeur Zeinab Abdelaziz pour cet excellent résumé et article.

SALAM - MARANATHA !




2.Posté par brebis le 15/07/2012 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aime ton Dieu de toute ton ame.

3.Posté par Thur le 16/07/2012 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien dit Virgile

4.Posté par farouk le 16/07/2012 10:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ vırgıle
un DIEU une voie une religion...
les prophetes ont tous préché l ıslam cad la soumıssıon á ALLAH. La meılleure manıére de suıvre Jesus c est d etre musulman

5.Posté par sherazad le 16/07/2012 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour, Virgile

Je suis une fidèle lectrice d'alter depuis longtemps mais récemment inscrite, je tiens a saluer la personne que vous êtes , vous avez tout mon respect , je lis souvent vos posts ainsi que ceux de Columbo , vous vous entendez bien tout les deux , bref j’apprends beaucoup avec vous.
Ah Virgile si tout les chrétiens pouvaient être comme vous , le monde se porterai tellement mieux, un jour peut-être insh'Allah , dans le saint Coran il est dit que parmi les chrétiens il se trouve des gens de bien , je pense Virgile que vous en faites partie.

Avec toute mon estime, salutations

Salam Aleikum

6.Posté par Un le 16/07/2012 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui ne suis pas l islam abandonne dieu car il quitte le chemin de la rectitude ,chemin d Abraham ,Moïse ,Jésus et Mohamed paix et benedictions sur eux .croire en Jésus et pas croire en Mohamed vous éloigne de l éternel !

7.Posté par Heru le 16/07/2012 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Virgile,

je respecte ton pont de vue et surtout ta foi.Je me pose neanmoins une question.Ta foi n'est elle pas par hasard basée sur la Bible qui elle meme est une compilation des livres mythiques des Hebreux et des impostures des Sbires Romains?
A mons de me dire que ta foi est basée sur le vrai personage Jesus qui n'existe pas dans l'histoire mais rien que dans les croyances,tu es un suivant de Constantin en cela que tu es un adepte d'un Livre qu'il a cocompilé.A ma connaissance il n'existe aucun texte hebreu relatif a un charpentier de 30 ans ayant eu le vecu releté dans la bible.Les premiers textes sont grecs et romains.Coincidence?Par contre les travaux historiques ont revelés l'existence des personages historiques guerrier d'une part et religieux d'autre part qui sont comptenporains du Jesus religieux et qui ont bel et bien marqués leur epoque.
Les manuscrits dits de la mer morte relatent le parcours d'un certain "maitre de justice" que les chretiens et le vatican (qui a confisqué les dits manuscrits pour "etude") s'obtine a confondre a Jean le Baptiste.Par ailleurs les recits des historiens contemporain de cette periode (Tertulien,Flavus Joseph ... )relatent les epopées des freres Simon Kefas devenu en cananite Simon Pierre,Jacques dit le majeur,Judas Thaddée Judas Iscariote,Simon le cananeen et de Jean ... qui curieuseument sont des noms qui revienent dans la bible.Rien de Jesus sauf des fausses preuves qui ont toute ete averés comme tel.Rien qu'un livre finalement (co-)ecrit des siecles apres lui entre autre sous l'influence de Constantin.
Il ne t'a certainement pas echappé que c'est la couronne romaine/vatican qui a choisi les manuscrits qui constituent la blible parmi des centaines,dont certains autres ont ete re-retrouvé dans la mer morte.

@ autres,

depuis la nuit des temps il y a toujours eu des hommes qui se sont soumis a leur Dieu createur selon les muthes et croyances de les ancetres qui leur temoignaient les reveations divines et cela jusqu'a nos jours.Considerez vous qu'ils soient dans l'islam s'ils ne s'arabisent pas,ne changent pas nom,ne respectent pas les preceptes du coran mais se soumettent a ce Dieu des premiers hommes anterieur a Adam.
Quand j'y pense un chretien pentecotiste ou meme catholique se soumet a Dieu aussi en principe.Est il en regle avec l'islam?Pour Rappel l'homme sapien sapien es bien plus ancien que Adam selon thora,bible et qu'ran.

8.Posté par sherazad le 16/07/2012 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Nulle contrainte en religion !
Soyez tolérant , seul Allah SWT connait le contenu de chaque poitrine, il guide qui il veut et égare qui il veut , ne jugez pas impunément !
Celui qui accuse les autres d’avoir une paille dans l’oeil et ne voit pas la poutre qu’il a dans le sien.

Salam et qu'Allah nous guide tous sur le droit chemin.

9.Posté par coluche le 19/07/2012 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ heru
" Pour rappel l'homme sapien sapien es bien plus ancien que Adam selon thora, bible et qu'ran"??

Bon la Thora et la Bible je ne sais pas, mais pour le Qu'ran tu as l'air tellement sûr de toi, est-ce que tu pourrais me donner le passage le verset la sourate qui en parle ou à laquelle tu fais référence STP. Merci d'avance.

10.Posté par nepos225 le 20/07/2012 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mathieu (28 :19-20) disant : « Allez-donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit » ... cité par l'auteur. Je me demande ce que cela signifie pour lui ??
Les disciples su Christ formés à partir de Mathieu (28 :19-20) sont appelés chrétiens ...
Alors ses propos selon lesquels : Au sens historique, Jésus n’est pas le fondateur du christianisme : il n’a laissé aucune trace écrite ou archéologique. Il n’a point institué d’Eglise sur terre et n’a pas mis en place un dispositif qui formerait une base quelconque de l’Eglise. Il n’a voulu que le renouveau d’Israël, et n’a prêché que la prompte arrivée du Royaume de Dieu, de son vivant, – que l’Eglise attend toujours… à mon avis n'a pas de sens au vu du verset et pour un Prof. émérite de civilisation française comme l'auteur de l'article j''en suis étonné.
Et pour ma part nous n'avons nullement besoin d'un professeur fut-il émérite pour nous commenter ce passage.
Car le verset biblique est assez clair.
Nous Chrétiens sommes disciples du Christ comme il l'a voulu lui-même en Mathieu (28 :19-20).
Et nous avons vu comment l’Évangile a commencé à se rependre à partir des actes des apôtres, les épîtres pauliennes, etc.....

11.Posté par Zeinab Abdelaziz le 20/07/2012 19:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@ Nepos 225

Politesse et courtoisie passent bien avant ce qu’on appelle sciences ou connaissances, Monsieur, quant à l’ignorance, désolée de devoir vous faire des remarques qui tiennent de l’abc de la logique :
* lorsqu’il est incontestablement prouvé que la Trinité a été inventée et imposée en 381, au Concile de Constantinople, comment peut-elle se trouver dans un texte datant de la fin du premier siècle ? Lisez l’Histoire des Conciles, pour voir comment le christianisme a été forgé.
* Toute la phrase que vous avez trouvé qu’elle n’a pas de sens, elle fait le résumé de l’histoire forgée de Jésus et des débuts du christianisme.
* Oui, le Verset de Matthieu (28 : 19-20) en soi est claire comme texte écrit noir sur blanc, mais dans le contexte du sujet et de l’histoire du christianisme, cela s’appelle de la contrefaçon.
* Désolée de dire : ce n’est pas Jésus qui a voulu l’évangélisation du monde, puisque Jésus était juif, qu’il n’y avait pas de christianisme de son vivant, mais c’est l’Eglise, qui s’est lentement instituée, qui l’impose comme défense de sa propre existence.
* Je mets mon titre pour montrer à vos semblables, les disciples qui ne connaissent pas l’histoire ou l’abc de leur religion, que ce que j’écris est de l’essence même de ma spécialisation culturelle, et ne vient pas du hasard.
* Critiquer pour bafouer ne porte atteinte qu’à la personne qui démontre à quel niveau se placent ses propres connaissances.
* Et pour terminer je précise : je n’ai absolument rien contre les chrétiens et le christianisme, mais je suis foncièrement contre l’évangélisation du monde, et surtout contre l’extirpation de l’Islam, la seule révélation du monothéisme qui soit restée intacte, dont le Livre, le Qur’ân, n’a pas subi les altérations qu’a connue le Bible, et n’a point changé depuis sa révélation jusqu’à nos jours.
Merci pour la lecture.

zeinab abdelaziz



12.Posté par nepos225 le 21/07/2012 03:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous n'expliquer rien de plus sinon d'essayer de faire passer votre "interlocuteur" pour ignorant.
IL est aisé à tous de savoir pourquoi vous agissez ainsi.
Je vous rappelle que l'Histoire du Christianisme n'est pas l'Histoire de La France dans laquelle vous êtes spécialiste.
Etant donné que la Bible ne cite aucun autre livre comme référence quelconque, j'aimerai que vous interprétiez les versets biblique dont Mathieu (28 :19-20) par rapport à ce qui est dit et non par rapport à votre foi. Restons donc dans le contexte biblique au lieu de citer des travaux contestables et contestés pour justifier votre foi. Exemple : Jesus Seminar (1985) .... Dois-je vous rappeler Cher que le sérieux académique du Jesus Seminar est très fortement contesté. Je cite entre autre personne Luke Timothy Johnson, moine bénédictin, professeur d'exégèse du Nouveau Testament et d'histoire du christianisme sur deux axes principaux : la méthodologie du Jesus Seminar et la qualité des participants.
Le Jesus Seminar ne travaille pas avec rigueur scientifique, mais lors de "réunions bisannuelles" où les membres votent avec des boules de 4 couleurs ayant pour modalités :
- semble vrai
- semble vraisemblable
- semble peu vraisemblable
- pas crédible.
La composition des "membres" de ces réunions : ils ne proviennent d'aucune grande université Américaine,ni d'aucune Université d'Europe.
Ce genre de travaux n'a fait qu'éclater des spéculations déjà connues et combattues par l’ensemble du Christianisme il y a des siècles. La bible n'est pas un indice boursier même pour des érudits gnostiques. Là encore les versets bibliques dépassent les commentaires.
Encore une fois ce genre d'ateliers de réflexions montrent à quel point le Christianisme et sa Bible sont ouverts et qu'on peut faire des commentaires fussent-ils fantaisistes sans craindre pour sa vie ou faire l'objet d'une quelconque fatwa ( Sir Ahmed Salman Rushdie, pour rappel ). Ensuite : Jésus : Les évangiles présentent quatre dates de naissance, avec 11 ans de décalage, deux lignées différentes, et des générations aussi variées...". Je vais vous dire, même mon père est né vers ( donc pas de date exacte) et quand on demande à nos grands-parents ils donnent des dates différentes. Ainsi, un prophète serait né à La Mecque en 570 et mort en 632. Et de ce dans ce qui suit, il y a autant de dates, autant l'interprétation symbolique est tirée par les cheveux.
Jésus Christ a dit « Je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. » (MATTHIEU 16 :17-19). Sur quoi peut-on se baser en dehors des évangiles pour dire ce que Jésus a dit ou pas ? Si des gens le font avec la Bible, c'est qu'on peut le faire avec le coran ou d'autres livres, car les personnages dont il est question dans ces textes sacrés ( Jésus, Mahomet, etc) n'ont pas écrit de livres. n'est ce pas ? Alors Professeur éviter les pronostics ( 86 % ...) et basé vous sur quelque chose de solide. Alors donc sachez que ce verdict de Jesus Seminar "décapant" n'empêcha nullement ces auteurs de proposer «leur» propre Jésus, sous les traits d'un prophète apocalyptique tentant de conjurer le silence de Dieu par l'offrande tragique de sa vie. Ce Jésus reconstruit n'était que pour nous chrétiens le fruit des projections et des fantaisies de l'historien qui ne résiste même pas aux écrits biblique.
Pour Finir, La Trinité n'a pas été inventée, elle est le fruit d'une exégèse biblique fondée sur des versets qui affirment la divinité du Christ et qui ne contredisent pas aucun autre verset de la Bible... et pour vous qui voulez discutez la Bible, vous devriez bien connaître ces versets.

13.Posté par Mansour95 le 21/07/2012 05:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Nepos 225

Vous dites dans votre dernier commentaire en vous adressant à Zeinab Abdelaziz : "IL est aisé à tous de savoir pourquoi vous agissez ainsi" que voulez-vous dire par là svp ?
A mon tour je vous dis qu'en employant les termes "Coran" et non Al Qur'an, "Mahomet" et non Muhammad (PSL), il est aisé à tous de savoir pourquoi vous agissez ainsi ! Pourquoi ces emplois de votre part, vous qui conseillez à votre interlocuteur d'arrêter l'approximation et de se baser sur quelque chose de solide ? A moins qu'en dénaturant ces deux noms propres vous agissiez sciemment et cherchiez à discréditer les "symboles" d'une religion pour favoriser la Votre ? Dans ce cas vous faites preuve d'une sorte de "népotisme" du langage et à mon tour je dis que nous n'avons nullement besoin d'intervention fallacieuse favorisant sa "famille religieuse" au détriment d'un débat servant l'intérêt général. Et pour finir, vous conseillez à Zeinab Abdelaziz de bien connaître les versets de la sainte Bible avant d'en discuter, je vous invite donc à votre tour à employer les noms propres justes quand vous les mentionnez.

14.Posté par nepos225 le 21/07/2012 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Mansour

Je pense que pour recadrer la discussion, il vaudrait mieux éviter de monter sur ses grands chevaux pour si peu, je dirait même presque rien ou même rien du tout.
Voyez vous de n'impose pas à l'auteur de l'article d’utiliser une formulation plutôt qu'une autre. Quand je cite ce que vous voulez m'interdire d'écrire, vous savez très bien de quoi je parle et cela sans aucune ambiguïté possible, ce qui vous a permis une traduction du français à l'arabe. Car ce n'est pas à moi de dire en voulant désigner le prophète : Muhammad (PSL). Mais ça ne me gêne pas de dire Muhammad tout court. Vous dites que je cherche à discréditer les "symboles" d'une religion pour favoriser la Votre ...... Moi je ne vois pas ce genre de choses dans mes propos à moins que vous voudriez bien m'en prêter l'intention. Cherchez le plutôt dans cet article au non évocateur dont nous débâtons ici, les prises de postions très simplistes.
Quant à l'auteur de l'article, qui dit et je cite :
"Quand on détient en main les données d’une religion ainsi formée, tissée et rapiécée le long des conciles et des massacres, qui finit par s’émietter en 33.000 divisions et sectes" ... J'aimerais bien vous rappeler ce passage biblique de Saint Marc 9, 38 - 40 : " Maître, nous avons vu quelqu'un qui ne nous suit pas, qui chassait les démons en votre nom, et nous voulions l'en empêcher, parce qu'il ne nous suit pas. "
Mais Jésus dit : " Ne l'en empêchez pas, car il n'est personne qui fasse miracle en mon nom, qui puisse bientôt après parler mal de moi.
Qui n'est pas contre nous est pour nous. "
Dans cet extrait de l’évangile de Saint Marc, Jésus fait preuve, ici, d’une immense tolérance et nous invite à la pratiquer… et que le groupe des disciples n’est donc pas le seul dépositaire de l´Esprit Saint.
Concernant les massacres dont vous faîtes allusions, je vous invite à lire le discours Ratisbonne que le pape Benoît XVI a présenté sur le rapport entre la raison et la foi, intitulé Foi, raison et université - Souvenirs et réflexions, à l’université de Ratisbonne en Allemagne, où il avait été professeur le 12 septembre 2006 .....
........................

15.Posté par Zeinab Abdelaziz le 21/07/2012 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ nepsos 225

Il est vrai que dans l’évangile selon Matthieu (16 : 18) Jésus dit qu’il bâtira son église sur l’apôtre Pierre, pourtant, dans ce même évangile selon le même Matthieu, au chapitre 14 :31, Jésus avait dit au même apôtre Pierre : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? », et dans le même Matthieu et au même chapitre (16 : 23) Jésus « se retournant, dit à Pierre : Passe derrière moi Satan ! tu me fais obstacle, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes » !

Même apostrophe qui se trouve dans l’évangile selon Marc (8 : 33) : « Mais lui, se retournant et voyant ses disciples admonesta Pierre et dit : Passe derrière moi Satan ! car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes ! »

Sans commentaires …

16.Posté par En vérité, en vérité. le 22/07/2012 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Zeinab, je m'en réfère à wikipédia...Paul 6 "décrète" (?) que Marie de Magdala ne doit plus ètre considéréé comme pénitente mais disciple!!! quant à Marie de Béthanie, nous attendrons le 29 juillet pour la fèter. Qu'en est-il dans le Qur'an ? vous avez, vous aussi, une Marie-Madeleine dans une sourate, (Ali 3imrane'n)?

17.Posté par Zeinab Abdelaziz le 22/07/2012 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ en vérité, en vérité !

En vraie vérité : il n’y a pas de Marie-Madeleine dans Âl-3imrân, mais il est question de Marie, mère de Jésus :
« Et lorsque les anges dirent : O Marie, Allah t’A Elu et t’A Purifiée. Il t’A Elue sur toutes les femmes contemporaines » (3 : 42)

Ce Verset met en relief la pureté de Marie, et la réhabilite en même temps d’une ignoble accusation de la part des juifs, de laquelle ils ne se sont point excusés, et pourtant le fameux Vatican ne cesse de leur présenter des concessions.
C’est un Verset qui dépasse de loin les pauvres bribes que l’on trouve dans les évangiles concernant Marie, ou les accusations que lui adresse jésus en la dénigrant à deux reprises.

Mais pour revenir à l’essentiel de l’article et l’évangélisation du monde, n’est-il pas temps de se demander que pense faire le Vatican avec les juifs ? Va-t-il les christianiser aussi ou bien il leur inventera une exception ?!

18.Posté par En vérité, en vérité. le 23/07/2012 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Zeinab
Merci pour votre réponse. Je voudrais ajouter, que toujours sur wikipédia, ce prologue de l'évangile selon Jean me convient parfaitement. particulièrement en "13" lesquels sont nés non du sang, ni de la volonté de la chair ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. Sans doute faites-vous une différence entre qu'ran et coran (je l'ignore) toujours est-il que dans "le coran":... est le verbe de Dieu, Il est lumière (an-nur), cela représente les aspects de Dieu, amour, intelligence... lumière parfaite. C'est à Dieu qu'appartient les cieux et la terre, Il crée ce qu'Il veut... Pour en terminer, j'adhère à la prière donnée par le verbe de Dieu "dit Jésus" Quand vous priez "dites Notre Père" et il n'y a à ma connaissance qu'un seul Père. Vous ai-je répondu?

19.Posté par zeinab abdelaziz le 23/07/2012 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ en vérité en vérité

En ce qui concerne Qur’ân et coran, bien sûr que je fais la distinction entre la prononciation correcte d’un mot ou d’un nom, et entre une carence dyslexique dévalorisante. C’est comme le nom du Prophète Mohammad (B et S)qui passa de Mahom, Baphom, mochametus, Baphomet et Mohomet !! et pourtant ils savent très bien écrire de nom de Mohammad correctement lorsqu’il s’agit de quelqu’un d’autre à part le Prophète.

Je travaille sur un sujet en trois parties, que je commencerai à placer demain, votre question concerne la seconde : pouvons-nous remettre à plus tard cette discussion ? Merci pour votre compréhension.

En général, Jésus faisait une distinction nette et catégorique entre lui et Dieu, tout le problème découle du fait de sa déification qui a été fabriqué de A à Z

20.Posté par VIRGILE le 23/07/2012 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir à tous,

Effectivement, LA FOI NE S'IMPOSE PAS. C'est comme l'Amour, il se propose mais ne s'impose pas. De plus, Dieu est souverain et Lui-seul attire à Christ ("Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie, nul ne vient au Père s'il ne l'attire - St. Jean 14-6).

Depuis que j'ai compris ce verset, je ne cherche plus à faire de prosélytisme. Et pour celui qui se prétend chrétien, qu'il démontre par son attitude et ses propos qu'il est lui-même Amour, grâce; vérité, pardon et miséricorde. Les vrais enfants de Dieu ne le disent pas mais ils le montrent, dans une grande affection.

C'est la raison pour laquelle je n'ai pas de problème majeur avec les musulmans et les juifs pieux qui respectent les Saintes Ecritures, directement inspirées de Dieu.

Par contre, après l'avoir longuement étudié et pratiqué, je vomis sur le catholicisme et même le Calvinisme car moult de leurs doctrines sont anti-chrits, anathèmes. je n'aime pas la "double prédestination" de Calvin car elle s'oppose à l'Amour libre et véritable de Dieu. Christ est l'image humaine de Dieu. Il a donné un exemple, un ministère puissant d'amour et de résurrection. Mais là encore, il faut lire pour s'instruire le Nouveau Testament pour recevoir le Saint Esprit. Nul ne doit imposer l’Évangile par la force... Il faut cependant l'entendre au moins une fois dans sa vie, que l'on soit athée, musulman ou juif. C'est fondamental de s'instruire et ce serait une tragédie que de passer à côté de cet Amour là.

Pour le reste, je respecte tout le monde pour peu que ce prochain me respecte. C'est aussi un Commandement du Christ. Christ n'est pas une religion mais une relation intime et personnelle avec Dieu TOUT comme avec son prochain. Évangile dit que "tout homme qui prétend aimer Dieu mais qui déteste son frère, fait de Dieu un menteur" !!! Qui aime Dieu, aime son prochain. C'est ce que j'ai constaté dans ma vie et la Lumière du Christ m'a donné l'Amour et un sens à ma Vie terrestre. Sinon, sans Dieu, on devient un fou, un prédateur, un débauché, une pauvre hère...

Quant Dieu rimera avec Amour (de Dieu et du Prochain) alors là, Christ sera resplendissant.

SALAM - MARANATHA !

21.Posté par VIRGILE le 23/07/2012 21:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher @ Zeinab Abdelaziz

Je te confirme que la "Trinité" n'existe pas dans le Nouveau Testament. C'est une pure hérésie infiltrée au IVe siècle et qui est d'origine païenne. Cela fait un tord terrible au christianisme et il est logique qu'il soit haït par les juifs. Mais cela ne remet pas en cause le vrai Évangile.

De même pour le culte à Marie, au purgatoire, au saint sépulcre et autres co......ies ! Gravement, ils devront rendre compte à Dieu de toutes ces hérésies du diable !!!

Les Protestants, avec la Réforme ont mis un peu d'ordre mais le mal est réapparu et même Calvin s'est laissé piéger avec sa fausse doctrine de la prédestination. Pour lui, certaines âmes sont déjà perdues selon une décision de Dieu avant même que la personne naisse (comme Esaü/ Jacob)...

Alors chers musulmans, continuez à tacler les prétendus chrétiens. Cela les stimulera dans leur foi ! Moi je ne suis devenu chrétien que quand j'ai étudié profondément l’Évangile (La Bonne Nouvelle de la Grâce et de la vérité) et surtout, lorsque j'ai reçu l'Esprit Saint.
Mais ce n'est pas l'heure d'en débattre. J'aimerais cependant proposer à Alterinfo, un article sur les dérives du christianisme (infiltré par des juifs jésuites, etc.) et donner la définition du vrai chrétien. Oui honte au christianisme et Grâce soit rendu à Jésus, le seul Fils de Dieu, plein d'Amour et de Miséricorde pour ces pauvres créatures terrestres qui se prennent pour Dieu !!!

Salam à toi - Maranatha !

22.Posté par En vérité, en vérité. le 24/07/2012 08:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Zeinab, volontiers, avec nos différences.....

23.Posté par En vérité, en vérité. le 24/07/2012 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Virgile,
je suis tout à fait d'accord avec vous pour ce qui en est du culte rendu à Marie soit disant mère de Dieu. Référence :AELF, évangile de ce jour, matthieu 12-46-50 : .......quelqu'un dit: ta mère et tes frères sont là dehors. etc.... donc "le Verbe de Dieu fait chair" (Né avant tous siècles), symbole de nicée constantinople) "(Jésus) leur répond en ces termes : qui est ma mère, qui sont mes frères? celui qui fait la volonté (du) Père qui est cieux est pour moi un frère, une soeur et une mère. Avec aussi nos différences,......

24.Posté par zeinab abdelaziz le 24/07/2012 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher @ Virgile

En ce qui me concerne, il ne s’agit pas de tacler les prétendus chrétiens ou autres, mais de stopper cette évangélisation qui ravage les pays du tiers-monde, créés par le Nord de cette triste Terre ! Ils prétendent aider les gens en leur offrant la carotte d’une main et la croix de l’autre, sans oublier toutefois de leur arracher tout ce que leur pays possède, - même politique que celle du bâton et de la carotte !

J’aimerais vous préciser, en ce qui concerne Jésus, qu’en Islam, la Foi du musulman n’est complète s’il ne croit à tous les Prophètes et surtout à Jésus, considéré comme un des plus Grands. Aucun musulman ne pourrait ou même n’oserait le blasphémer ou lui accoler une méchanceté quelconque.

Nous sommes tous enfants de Dieu, pris dans le sens d’Allah, LE Créateur, (d’ailleurs le Nom vient de là : al Ilah = Le Dieu), auquel nous vouons une transcendance absolue, c’est pourquoi la Surah de l’Unicité précise : Au nom d’Allah, le Miséricordeur, le Miséricordieux
« Dis, Il Est Allah, l’Unique, Allah vers Lequel on se dirige, Il n’A point Engendré, et n’A point Eté Engendré, et n’A jamais Eu personne comme Emule ».
Salam

25.Posté par Sly le 24/07/2012 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ VIRGILE :

Exactement ! Et je rajoute :

« Et dis : La vérité émane de votre Seigneur. Y croira qui voudra et la reniera qui voudra » Coran 18:29

« Si ton Seigneur l'avait voulu, tous ceux qui sont sur la terre auraient cru. Est-ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants !? » Coran 10: 99

Je pense que tout le monde sera d'accord avec ce qui suit :

-Tous les êtres humains sont égaux en droit.

-Tout être humain a droit au respect de sa personne et de son culte.

-Nul n’a le droit promouvoir l'idée de tuer, détruire, profaner ou d'insulter quiconque au nom d'une idéologie ou d’une conviction religieuse.

-Tout être humain a le droit d'accès à la connaissance sans discrimination aucune.

-Tout être humain a droit de donner son avis ou de faire une critique constructive tant que le but n'est pas de blesser ou insulter autrui.

-Tout être humain a droit à la liberté d'opinion et de culte quel qu'il soit tant qu'il ne va pas à l'encontre de ces principes.


Tant que les personnes d'un débat peu importe sur quel sujet acceptent toutes ces règles, alors ils avanceront et s'instruiront mutuellement. Aucune personne n'a la science infuse. Le but est de découvrir la vérité même si elle ne nous plaît pas personnellement.

26.Posté par Al-muriid le 24/07/2012 14:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bismil l-Làhi r-Raxmàni r-Raxiim

Ramadàn mubàrak, à tous mes frères et sœurs en Islàm !

Dans le but de partager un savoir, li l- Làhi ta^àlà, avec ceux qui savent et d’éclairer ceux qui ne savent pas, je poste cette contribution.

Après avoir parcouru certaines choses écrites ici , du genre : « Jésus était juif » et qui donnent froid au dos, il est impératif de faire certains rappels indispensables au musulman sounnite.

Quant aux non-musulmans qui liront ces lignes qui vont suivre, puissent-elles les éclairer et les guider vers la lumière et la fraternité des Musulmans, afin qu’après avoir été nos frères et sœurs par ‘Àdam ^alayhi s-salàm, ils deviennent nos frères et sœurs en la religion que Dieu agrée, l’Islàm.

MISE EN GARDE CONTRE LES IMPOSTEURS.


Je veux parler de ceux qui se risquent à tout va à citer des versets du Coran relatifs aux Gens du Livre (Juifs et Chrétiens) tout en ignorant le pourquoi, le quand, le où et le comment de ces versets.

Ces gens-là, pour satisfaire leur petit ego hypertrophié, boulimique et insatiable en mal de notoriété, nous cassent les tympans et torturent les neurones en tentant désespérément de semer le doute dans l’esprit du musulman sounnite qui prône la modération et le juste milieu ! Je leur demande tout simplement de lire ce qui va suivre.


Rappel

Dieu dit dans le Coran honoré :


• [V.19 ; S. n°3] ce qui signifie : « Demandez aux gens de la connaissance si vous ne savez pas ! »



• V.39 ; S. n°13] ce qui signifie: «Allàh efface ou confirme ce qu’Il veut, et l’Écriture Primordiale est sous Son ordre »

Le Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam a dit ce qui signifie:

« Ce que je crains le plus pour ma Communauté c’est celui qui interprète le Qur’àn en le plaçant en dehors de son contexte » Xadiith rapporté par l’Imàm Al-Bukhàriyy.

Allant dans le même sens que le Prophète çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam, l’Imàm Ach- Chàfi^iyy- que Dieu l’agrée- l’illustre fondateur de l’une des quatre Écoles de Jurisprudence, et dont l’École (Madh-hab) est suivie par des millions de Musulmans ( Égypte, Indonésie,Arabie, Commores, etc.) a dit:

«Il n’est permis à personne de donner un avis sur la religion de Dieu sauf à la personne qui connaît le Livre de Dieu, ses versets abrogatifs et ceux qui sont abrogés, ceux dont le sens est clair et ceux dont le sens est obscur, leur interprétation et comment ils furent révélés, ceux qui furent révélés à la Mecque et ceux qui le furent à Médine, ce qui était voulu par eux et la raison pour laquelle Dieu les fit descendre […]»

À ce sujet, notons de passage qu’un grand savant qui s’appelle As-Suyuutiyy a écrit un livre " ‘Asbàb an-Nuzuul "concernant les circontances dans lesquelles ont été révélés les différents versets du Saint Coran.

En effet, Dieu dit dans le Coran honoré [V.36 ; S. n°17] ce qui signifie:
« Et ne poursuis pas ce en quoi tu n’as pas de science ! »

De plus, le Prophète çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam, a dit ce qui signifie:

«Certes. Il arrive que la créature de prononce un mot dans lequel elle ne voit pas de mal, mais à cause duquel elle est précipitée en Enfer d’une chute qui dure 70 ans.»

De ce qui précède, de grâce si on ne sait pas on se tait pour ne pas se nuire et nuire aux autres !

À PROPOS DE LA RELIGION

À SUIVRE IN CHÀ’ ALLÀH

27.Posté par Al-muriid le 24/07/2012 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

À PROPOS DE LA RELIGION

Rappel :


Dieu dit dans le Coran honoré :


• [V.56 ; S. n°51] ce qui signifie: « Je n’ai créé les jinns et les humains que pour leur ordonner de M’adorer.»



• [V.19 ; S. n°3] ce qui signifie: « Certes, la religion que Allàh agrée c’est l’Islam. »



• [V.67;S. n°3] ce qui signifie: « ‘Ibrahiim(Abraham) n’était ni juif, ni chrétien, mais il était plutôt musulman. Il n’était pas associateur à la divinité. »

• [V.3 ; S . n°85] ce qui signifie: «Quiconque choisit autre chose que l’Islàm, elle ne sera pas acceptée de lui, et il fera partie des perdants au Jour dernier.»


• [V.7 ; S. n°39] ce qui signifie: « Et, Allàh n’agrée pas la mécréance pour Ses créatures.»


• [V.57 ; S.n°33] ce qui signifie: « Ceux qui offensent Allàh et Son Messager, Allàh les a maudits ici-bas, comme dans l’Au-delà ; et Il leur a préparé un châtiment avilissant ! »



• [V. 217 ; S. n°2] ce qui signifie: « Et ceux qui parmi vous apostasièrent leur religion et meurent mécréants, vaines sont leurs œuvres dans la vie d’ici bas et dans l’Au-delà. Ces gens-là sont les gens du Feu ; ils y resteront éternellement.»



De plus, le Prophète çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam a dit ce qui signifie:


«Certes. Il arrive que la créature de prononce un mot dans lequel elle ne voit pas de mal, mais à cause duquel elle est précipitée en Enfer d’une chute qui dure 70 ans.»



Il est rapporté au sujet de l’honorable Compagnon, ^Abdu l-Làh Mas^uud, que Allah l’agrée, qu’il a gravi un jour le mont Aç-Çaffà’, ensuite il a tenu sa langue en disant :


« Ô langue, dis du bien, et tu gagneras ; abstiens-toi de dire du mal, et tu seras sauvée avant de le regretter. J’ai entendu le Messager de Allàh dire :

(( ‘Aktharu khatàyà ibni ‘Àdama min liçànih))

ce qui signifie : « La plupart des péchés du fils de ‘Àdam provient de sa langue. »


Le Prophète, que les bénédictions de Dieu soient abondantes sur lui, a dit ce qui signifie:


« La meilleure parole que j’ai dite, moi ainsi que les Prophètes avant moi est : il n’est de dieu que Allàh.»


Autrement dit, l’Islam est la religion de TOUS les Prophètes, que les bénédictions de Dieu soient abondantes sur eux. Par conséquent, ils sont TOUS musulmans.

En effet, Dieu a envoyé 124000 Prophètes dont 313 Messagers ; depuis ‘Àdam, le premier d’entre eux, jusqu’à Muxammad, le dernier à être envoyé, en passant par les plus connus-entre autres- comme Idrìs (Énoch), Nuux (Noé), Ibràhim (Abraham), ‘Ismà^iil(‘Ismaël), ‘Is-xàq (Isaac), Luut (Lot), Suleymàn( Salomon), Muuçà (Moise), Dàwuud(David), ^Iiçà (Jésus fils de Marie).


Ils ont tous appelé à adorer un dieu unique Allah,et à ne rien Lui associer ("bañ Ko bokkàle"). Lui Qui est éternel, sans début et Qui est de toute éternité, sans fin. Lui Qui n’engendre pas Qui n’a pas été engendré ; en d’autres termes, Dieu n’a ni pére, ni mère, ni fils.


De plus, les Musulmans ne croient pas que l’homme soit à l’image de Dieu, Le Seigneur n’est pas pour nous Musulmans ce que les Juifs appellent « Notre Père, notre Roi » ; non plus que les Chrétiens appellent « Dieu le Père ».

Force est de rappeller que Dieu n’est comparable à aucune créature. Lui-même le dit dans le Coran honoré [V.11;S. n°42] ce qui signifie:

« Rien n’est tel que Lui.»

Tout ce qui existe, à savoir les cieux, la terre et ce qui est compris entre eux, le temps sont créés par Dieu ; donc Dieu ne dépend ni du temps ni de l’espace, et comme l’ont dit les Imams Dhu n-Nuun Al-Miçriyy et ‘Axmad, que Dieu les agrée:

« Quoique tu imagines dans ton esprit, Dieu en est différent.»

Par conséquent, c’est de la mécréance de dire et de penser que Dieu se trouve dans le ciel ou dans un quelconque endroit.



LES PROPHÈTES ^ALAYHIMU Ç-ÇALÀTU WA S-SALÀM


À SUIVRE IN CHÀ’ ALLÀH

28.Posté par Al-muriid le 24/07/2012 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


LES PROPHÈTES ^ALAYHIMU Ç-ÇALÀTU WA S-SALÀM

Parmi les Prophètes ^alayhimu s-salàm, il y en a qui ont un Livre sur les 104 révélés : La Thora pour Moise, l’Évangile pour Jésus, Les Psaumes pour David, et le Coran pour Muxammad. Il faut retenir que tous ces livres- exceptés les Psaumes et le Coran- ont été falsifiés. Donc, les versions actuelles et multiples, le plus souvent contradictoires, rédigées en fonction des intérêts de leurs auteurs, sont de loin différentes des Livres d’origine. D’où l’émergence de croyances comme le Judaïsme, le Christianisme, etc. et des nombreuses sectes qui en dérivent.



Chaque Communauté a reçu l’ordre divin de croire au Message du Prophète de son temps, de s’y attacher en attendant la venue d’un autre prophète envoyé pour confirmer le Message du précédent.



Dieu dit dans le Coran honoré [V.6 ; S. n°61] ce qui signifie :

« Jésus, fils de Marie, dit : (( Ô fils d’Israël ! Je suis en vérité le prophète de Dieu envoyé vers vous pour confirmer ce qui, de la Thora, existait avant moi ; pour vous annoncer la bonne nouvelle d’un prophète qui viendra après moi et dont le nom sera Axmad [autre nom de Muxammad] )) .»

Le Prophète çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam nous apprend les paroles du Prophète ^Iiçà ^alayhi s-salàm (Jésus fils de Marie, la sainte que Dieu a honorée à plusieurs reprises dans les Textes coraniques et prophétiques honorés et qui, au Paradis, sera une des épouses du Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam) concernant la ‘Ummah, ce dont levcsens est :

« Des savants indulgents, bienfaisants et pieux, comme s’ils étaient des prophètes ; et ce grâce à leur connaissance approfondie des lois révélées. »


Toutefois, la Loi peut varier d’une Communauté à une autre. Par exemple, la Communauté de Moise ne pouvait accomplir la prière que dans un endroit exclusivement réservé à la prière, ce qui n’est pas le cas pour la Communauté de Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam.

Remarquons qu'une partie des interdits de la Loi de Muxammad étaient également illicites dans toutes les autres Lois. Parmi ceux-ci, mentionnons la fornication, la consommation de la maytah (viande d'une bête qui n'a pas été abattue conformément aux règles de la Loi islamique), la consommation du sang et de la viande de porc.

On peut citer d’autres exemples de ce genre.



Le Compagnon pieux et vertueux ^Awf bin Màlik radìya l-Làhu ^anhu a dit :

« Le Messager de Dieu çalla l-Làhu ^alayhi sallam a dit ce qui signifie: (( Al-Yahuud se sont scindés en 71 groupes, un seul ira au Paradis et les 70 iront en Enfer. An-Naçàrah se sont scindés en 72, un seul groupe ira au Paradis et les 71 iront en Enfer.
Par Celui Qui détient l’âme de Muxammad en Sa Puissance, ma Communauté sera scindée en 73, un seul groupe ira au Paradis et les 72 iront en Enfer. )) On a dit : " Yà Raçuula l-Làh, il s’agit de qui ? " Il a répondu : (( Al- Jamà^ah)).

Al- Jamà^ah est le terme prophétique et providentiel qui désigne ‘Ahlu s-Sunnah wa l-Jamà^ah, c’est-à-dire la majorité des Musulmans sounnites qui suivent, conservent et transmettent la Tradition du Prophète çalla l-Làhu ^alayhi sallam.
REMARQUES


• Al-Yahuud (les Juifs): à l’origine, c’est un titre honorifique qui distingue, au sein des Banii ‘Isra’iil- le peuple d’Israël- les Musulmans la Communauté de Muuçà (Moïse) ^alayhi s-salàm. Ce terme signifie d’après la parole de Dieu, dans le Coran : Les repentants. Mais, ce titre n’a plus rien d’honorifique depuis que les Yahuud ne sont plus musulmans.

Ces rappels-entre autres- sont extraits du Coran et de la Sunnah Honorés ; ils sont admis et enseignés par l’Unanimité des savants sounnites de tous les temps et de partout.

QU’EST-CE QU’EST DEVENU L’ISLÀM APRÈS L’ÉLEVATION AU DEUXIÈME CIEL DE ^IIÇÀ ^alayhi s-salàm (JÉSUS FILS DE MARIE)?


À SUIVRE IN CHÀ’ ALLÀH

29.Posté par Al-muriid le 24/07/2012 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Al-Xamdu li l-Làh, le Prophète- que les bénédictions de Dieu soient abondantes sur lui- nous a laissé le Coran et la Sunnah honorés comme sources de bonne guidée!

Al-Xamdu li l-Làh! Lui Qui a fait que cette Communauté (‘Ummah) compte en permanence des Savants(^Ulamà’) des Saints (Al-‘Awliyà’ qui est le pluriel de Al-Waliyy) et des guides religieux pieux, sincères, justes, respectables et fiables qui suivent les nobles traces du Prophète çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam, sur qui nous pouvons compter.


Donc, tout musulman doit suivre et préserver l’Islam que le Prophète Muxammad ^alayhi salàm a enseigné et qui est arrivé jusqu’à nous par une chaîne de transmission ininterrompue ; depuis les Compagnons (Çaxàbah) en passant par leurs disciples (Tàbi^iin), les Savants des trois premiers siècles de l’Hégire(Salaf) et ceux des siècles suivants(Khalaf).

Cela revient à adorer Dieu tout en se gardant de tous les extrémismes (wahhabites, les soi-disant salafistes, les takfiir, ceux qui se font appeler Ançàru l-Sunnah, Frères musulmans, ^Iibàdu r-Raxmàn, etc.), les mauvaises innovations(bid^ah sayyi’ah) des faux çuufiyy et du laxisme.


Raison pour laquelle, j’exhorte tous ceux qui ont fait le bon CHOIX tout comme ceux qui ne l’ont pas encore fait, d’aller apprendre dans les Mosquées et Centres ‘Ahlu Sunnah /ou de s’attacher davantage à la Croyance (Al-^Aqiidah) de ‘Ahlu s- Sunnah wa l-Jamà^ah(Majorité des Musulmans sounnites) qui la seule à même de nous garantir le viatique pour l’Au-delà. Et c’est cela LE DROIT CHEMIN(AÇ-ÇIRÀTU L-MUSTAQIIM).


Contre les imposteurs renégats, Allàh subxànahu wa ta^àlà a soutenu les Savants (Al-^Ulamà’) et les Saints (Al-‘Awliyà’ qui est le pluriel de Al-Waliyy) par le Discernement, par des Firàçah ou par des Kachf. Ces manifestations de la Miséricorde de Dieu ont permis aux gens de ‘Ahlu s-Sunnah wa l-Jamà^ah (Majorité des Musulmans sounnites) de mettre en déroute les manœuvres diaboliques des suppôts de Satan.


Patientons et repentons-nous en sachant que la mort va arriver inévitablement et que cette vie sur terre est presque finie. Nous serons Tous jugés par Le Seigneur des mondes. Attelons-nous à ce pour quoi Dieu nous a créés : L’adorer, faire le bien et éviter le mal ; recommander le bien et interdire le mal !

Cette vie est faite d’épreuves ; provoquons les causes, qui soient conformes à ce que Dieu ordonne, afin d’améliorer notre situation personnelle, familiale, socio-économique et financière !

Louanges à Allàh, Lui Qui est Tout-Puissant sur toutes choses ! Que Ses bénédictions soient abondantes sur Muxammad, notre bien-aimé et intercesseur !

Que Dieu, Le Très Miséricordieux, nous fasse miséricorde, par la barakah des Saints(Al-‘Awliyà’) ! Àmiin !

Al-xamdu lil -Làhi Rabbi l-^àlamiin, wa ç-çalàtu wa s-salàm ^alà Muxammad. Wa bàraka l-Làhu fiikum !

30.Posté par Barbaro le 24/07/2012 23:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si vous vous posez la question de savoir quelle est la seule religion qui dérange, au point de faire des martyrs dans le monde entier, juste parce qu'ils ne veulent pas renier le christ.

La "vérité" qui attise la haine de celui qui gouverne réellement le monde.


31.Posté par zeinab abdelaziz le 25/07/2012 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Barbaro


Les réponses simplistes, pour ne pas dire bon marché, ne servent point à résoudre un problème ou à voiler des mensonges accumulés, comme c’est le cas avec l’évangélisation forcée du monde. Une vidéo peu bien être falsifiée, comme cela arrive souvent, mais cela ne justifie point de tabasser quelqu’un pour n’importe quelle raison, à commencer par sa religion.

Mais que dire des massacres des musulmans au Myanmar, que dire de cet abattage en masse, au vu et au su de toute la société internationale , y compris tous les responsables musulmans, complices, qui ne savent plus que déclarer leur protestation ?!

Ces musulmans Rohingyas, apatrides dans leur propre pays viennent de perdre plus de 20.000 de personnes et virent brûlées 2500 de leurs maisons. Ces musulmans ont été tués, lynchés, torturés ou déplacés dans l’indifférence générale !

Ce quasi million de musulmans qui vivent dans des conditions plus que déplorables, cantonnés dans des camps de réfugiés, constituent l’un des plus grands groupes d’apatrides en Asie… Il est vrai qu’ils sont considérés par l’ONU comme une des minorités les plus persécutées de la planète, de grâce, puis après ? L’abattage continue, ou on le laisse continuer parce que ce sont des musulmans et leur extirpation profite, en un sens, à l’évangélisation en diminuant le nombre de musulmans.

Jusqu’à quand ce racisme innommable va-t-il durer ?

32.Posté par En vérité, en vérité. le 26/07/2012 08:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Zeinab, la question que je me pose, est, comment peut-on faire des commentaires ou homélie sur la Parole de Dieu (Jesuis). Que représente toutes ces écritures (confessions) qui doivent passer par l'imprimatur, en français (autorisation officielle d'imprimer (?) ). Zeinab, je ne parlerais pas de racisme mais de bien et de mal. Je parlerais d'adultère de l'@me, quand le "monde" se soumettra à Dieu et non aux idolatries -idolatrie: adoration d'un objet, d'une personne,etc... de tout ce qui est en opposition à Dieu. Dieu, il (IL) comme je le perçois est miséricordieux mais sa colère est célèbre dans Mt 21-12-17 ( je n'ai pas vérifié) texte pris dans Quand Dieu se met en colère. Dieu est Juste... Il dira certainement c'est assez! et nul ne connait l'heure et le jour!

33.Posté par zeinab zbdelaziz le 26/07/2012 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ en vérité,

En vérité je ne vois pas très bien où vous voulez en venir ?

Un commentaire veut dire un examen critique du contenu et de la forme d’un texte, en vue d’une lecture plus pénétrante de ce texte ; une explication, un éclaircissement, exprimant votre jugement personnel. Alors qu’une homélie est un discours destiné à instruire sur les matières religieuses, un commentaire de l’évangile, un écrit moralisateur.

Rien ne vous empêche d’écrire ou de travailler comme vous voulez, pourvu que vous soyez clair et conséquent avec vous-même.

34.Posté par VIRGILE le 26/07/2012 19:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

25.Posté par Sly le 24/07/2012 11:02 /// Salut et bonsoir à tous.

Je suis d'accord avec vous. L'être humain est un être divin et il doit se comportez de même avec son prochain. Hélas, dans le Talmud de Babylone (et contrairement à l'enseignement de la Torah), ces juifs sionistes ne considèrent pas les goyim comme des "prochains" mais comme des animaux et de la marchandise. Je vous laisse apprécier le niveau d'intelligence de ces fils du diable. (Et qui se prennent pour la Lumière du monde !!!).

Pour les juifs sionistes, seuls ceux qui sont circoncis de chair et qui croient dans le seul Talmud (plutôt que la Torah !). C'est bien entendu une imposture satanique qui sera réglé par le feu et la pulvérisation à la fin des temps.

J'ajoute que le mot clef de l’Évangile, c'est l'AMOUR. Un être humain qui n'aime pas (Dieu ou son prochain) devient progressivement une Bête, sans repère et sans motivation autre que charnel (la convoitise, la cupidité, la jalousie, la vengeance, etc.). Dieu est souverain en toute chose,; faisons-lui confiance et reposons-nous sur Lui seul. Tout homme est limité, faillible et corruptible. Jésus et Dieu, JAMAIS !

Dieu dit: "Mon peuple (tous les humains) se meure faute de connaissance. Il faut donc tout faire et prier pour recevoir l'Esprit de Dieu pour comprendre les Saintes Écritures et l'appliquer en toute affection.

Je sais que le Coran respecte et honore Marie et le Christ Jésus, comme le Grand Prophète. Pour nous, modestes chrétiens, il est le "porte parole" parfait de Dieu en tant que Fils Unique. C'est un mystère et je ne veux pas polémiquer avec mes frères musulmans. La foi se vit mais ne s'impose pas.

Pour moi, quand j'aime, je sais que je suis en Dieu. Quand je déteste, je fais le jeu du diable. Donc je reste responsable de mes pensées, paroles et actes. Mais l'Amour couvre une multitude de péchés. Qu'on se le dise!

Salam - Maranatha !

35.Posté par En vérité, en vérité. le 27/07/2012 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Zeinab, je vous ai répondu hier au soir, mon commentaire n'est pas passé, en gros, je vous disais que la parole de Dieu se suffit à elle-m9me, puisque parfaite. Il me semble bien orgueilleux d'y rajouter quoi que ce soit. Il me semble que je suis clair maintenant.......................................... amitiés,

36.Posté par zeinab zbdelaziz le 27/07/2012 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ 35.Posté par En vérité, en vérité. Le 27/07/2012 11:37

Bien sûr que la parole de Dieu se suffit à elle-même, quand elle est parole de Dieu et non écrite par des êtres humains. C’est ce que Vatican II a fini par approuver, avec une quasi majorité des voix, en ce qui concerne les évangiles.

Personnellement je ne cesserai de répéter : je n’ai absolument rien contre le christianisme en soi. Il y a sûrement des barrières infranchissables entre chrétiens et musulmans, ne serait-ce que la déification de Jésus. Mais je suis foncièrement contre l’évangélisation du monde. On n’a pas le droit d’arracher les gens de leur Foi Révélée pour leur imposer une autre formée le long des Conciles à travers les âges. C’est ça le problème.

Ce qui m’étonne c’est de voir tous ces commentaires hors sujets ! Personne n’a abordé le vrai problème que je soulève et qui s’applique de par le monde en toute impunité. Le plus étonnant encore, est de voir des chrétiens, révoltés par tout ce que l’Eglise à fait pour s’imposer, mais n’abordent point le problème de l’évangélisation.

Pourquoi ?

37.Posté par En vérité, en vérité. le 27/07/2012 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Zeinab, L'évangélisation (sous quelque forme qu'elle soit) n'est autre que des interprétations de la Parole. Nous savons que les premiers écrits dit "évangiles" ont été détruits. Il nous faut des bases de réfléxion donc, en ce qui me concerne, Le verbe de Dieu s'est fait chair (appelé Jésus en france), s'est choisi 12 apotres, à ma connaissance un 13è (Etienne en français). Il, Dieu a confié son Eglise à (Pierre en français). Nous avons les commandements de Dieu (ancien testament) nous avons le Notre Père (en araméen) nous avons (Dieu "trinité"). Avec nos différences, nous avons le m9me Dieu. Que veux dire, foi révélée? la foi est confiance en Dieu. Dieu nous a laissé la vraie liberté. Les voies de Dieu sont impénétrables! nous ne pouvons que dire amyen.

38.Posté par zeinab zbdelaziz le 28/07/2012 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

37.Posté par En vérité, en vérité. le 27/07/2012 14:20

Excusez-moi, Monsieur, l’évangélisation n’est pas « que des interprétations de la Parole » !
C’est arracher les gens à leur croyance, et leur « offrir », « imposer », « ingurgiter » le christianisme. Choisissez le mot qui vous plait

Prendre la défense d’un comportement aussi inhumain, n’est pas de mise.

On ne peut tolérer la naïveté dans un sujet pareil, et surtout de la part d’un adepte du christianisme. Lisez les textes du Vatican depuis le fameux Vatican II, qui a imposé la participation de tous les chrétiens à l’évangélisation du monde ! Lisez Ad Gentes, lisez le Redomptoris missio de Jean-Paul II où se trouve tout un chapitre sur le sens de l’évangélisation. Le Conseil pontifical pour l’évangélisation des peuples, qui vient d’être créé récemment, c’est pour les amuser ?!

Il vaut mieux arrêter ce genre de discussion.

39.Posté par zeinab zbdelaziz le 29/07/2012 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@ 37.Posté par En vérité, en vérité. le 27/07/2012 14:20 |


ci-suit un copié collé d'un article que je viens de lire, on ne peut être ni plus clair, ni plus révoltant dans sa haine à l'égard de l'Islam et des musulmans. Notez la préméditation avec laquelle l'auteur de cet article insiste à appeler les musulmans des mahométans .. et bien que tous les chrétiens qui suivent cette même concetption je précise : Nous n'adorons point le Prophète Mohammad, nous ne sommes pas des mohamétans, mais nous adorons Allah ,LE DIEU, en toute lettres majuscules, Révéla l'Islam après la falcification des deux messages monothéistes précedents, et nous sommes musulmans, c'est-à-dire nous nous reméttons à Lui en toute chose.
Veuillez lire car il y a vraiment de quoi rougir de honte !

Archives du Tag: évangélisation de la France

A propos du message « Réformons le dialogue islamo-chrétien! »

Posted on 28 juillet 2012


Je partage avec vous un message que j’ai reçu de la part de Riposte catholique avec mes commentaires en vert :

S’il y a un fait majeur dans la France d’aujourd’hui, c’est bien le développement de l’islam. [En 2007, les mahométans ne représentaient que 3 % de la population nationale d'après une étude réalisée par l'Institut français d'opinion publique (IFOP) (voir La Vie, n°3209, du 1er mars 2007). Ce même institut confirmait que ceux-ci représentaient 5,8% de la population en 2009. L'expansion rapide du mahométisme est due principalement à l'immigration excessive de personnes provenant de pays de culture mahométane ainsi que la fécondité des familles issues de cette immigration. On peut raisonnablement estimer qu'en 2012, le nombre total de mahométans progresserait dangereusement jusqu'à constituer près de 10 % de la population de notre pays de tradition catholique.]

Or, devant ce fait majeur, l’Église reste étrangement timorée, tout au moins dans sa partie la plus visible. Tout se passe comme s’il ne fallait surtout pas convertir les musulmans au christianisme.

Il existe bien, au sein de la conférence des évêques de France, un “Service des relations avec l’islam” (alors qu’on peut naturellement dialoguer avec les musulmans, mais certainement pas avec l’islam). Mais ce service ne fait rien pour l’évangélisation des musulmans. [J'irais plus loin : le SRI encourage les mahométans dans leur pratique de cette fausse religion. Ne me croyez pas sur parole et lisez plutôt le message intitulé « Bon Ramadan 2012 ! » sur le site de la Conférence des évêques de France. Il est acceptable de se montrer favorable aux bonnes œuvres (telles que l'aumône) que les mahométans pratiquent au cours de ce mois de leur calendrier. Il n'est pas acceptable de leur souhaiter une bonne fête lorsqu'on sait que celle-ci commémore l'envoi du Coran sur terre par Dieu -- événement n'ayant jamais eu lieu et dont la commémoration offense Dieu.]

Pire: les musulmans qui, malgré les nombreux obstacles, demandent le baptême sont trop souvent traités en parias dans notre Église.

Il est urgent de réagir!

Il faut absolument changer de fond en comble les principes du dialogue islamo-chrétien en France.

Alors, signez vite et faites signer la supplique que nous venons d’adresser au cardinal Vingt-Trois, et à ses confrères dans l’épiscopat.

C’est très simple: il vous suffit d’écrire votre courriel au bas de cette supplique, en cliquant ici.

Il faut absolument que nous soyons des milliers pour qu’enfin, l’Église de France prenne à bras-le-corps cette mission prioritaire: annoncer Jésus-Christ aux millions de musulmans présents sur le sol français! [Le dialogue avec les membres d'autres religions serait futile s'il n'avait pas pour but l'évangélisation des mécréants (c'est-à-dire, ceux qui croient mal).]

Merci de votre aide, de votre soutien, et de votre prière.

L’équipe de Riposte catholique

Il est impératif de mettre une pression croissante sur la Conférence des évêques de France (CEF) et en particulier sur le Service des relations avec l’islam (SRI) afin que l’œuvre d’évangélisation et de conversion des mahométans à l’échelle nationale commence enfin !

L’une des manières de procéder est d’écrire à la CEF et au SRI. N’hésitez surtout pas à les contacter afin de leur faire part de votre déception et de mettre l’accent sur les quatre points suivants :
1.la nécessité du remplacement du « Service des relations avec l’islam » par un service des relations avec les musulmans ;
2.la nécessité du développement national de la Nouvelle Évangélisation à laquelle nous appelle le pape Benoît XVI ;
3.la promotion du respect, de l’accueil et de la protection de la dignité des anciens mahométans convertis au catholicisme ;
4.la promotion de la défense des chrétiens en terre mahométane.

Prions Dieu qu’Il guide tous les mahométans en recherche de vérité vers sa Sainte Église et qu’Il nous guide afin que nous nous montrions à la hauteur de notre mission d’évangélisation !

Publié dans Évangélisation, Catholicisme, Christianisme, France, Mahométisme, Politique, Religion, Traditions de France | Tagué 2007, 2012, accueil, actualité, anciens mahométans, annoncer Jésus-Christ, aujourd’hui, aumône, Église catholique, Église catholique romaine, Église de France, église, épiscopat, étude, évangélisation, évangélisation de la France, évangélisation des mahométans, évangélisation des musulmans, évangéliser, baptême, Benoît XVI, Bon Ramadan 2012, bonnes œuvres, calendrier, cardinal Vingt-Trois, catholique, CEF, christianisme, commémoration, commentaires, Conférence des évêques de France, Conseil Pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, conversion, conversion des mahométans, convertir, convertir les musulmans, convertir les musulmans au christianisme, convertis au catholicisme, Coran, courriel, défense des chrétiens en terre mahométane, développement de l’islam, dialogue, dialogue islamo-chrétien, dialogue islamo-chrétien en France, dieu, dignité, envoi du Coran, envoi du Coran sur terre, envoi du Coran sur terre par Dieu, estimations, expansion du mahométisme, expansion rapide du mahométisme, familles, fécondité, france, IFOP, immigration, immigration excessive, Institut français d'opinion publique, islam, islamisation, islamo-chrétien, jésus christ, l expansion, l immigration, Mahométans, mahométisme, mois, mois lunaire, musulmans, nouvelle évangélisation, offense, opinion publique, pape, pape Benoît XVI, parias, pays de culture mahométane, population, population nationale, protection, Ramadan, Ramadan 2012, relations avec les musulmans, religion, respect, Riposte catholique, Seigneur Jésus, Service des relations avec l’islam, service des relations avec les musulmans, sondage, SRI, statistiques, supplique, tradition catholique, œuvre d’évangélisation | Répondre

http://patriotismedeclocher.wordpress.com/tag/evangelisation-de-la-france/



Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves

VIDEO
| 12/09/2014 | 2853 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Hicham Hamza | 12/09/2014 | 4205 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 174


Commentaires