Sciences et croyances

Un Spécialiste du Climat de la BBC a reçu les emails du 'climategate' il y a déjà 5 semaines



Mercredi 25 Novembre 2009

Un Spécialiste du Climat de la BBC a reçu les emails du 'climategate' il y a déjà 5 semaines
Un présentateur météo de la  BBC dont le nom avait été évoqué dans les emails du « Climate Gate »  a indiqué qu'on lui a forwardé ces mêmes emails plus de cinq semaines avant qu'ils aient été rendus public sur Internet.  
 
 Paul Hudson, présentateur météo et correspondant climatique pour la BBC, a noté sur son blog « j'ai reçu en forward la chaîne d’emails le 12 Octobre, ».  
 
 http://www.bbc.co.uk/blogs/paulhudson/
 
 Hudson a indiqué qu'il a vu exactement les mêmes emails qui ont été piratés ou ayant fait l’objet de fuites à partir de la Climate Research Unit à l'Université East Anglia, et mis sur Internet la semaine dernière.  
 
 « Les emails sortis sur Internet, résultant du piratage du CRU sont identiques à ceux qui m’ont été forwardés et que j’ai alors lu, à ma connaissance, ils sont authentiques. » Note Hudson.  
 
 Après la publication d'un article de Hudson du 9 Octobre pour la BBC intitulé « Qu’a-t-il bien pu arriver au réchauffement global ? », dans lequel il s’interroge sur les théories scientifiques confirmant un réchauffement induit par l’homme, le correspondant de la BBC a été cité dans les emails de plusieurs climatologues du CRU qui le connaissent en privé, comme Kevin Trenberth, Michael Mann, Tom Wigley et Philip D. Jones.  
 
 http://news.bbc.co.uk/1/hi/sci/tech/8299079.stm
 
 http://www.eastangliaemails.com/emails.php?eid=1052&filename=1255523796.txt
 
 L'article de Hudson, qui précise qu'il n'y a eu aucune hausse des températures globales depuis 1998, a poussé Kevin Trenberth, l’un des principaux auteurs du rapport de l'IPCC sur le changement climatique, à formuler le commentaire suivant sous forme d’emails privés à ses collègues
:   « Le fait est que nous ne pouvons pas expliquer le manque de réchauffement à l'heure actuelle et c'est un comble que nous ne le puissions pas. »  
 
 Le climatologue Michael Mann de l’Université Penn State a également présenté ses observations sur l’article de Hudson, écrivant :   « Extrêmement décevant de voir quelque chose comme ça apparaître sur la BBC. C’est particulièrement étrange, étant donné que le climat est habituellement abordé sur la BBC par Richard Black (et il fait du super boulot). Tout ce que je peux dire, c’est que ce type présentait autrefois la météo.  
   Nous pouvons faire quelque chose à ce sujet sur RealClimate, mais en attendant il serait peut-être plus approprié que le bureau de la Météo ait son mot à dire à ce sujet, je pourrais demander à Richard Black ce qui a bien pu se passer ? »  
 
 Comme nous l’avons rapporté hier, en plus de prouver que les scientifiques ont manipulé les données pour « couvrir le déclin » des températures globales, les milliers d'emails ayant fait l’objet de fuites ont déjà fourni plusieurs références aux efforts faits par les scientifiques du CRU pour exclure les points de vue sceptiques au réchauffement et ont révélé des preuves contre des publications scientifiques importantes et les médias en général.  
 
 http://www.prisonplanet.com/articles/november2009/231109climategate.htm
 
http://www.prisonplanet.com/call-for-independent-inquiry-into-climategate-as-global-warming-fraud-implodes.html
 
 S’il est confirmé que les emails ont été forwardés à Paul Hudson de la BBC le 12 Octobre, cela fournirait une forte indication que la source de la fuite est interne au CRU, plutôt que le fait d’un pirate informatique ayant agi de l’extérieur.  
 
 Hudson indique qu'il est en train de préparer un topo plus détaillé à ce sujet.
 
http://www.infowars.com/bbc-climate-correspondent-was-forwarded-cru-emails-five-weeks-before-they-were-made-public/

Traduction Alter Info



Mercredi 25 Novembre 2009


Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires