Palestine occupée

Un Etat terroriste


Que dire de plus d'un Etat qui est autorisé, par ce qui s'appelle la communauté internationale, à faire tout ce qu'il veut, à terroriser qui et quand il veut, à tuer qui et quand il veut, à détruire des centaines de milliers de vies familiales, à démolir des maisons, à chasser ses occupants, et ce, depuis plus de 60 ans ?


Vendredi 20 Mars 2009

Un Etat terroriste
19 mars 2009

Le taxer d'être un Etat terroriste devient de la cajolerie, quand il s'agit de l'Etat sioniste d'Israël.
Suite à l'échec de l'opération d'échange de prisonniers, le soldat-colon franco-israélien Shalit contre un millier de prisonniers palestiniens (450 aux lourdes peines, les femmes, les enfants, les malades et d'autres prisonniers) sur les dix-mille que l'Etat terroriste détient, parce que le gouvernement Olmert est revenu sur sa parole en dernière minute, les appareils sécuritaires et militaires de cet Etat s'en prennent à des personnes qui ne sont accusées de rien. Des rafles et arrestations de députés et de personnalités proches du Hamas ou membres du Hamas sont menées depuis le mercredi 18 mars dans toute la Cisjordanie, rien que pour faire pression et obliger le Hamas à accepter les conditions israéliennes. De plus, des conseils furent émis aux autorités carcérales d'appliquer des sanctions contre les prisonniers du Hamas et du Jihad islamique, alors que les conditions de détention sont de plus en plus épouvantables. Deux mesures terroristes et lâches par excellence. Mais qui témoignent de la défaite israélienne. Défaite militaire, défaite politique, défaite morale (poursuite de cette défaite, car il n'y a jamais eu une morale dans le sionisme).

Contre qui s'exerce le désarroi d'une classe politico-militaire qui va d'échec en échec ? Contre des prisonniers!!! Contre des civils, qui ne sont accusés de rien, sinon d'afficher des opinions politiques que n'aime pas l'occupant.

Israël nous a habitués à ce genre d'actes purement vengeurs et lâches : la guerre de juillet 2006 contre le Liban et sa résistance islamique, la guerre de Gaza en décembre 2008-janvier 2009, contre une population assiégée depuis deux ans, et sa résistance armée. Des milliers de civils assassinés, des infrastructures détruites, des quartiers rasés... Pour venger un soi-disant affront. Dans la plus pure tradition coloniale, lorsque le "maître" ne supporte pas que "l'esclave" lève la tête et refuse d'obéir.
Un Etat qui plonge, la tête en avant... C'est l'image d'Israël aujourd'hui, face à une résistance libre et digne, qui rassemble de plus en plus de gens autour d'elle, qui revendique la libération et la liberté pour les prisonniers politiques et militaires palestiniens, pour les résistants dignes.

La résistance refuse que ces résistants, une fois libérés, soient expatriés (ce que veut Israël), car elle proclame, haut et fort, depuis l'expérience de l'expatriation des résistants de l'Eglise de la Nativité à Bethlehem (qui sont toujours expatriés, en violation de l'accord conclu à l'époque) : plus jamais d'expatriation.

La résistance refuse de distinguer entre les prisonniers et réclame la libération des 450 résistants, sans une seule exclusion.
Si Olmert est incapable de mener une telle opération d'échanges à son terme, pourquoi se venger contre les prisonniers ?

N'est-ce pas du terrorisme lâche ? Et qu'en pense "la communauté internationale"? Quelle réaction des pays soi-disant défenseurs des droits de l'homme ? Vont-ils encore se taire et laisser faire leur rejeton ?

Rim al-Khatib


Jeudi 19 Mars 2009


Commentaires

1.Posté par Ramos le 20/03/2009 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et qu'en pense "la communauté internationale"? Quelle réaction des pays soi-disant défenseurs des droits de l'homme ? Vont-ils encore se taire et laisser faire leur rejeton ?

Tutut... Votre correspondant, est actuellement en train de se chier dessus...veuillez rapeler ulterieurement!
La communauté internationale, ou plutot le troupeau de clown, sensé representer les peuples soit disant "CIVILISES", (Civilisés, mort de rire), il patauge dans la luxure et le j'en foutisme total.
Ahhh le plan fontcionne, les elites se frottent les mains, bientot 6 milliards d'esclaves payés avec du vent, pour faire tourner leur business!

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires