Palestine occupée

Un Etat criminel qui doit être isolé, boycotté


Israël est absolument furieux de la publication cette semaine du rapport de la Commission Goldstone, qui accuse le régime d’apartheid d’avoir commis des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité dans la Bande de Gaza pendant la guerre-éclair sanglante contre le territoire côtier palestinien, il y a presque neuf mois.

Par Khaled Amayreh > amayreh@p-ol.com


Khaled Amayreh
Dimanche 20 Septembre 2009

Gaza, 16 janvier 2009
Gaza, 16 janvier 2009
Les responsables et les docteurs ès propagande se sont déchaînés contre Goldstone, qui est à la fois juif et sioniste, jusqu’à l’accuser d’antisémitisme, arme de plus en plus éculée et inefficace à laquelle a recours Israël lorsque tous les autres outils de propagande ne marchent pas.

Benjamin Netanyahu, le Premier Ministre extrémiste du régime sioniste a même demandé à l’envoyé spécial US au Moyen-Orient George Mitchell d’aider Israël, en particulier dans l’arène américaine, à freiner les répercussions du rapport.

En attendant, Israël se lance dans une campagne de propagande frénétique pour discréditer le rapport. Par le passé, Israël a réussi à gagner les faveurs de l’opinion publique occidentale en enrôlant les médias souvent contrôlés par des juifs qui ont efficacement aidé à disséminer le discours sioniste. Ce faisant, ces médias ont souvent changé le noir en blanc, et le gros mensonge en une « vérité virtuelle » glorifiée par des millions d’occidentaux crédules qui n’allaient pas se fatiguer à chercher la « vraie vérité ».

Aujourd’hui, Israël va avoir beaucoup de mal pour réussir le même boulot.

Tout d’abord, Goldstone a, l’un dans l’autre, fait un travail professionnel. Son rapport est presque complètement dépourvu de complaisance rhétorique et présente des faits, et que des faits sans aucune interprétation trop tendancieuse.

Par conséquent, les insinuations antisémites faites par les responsables de la hasbara israélienne doivent être prises pour ce qu’elles sont, des tactiques de diversion minables destinées à éluder les faits. De fait, la propre fille de Goldstone a été citée par la presse israélienne comme disant que si son père n’avait pas été à la tête de la commission d’enquête, Israël aurait été condamné bien plus sévèrement.

Ensuite, presque toutes les organisations pour les droits de l’Homme crédibles, dont Amnesty International, Human Right Watch et même le propre organisme d’Israël, B’tselem, sont plus ou moins arrivées aux mêmes conclusions sur la guerre éclair de décembre-janvier, à savoir qu’Israël a sciemment et délibérément pris pour cible des civils innocents.

De plus, de nombreux soldats israéliens qui ont participé à l’attaque virtuellement génocidaire sur l’enclave presque totalement non protégée ont témoigné qu’ils avaient reçu pour instruction de tirer et de tuer des civils innocents, y compris ceux qui portaient des drapeaux blancs.

En tant qu’observateur du comportement israélien depuis des années, je n’ai aucun doute que les dirigeants israéliens savaient qu’ils commettaient des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. Après tout, beaucoup de militaires israéliens sont de véritables criminels de guerre qui auraient été jeté immédiatement derrière les barreaux dans n’importe quel pays qui adhère même a minima aux règles de justice et aux normes de civilité et de décence humaine.

Toutefois, ces criminels de guerre pensent, du moins en privé, que les Juifs ne doivent pas être soumis aux mêmes règles de la guerre qui s’appliquent aux autres nations. Par conséquent, ils ne considèrent pas l’assassinat collectif délibéré de civils innocents comme « mauvais ». En effet, il y a quelques jours, un ministre israélien a exhorté la communauté internationale d’accorder à Israël un traitement spécial concernant la conduite de la guerre, sans doute un traitement spécial qui permettrait à l’armée d’occupation israélienne et aux terroristes juifs paramilitaires d’assassiner en toute impunité.

Je suis absolument convaincu que la communauté internationale doit adopter une position stricte et moralement intransigeante vis-à-vis d’Israël. En dernière analyse, les crimes de guerre et crimes contre l’humanité ne peuvent pas être traités comme diaboliques dans des endroits comme l’Allemagne nazie et l’ex Yougoslavie, alors qu’ils sont ignorés ou refusés comme étant « controversés » quand Israël est impliqué.

C’est pourquoi les recommandations du rapport de la commission Goldstone doivent être présentées devant la Cour Internationale de Justice de La Haye le plus rapidement possible.

En outre, les nations civilisées du monde entier doivent agir sur cette question grave de la criminalité israélienne en traitant Israël comme un Etat paria, au moins jusqu’à ce que justice soit rendue et des mesures prises pour prévenir la récurrence de ses attaques de type nazi.

Il est vrai qu’Israël n’est pas l’ancien régime d’apartheid d’Afrique du sud, qui a été contraint de mettre fin au système d’apartheid. Cependant, on peut faire beaucoup pour empêcher l’entité criminelle de se moquer du droit international et des droits humains fondamentaux, dont le droit à la vie du peuple palestinien.

On peut par exemple compiler une liste exhaustive de tous les criminels de guerre israéliens, du simple soldat au Ministre de la Défense qui ont été impliqués dans les atrocités de Gaza.

Ces criminels de guerre présumés doivent être arrêtés dès leur arrivée dans n’importe quel pays. Et si des preuves convaincantes les accusent, ils doivent être expédiés comme des animaux sauvages drogués à La Haye pour être confrontés à leurs crimes devant un tribunal international. Nous devons aux victimes anonymes de poursuivre leurs assassins et de réduire leurs horizons autant que possible jusqu’à ce qu’ils soient pris et contraints de payer pour leurs crimes.

Le rapport Goldstone recommande qu’Israël procède immédiatement à une enquête sérieuse sur les crimes de guerre de Gaza. Toutefois, il est amplement évident que cette recommandation porte en elle une grande dose de naïveté, si ce n’est d’hypocrisie. En effet, nul n’a besoin d’être un expert sur Israël pour savoir que le système juridique israélien est une gomme virtuelle dans les mains de l’appareil militaro-politique.

En outre, il serait téméraire d’attendre qu’Israël, un Etat qui assassine les Palestiniens, détruit leurs maisons et vole leur terre depuis des temps immémoriaux, brusquement leur rende justice et se transforme en un Etat décent où s’exerce la justice, indépendamment de l’identité de la victime et du bourreau.

Pour être honnête, Israël est un cas irrémédiable d’oppression et de criminalité, un Etat tellement malade et à l’esprit tellement criminel qu’il est vain de faire appel à un quelconque sens de la justice dont on pourrait penser que ses dirigeants militaires et politiques seraient dotés.

Je voudrais faire deux autres remarques à cet égard.

Premièrement, il est extrêmement impératif de tenir Israël responsable de ces crimes. Parce qu’autrement, si le monde permet à Israël de s’en tirer en toute impunité, la guerre éclair de décembre-janvier ressemblera beaucoup à un jeu innocent comparé à la prochaine guerre génocidaire. Par conséquent, le monde ne doit jamais permettre à cette entité méprisable à désensibiliser tout semblant de moralité que la communauté internationale a encore. Plus précisément, cette question prend une signification particulière parce que ce n’est un secret pour personne que les Palestiniens comptent, pour leur survie physique même, sur la bonne volonté et la force morale des peuples du monde. Par conséquence, la conscience morale du monde ne doit pas s’assoupir un seul instant de peur que l’impensable ne se produise.

Le second point est la manière totalement inadéquate avec laquelle l’Autorité Palestinienne a traité cette question. En effet, en tant qu’organe qui prétend représenter le peuple palestinien, l’Autorité Palestinienne n'aurait dû ménager aucun effort pour dénoncer, accuser et criminaliser Israël.

Le fait que l’Autorité Palestinienne se soit contentée de quelques déclarations laconiques sur la responsabilité israélienne des crimes de guerre à Gaza met en évidence la faillite morale et politique du régime de l’AP.

Que peut le peuple palestinien réellement attendre de ces « dirigeants » flamboyants qui redoutent d’appeler Israël par son vrai nom pour pouvoir libérer Jérusalem et permettre le rapatriement des réfugiés dans leur patrie ancestrale ?

Traduction : MR pour ISM


Dimanche 20 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par dik le 20/09/2009 22:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juste un lapsus dans cet article : L'auteur dit "Il est vrai qu’Israël n’est pas l’ancien régime d’apartheid d’Afrique du sud, qui a été contraint de mettre fin au système d’apartheid"

Est-ce à dire qu'Israël est moins criminel que l'ancien régime d’apartheid d’Afrique du sud? Je dirais plutôt le contraire, car en Afrique du Sud, le régime d'apartheid n'a pas spolié les territoires des autochtones et jeté ceux-ci hors de leurs des frontières par la force et la succession des génocides.

A part ce lapsus, je m'inscris totalement dans la vision de l'auteur. Si rien n'est fait contre l'entité criminelle sioniste, il faut s'attendre à bien pire. Pire que les armes utilisés à Gaza, ce ne pourra être que la bombe atomique suggérée par l'innommable ministre des AE israélien!

2.Posté par Predication & Gros Bisous le 20/09/2009 23:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OUI au boycottage de ces sales cannibales qui dévorent la Palestine !

boycott israel !

MAINTENANT, PARTOUT, TOUT LE TEMPS

NOW, EVERYWHERE, FOREVER

3.Posté par kiko le 21/09/2009 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Est ce que le jungle l'Amazonie ne va très bien pour cette entité sioniste pour y habiter? Est ce que cet entité sioniste ont le droit cohabité avec les humains?est ce qu'ils sont des humains ces montres inhumain?Est ce qu'il existe des iles inhabitée pour déporter ces chauves souris de la terre ferme? Est ce dans les mythologies existé-il des monstres pareils comme ce genre ce criminels sanguinaires? Est ce quelqu'un peu me répondre svp? Merci.

4.Posté par anna le 21/09/2009 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Dik.Merci d'avoir rectifie.En effet c'est pire que l'
afrique du Sud,

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires