Géopolitique et stratégie

Ukraine: Kiev pourrait revendiquer sa part dans les gisements russes (secrétariat présidentiel)



Mercredi 12 Août 2009

Ukraine: Kiev pourrait revendiquer sa part dans les gisements russes (secrétariat présidentiel)
La chef du secrétariat du président ukrainien Viktor Iouchtchenko Vera Ouliantchenko estime que la thèse de l'existence du système commun russo-ukrainien de transport du gaz permet de parler de propriété commune des ressources énergétiques des deux pays.

"Nous sommes surpris par le point de la déclaration du président russe faisant mention du système commun à nos deux pays de transport du gaz. La logique veut que l'on parle alors de propriété commune sur les ressources gazières et pétrolières se trouvant sur le territoire de la Russie, qui existait "au bon vieux temps" de l'Union Soviétique", lit-on dans une déclaration de Mme Ouliantchenko publiée sur le site officiel du parti pro-présidentiel Notre Ukraine. Mme Ouliantchenko dirige le conseil politique du parti.



L'Ukraine et l'UE ont signé en mars une déclaration sur la modernisation du système ukrainien de transport du gaz, ce qui a suscité la réaction négative de Moscou, puisque la Russie, fournisseur du gaz, a été de fait écartée de ce processus.



M.Medvedev a adressé mardi un message ouvert à son homologue ukrainien dans lequel il qualifie la politique de l'Ukraine sous la présidence de M.Iouchtchenko de dérogation aux principes de l'amitié et du partenariat avec la Russie.



Le président russe a également décidé d'ajourner l'envoi du nouvel ambassadeur de Russie en Ukraine. "J'ai l'impression que Kiev cherche à rompre des liens économiques entre les deux pays, avant tout dans le secteur énergétique, ce qui menace l'utilisation stable par la Russie et l'Ukraine du système de transport du gaz", stipule le communiqué de M.Medvedev.

http://fr.rian.ru http://fr.rian.ru



Mercredi 12 Août 2009


Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires