ALTER INFO

Ugo Chavez, mon prochain



Djeha
Lundi 11 Mars 2013

Ugo Chavez, mon prochain
Hugo Chavez est l’homme qui incarnait sans doute le mieux -aujourd'hui - la lutte des peuples du sud. Son combat procède pêle-mêle de l’héritage des Nehru, Nasser, Sukarno, Che Guevara, Castro, Arafat, Boumediene, Sankara, Lumumba, Fanon… ceux qui évoquent pour nous l’idée que nous nous faisons des hommes libres, par-delà les langues, les nations, les cultures et les cultes.

Beaucoup ont été assassinés.

Par charité nous ignorerons les procès en révision faits à ces hommes (Mélenchon, plus bas y répond). Nous dédaignerons encore plus nos imbéciles domestiques qui ânonnent ces réquisitoires indignes. Nos intellectuels émérites, cotés sur le marché aux esclaves, à la rubrique « inaptes à la station droite ».

Juste un fait : mieux que la plupart des lavettes qui nous gouvernent, Hugo Chavez suivi d’autres chefs d’État d’Amérique Latine, notamment la Bolivie, ont rompu leurs relations diplomatiques avec les sionistes lorsque que le Liban était sous les bombes en 2006.
Je ne résiste pas à la reproduction de la dépêche concernant l’Arabie Saoudite qui a su très vite se mettre aux côtés des victimes.

Siniora pleurnichait et les lavettes arabes et musulmanes se contentaient de compter les coups et rasaient les murs.

Voilà comment les Saoudiens manifestaient alors leur ferme solidarité avec les victimes :


Liban - L'Arabie saoudite met en cause le Hezbollah dans la crise
Reuters, 13/07/2006 23h37
RYAD, 13 juillet (Reuters) - L'Arabie saoudite a imputé jeudi à des "éléments" intérieurs au Liban les affrontements qui ont éclaté avec Israël, utilisant des termes très directs pour dénoncer, sans les nommer, le Hezbollah et ses protecteurs iraniens. "Une distinction doit être établie entre la résistance légitime et des aventures irréfléchies entreprises par des éléments de l'intérieur (du Liban) et par ceux qui sont derrière eux sans recourir aux autorités légales et sans consultation et coordination avec les nations arabes", dit une déclaration publiée par l'agence officielle saoudienne SPA. "Ces éléments doivent porter la responsabilité de leurs actes irresponsables et eux seuls devraient mettre fin à la crise qu'ils ont créée". NCD

Les « frères » arabes, eux, ont glorieusement résisté à l’occasion de se mettre debout !

Aux obsèques de ce géant, Bouteflika a envoyé pour représenter notre pays le président hémiplégique d’une Assemblée croupion qui réunit une collection de parasites incultes qui ne savent même pas si le Venezuela est une danse, un plat de lentilles ou un fonds de pension saoudien pour nouveaux riches en mal de placement.

Tout cela sûrement pour ne pas déplaire aux Yankee ou à ses amis chameliers aux neurones encrottés.

Ceux que l’on croit morts sont toujours vivants.
Et ceux que l’on croit vivant ne sont jamais nés.

Il y a plus triste que la mort d’un héro.

Djeha,
D. 10 mars 2013


Mort de Chavez : Mélenchon dénonce "les commentaires haineux"
AFP, mercredi 06 mars 2013, 22h30

Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de Gauche, a dénoncé mercredi les "commentaires haineux et vulgaires" après la mort du président vénézuélien Hugo Chavez, et rendu hommage à "l'idéal inépuisable" de la révolution qu'il incarnait à ses yeux.
Lors d'une conférence de presse, M. Mélenchon a également annoncé des rassemblements organisés par son parti dans plusieurs grandes villes en fin de journée, notamment à Paris à 18H30 au pied de la statue de Simon Bolivar, cours de la reine dans le VIIIe arrondissement.
"Ce jour est un jour de deuil pour nous et pour de très nombreux peuples et militants. Nous nous sentons liés de cœur", a déclaré M. Mélenchon, les yeux rougis et le teint pâle. Le président du Parti de Gauche a dénoncé les "commentaires haineux, vulgaires que nous voyons se multiplier dans les médias européens", au lendemain de la mort du président vénézuélien.
A l'Usine située aux Lilas (Seine-Saint-Denis), ancien QG de campagne de M. Mélenchon pour la présidentielle, les drapeaux vénézuéliens, français et du Front de Gauche étaient en berne.
M. Mélenchon a appelé "à ce qu'on observe au moins 24 heures de trêve dans la haine anti-chaviste, anti-populaire, anti-pauvres, anti-révolutionnaires qui sévit sur les ondes dans toute l'Europe".
"Chavez a été la pointe avancée d'un processus large dans l’Amérique latine qui a ouvert un nouveau cycle pour notre siècle, celui de la victoire des révolutions citoyennes", a-t-il déclaré.
"Les Européens si prétentieux, arrogants, méprisants, l'infecte social-démocratie qui depuis 24 heures se répand en injure contre les figures progressistes d'Amérique latine feraient bien de se souvenir qu'au Venezuela contrairement à la France (...) on a fait reculer la pauvreté de manière spectaculaire, éradiqué ce qui est classé comme extrême pauvreté (...) l’analphabétisme a été éradiqué (...) on est parvenu à faire progresser de 70% la scolarisation des enfants. Voilà le bilan que nous portons fièrement à l'heure où l'image de Hugo Chavez va se retirer", a ajouté M. Mélenchon.
"Ce qu'est Chavez ne meurt jamais. C'est l'idéal inépuisable de l'espérance humaniste, de la révolution", a martelé le coprésident du Parti de Gauche, précisant "il n'a pas seulement fait progresser la condition humaine des Vénézuéliens, il a fait progresser d'une manière considérable la démocratie".
"J'ai honte pour nous tous en Europe du niveau lamentable des commentaires que j'ai vus. Comment pouvez-vous être aussi infâmes et aussi bas ? Comment pouvez-vous être devenus à ce point aussi insensibles à ce que représente le progressisme latino-américain dans ces moments de l'histoire pour avoir pour tout commentaire des insultes (...) ?" a-t-il demandé.
"Les cendres de Chavez sont chaudes, sont brûlantes, et nous avons au coeur non seulement l'idée que nous continuons ce combat mais la haine intacte que nous avons contre les puissants et les puissances qui même à l'heure de la mort sont incapables du respect qu'ils manifestent pour tant d'autres qui le méritent moins", a encore déclaré M. Mélenchon.


Lundi 11 Mars 2013


Commentaires

1.Posté par le journal de personnel le 11/03/2013 22:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Requiem for my friend
http://www.lejournaldepersonne.com/2013/03/requiem-for-my-friend/ ‎
À la mémoire de Chavez...
Si tu meurs avant moi...
Je n'écouterai plus que cette musique

Si je meurs avant toi...
Tu n'écouteras plus que cette musique

Quelle musique ?
Celle qui parle des forces subversives de notre désir...
de la Révolution jusqu'à la mort...
La mort de la Révolution.

2.Posté par joszik le 12/03/2013 00:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mélanchon a désormais un wagon de retard, et ce wagon est plein de m.... !!

3.Posté par Angela le 12/03/2013 04:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Articles importants à imprimer

Cancer man-made: http://www.sott.net/article/232912-Assassinations-by-induced-heart-attack-and-cancer

http://incakolanews.blogspot.ca/2011/12/cancer-in-south-american-presidents-and.html

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves
01/08/2014

Israël tue même les prématurés

Gilles Devers



Commentaires