Coup de gueule

UNE AUTRE MALÉDICTION DES HOMMES : Les enfants volés d’Haïti


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 29 Juillet 2016 - 14:18 Le Père Hamel était musulman!


«Il est beaucoup plus facile pour un philosophe d’expliquer un nouveau concept à un autre philosophe qu’à un enfant. Pourquoi? Parce que l’enfant pose les vraies questions.»

Jean-Paul Sartre


Chems Eddine CHITOUR
Jeudi 28 Janvier 2010

UNE AUTRE MALÉDICTION DES HOMMES : Les enfants volés d’Haïti
Il est des peuples qui sont nés pour souffrir de la tyrannie des hommes ! L’histoire du calvaire du peuple haïtien a commencé avec "la conquête du monde" par l’Occident chrétien. Lorsque Christophe Colomb accosta pour la première fois le 5 décembre 1492 en Haïti, l’île comptait probablement plusieurs centaines de milliers d’habitants En moins de vingt-cinq ans, les populations indiennes furent décimées par la brutalité de l’esclavage et les maladies importées par les conquérants. La majeure partie des esclaves noirs ont été transportés d’Afrique, notamment du Dahomey . La traite fut autorisée en
1517 par Charles Quint. Les Espagnols concentrèrent leurs efforts dans la partie orientale de l’île qui recelait encore un peu d’or et abandonnèrent l’ouest.
 
 La France ne fut pas en reste, sous l’impulsion de Colbert, Bertrand d’Ogeron est nommé en 1665 pour gérer la colonie. C’est en 1685 que fut édicté le Code noir, une ordonnance de Louis XIV destinée à réglementer le régime de l’esclavage.La révolte des Noirs débuta en août 1791 sous la conduite de leurs chefs. Toussaint Louverture défia Bonaparte qui décida alors l’envoi de l’Expédition de Saint-Domingue, pour y rétablir l’esclavage.
Le 7 juin 1802, Toussaint Louverture est arrêté. Louverture est déporté en France, interné au fort de Joux, il mourra des rigueurs du climat et de malnutrition le 7 avril 1803 (..)
 
 Bien plus tard, les Américains décidèrent d’occuper militairement Haïti, notamment pour défendre les intérêts de la banque d’affaires américaine Kuhn, Loeb & co. Le 28 juillet 1915 pour occuper le pays jusqu’en 1934. Une nouvelle ingérence occidentale le 29 septembre 1991, Jean- Baptiste Aristide est renversé par une junte militaire dirigée par le général Raoul Cédras, aidé par la CIA et le gouvernement de George Bush. Rétabli par Clinton, il fut destitué par George Bush fils le 29 février 2004 sous la pression de militaires français et de marines américains, avant-garde d’une force internationale envoyée par l’ONU pour ramener l’ordre dans la capitale, la Minustah.
 
 La double mémoire de la France
 
 On le constate, la première République noire n’a jamais été laissée en paix, ballottée entre la pax americana et les Lumières françaises, elle se cherche depuis 206 ans. Pour Louis Cabanes : Le séisme haïtien a un triste mérite : soulever la question de la blessure coloniale française. La mémoire coloniale de la France a toujours été double : la légende «dorée» de l’épopée coloniale, (..) à connotation raciste à peine voilée, d’une part ; les drames de la décolonisation et de ses guerres longtemps non reconnues comme telles, avec leurs massacres, tortures et traumatismes pour les populations, colonisés comme colonisateurs contraints à un retour vers une métropole presque toujours devenue terre étrangère, d’autre part.[...] Deux siècles après la rupture irréversible entre Haïti et son ancienne métropole, la fracture n’est toujours pas ressoudée et la mémoire française peine à faire place, dans son vaste patrimoine postcolonial, en Haïti. (...) Le constat reste sévère : la fracture coloniale (..) a pris naissance avec la réaction de Paris face à la rupture unilatérale de 1804. Et elle demeure ouverte depuis maintenant deux siècles.(1)
 
 On comprend, alors, la réaction d’exaspération des Haïtiens à la vue de cette nouvelle «réoccupation» sous couvert d’humanitaire. Les Etats-Unis ont décidé unilatéralement, sans consultation des Nations unies, de s’installer en Haïti. Même l’Europe décide d’envoyer des troupes..
«Pour Berthony Dupont, le peuple haïtien doit prendre la reconstruction du pays en main», exhorte l’éditorialiste de l’hebdomadaire Haïti Liberté.
Il dénonce d’une façon très virulente l’hypocrisie des pays occidentaux, qui, selon lui, continuent de coloniser insidieusement l’île. (...) «Il est important de nous organiser, écrit-il, d’engager consciemment et résolument une entreprise historique qui soit une urgence du quotidien pour changer l’avenir du pays. Nous ne sommes pas un "peuple objet", qui n’arrive pas à penser, à s’organiser, voire à diriger son destin national. Une telle perspective est plus que jamais à l’ordre du jour depuis la terrible tragédie qui vient de frapper le pays (le 12 janvier 2010). Nous qui, par nos actes passés, avons montré que nous ne voulions plus être des esclaves des nouveaux colons, nous devrons nous rallier autour des forces progressistes révolutionnaires du pays, même quand elles sont embryonnaires.» (2)
 
 «Haïti vient de compter deux cent six années d’indépendance, et le pays continue à souffrir de tous les maux de l’esclavage et du colonialisme, à la suite de la domination brutale et insidieuse des pays impérialistes. Il est clair que la présence de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti [Minustah] depuis le coup d’Etat de 2004 est là pour rassurer les capitalistes, notamment les Etats-Unis, bastion et principale force du colonialisme contemporain. (...) Les manifestations du 28 juillet 2009 contre l’occupation du pays, celle du 1er janvier 2010 et l’organisation d’une assemblée populaire le 10 janvier 2010, sont des preuves que le peuple haïtien n’est pas un peuple objet. (...) L’horreur - et l’étendue de la destruction sismique - est insupportable, révoltante. Le peuple haïtien, qui a tant souffert ces six dernières années de l’inconscience et de la cupidité de ses dirigeants, ne méritait pas un tel cataclysme. Il va falloir reconstruire, physiquement, une capitale, si ce n’est une bonne partie du pays. Il nous faudra alors énormément de courage et de volonté pour surmonter cette cruelle adversité d’autant que les pays capitalistes exploiteurs des richesses du sous-sol haïtien vont venir hypocritement à notre secours. Non pas que nous rejetions d’un revers de la main leur aide, non, mais nous la voulons fraternelle, désintéressée. Nous souhaitons qu’elle ne soit pas l’occasion rêvée de nous assujettir à leur domination, car nous n’avons que nos mains nues et notre dignité pour reconstruire un pays détruit.»(2)
 
 Comme si cela ne suffisait pas, on apprend qu’un pillage d’enfants est en train de se faire pratiquement d’une façon clandestine. Le drame haïtien nous donne l’opportunité d’intervenir une fois de plus pour rapporter en honnête courtier, les faits qui ont concouru au malheur de Haïti et qui concourent eu égard à une «traite des enfants» qui, sous couvert «d’humanitaire» tente de sauver des enfants par l’adoption par des familles européennes notamment françaises rappelant le triste épisode des mercenaires de l’Arche de Zoé qui ont vu le président de la République aller au Tchad les soustraire contre toute justice, à la justice tchadienne.
 
 L’étude suivante nous permet de comprendre mieux que mille discours la solidité des liens au sein de la famille. Le sociologue Camille Kuyu écrit :
Fruit de l’héritage historique, la famille haïtienne est, comme la famille africaine, foncièrement communautaire. En 1946, M.L. Van den Berghe écrivait à propos des Noirs dans les Etats du Sud des Etats-Unis : «Ces Nègres que trois générations seulement séparent de l’esclavage officiel...ont conservé de façon incroyable les caractéristiques éternelles de leur race.
Leurs cabanes de bois croulantes abritent les mêmes histoires, les mêmes pointes aiguës de rires, une marmaille rieuse, quelques poules étiques et un nombre sensiblement égal de chiens faméliques et galeux. J’ai interrogé cent mamans dans les champs de coton et fait rire autant d’enfants. Le rappel de l’Afrique était hallucinant. Partout, je retrouvais la même joie du présent, une égale insouciance de l’avenir, d’identiques inflexions de voix et jusqu’aux mêmes onomatopées ´´»(3)
 
 La famille haïtienne « Les Négro-Africains des Amériques sont partagés entre la gestion de leurs héritages africains et l’adaptation aux contraintes de leur environnement actuel. «Le concept de parenté», écrit Lévi-Strauss, «doit être saisi à travers la terminologie car le langage est à la fois le fait culturel par excellence et celui par l’intermédiaire duquel toutes les formes de la vie sociale s’établissent et se perpétuent». Les différentes langues ont des termes pour traduire la réalité sous-jacente au concept de parenté.(...) Chez les Beti, l’avuman est l’affirmation de soi, c’est-à-dire le sentiment collectif d’appartenance à telle communauté de destin par solidarité organique et, en même temps, un désir de reconnaissance par les autres. (..) Chez les Mahi du Bénin, le terme mene ou nonvi désignent à la fois les parents, l’appartenance et l’identification à un bien que l’on partage. Chez les Fon du Bénin, la parenté est «le partage par les membres du groupe de ce qu’ils ont en commun». La famille africaine est donc avant tout communautaire et se définit par la notion de partage. Il en est de même pour la famille haïtienne. Elle regroupe d’abord des parents consanguins et par alliance. C’est ce qui ressort de nos enquêtes de terrain : «Les cousins collatéraux et utérins sont considérés comme des frères.
Les alliés font aussi partie de la famille. L’ancêtre, c’est-à-dire le plus vieux, est le chef de cette communauté»(3)
 
 «.(...) : Il y a en Haïti des personnes qu’on appelle des pakapala, qui sont considérés comme des membres de la famille et qui partagent tous les événements de la famille». «La parenté ne se réduit pas à la famille nucléaire. Même le voisin fait partie de la famille. Il y a encore des endroits en Haïti où les enfants sont les enfants de tous. On peut blâmer un enfant, voire le fouetter, s’il commet une bêtise». La solidarité est une réalité pour les parents, qu’il s’agisse des parents biologiques ou pas.
La conception haïtienne de la famille ainsi décrite se reflète dans la composition du ménage qui rappelle, lui aussi, le ménage africain. Le ménage haïtien comprend non seulement les époux et leurs enfants mineurs, mais aussi tous les parents vivant avec eux sous le même toit. Parmi ces parents, il convient de citer les enfants «adoptés de fait» et les enfants recueillis, dits «restavek» ». (3)
 
 « La notion occidentale d’adoption est inconnue dans les coutumes haïtiennes. Il existe une adoption de fait, basée sur la solidarité.
L’enfant a alors droit au bien-être, à l’éducation, etc. Mais il garde son nom et ses liens avec sa famille d’origine. Nos interlocuteurs haïtiens nous ont parlé de cette coutume en ces termes : «L’adoption n’est pas connue dans les coutumes haïtiennes. Elle est le fait surtout des étrangers et des Haïtiens de l’extérieur. L’adoption de fait est toutefois courante. On parle de ‘li pran li’. On prend un enfant et on s’en occupe. Cela reste généralement dans le cadre de la famille. Il est des cas où l’on prend des enfants des voisins. Mais c’est rare. La tutelle est ignorée par la coutume.» «La famille haïtienne est toujours liée. La solidarité familiale est toujours une réalité. Souvent, en cas du décès de la mère, une tante peut prendre en charge l’enfant. Car c’est comme si c’était son propre enfant. Il s’agit d’une adoption de fait. On pouvait se passer de l’adoption légale». (3)
 
 Le recueil d’enfants dits ‘restavek’ est fréquent. Il s’agit, notamment des enfants des parents pauvres. Certains n’ont même pas d’acte de naissance. Ils sont pris en charge par des familles en échange de travaux ménagers. Ils sont envoyés à l’école le soir. Il arrive que l’enfant soit considéré comme membre de la famille. En définitive, la famille haïtienne épouse encore largement les contours des communautés parentales africaines. (...) Plusieurs siècles après leur déportation en Amérique, des Africains devenus Haïtiens par la force des circonstances sont reconnaissables comme Africains aussi par d’autres traits que leur origine physique. Nos enquêtes en Haïti nous permettent d’affirmer que les héritages africains y sont encore nombreux et vivants.(3)
 
 On ne comprend pas alors, dans ces conditions, le discours occidental qui veut que ce sont des enfants abandonnés ou orphelins ce qui contredit l’extrême force des liens qui lient la famille au sens large et l’esprit de solidarité qui fait que personne n’est laissé sur le bord de la route qu’il soit enfant ou vieillard. Pourtant le scandale des enfants «kidnappés» en catastrophe de Haïti a quelque chose d’obscène. Il rappelle la curée des hyènes qui viennent se repaitre des bêtes blessées.
 
 En l’occurrence, l’anomie la plus totale est constatée à Haïti. Les Haïtiens sont harassés par ce coup du sort. Les «organisations» « spécialisées » dans l’adoption d’enfants, ne perdent pas leur temps, elles organisent le pillage de la sève haïtienne Le violent séisme du 12 janvier met en lumière le sort des enfants démunis et « orphelins » d’Haïti. La sitation est devenue tellement scandalese que même l’Unicef redoute un trafic d’enfants dans le pays ravagé par le séisme considéré comme l’une des pires catastrophes de l’humanité. Pas moins de quinze enfants ont été apparemment volés dans des hôpitaux après le séisme.
L’organisation qui redoute un trafic d’enfants dans le pays appelle au gel des adoptions. «Nous avons pour l’instant des informations sur, disons, à peu près 15 enfants ayant disparu d’hôpitaux et cela avec des personnes qui ne sont pas de leur famille», a indiqué Jean-Luc Legrand, conseiller régional de l’Unicef. L’Unicef entend immédiatement mettre en place des procédures d’identification et de réunification rigoureuses de manière à s’assurer que les enfants soient effectivement réunis avec leurs familles et pas avec des
prédateurs.(4)
 
 Pour Jean-Jacques Dikongué cela rappelle «l’Arche de Zoé». Ecoutons-le :
«L’urgence, une période propice au rapt d’enfants : Haïti sera-t-il le nouveau Tchad? Tout a été détruit sauf les dossiers d’adoption», nous rappellent les médias pour ainsi justifier les arrivées massives d’enfants haïtiens en territoire hexagonal pour ce qui est de la France. En 2007, lorsque l’affaire Arche de Zoé dévoile ses dessous, et qu’il est mis en évidence que cette arche avait pour vocation d’aller extraire des enfants au Tchad et au Soudan au mépris de toutes les règles et des droits des parents qui sont encore là pour extirper des mains de la justice tchadienne les contrevenants.
(...) L’Arche de Zoé sort impunie d’un crime et pour cause, il ne s’agit que d’enfants africains qu’on voulait sauver à l’insu du plein gré de leurs parents. (...) Aujourd’hui, les premiers contingents d’enfants arrivent en France, bien sûr, avec toutes les assurances que les procédures d’adoption sont arrivées à leurs termes. (...) Espérons que les Haïtiens ne subissent pas un séisme dans un autre par le vol des enfants que l’on enlève à leurs familles sous le prétexte de l’urgence et de l’humanitaire. (5)
 
 Tout est dit après avoir sabordé les cultures autochtones, imposé une cultue e une religion par le fer et par le feu, pillé les richesses, utilisé la chair indigène dans les guerres d’empire, voilà que l’Occident vieillissant sous couvert d’humanitaire, s’en prend la sève de se peuples dans ce qu’ils ont de plus précieux ; leurs enfants faisant fi de leur douleur matérielle et morale. Ainsi va le monde formaté par la norme impérialiste occidentale....
 
 1.Louis Cabanes : Haïti, l’amnésie d’une colonie française 25.01.2010.
Pascal Blanchard Nicolas Bancel La fracture coloniale, Edits La Découverte.2005

 
 2. Berthony Dupont Nous ne voulons plus être un peuple objet 15.01.2010 Haïti Liberté
 
 3.Camille Kuyu : Parenté et famille en Haïti : les héritages africains
http://www.africultures.com/php/index.php?nav=article&no=3299
 

4.http://www.maximini.com/fr/haiti/actualite/info-antilles/info_antilles.asp?num=2023722110

 
 5.Jean-Jacques Dikongué http://www.camer.be/index1.php?art=8676&rub=11:1
 
 Pr Chems Eddine CHITOUR
   Ecole Polytechnique enp-edu.dz



Jeudi 28 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par sakina le 28/01/2010 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oh peuple Haïtien ! Fais très attention à tes enfants, partout dans le monde des barbares "civilisés"sont en quête de "chair fraiche" pour leur sacrifices et autres tortures rituelles.

2.Posté par duperrier le 28/01/2010 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OH OUI je suis contre les adoptions de ces enfants lointain ils ont une vie, des racines j'ai été scandalisée de voir encore ces enfants aussitôt débarqués en France Es- que ces personnes qui voient que le Bonheur dans le bien Matériel ,OUI comme l'Arche de Zoé pour les organes ,ou les tests ,1000 enfants il ne faut pas être net?? ,OH mon Dieu avec la prostitution
Je refuserai de donner des adoptions de petits étrangers ,si des personnes sont intelligente qu'elles subviennent à l'éducation ,les inviter en vacances,quant ils sont grand pour leur étude ,Mais laissez ces enfants SVP une Mauritanienne me disait (nous prenons ici vos habitudes toujours de mauvaise humeur ) la-bas même si ils sont très pauvre ils chantent ,

3.Posté par Larguet le 28/01/2010 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La malédiction est sur ces pays USA, Israël et France.

Aves ces enfants kidnappés, il se passe des choses louches.

Ou ils ont un besoin pressant d’organes à transplanter. Montrant par là que leur société est arrivée réellement à un niveau de pourrissement que rien ne peut arrêter ou guérir.

Ou une malédiction, des couples qui n’ont plus d’enfant. Ou peu, moyenne de 1 à 2 enfants par couples. Une très bonne partie est stérile. (Quand une population sort des chemins tracés par Dieu « Il fera changer une génération par une autre ») C’est ce à quoi nous assistons, doucement mais surement. Ces trois pays constatent des baisses de naissance, et changements dans les couples. Quand on utilise une graine une semence bâtarde il ne faut pas s’attendre à des miracles. Les prémisses à une extinction ? Cela se passe en Israël, en France et aux USA. Et c’est justement ces trois pays qui sont demandeurs d’enfants ou d’organes.

Ou ces malheureux enfants sont utilisés dans des rituels macabres.



4.Posté par ichris31 le 28/01/2010 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

larguet,
je sais pas ce que tu fumes mais ca doit être bon!!!!

5.Posté par Larguet le 28/01/2010 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ichris31

C'est la logique, la réalité du terrain qui parle d'elle même. Je n'ai rien inventé ou crée. Je n'ai fait que transcrire la réalité que nous endurons et constatons tous les jours.

6.Posté par duperrier le 28/01/2010 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

NON Larguet à malheureusement raison ,quand nous perdons le SENS de la Dignité ,de l'honneur ,plus de respect de l'être Humain ,ni de la Nature,ni des Animaux c'est une civilisation perdue ,Quand des femmes se font avorter 9à10 fois alors qu'elles ont toute les protections ,ou 'elles massacrent sa Chair son bébé ,le Déni de grossesse est une invention pour déculpabiliser la criminelle,voila notre Société ,Ces couples très souvent adoptent comme les bébés chiots à la Mode ,Nous n'avons plus de raisonnement avec le coeur toujours pour sa petite personne,Ces enfants arrivent ce n'est pas le même climat,pas la même nourriture,la même langue,ext ils tomberont malade et hospitalisation et bon pour les organes,comme avec l'Arche de Zoé Combien ça à coûté à France ,et combien pour la prostitution ils se vendent très cher l'heure ,Notre Civilisation que l'on impose avec les Armes ,PIRE QUE DES BËTES FAUVE ELLES TUENT POUR SE NOURRIR OU PROTEGER SES PETITS

7.Posté par Nizar MAURANGES le 29/01/2010 02:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand on vient secourir un peuple, on n'envoie pas des militaires, frapper sa population, déjà effrayée, affamée, on ne vient pas avec une "force militaire" déjà. Je pense que le séisme n'était pas naturel finalement. Voir la vidéo ci-dessous.

http://www.dailymotion.com/video/xc0jeg_tremblements-de-terre-artificiel-se_news
Nous vivons dans un monde matérialiste, colonialiste, oppresseur, voleurs de ressources, les grandes puissances, tels des pieuvres, avalent tout sur leur passage,
aujourd'hui la guerre est ouvertement "déclarée" sous couvert d'actes de bienfaisance,
pour voler les moindres ressources, alimenter leur "banque", voler les pauvres, les tuer, les enlever, les exploiter.
Oui des enfants volés pour trafic d'organes, pour esclavagismes, ils pillent tout jusqu'à la moelle épinière, ces vampires sataniques!
Elle est belle cette Démoncrature qu'ils ont voulu imposé à l'Irak, en Afghanistan et dans d'autres pays.
Oui les USA, la FRANCE de Sarko (tombée bien bas) et ISRAEL sont les cancers du monde!
On crée un séisme, on porte secours "soi-disant", on s'installe, on frappe les habitants, on sort le drapeau, on kidnappe des enfants, on instaure des Lois, on recherche le pétrole, qui est plus important qu'au Vénézuela, une base armée, pour pouvoir aussi s'occuper du Venezuela, dans l'œil de mire depuis longtemps, mettre l'Amérique du Sud sous leurs bottes de dictateur, ainsi s'installera petit à petit leur plan machiavélique le Nouvel Ordre Mondial, attendant leur Messie Satan, pour l'accueillir dans le prochain temple qui sera construit à Jérusalem, après avoir envoyé une secousse sismique, pour détruire la mosquée Al Aqsa, profitant pour faire sortir les derniers Palestiniens. On emmure Gaza de deux côtés, le mur de la honte du traître Moubarak, les sionistes de l'autre, la Frégate Française du côté de la mer, envoyé par les bons soins de SARKO, on affame les Gazaouis sous prétexte qu'ils sont terroristes, je les appelle plutôt, les Résistants, une prison à l'air saturé de bombes, on provoque le Liban, par des viols aériens, le hezbollah encore des terroristes, non des Résistants, tôt ou tard, ils provoqueront la guerre au Liban, puis la Syrie, la Jordanie, l'Iran, la Corée du Nord, Venezuela, tous les pays qui ne seront pas sous leurs bottes, tous ceux qui refusent le pacte du diable, ensuite on instaure la Loi Martiale, on profite pour tuer et massacrer plus de 50% de la population mondiale, les autres "vivants" seront robotisés, ce n'est pas de la fiction, mais une dure réalité, dont beaucoup de pays ont pactisé avec eux.
Cela me rappelle "le protocole de sion", c'est exactement ainsi que c'est inscrit.
Mais le Monde est endormi encore, incapable de croire que leur gouvernement est capable d'en arriver là, après, il sera trop tard.....
Déjà toutes les atrocités commises partout, personne ne dit rien! On a vu des milliers de photos d'enfants phosphorisés à Gaza, aucune réaction!!!
L'ouragan qui a frappé la Nouvelle Orléans, Bush n'a pas réagi. Les vieilles personnes mortes en France, à cause de la chaleur, personne ne réagit, le sang contaminé, pas de coupable. Il n'y a plus aucune justice, si que dans un sens.
Non je ne suis pas folle, je ne fume pas du haschich, je suis au contraire très lucide, dans quelques temps, tout se dévoilera. Merci.

8.Posté par kalimeroze le 29/01/2010 03:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ duprier : "nous perdons le SENS de la Dignité ,de l'honneur ,plus de respect de l'être Humain ,ni de la Nature,ni des Animaux c'est une civilisation perdue ,Quand des femmes se font avorter 9à10 fois alors qu'elles ont toute les protections ,ou 'elles massacrent sa Chair son bébé ,le Déni de grossesse est une invention pour déculpabiliser la criminelle"

j'ai fais un déni de grossesse à l'âge de 19 ans et je pense avoir le sens de la Dignité, de l'Honneur; au quotidien je respecte l'être humain ainsi que la nature. je travaille comme un dingue pour pouvoir vivre ma vie de famille convenablement, tout en me démenant pour améliorer le quotidien de notre société.
je ne me sens pas criminelle pour un sou d'avoir eu une grossesse anormale. et quand vous parlez de contraception il ne faut pas oublier qu'il en existe aussi des masculines et au fond ça arrange bien les hommes que ça soit les femmes qui se bourrent de pilules ou qui subissent la pose de stérilet. à ce niveau je pense que l'ont subit beaucoup plus que vous...
et c'est aussi au famille de parler de la sexualité librement pour justement ne pas oublier le port de la capote ce qui évite au passage beaucoup de maladies.

sur ce la criminelle vous souhaite bonne continuation en espérant vous avoir ouvert les yeux

9.Posté par karine le 29/01/2010 05:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Sakina,

Oh peuple Haïtien ! Fais très attention à tes enfants, partout dans le monde des barbares "civilisés"sont en quête de "chair fraiche" pour leur sacrifices et autres tortures rituelles.

Exact !
Les Illuminati vont faire des "provisions" pour leurs bases souterraines.

10.Posté par karine le 29/01/2010 05:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai vu qu'une pétition circulait pour débloquer les procédures d'adoption.
Et les gens signent en pensant bien faire !!!

http://www.mesopinions.com/Pour-le-rapatriement-des-enfants-en-cours-d-adoption-en-Haiti-petition-petitions-953b1d275c02b507a709385480180828.html


Horrible !!!

11.Posté par Nizar MAURANGES le 29/01/2010 06:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment se fait-il que personne ne signe des pétitions pour dire : STOP aux massacres des enfants Palestiniens?

Oui, c'est horrible de signer des pétitions pour l'adoption des Haïtiens, pourtant en France, il y a plein d'orphelins, des enfants abandonnés.......
Et ces enfants demain quand ils grandiront, qu'on leur jettera à la figure "l'identité nationale", qu'on ne fera pas travailler à cause de leur faciès, qu'ils seront l'objet du racisme connu et reconnu, ou qu'on leur jettera à la figure : "ON VOUS A SAUVE"....
non, ces enfants ne sont pas pour l'adoption...
C'est la fin des temps.....Monde Odieux grâce à ces politicons de la haute sphère.

12.Posté par duperrier le 29/01/2010 07:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Kalimeroz
Désolée je n'accuse pas toute les femmes, certaine pour des raisons médicale OK J'ai eu 3 enfants et il gigote, se retourne,lance des coups de pieds Que à 19 ans vous ayez refusé de voir de croire à la réalité ,j'accepte, Mais comme vous parlez de ces messieurs de mettre une protection c'est a vous de l'exiger ,La femme dans la Société à un rôle Primordiale ,d'avoir les enfants et aujourd'hui quand elles veulent le mois de leur désir, et avec le Père de leur progéniture qu'elle souhaite
Mais si elle veut vivre sa vie,et ses enfants sans éducation,Car c'est comme une maison il faut que la BASE soit bien fondée ,sinon ça s'écroule ,tenez en Savoie un concubin a mis la fille de sa concubine enceinte elle a 12 ans ,la mère a été condamné aussi car elle n'a pas voulu voir,il a eu 5 concubines et 7 enfants sans se rappeler avec lesquelles ,
La Mère est un exemple surtout pour un Garçon ,au Proche Orient et dans bien des Pays la Mama est vénérée ,Plus en FRANCE et pourquoi à votre avis
Une raison je suis contre l'adoption des enfants étrangers je respecte leur gène ,leur racine ,nous sommes trop délabrés
Je connais à Mossoul une petite Monica j'aurais aimé être sa Marraine lui apporter ,elle doit avoir 7 ans aujourd'hui vit elle encore ,pour moi les racines sont plus importante que le bien Matériel ,qui pourri l'esprit

13.Posté par kalimeroze le 29/01/2010 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ duperrier:

je vous remercie d'avoir pris le temps e me répondre!!

j'ai bien compris que vous ne m'étiez pas tout le monde dans le même panier mais je voudrais tout de même vous expliquer comme c'est passé mon déni de grossesse et peut-être comprendrez-vous la détresse de certaine femme accusé de meurtres sur leurs bébés...

en mai 2006 je vais chez ma gynécologue avec ma maman pour répondre à des questions sur la thyroïde et ma gynéco décide de m'ausculter et là elle me dit que je suis enceinte et de beaucoup. en effet je prenais une pilule micro-dosée et c'est elle qui me déclenchait mes règles d'où mon déni.

ma première pensée à la sortie de chez la gynéco je n'avais qu'une envie me foutre en l'air ou alors avorter parce qu'à 19 ans j'avais autre chose de prévue pour ma vie mais à 6 mois et demi de grossesse je pesé 48 kg une semaine après l'avoir appris j'ai pris 12kg.

ce que j'essai de vous dire c'est que si j'avais accouché chez moi sans savoir que j'étais enceinte, je ne sais pas trop comment j'aurai réagi. mais je comprends que sous le choc certaine femme tue leurs enfants. après il faut faire attention à celles qui mentent et qui ont vraiment un problème.

sur l'adoption j'ai un avis mitigé, il y a des gens qui croit au bien faits de l'adoption et on ne peut pas tous les blâmer mais il est vrai qu'il faut garder un œil attentif à ce genre d'événement pour éviter qu'un jour ça soit nos enfants qui se fassent adopter.

14.Posté par karine le 29/01/2010 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

duperrier,

Quand des femmes se font avorter 9à10 fois alors qu'elles ont toute les protections

Y en a mare que vous écriviez n'importe quoi, certains !
C'est quoi, encore, ces chiffres ?

En ce qui concerne le nombre d'avortements par femme:
Nous avions évalué à 250.000 le nombre d'avortements pratiqués en 1976, contre 134.000 déclarés . Nos estimations conduisent à 220.000 avortements pratiqués en 1994, chiffre encore de 35 % supérieur à celui des déclarations (163.000). Le recours à l'avortement serait donc moins fréquent, avec 0,52 avortement par femme en 1994 contre 0,67 en 1976
En outre, le nombre d'avortements décroit régulièrement depuis 1995.


Donc, je ne sais pas pourquoi tu écris qu'il y a des femmes qui avortent 9 à 10 fois; ce sont des mensonges.
Je ne pense pas qu'on puisse trouver une seule femme ayant pratiqué 10 avortements depuis la pratique généralisée de la contraception; par contre, auparavant, oui.


En ce qui concerne l' avortement, il se pratique dans le monde entier; pas seulement en Occident.

le nombre d'avortements pratiqués dans des conditions dangereuses a stagné à près de 20 millions au niveau mondial
Généralement réalisés dans des conditions sanitaires médiocres, les avortements clandestins sont la cause de complications graves et même d'une forte mortalité féminine dans de nombreux pays
48 % des avortements pratiqués dans le monde en 2003 l'ont été dans des conditions dangereuses. Plus de 97 % de ces avortements dangereux avaient lieu dans des pays en voie de développement
Ce sont près de 20 millions d'avortements qui sont ainsi pratiqués chaque année en dehors de structures adaptées ou par des praticiens n'ayant pas les compétences requises, ou auto-administrés par la femme elle-même. 68 000 femmes en meurent chaque année, souvent à la suite d'hémorragies, de septicémies ou d'empoisonnements, et des millions d'autres femmes en gardent des séquelles[

En Europe, on rencontre aussi bien le taux le plus bas (moyenne de 12 pour 1000 en Europe occidentale) que le taux le plus haut (44 pour 1000 en Europe orientale). Il s'agit ici presque exclusivement d'interruptions légales.

On rencontre des taux relativement élevés en Amérique latine (31 pour 1000 femmes) et en Afrique (29/1000). Il s'agit le plus souvent d'avortements illégaux, puisque - à quelques exceptions près - ces pays ont une législation des plus restrictives.

L'Asie elle aussi - où la législation varie énormément d'un pays à l'autre - fait état d'un taux de 33/1000. En Asie, un tiers environ des interventions sont illégales.


Donc, l'avortement a toujours existé, et il se pratique également là où il est interdit (c'était également le cas avant sa légalisation en Asie et en Occident).
Presque la moitié des interruptions de grossesse ont lieu dans l'illégalité (et pas en Occident) et le taux d'avortement est plus élevé qu'en Europe Occidentale dans les pays qui ont une législation plus restrictive (sans doute parce que l'accès à la contraception est plus difficile).

Donc, en fin de compte, tu diabolises les femmes occidentales à tort; remarque, ce racisme contre les femmes occidentales, je remarque que c'est assez fréquent, ici.

Faudrait peut-être arrêter de raconter des mensonges sur nous, non ?


Alors, il y a en effet un effet pervers de la légalisation de l'avortement, mais pas en Occident:
Dans plusieurs pays (Inde, Chine, Népal, Viêt Nam, Corée du Sud, Taiwan...) où l'avortement est légal depuis les années 1970, celui-ci est parfois détourné de son usage initial afin de sélectionner le sexe des enfants. La culture de ces pays privilégie en effet la naissances des garçons, pour des questions d'honneur, de patrimoine familial ou de culte religieux. En dépit de l'interdiction faite par ces pays d'utiliser l'avortement à des fins sélectives (en Corée du Sud, par exemple, il était jusqu'en 2009 interdit aux gynécologues de dévoiler le sexe du bébé), des millions de fœtus féminins sont éliminés chaque année. Il en résulte une surplus de naissances masculines depuis plus de vingt ans en Asie, et donc un déficit massif de femmes. Le continent asiatique est ainsi le seul continent à être devenu majoritairement masculin, et des millions d'hommes sont célibataires, faute de pouvoir trouver une épouse.

Là, en effet, c'est une dérive très grave de se servir de l'avortement pour pratiquer de l'eugénisme sexuel.
Et en Inde, il est fréquent, en effet, que les femmes pratiquent l'avortement 5 ou 6 fois.

http://www.genreenaction.net/spip.php?article4282

Quand ce n'est pas l'infanticide, hélas.
Mais, ça, ça existe depuis des siècles, l'infanticide; surtout des petites filles.



'elles massacrent sa Chair son bébé
Bon, je ne sais pas de quoi tu parles, là.
Mais si c'est de l'infanticide, il n'existe quasiment plus en Occident; à part quelques cas rares très médiatisés.


En France, entre 10 et 20 infanticides sont comptabilisés officiellement chaque année; mais on pense que ce chiffre est sous estimé et que ce serait plutôt une cinquantaine de bébés par an qui seraient tués peu après leur naissance.
C'est déjà trop, mais on ne peut pas généraliser comme tu le fais; d'autant plus que cette pratique, assez répandue auparavant, a quasiment disparu, en Occident.

Les infanticides ont été décrits autant chez les Yanomanis du Brésil que chez les Kungs d'Afrique du Sud. On sait que dans l'Antiquité, tout comme en Asie aujourd'hui, l'infanticide des petites filles a été pratiqué de façon sans doute massive.

http://www.web-libre.org/dossiers/infanticide,5862.html

Maîtres et servantes: des histoires d'infanticide France XIXème siècle
http://www.marievictoirelouis.net/document.php?id=664&themeid=625


Par contre, elle existe encore ailleurs, comme en Asie, j'en ai déjà parlé, en Afrique, en Amazonie,...


Ces couples très souvent adoptent comme les bébés chiots à la Mode
Il est évident que ce ne sont pas les femmes qui ont avorté qui veulent adopter des enfants, mais ce sont des couples stériles.
Ou encore des couples avec enfants qui aimeraient sincèrement pouvoir sauver des des enfants en danger et les protéger.
Alors, ça peut se discuter, mais beaucoup sont sincères et respectables.
J'en connais autour de moi, et ils adorent leurs enfants et font tout pour eux.



Non, moi, ce qui m'inquiète, c'est que ces histoires d'adoptions massives des enfants d'Haïti puisse cacher quelque chose d'autre plus sombre.



en Savoie un concubin a mis la fille de sa concubine enceinte elle a 12 ans ,la mère a été condamné aussi car elle n'a pas voulu voir,il a eu 5 concubines et 7 enfants sans se rappeler avec lesquelles
Tu sais, des faits divers infâmes, il y en a partout; cette lamentable histoire n'est pas représentative de la vie de la majorité des occidentaux.
Mais si ça te fais plaisir de te monter la tête avec des histoires sordides sélectionnées et nourrir ton racisme...

La Mère est un exemple surtout pour un Garçon ,au Proche Orient et dans bien des Pays la Mama est vénérée ,Plus en FRANCE et pourquoi à votre avis
Tu veux que je te sorte tout plein de faits aussi moches, voire plus, qui se passent dans les autres parties du monde ?
J'en ai déjà mis plus haut.
Alors le mythe de la femme mieux traitée ailleurs qu'en Occident, ça va 5 minutes.
De toute façon, une femme, ce n'est pas qu'une mère; et la limiter à ce seul rôle est déjà ne pas la respecter dans sa totalité.



Nizar MAURANGES ,

Comment se fait-il que personne ne signe des pétitions pour dire : STOP aux massacres des enfants Palestiniens?
Tu sais très bien qu'il y a eu une grande mobilisation, pendant les manifs contre la guerre à Gaza; et lors du tsunami en Indonésie, il y a eu beaucoup de dons..
La pétition pour la révision du procès de Troys Davis, un innocent condamné à mort, a eu beaucoup de succès et a permis la supension de la condamnation.

Pour la pétition dont je parle plus haut, si les gens la signent massivement, c'est qu'ils pensent sincèrement sauver des enfants Haïtiens. Mais ils sont trompés.

Pour la Palestine, étant donné la désinformation des médias, ils pensent que les leaders palestiniens sont au moins aussi responsables que les israëliens de la situation actuelle.
C'est pour ça qu'ils ne se mobilisent pas autant.
Mais, tu sais, j'ai essayé de faire signer la pétition de soutien à Marcel Vervloesem, agonisant en prison pour avoir voulu rendre publique l' affaire des CD Rom de Zandvoort (viols, tortures et sacrifices d'enfants), et il n'y a eu presque personne qui a signé; pareil pour le soutien à Stan Maillaud dans son combat pour dénoncer ces pratiques sataniques Illuminati.
En ce moment, les vidéos des enfants Roche disparaissent du net; je ne sais pas ce qui est arrivé aux enfant eux-même, mais tout le monde s'en fiche.

Perso, j'y suis allée, aux manifs de soutien aux Palestiniens et ça fait bien longtemps que je boycote les produits en provenance d'Israël; bien avant l'été dernier.
Pourtant, il y a beaucoup de Musulmans qui m'énervent, avec leurs histoires de Burka, d' anti-féminisme et tout ça.
Mais c'est pas une raison.

Et toi, tu as signé la pétition de Stan, celle de soutien à Marcel ?

pourtant en France, il y a plein d'orphelins, des enfants abandonnés.......
Non, il n' y en pas tans que ça, en France; les gens vivent plus longtemps et depuis la contraception et l'avortement, les abandons d'enfants sont beaucoup plus rares.

Il faut souligner la diminution des abandons d'enfants, qui s'est répercutée sur les aspects de l'adoption en France : le nombre d'enfants admis comme pupilles de l'Etat et placés en vue d'adoption a fortement diminué entre 1978 et 1993.

En France, il est très difficle de pouvoir adopter un enfant et sur 23.000 enfants placés en familles d'accueil ou foyers après décision d'un juge, moins de 1% sont adoptables.
Il y a un peu moins de 4.000 enfants adoptés chaque année en France, dont 80% sont nés à l'étranger.

« Il y a des milliers d’enfants Français quasiment abandonnés mais non déclarés « adoptables » » affirme Sandrine Metivier, directrice de l’association Chemin vers l’enfant. Dominique se souvient d’avoir été confronté à cette situation « Lorsque j’ai voulu adopter, on m’a dit qu’il y avait peu d’enfants Français, car certains recevaient quand même une lettre de leur parents tous les trois-quatre mois ».

A vrai dire "la protection de l'enfance" est un véritable buisness qui nourrit nombre de personnes (éducateurs, familles d'accueils, psys,...), sans parler d'affaires plus sombres qui émergent de temps en temps et qui sont immédiatement étouffées..

Des milliers d’enfants, venus en Europe sans leurs parents, disparaissent chaque année des centres qui les hébergent, sans que soit déclenchée une procédure de recherche. C’est ce que révèle l’étude présentée à Bruxelles et Genève par Terre des hommes - aide à l’enfance , après des investigations conduites durant douze mois dans quatre pays européens auprès des professionnels en charge de ces mineurs.


En Suisse tout comme en Belgique, en Espagne ou en France, des mineurs non accompagnés abandonnent les institutions où ils sont placés ou fuguent sans laisser de trace. Les autorités renoncent le plus souvent à les rechercher activement, sans égard pour leur protection. Des juges pour mineurs ou des responsables d’instances migratoires estiment que jusqu’à la moitié des enfants étrangers séparés de leurs familles disparaissent ainsi. Les effectifs des mineurs non accompagnés font eux-mêmes l’objet de statistiques incertaines : 631 en Suisse en 2008 dans le seul domaine de l’asile (ne comprend pas les sans papiers), 1393 signalés en Belgique, 5000 estimés sur sol français, aucun recensement espagnol.

Dans sa préface à l’étude, le vice-président du Comité des droits de l’enfant des Nations Unies Jean Zermatten relève la triple vulnérabilité des concernés, en tant qu’enfants, étrangers et dépourvus d’accompagnement. Il souligne: «…ils ont droit à la même attention et aux mêmes prestations de qualité que tous les autres enfants placés (…). Si donc un enfant, quel que soit son statut, et quel qu’en soit le motif, disparaît d’une institution, toutes les procédures habituelles doivent être déclenchées: la responsabilité de l’institution, et celle de l’Etat, sont engagées.» L’étude recense notamment les risques auxquels ces enfants séparés s’exposent : dégradation sanitaire et psychologique, trafic de drogue, délinquance sous contrainte, exploitation au travail, exploitation sexuelle… Plusieurs témoignages cités accréditent malheureusement la réalité de ces dangers.




Ceci dit, il est très difficile d'obtenir des chiffres, tout comme pour les disparitions d'enfants.
Et je suis certaine que ce n'est pas pour rien.

En Allemagne, Suisse, Autriche, Hongrie, Slovaquie, Belgique, Italie, des "boîtes à bébés" ont été installées ces dernières années. Accessibles de l'extérieur, on peut y abandonner anonymement un enfant
Bien pratique pour fournir le réseau sataniste.

Enregistré immédiatement, même si sa mère dispose d'un délai pour le reprendre, il reçoit un nom et un prénom.
Je ne suis pas sûre que ce soir le cas pour tous.

Au Nebraska, on abandonne ses enfants à la pelle, en toute impunité. Plus d'une trentaine d'enfants et ados ont été abandonnés en trois mois à peine. La faute à qui ?
Une loi mal fichue promulguée cet été(2008), qui, initialement prévue pour faciliter l'abandon et le replacement des nouveaux-nés, ne précise pas d'âge limite. Une loi et 34 abandons plus tard, le gouverneur du Nebraska Dave Heineman a ordonné un débat parlement pour donner le plus plus vite possible un âge limite aux enfants "abandonnables".
La loi devrait être révisée dès le 21 novembre et l'âge des nourrissons fixé à 3 jours.



C'est bizarre, toutes ces mesures récentes, quand même.


Tu sais, s'ils ont construit d' immenses bases souterraines, l' Arche de Noé végétale,...c'est qu'ils s'attendent à de grandes catastrophes faisant disparaître une grande partie de l'humanité.
Donc, avant, ils vont sans doute "faire provision d'enfants".
Bon, je sais, le terme est horrible; mais c'est bien le projet.

Et j'ai bien peur qu'ils profitent de toutes les occasions pour faire leurs réserves de "chair fraîche".

15.Posté par Nizar MAURANGES le 30/01/2010 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chère Karine.


Ne vous inquiétez pas, pour signer, je signe toutes les pétitions, je suis abonnée, compris Abu Jamal condamné à mort au État-Unis, pour délit d'opinion aux États-Unis, Maillaud aussi, ses vidéos, où il dénonce tout en premier le vaccin, au début les gens ne le croyaient pas, ils se moquaient disant un Ben Ladden dans une grotte, nous téléchargeons toutes les vidéos et nous les mettons en ligne, tout comme sur Alter les commentaires vont bon train, chacun profite pour donner d'autres liens, vidéos sur Daily et Youtube, tous les abus sont dénoncés, mais aujourd'hui, Daily supprime des comptes, des vidéos à tout-va, censurent, sûrement des consignes venant de la "haute sphère".
Un petit aperçu, si vous avez du temps :

http://www.dailymotion.com/video/xc16fb_rob7316-penseur-tonino17-dark-fedor_webcam

Sur Daily nous montons des groupes (Lobby Pharmaceutique - Médias Mensonge - Palestine notre Terre - Chavez Vénézuela (car il dérange les USA) - Rappel des faits passés (attentats - destitution d'un président pour mettre au pouvoir une marionnette - Lubumba - Che GUEVARA - KENNEDY -) etc.

Il n'y a plus de respect, plus de droits, plus de justice, les plus forts et les plus riches ont toujours raison. La mondialisation, globalisation a empiré la situation de tous les peuples.

Aujourd'hui, les manifestations ne donnent plus grand chose, une fois passées, les gens ont d'autres problèmes à régler, ces problèmes générés par l'État même, je n'ai jamais eu l'occasion de manifester, mais j'apporte mon soutien à CAPJO, et d'autres organisations, et j'adresse des courriers à la Présidence, aux Ministres concernés, aux Ambassades, je manifeste à ma façon, ainsi que sur d'autres sites, sur Daily, Youtube.
La faute est à tous ces mauvais gouvernements, à tous ces médias menteurs,
à toutes ces grandes institutions qui ne servent plus à grand chose, OTAN, ONU, NATIONS UNIS, etc. Les États-Unis partent à la guerre sans l'aval des Nations Unis, chaque pays se comporte en conquérant, personne ne les sanctionne, d'autres envahissent, chassent , massacrent des peuples, aucune institution ne fait rien,
comme vous dites des vidéos disparaissent du net, tout comme sur Dailymotion, Youtube, etc..Pour étouffer des affaires, les disparues de l'Yonne, il a fallu combien d'années pour trouver le coupable? Personne ne bougeait, car des handicapés, c'est malheureux, après on nous parle des Droits de l'Homme, ceux même qui créent ces Lois, ils les bafouent et les médias nous montrent à la Télé le minimum, comme l'agression des "anti-sionistes" et Dieudonné, ici la vraie vidéo :
http://www.dailymotion.com/video/xbqz57_dieudonne-bastonne-des-laches-sioni_webcam

C'est malheureux Karine, on se demande quel avenir aura les prochaines générations.

Merci pour votre commentaire. Pourriez vous essayer de me donner le lien pour l'affaire de Marcel Vervloesem, agonisant en prison pour avoir voulu rendre publique l'affaire des CD Rom de Zandvoort, je n'étais pas au courant de cette affaire.
Merci, continuons notre combat à notre manière.

16.Posté par duperrier le 31/01/2010 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Karine
OUI travaillez-vous dans un Hôpital ,pour être certaine d'affirmer que je mente,vos estimations? sont comme le recensement approximatif? ,et croyez moi il y en manque beaucoup à l'appel ,O k? Aujourd'hui je suis effarée par l'inconscience,la légèreté ,Vous dites elle n'est pas qu'une mère ,Elles ont une chance,de vivre avec son Ami ,son concubin ,son copain Avant de s'engager à féconder donc si elle a un grain de maturité ,c'est d'avoir des enfants pour les élever avec leur PAPA ,Un enfant n'est pas un jouet ,des générations de paumés ,un jour en ville un jeune vendait des revues ,il me dit (je sors de prison vous ne m'en voulez pas) NON tu as fait une bêtise ,tu a été puni,il ne faut pas recommencer) (je peux vous demander quelque chose )oui ( je peux vous embrasser) ce jeune à simplement manqué la SEULE CHOSE GRATUITE l'Amour Maternelle ) Si vous saviez ce qu'ils/ elles me racontent ,Es-qu'elles peuvent réaliser la chance qu'elles ont ces jeunes femmes d'aujourd'hui de vivre avec avant de s'engager de créer une famille,Moi je ne vis pas de statistiques ,Gare de Lyon Paris deux petits garçons 9/7ans à 20heures 30 celui de 9 expliquait à l'autre comment les hommes n' étaient pas tous fait pareil ,du sexe,Une petite jeune fille me demande de l'argent pour son bébé de 3 ans(ou est votre bébé ) chez un copain qui se drogue parce que mon copain m'a mis à la porte)j'accoste la Dame j'étais tellement effrayée ,je lui explique enfin elle bien une mère) me dit( je suis Directrice d'école ,je ne peux pas vous dire tous ce que je vois, j'entends avant les Mère venaient nous demander comment faire pour que la Dass ne leur prenne pas leur enfant Aujourd'hui elles viennent nous demander comment elles doivent faire pour les mettre à la DASS ) avec les PROTECTIONS;;; LES AIDES ,vous le DITES elles ne sont pas que Mère ,
Et avez-vous pensé à toute les Naissances dans les Hôpitaux Psychiatrique ,puisque l'imbécilité des lois Française interdit de donner la pilule à une femme si elle n'est pas apte de refuser Alors les bébés naissent car c'est de plus en plus de malade jeune c'est dramatique ,qu'es que l'on fait de ces bébés ,pour fournir les sacrifices de ces VAMPIRES ?Si j'en veux aux femmes elles ont un rôle primordiale ,Mais elles préfèrent VIVRE LEUR VIE Cette société délabrée sans âme ,sans coeur ,OUI je suis très dure surtout depuis 2003 ,quand vous voyez l'horreur l'INJUSTICE des enfants accrochés à leur mère tuée ,ou des mamans hurlants sur leur enfant déchiqueté ,et vous revenez et ces petites Dames qui ont le plaisir ,incapables de faire des concessions pour respecter leur engagements de MERE
Notre jeunesse est pratiquement paumée dans la drogue ,même dans les campagnes ,avant il y avait de la VIE aujourd'hui la tristesse ,l'ennui,plus d'ambiance,plus travail;D OU ELLE VIENT CETTE DROGUE nos soldats gardent les champs de PAVOTS pour ANEANTIR LE PEUPLE ,

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires