ALTER INFO

UN CAMELOT À L'ÉLYSÉE


Dans la même rubrique:
< >



Nicolas Sarkozy continue de se présenter en homme nouveau, prêt à toutes les actions et les réformes possibles, imaginables, nécessaires, urgentes, innovantes, jeunes, modernes, dynamiques, on en passe et on en oublie sûrement… et personne ne vient lui rappeler que si rien n’a été fait à temps pour prévenir les difficultés du présent sans compter celles à venir, il n’y est tout de même pas totalement étranger : ancien ministre et même ministre d’État, outre ses nombreuses responsabilités communales, départementales ou régionales, qu’a-t-il jamais fait de concret en près d’un quart de siècle au service de l’État ?


Vendredi 26 Septembre 2008

image: allmovies99.blogspot.com/.
image: allmovies99.blogspot.com/.

Chronique hebdomadaire de Philippe


Rares sont désormais les médias assez libres pour dénoncer l’imposture du personnage.
Certes, le spectacle de Nicolas Sarkozy est le seul à l’affiche, l’opposition politique est inexistante. Aussi, aurait-il bien tord de se gêner à occuper le terrain social par de fracassantes déclarations, de celles, de préférences, qu’on n’attendait pas dans sa bouche. Par exemple, hier à Toulon, devant 4000 de ses partisans, il a savamment discouru une heure durant pour expliquer comment va le Monde… ou plutôt comment il ne va pas, car nous avons frôlé le précipice et l’avons échappé belle quand le boulet de la catastrophe économique nous a frôlé. Et « la crise actuelle aura des conséquences dans les mois qui viennent sur la croissance, sur le chômage, sur le pouvoir d’achat… ». S’il le dit ! Rien n’est terminé et pour beaucoup le pire est à venir car tout est encore à faire, mais il est là pour cela, n’est-ce pas et on va voir ce qu’on va voir. Pourquoi pas ! Mieux vaut tard que jamais…
Cette crise venue d’outre-Atlantique, c’est tout bénéfice pour l’actuel hôte de l’Élysée qui peut continuer à arborer le costume de l’homme providentiel. Pour cela, il martèle quelques vérités et sonne le tocsin. On ne pourra pas lui reprocher de ne pas avoir prévenu les Français. Pour cela, il souhaite leur « dire la vérité ». Ce qui semble être la moindre chose de la part du Premier d’entre eux.

Mais c’est aussi la fausse note qui fait craquer le vernis et rompt l’enchantement !
Car en répétant une fois de plus qu’il dit la vérité aux Français, comme si cela ne coulait pas de source, Nicolas Sarkozy est semblable à ces personnages qui se croient obligés de clamer leur honnêteté. Ces individus qui jurent qu’ils ne vous trahiront jamais. Ces êtres qui vous martèlent qu’ils sont vos amis. Ces interlocuteurs qui promettent de ne jamais vous mentir… Toutes choses dont l’évidence devrait se suffire à elle-même pour qu’il soit aussi outrageant de les mettre en doute qu’inquiétant de s’en vanter !

C’est pour cela sans doute que le long discours du Chef de l’État sur la politique économique, souvent frappé au coin du bon sens, des bonnes intentions, des promesses merveilleuses et des engagements de bon aloi, laisse quelque peu dubitatif.
On l’écoute parce que le numéro est bien fait, bien huilé, que l’artiste a du rythme et du métier. Un peu comme ces camelots dans les foires qui vous vantent à merveille le dernier robot multifonctions dont vous ne pouviez déjà pas vous passer avant même qu’il n’ait été imaginé.

C’est presque automatiquement, quasi-inconsciemment, que vous vous apprêtez à l’acheter, quand brusquement retentit en vous un petite sonnette d’alarme…
C’est que vous en avez déjà acheté tant et tant, de ces merveilleuses machines qui finalement se ressemblent toutes… et que vous avez soigneusement rangées au fond d’un placard, faute d’avoir jamais trouvé l’occasion de les utiliser.

Un discours de Nicolas Sarkozy, c’est un peu la même chose : c’est merveilleux, c’est excitant, c’est tentant, mais c’est finalement bien inutile !
Et puis, à force, on n’a plus vraiment beaucoup de place dans les placards !

XIIIe TABLE RONDE DE TERRE ET PEUPLE

Dimanche 5 Octobre 2008

Avec :
MORGANE : La musique, une voix et une voie.
JEANNE DESNOYERS : Le théâtre populaire.
PIERRE GILLIETH : Le cinéma et notre imaginaire.
KATERINE MABIRE : La littérature, une école de vie.
KATE NAUWELAERS (Atelier de l’Elfe) : Art et artisanat populaires, une éthique et une esthétique.
JEAN-CLAUDE VALLA : L’Histoire, un enjeu et des leçons.
PIERRE VIAL : Le combat culturel, notre vocation et notre mission.

Nombreux stands : livres, revues, disques, insignes, artisanat identitaire... Philippe Randa dédicacera ses livres au stand de la librairie Primatice.
Restauration sur place à petits prix.
Domaine de Grand’Maisons – Villepreux (Région parisienne), à partir de 10 heures. Entrée : 8 euros.

© Philippe Randa est écrivain et éditeur (www.dualpha.com). Ses chroniques sont libres de reproduction à la seule condition que soit indiquée leurs origines, c’est-à-dire le site www.philipperanda.com


Vendredi 26 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par souad le 26/09/2008 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excellent ! C'est ce que je me suis dit, sans l'admettre vraiment, merci de me confirmer quelques intuitions et réflexions de bon sens. La force des choses contraint ceux qui viennent de retourner leurs vestes, à parler comme Larouche. Inutiles de les citer vous les connaissez , à tenir les discours de Cheminade, qui lui, nous a informé de cette crise, il y a de cela au moins trois ans ! Qu'on ne me dise pas que, personne ne savait a part ceux cités plus haut.
J'ai des doutes sur la sincérité des pompiers pyromane. Wait and see.

2.Posté par ricardo delavega le 26/09/2008 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attention, méfions nous de ce grand bourgeois qu'est "Karl Zero" y'a pas longtemps il bouffait encore à la gamelle de l'empire, ce qu'il voudrait refaire .

Ce Karl Zero est plus soucieux de son train de vie dans les beaux quartiers de Paris, (à côté de chez Carla), que de justice dans le monde .(le mec se dit punk!!! pourquoi pas romanichelle tant qu'on y' est ?!!! )

Quand il travaillait sur canal+ et qu'il en avait l'occasion, on ne l'a jamais entendu dire un seul mot concernant l'empire, le 11 septembre etc...

Il fait partie des peoples qui pensent que Dieudonné est infréquentable, Thierry Messan, un fou, et c'est un sioniste .(les vidéos sont faciles à retrouver sur internet) .

En gros ce mec est un faux-cul qui essaye de faire parler de lui avec des sujets ne le mettant pas en danger, son truc c'est de jouer à Zorro, mais de jouer, seulement, en prenant bien garde de ne pas égratigner les susceptibilités des personnes faisant la pluie et le beau temps dans le show-business, les médias .

Il est même probable qu'il soit pote avec Sarkozy... affaire à suivre .

En attendant c'est lui le zero qui viens vendre sa camelote .




3.Posté par MOHAMED le 26/09/2008 19:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SARCO SARCASTIQUE.APRES AVOIR ETE UN BOURGEOIS GENTILHOMME,UN CAPITALISTE INVETERE NOUS DECOUVRONS UN SARCO GAUCHE CAVIAR DONT LE DISCOURS ROMPT AVEC LES RACINES DU MAL DU SYSTEME CAPITALISTE PRET A EN DECOUDRE AVEC LES GRANDS MAGNATS DE LA FINANCE SPECULATEURS ET PROMETS QUE CETTE FOIS -CI L ETAT INTERVIENDRA POUR ARRETER L HEMORRAGIES DE PETITES BOURSES DEPOSEES DANS LES BANQUES ET REGULER LE MARCHE S IL FAUT.LE RIDICULE NE TUE PAS.POURTANT IL AURAIT ETE PLUS SINCERE D APPELER A LA RESCOUSSE LES GRANDES COMPAGNIES QUI ONT ENGRANGE DES DIVIDENDES ENORMES JUSQU A MAINTENANT AFIN QU ILS METTENT LA MAIN DANS LEUR PORTE MONNAIE.CAR CEUX LA ONT DEJA PREVU LE SCENARIO LE 11 SEPT ECONOMIQUE ET PRIS UNE LONGUEUR D AVANCE

4.Posté par Sarkomance le 27/09/2008 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Karl Zéro ? Allons-y allègrement : le beau discours toujours... (gaffe aux jeux de mots)

5.Posté par Faicostyle le 27/09/2008 14:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

b[i[ricardo delavega on le sait que c'est un lèche botte qui essaye de faire le justicier et OUI il est pote avec sarkozy il allait même chez lui et il à balancer le fait qu'il fumait des joint chez lui ( le combat de sarkozy était d'éradiquer les drogues ) ce qui est aberrant !

6.Posté par Sarkomance le 28/09/2008 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eradiquer les drogues, le combat de Sarkosy ? Plutôt imposer une répression populaire pour remplir les prisons. La haute société, elle, a tout ce qu'il lui faut...
Si on prend en compte que dans les milieux de la mode et du show-biz on ne carbure pas à la farine "Francine", il y a de quoi se poser des questions. C'est " T'es ma came", ou " T'as ma came ? ". En outre, le grand nabab et ami de sarko Bolloré, s'est rempli les fouilles avec les feuilles à rouler... si c'est pas de l'hypocrisie.

7.Posté par raskolnikov le 30/09/2008 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sarko en véritable défenseur du capitalisme même s'il a fustigé les escrocs s'est bien avisé de proposer une action concrète contre ces escrocs .Que fera ce Sarko contre la Société Général qui a dilapidé 7 milliards et tous les traders qui ont fait disparaitre des milliards d'Euo il va les mettre en prison ou bien il va leur demander de rembourser ?
Sarko est là pour endormir encore une fois le peuple de FRANCE au profit de ses copains les grands argentiers du monde capitaliste et les gogos voteront encore une fois de plus en sa faveur

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires