ALTER INFO

UK Telegraph révèle les opérations terroristes britanniques en Iraq


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes



Lundi 5 Février 2007

UK Telegraph révèle les opérations terroristes britanniques en Iraq

UK Telegraph révèle les opérations terroristes britanniques en Iraq



Another Day In The Empire


Il est intéressant que Telegraph.co.uk, la version en ligne d'un journal néo-conservateur de " Lord " Conrad Black, publie une histoire admettant que le Joint Support Group (JSG), décrit comme " une cellule d'une petite et anonyme unité de l'armée britannique, " dirige " des agents ou des sources de renseignement humaines secrets, " comprenant des agents doubles, c'est-à-dire que les britanniques sont engagés dans des opérations terroristes, comme cela est suspecté depuis longtemps.


" Pendant les troubles [Irlandais], le JSG opérait sous le nom de couverture de Forces Research Unit (FRU), qui entre le début des années 80 et la fin des années 90 s’est débrouillé pour pénétrer au cœur même de l'IRA. En ciblant puis en ‘retournant’ les membres de l’organisation paramilitaire grâce à une variété ‘d’incitations’ allant du chantage aux pots-de-vin, les opérateurs du FRU ont produit des agents à pratiquement chaque niveau de commandement de l’IRA, " explique Sean Rayment.


Même un cancre, armé des critères de recherche appropriés et de Google, peut avec une brève commande faire le rapprochement et découvrir qu'une grande partie du terrorisme en Irlande du Nord a été orchestrée par le FRU et le gouvernement britannique, y compris la méprisable technique de la " bombe humaine ", c'est-à-dire " forcer des civils à conduire des véhicules chargés d’explosifs à des points de contrôle de l'armée, " selon The Gardian.


Naturellement, tout cela jette une nouvelle lumière sur les deux employés britanniques du SAS attrapés à Bassora, conduisant par-ci par-là une voiture chargée d’explosifs et déguisée en arabes en 2005.


Assassiner les civils irlandais faisait partie intégrante " d'une opération du renseignement qui avait été ratifiée aux niveaux les plus élevés de l'armée britannique et du service de sécurité britannique, le MI5, " selon ED Moloney, écrivant pour le Sunday Tribune.


En plus du meurtre pur et simple, le renseignement britannique a encouragé la torture. Robert Stevens décrit l'UDA comme une infâme " organisation paramilitaire fasciste et loyaliste, " faisant marcher les brigades de la mort.


Les documents du Sunday Telegraph " confirment qu’en tant que premier officier du renseignement de l’UDA [Brian] Nelson a fait passer les noms, les photographies et les adresses des membres suspects de l'IRA, des dossiers du Renseignement de l'Armée aux terroristes de l'UDA et qu'il a effectué des assassinats sous la direction de l'armée. " Patrick Finucane a été apparemment assassiné par une brigade de la mort autorisée par le FRU. L'avoué de Belfast a été abattu devant son épouse et ses enfants.


" Débutant dans les années 80, le très secret FRU a été envoyé en l'Irlande du Nord pour recruter et entraîner des agents doubles afin de travailler à l'intérieur des groupes paramilitaire, " écrit Michael S. Rose. " Le FRU a combattu le terrorisme de l'IRA en utilisant des informateurs payés, le chantage, le guet-apens, et d'autres méthodes non approuvées par la convention de Genève. Dans les pires des cas, les officiers britanniques décidaient que quand il serait difficile d'amener les terroristes suspects de l'IRA devant la justice par des moyens légitimes, la FRU enrôlerait des groupes de guérilleros hors la loi qui avaient le désir et les moyens d'assassiner les hommes de l'IRA. Selon Stevens Three, le FRU a aidé les terroristes protestants à effectuer ce qui étaient, en fait, des assassinats de catholiques par procuration. Afin de forger de telles alliances, les officiers britanniques ont dû négliger le fait que les intérêts des brigades de la mort protestantes n'étaient pas celles du Royaume-Uni et de son gouvernement. "


En Irak, le " JSG est l'arme secrète de la coalition, " une source de la défense a dit le Telegraph. " Leur boulot est de recruter et de diriger des agents ou des sources de renseignement humaines secrètes -- nous n'employons jamais le terme indicateur. Les étasuniens craignent l'unité parce qu'ils n'ont rien de semblable chez leurs militaires. "



Original : http://kurtnimmo.com/?p=751

Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info





Lundi 5 Février 2007


Commentaires

1.Posté par Maxwell le 05/02/2007 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Rien de surprenant, d’autant qu’en Irak, il semble, qu'il n y a pas que les britishs et les ricains, il s avère que pas mal d’attentats soient commandités par les sionistes, les principaux initiateurs de ce genre de choses

Pourquoi le Hamas a t il été financé il y a une vingtaine d année, si ce n’est pour combattre le FLP, le Fatah ou l Olp, et aujourd’hui renversement d alliance, avec fourniture d'armes et moyens financiers pour combattre le Hamas devenu la bête noire des sionistes, mais il leur en faudra toujours une, tant qu il restera un seul palestinien revendiquant une centimètre de terre, des palestiniens, oui mais esclaves dans des camps a ciel ouvert, Guantanamo est de leur inspiration ne pas l oublier

La guerre entre les deux factions, actuellement réjouis au plus profond d’eux mêmes les sionistes, chaque morts est un rats de moins quelques soit le camp auquel il appartient, Perez fait même semblant de faire croire qu israël ne doit pas s impliquer, quel éthique ces sionistes,

Un journal Belge qui avaient caricaturé la joie des colons orthodoxe se réjouissant en comptant les morts du haut de son balcon, a été obligé de présenter des excuses pour avoir caricaturer la réalité à l’ambassadeur d israël de ce pays,

2.Posté par Modération le 05/02/2007 19:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir,
Votre assertion sur le Hamas et son supposé financement par les sionistes, c'est de la pure intox sioniste.
Que les sionistes aient laissé le Hamas se former et peut être aussi qu'ils aient facilité sa création, ne fait pas du Hamas une créature du sionisme.

Gageons que votre approche soit uniquement amputée par le manque d'information et non par la mauvaise foi ?

Cordialement

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires