Géopolitique et stratégie

Turquie: ni participation à l'ABM, ni soutien à l'adhésion de Chypre à l'OTAN (ministre de la Défense)



Mercredi 16 Avril 2008

Turquie: ni participation à l'ABM, ni soutien à l'adhésion de Chypre à l'OTAN (ministre de la Défense)
La Turquie ne participera pas à la construction du bouclier antimissile (ABM) américain en Europe et ne soutiendra pas l'adhésion de Chypre à l'Otan, a annoncé le ministre turc de la Défense Vecdi Gonul.

"L'essentiel pour nous est de défendre l'Europe et l'OTAN", a-t-il déclaré mercredi dans une interview au journal Sabah.

"L'ABM n'est pas un projet otanien, il est purement américain", a-t-il précisé en évoquant que pendant plusieurs années la Turquie avait été un poste avancé de l'OTAN.

En ce qui concerne le système de défense de la Turquie, Ankara possède toutes les capacités nécessaires pour la garantir, selon le ministre.

"Nous défendrons nous-mêmes le ciel au-dessus de la Turquie. Nous avons assez d'avions et d'hélicoptères, nous venons de réaliser une série de projets permettant de défendre notre espace aérien à n'importe quelle altitude: haute, moyenne et basse ", a-t-il souligné.

M. Gonul a en outre ajouté que la Turquie ne permettrait pas à Chypre d'adhérer à l'OTAN.

"Comment Chypre peut essayer d'intégrer l'OTAN alors qu'elle n'était pas candidate à l'adhésion au sommet de l'Alliance à Bucarest. C'est impossible", a-t-il fait savoir.

Depuis le débarquement des troupes turques dans le nord de l'île en 1974, Chypre est divisée en une partie grecque et une partie turque. En 1983, les Chypriotes turcs ont proclamé la République turque de Chypre du Nord (RTCN) reconnue uniquement par Ankara.

http://fr.rian.ru http://fr.rian.ru



Mercredi 16 Avril 2008

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires