Palestine occupée

Tsahal achève son retrait/Main dans la main, les dignes fêtent la victoire



Mercredi 21 Janvier 2009

Tsahal achève son retrait/Main dans la main, les dignes fêtent la victoire
A peine 4 jours après que le Hamas ait lancé son ultimatum, l'armée israélienne aurait achevé ce mercredi son retrait de la bande de Gaza.
"Le dernier soldat a quitté la bande de Gaza ce matin, mais l'armée reste déployée à la lisière pour faire face à toute éventualité", a déclaré un porte-parole militaire.

La veille, des milliers de Palestiniens s’étaient rassemblés dans les villes de la bande de Gaza, pour crier ensemble leur dignité gagné, leur victoire grandiose face la super-machine de guerre de Tsahal.
Des rassemblements ont eut lieu dans les mosquées locales où les Palestiniens portaient des drapeaux nationaux ou de leurs organisations tandis que des cortèges défilaient dans les rues, entonnant des chants de la résistance ou criant des slogans.

Devant ce qui reste du siège du Conseil Législatif Palestinien (CLP) dans la ville de Gaza, tous ont crié appartenaient à la résistance.

D’ailleurs, Ashraf Abou Dayya, responsable du Comité des Activités Populaires pour le Hamas a estimé que cette participation massive reflétait le soutien populaire pour la résistance e. Il a salué la participation des familles de combattants et leurs proches tués pendant l’offensive israélienne, ainsi que ceux qui ont été blessés et dont les maisons ont été démolies.

Pour lui, les rassemblements sont un signal fort: Le Hamas dans la bande de Gaza bénéficie toujours d’un soutien populaire.
S’adressant à la foule dans la ville de Gaza, il a notamment déclaré : "Nous sommes ici en face du siège, qui a été détruit, du Conseil législatif Palestinien pour affirmer que nous nous tiendrons fermement sur nos terres et que nous ferons respecter nos droits. Nous n’allons ni renoncer ni brandir le drapeau blanc."

Citant Nizar Rayyan, un dirigeant du Hamas assassiné durant l’offensive israélienne, Ismail Radwan, également du Hamas lance : "Ils pensaient que nous brandirions des drapeaux blancs, mais nous ne le ferons pas, ni nous ne marchanderons nos droits » "Israël ne détruira ni la résistance, ni nos communautés dans aucune ville de la bande de Gaza."

Avec ironie, Radwan poursuit, citant les dirigeants israéliens Ehud Olmert et Tzipi Livni, en disant : "ils pensaient qu’ils allaient ’renverser le Hamas’ et ’faire cesser’ l’afflux de projectiles palestiniens sur les villes israéliennes. Mais qu’avez-vous fait, les sionistes ? Avez-vous renversé le gouvernement ? Avez-vous fait cesser les fusées ? Avez-vous brisé le Hamas ? Aujourd’hui, le gouvernement légitime du Hamas élu par son peuple dispose même de plus de soutien qu’avant".

"Aujourd’hui, les Arabes et les peuples islamiques soutiennent le Hamas parce que le Hamas a ranimé les espoirs du peuple lorsque les Brigades Al-Qassam et les militants qui les soutiennent sont devenus le symbole du réveil de notre nation."

Et pour finir, Radwan aux sionistes : "Vous n’aurez ni sécurité ni tranquillité tant que nous-mêmes en serons privés."

Avec Maan News

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 21 Janvier 2009


Commentaires

1.Posté par ali le 21/01/2009 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la victoire ne sera complete que lorsque les plans auront ete dejoues.
Pour cela, il faut connaitre ces plans.
Notamment, il y en a un possible.
Gaza possede beaucoup de gaz maritime et Israel, en fonction de la definition de son territoire peut se voir dans l impossibilte de tirer du profit directement de cette ressource.
AInsi, en detruisant Gaza, ce qui correspond a l obligation de reconstruire, Israel contente les entreprises de construction.
Surtout, les entreprises de construction qui se font payer et payent en Dollars !
On voit d ailleurs que Olmert veut interdire, ce qu il dit aujourd hui, le Hamas de se charger de la reconstruction de Gaza !
Au final, ce a quoi Israel veut aboutir, c est trouver des entreprises de construction sous couvert musulman en allant chercher les saoudiens, ou les egyptiens ... qui sont les allies et les organisateurs de cette horrible et atroce mascarade avec Israel.
Ainsi, on voit tres bien une famille saoudienne, libanaise ou egyptienne s occuper des travaux de Gaza qui seront finances par le gaz gazaoui !
c est drole tout de meme cette poetique resonnance entre le gaz et les gazaouis de Gaza, en dollars !
Bref, quoi qu il se passe, les plans israeliens ne sont certainement pas de bombarder 25 mosquees, 3 hopitaux, de tuer 500 enfants et 1000 autres civils pour s en aller dans un simulacre de defaite pour l es uns ou de victoire pour les autres, tout depend du point de vue !
Mais les consequences sont la !


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires