Politique Nationale/Internationale

Trois ans de prison pour un poème



Gilles Devers
Vendredi 17 Juillet 2009

Trois ans de prison pour un poème
Le mec à qui on dit de la fermer parce qu’il dit ce qu’il faut pas dire, car ça ressemble un peu trop à la vérité, et que la vérité fâche, et qu’il y a tant de belles choses à dire sans parler de la vérité… Air connu, qui inspire aussi les dirigeants du Caire. Et là-bas, ce n’est franchement pas drôle : trois ans ferme.

 

Mounir Saïd Hanna Marzouk est un fonctionnaire égyptien, poète à ses heures, sans doute inspiré par la tradition littéraire du Caire – Ah les cafés…  Cet inconscient a non seulement écrit des poèmes, mais encore il les a fait lire.

 

Et catastrophe, l’un des lecteurs a été estimé un des textes offensant pour le chef d’Etat, le toujours jeune et facétieux Hosni Moubarak, bien protégé par ses excellents juges, nourris à la culture de l’indépendance et de l’impartialité, cela va de soi.800px-GD-EG-BibAlex-Vue_g%C3%A9n%C3%A9_niv_%2B2.jpg

 

C’est le tribunal de Maghagha, dans le gouvernorat de Minya (Haute-Egypte), qui a joué les Monsieur Propre, en condamnant le poète, ce 31 mai, à trois ans de prison, la peine maximale prévue pour le délit d’offense au chef de l’Etat, en application de l’article 179 du Code pénal égyptien. Mounir Saïd Hanna Marzouk souhaitait que ses poèmes soient un jour mis en musique. Aujourd’hui, c’est lui qui est mis en prison. Excès de zèle ? Sans doute, mais trois années de prison pour un poème, faut le faire.

 

L’affaire n’a été rapportée que ces jours-ci par le journal égyptien Al-Masri Al-Yom, car le frère du poète se démène pour tenter d’obtenir une grâce.

 

Alors, bien sûr toutes nos pensées pour Mounir, regrettant de ne pouvoir connaître les poèmes en question. Maintenant que l’info est sortie, il faut souhaiter que les relais vont prendre forme et que tout sera fait pour mettre fin à cette sanction inique, qui témoigne surtout de la fragilité de la Moubarak Corporation.

 

bibliotheque_d_alexandrie.jpgIl reste un immense respect pour l’Egypte, fer de lance de la décolonisation, berceau de la très grande littérature arabe, terre nourricière de si grandes civilisations. Tous les regards se tournent toujours vers l’Egypte, et Le Caire, la capitale du monde arabe. Et pourtant…

 

Le Caire est une ville envoûtante, et les grands sites d’Egypte ont de quoi faire fendre le cœur. Essayez un coucher du soleil sur la corniche d’Alexandrie, avec comme décor, l’extraordinaire bibliothèque… vous m’en direz des nouvelles. Il se passe tant de choses en Egypte, et ce pays à de quoi mille fois nous émerveiller.

 

Mais le pouvoir sombre, et avec lui le monde arabe se ternit. La condamnation de Mounir n’est à coup sûr pas la pire atteinte aux droits de l’homme dans ce doux pays. Mais cette condamnation parle, et montre que ce qui fait encore le plus peur aux dictateurs, c’est la liberté.

 

Vous avez pu observer, comme moi, le grand silence de toutes les dictatures arabes pendant le mouvement de rébellion en Iran. Pourtant, l’Iran, l’ennemi juré, en difficulté, c’était tentant, non ? Non, car la victoire de la démocratie et les droits de l’homme à Téhéran aurait été une catastrophe pour ceux des régimes de la région qui ne tiennent que par leur combat contre la démocratie et les droits de l’homme.

 

En attendant, il faut souhaiter à Mounir Saïd Hanna Marzouk de sortir au plus vite de prison, pour retrouver ses stylos, et nous écrire un poème sur la liberté menacée par la justice.

 

 

1774032_d1bbdb838c_m.jpg

Le phare d'Alexandrie, par Dali

http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/ http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/



Vendredi 17 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par Predication & gros bisous le 18/07/2009 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sur terre, les serviteurs du ' peuple élu ' ont tous les droits !

les autres, aucun ..

c'est la Loi de Sion

2.Posté par DENFER le 18/07/2009 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moubarak , vérole sioniste, traitre, corrompu jusqu'à la moelle qui a plongé son pays dans la pauvreté absolue..... qui gouverne contre la volonté de son peuple en génocidant son petit voisin pour n'être que le suppôt du satanisme sioniste. .

On espére que les Egyptiiens se débarasseront par tous les moyens , de la clique Moubarak c'est à dire des 2000 personnes proches du pouvoir du dictateur sioniste qui ont ruiné l'avenir économique, politique et social de l'Egypte ( pays prostitué et voué à la mendicité international)..il est loin le rayonnement des pharaons !

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires