Politique Nationale/Internationale

Tribune : Le silence complice d’Obama sur Gaza, par Paul Woodward


Paul Woodward, l’éditeur du site « War in Context », considère que le silence d’Obama sur les bombardements massifs de Gaza vaut acquiescement et n’augure rien de bon sur le virage attendu de la politique américaine au Proche Orient. Woodward rappelle par ailleurs - chiffres à l’appui - que si la trêve avait pourtant été appliquée côté Palestinien jusqu’à sa rupture par Israël le 5 novembre, Olmert n’avait lui pas respecté son engagement de lever le blocus qui réduit à la misère la population de Gaza.


Mercredi 31 Décembre 2008

Tribune : Le silence complice d’Obama sur Gaza, par Paul Woodward

Par Paul Woodward, War in Context, 29 décembre 2008

Le nouveau Président, dont l’éloquence est reconnue par le monde entier, est-il sur le point de devenir réputé pour son silence ?

Barack Obama n’a pas encore pris ses fonctions, mais une guerre est d’ores et déjà menée en son nom.

Ehud Barak, le ministre de la Défense d’Israël, affirme aujourd’hui qu’Israël est engagé dans une « guerre jusqu’au bout » contre le Hamas dans la bande de Gaza. Et pour justifier cette guerre devant la Knesset, le parlement israélien, Barak a déclaré : « Obama a dit que si des roquettes étaient tirées sur son domicile pendant que ses deux filles dormaient, il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher cela. »

La guerre de Barak est devenue celle de Barack - à moins qu’il ne rompe le silence.

Obama choisit ses mots avec soin. Il l’avait fait en s’adressant à la presse à Sderot, dans le sud d’Israël, durant la campagne pour l’élection présidentielle cet été. Alors qu’il recherchait sans s’en cacher à s’attirer les voix des électeurs juifs, sa déclaration exprimait sa sympathie pour les Israéliens pris pour cible par des roquettes Qassam. Mais il avait aussi souligné qu’une réponse efficace devait porter sur la prévention de nouvelles attaques - et non pas consister simplement en représailles et en ripostes guerrières, si familières aux Israéliens, prenant la forme d’opérations militaires dont l’objectif est « de donner une leçon aux Palestiniens. »

Si Obama continue de garder le silence, il envoie un message implicite aux Israéliens, aux Palestiniens, et à l’ensemble du monde arabe. Son silence sera interprété et aura pour résultat une approbation de la guerre menée par Israël contre la bande de Gaza. Son silence donnera le ton pour l’ensemble de son approche au Moyen-Orient. Si son projet de prononcer un important discours dans une capitale musulmane n’a pas déjà été reporté, il pourra tout aussi bien être abandonné.

Mais il existe une alternative. C’est ce que Obama peut et doit dire :

« Je soutiens le gouvernement israélien dans son objectif d’assurer la sécurité de ses citoyens. Cependant, je crois que l’opération en cours dans la bande de Gaza a peu de chances de servir cet objectif et à long terme pourrait compromettre encore plus la sécurité d’Israël. »

Que peut faire Israël désormais ? Retirer ses troupes, offrir de renouveler la trêve et lever le siège de Gaza.

Cette trêve avait effectivement fonctionné, comme le montre clairement ce graphique du ministère israélien des Affaires Etrangères.

(JPG)

Les tirs de roquettes n’avaient pas repris jusqu’à ce qu’Israël rompe la trêve le 5 novembre.

Ce que nous savons maintenant, c’est qu’Israël n’a pas respecté cette trêve comme un moyen pour ramener le calme au sud d’Israël, mais l’a plutôt utilisée pour collecter des renseignements pour la préparation de la guerre.

Si le gouvernement Olmert avait considéré l’arrêt des tirs de roquettes comme une base sur laquelle il pouvait s’appuyer, il aurait alors fallu prendre des mesures claires pour lever le siège. (Mais cette politique n’aurait pas fourni le décompte de victimes palestiniennes sur lequel table le prochain premier ministre pour gagner les élections.)

Au lieu de quoi, nous assistons maintenant à cette démonstration de force où Israël prétend - en utilisant le langage Orwellien propre à la guerre - que sa cible est le Hamas et non pas les habitants de la bande de Gaza.

Obama est toujours en mesure d’exercer une influence, mais plus il attend, moins il en aura le pouvoir, et plus il sera vraisemblablement considéré comme le continuateur de l’échec politique de George Bush au Moyen-Orient.

Publication originale War In Context, traduction Contre Info


Mercredi 31 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par dalamix le 31/12/2008 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quesqu'on peut esperer d'un esclave noir au service des blancs?je vous rappelle qu'avant de poser son cul à la maison blanche ,ila du faire allegeance au lobi sioniste.c'est une marionnette.

2.Posté par dalamix le 31/12/2008 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

personne ne faira rien pour les palestiniens,tout le monde les utilises selon ses besoins.les seuls qui peuvent faire quelque chose sont les palestinens eux même.C'est un peuple brave,il a tenu pendant 60ans,il tiendra encore pendant un siècle,les souffrance fairont de lui une grande nation et un grand peuple.les sioniste sont un petit peuple làche et manipulateur avec tout les defautsdu monde.un peuple maudit.

3.Posté par joszik le 31/12/2008 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Dalamix,
Un esclave noir au service des blancs, n'était pas nécessaire..
pour définir un connard au service de la connerie humaine.
tout cela était prévisible et tu as du t'en douter aussi..
il ne pouvait en être autrement au pays de walt disney et l'Alice au pays des merveilles..
de star war et de rambo.

4.Posté par toto le 31/12/2008 16:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Omnes enim qui acceperint gladium, gladio peribunt.

Post Tenebras Lux

Vox populi vox dei

5.Posté par joszik le 31/12/2008 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@TOTO, dessines moi un mouton !

6.Posté par morphaussk le 31/12/2008 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est simple pour être président aux US il faut obligatoirement avoir l'approbation du CFR et de l'AIPAC cqfd ;-)
pour le reste , le fait qu'il soit noir est très important car le vrai pouvoir va essayer de jouer là dessus afin de contenir des éventuels soulèvements à cause de la crise financière dont les revers vont être extraordinairement difficile pour eux. 2009 sera dévastateur pour les US et je pense qu'Israël accélère le processus car ils le savent.

7.Posté par FR-ank le 31/12/2008 22:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai que l'AIPAC et le CFR ont une grosse influence en politique US.
C'est incroyable, la treve fut respectee mais GAZA "creve" litteralement avec le blocus innaceptable mis par Israel.
et il est clair qu'Israel ira jusqu'au bout pour gagner les elections !!! ahurissant
Que faire ???

8.Posté par ngmawon le 31/12/2008 23:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La symbolique du noir président d'un pays foncièrement raciste commence à prendre fin ....
Tpus ses naifs pleurant devant l'icone obama pleurent aujourd'hui devant le constat :
un oncle tom sionisé à qui l'on a donné un fouet ...

9.Posté par isaLoL le 31/12/2008 23:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bambay Obama, Yes we can !
Obama a juste oublier de dire que quand il a dit; Yes we can !
C'était dans le sens; Oui on peut faire encore pire que Bush !!!
Qu'il soit blanc, noir, jaune, vert, etc. Je m'en fous et je le redis Obama sera pire que Bush, j'y ai cru aussi comme tant d'autre mais a peine élu, dès sa première conférence je suis vite retombée sur terre.
Je ne pourrai que m'excuser si vraiment j'ai tort.

10.Posté par belh le 01/01/2009 01:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les pires sont lespersonnes qui se prennent rois encore plus que les rois.

11.Posté par ali le 01/01/2009 03:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

NOUVELLES DATES ET LIEU DE RASSEMBLEMENTS

http://www.ism-france.org/news/article.php?id=10700&type=communique&lesujet=Actions

12.Posté par hamad le 01/01/2009 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après liesses et promesses électorales fini le conte de fée
le père noël n'existe que pour les enfants et les gros(très gros) naïfs
après les fêtes la gueule de bois retour vers la réalité sordide,

celle d'un pays sioniste et militariste qui n'a de son histoire que pratiqué la guerre pour soutenir son économie (en ruines actuellement)

13.Posté par noel le 21/01/2009 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Exactement, on assiste à un nouveau président qui encore une fois ferme les yeux sur ce que fait Israel, il est complice de ce génocide s'il ne fait rien, il se disait porteur des droits pour chaque individu mais quand il s'agit des palestiniens il ne dit plus rien, il faut arrêter de penser à son propre intérêt au détriment de la vie de pauvres palestiniens, quand est ce qu'ils auront des droits comme tout le monde, vivre simplement, pourquoi font ils souffrir les usa et les israèliens ces pauvres gens, qu'ont-ils fait pour subir cette trajedie, il faut qu'on dénonce ce massacre

14.Posté par céline le 04/03/2009 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis 60 ans, les palestiniens n'ont toujours pas de droits mais du côté israeliens, ils disent qu'ils veulent la paix seulement, c'est un mensonge sioniste, rien qu' à voir les fontières palestiniennes même un handicapé saura que c'est vraiment le bobard le plus stupide qu'on nous fait avaler depuis 60 ans. Israel veut la paix, alors pourquoi ils reconnaissent toujours pas leurs droits, ah mais oui c'est vrai que les israeliens nous ont encore inventer un bobard de plus, c'est qu'il n'y a pas de sécurité à Israel à cause des bombes artisanales, ça me faisait rigoler mais maintenant ça me révolte, Israel a violé les droits internationales depuis toujours, ils on mis les palestiniens dans des camps de concentrations, tuent la population mais comme pour ces sionistes de merde c'est pas suffisant, des milliers de colons juifs s'installent en cis jordanie. Leurs buts c'est de neutraliser tous les palestiniens qui restent, pour former leurs états sionnistes et par la suite de s'occuper des autres pays arabes. Petit rappel, le sionisme est une idéologie né il y a environ 100 ans et cette idéologie prévoit et souhaite la 3 eme guerre mondiale avec l'aide des USA, et veulent détruire le monde arabe, la preuve, c'est que ça à déja commencer avec l'afghanistan aprés, ils vont s'attaquer au pakistan, à l'iran.
Lorsque des gens vous volent votre terre, votre maison, votre pain, comment pouvez- vous dire que vous cherchez la paix, j'éspère qu'un jour les gens se réveilleront des conneries qu'on leurs fait avaler.
Ou est la justice, elle ne marche pas quand il s'agit de musulman palestiniens, pourtant israel a tout, pourquoi continuent-ils à les terrorisés. Pourquoi le monde ne dit rien, pour quoi les gens ne s'interessent qu'à leurs petits nombrils, pourtant ils sont concernés, notre avenir se joue la bas. J'ai une haine de plus en plus grande contre les sionistes, j'en peux plus de les entendre à la télé qu'ils soient philosophe comme finkelkraut, stephane hencel, BHL, ce sont toujours les mêmes sionistes qu'on voit tout le temps et qui nous racontent des mensonges.
Palestiniens résistés, je souffrirais avec vous jusqu'au jour ou j'entendrais l'hymne palestinien dans toute la Palestine et que tous les réfugiés retrouveront leurs terres volés et que les sionistes disparaiteront de la Palestine et qu'enfin subsiste la paix dans le proche orient.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires