EUROPE

Traité de Lisbonne : la confession du Conseil d’Etat


Dans la même rubrique:
< >


Mercredi 8 Juillet 2009

Traité de Lisbonne : la confession du Conseil d’Etat
Aujourd’hui sur le site du Figaro, on apprend que le Conseil d’Etat, dans son rapport annuel daté du 19 juin, avoue ne pas avoir eu le temps d’examiner le Traité de Lisbonne avant sa ratification. Sous le titre « Le regret du Conseil d’Etat », le Figaro explique qu’en janvier 2008, le gouvernement n’a donné que 24 heures au Conseil d’Etat, chargé de le conseiller sur les lois et décrets, pour se prononcer sur le projet de loi autorisant la ratification du traité de Lisbonne. Pour le Conseil d’Etat, l’examen s’est fait « trop rapidement ».

Si l’on peut s’étonner d’un processus législatif si expéditif, il s’agit là de véritables méthodes bonapartistes, dans le plus pur style Joachim Murat. On n’a pas le droit de jouer avec le droit constitutionnel.

De l’autre côté du Rhin, le Conseil constitutionnel a pris le temps d’un examen attentif et a montré dans son arrêté du 30 juin les points par lesquels le traité de Lisbonne s’oppose à la souveraineté et à la Loi fondamentale allemandes. Les ratifications à huis clos qui ont eu lieu dans toute l’Europe, et particulièrement en France, montre bien que les élites politiques et financières européennes ont voulu faire passer ce traité en outrepassant les peuples et en mettant les institutions devant le fait accompli.

Un processus est enclenché, qui révèle ce traité pour ce qu’il est, et même les institutions le manifestent. Mais, avec la crise économique et financière qui va frapper comme jamais dans les semaines et mois qui viennent, c’est seulement si le peuple trouve le courage de s’organiser que ce traité pourra être enterré.

http://www.solidariteetprogres.org http://www.solidariteetprogres.org



Mercredi 8 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par fa-bio le 08/07/2009 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Unr rupture manifeste s'est déjà faite sentir entre le peuple français et ses élus où l'on constate une fois de plus que le peuple dit NON à la constitution européenne et où les élus majoritaires vote un Oui de parti. Tous ont-ils oubliés qu'en 1789 la liberté n'a pas été accordée, elle a été prise !...

2.Posté par laury le 08/07/2009 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir a la lecture de cette nouvelle enfin révélé je suis très heureux d'avoir voté Blanc
pour les Européennes et leurs députés qui finalement ne représente que un conglomérats
de menteurs a l'échelle Européenne et qui voudrais nous faire croire qu'ils œuvre pour
notre bien a tous alors que leurs but est carrément a l'opposé de cela ,donc encore
une fois Non a cette Europe .

3.Posté par hjbjhb le 09/07/2009 07:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quand on sait pas ce que l'on signe on dit NON !!! aucune excuse !!

4.Posté par REALITY le 09/07/2009 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à : 2. Posté par laury le 08/07/2009 17:11

" je suis très heureux d'avoir voté Blanc "
.........................................................................
Laury chéri-cheri, que votre âme est belle ! Tant d'innocence, tant de candeur, tant de naîveté sont tout simplement renversants !
Si vous voulez vous secouer et sortir de votre dimension, lisez donc les déclarations des leaders politiques(Kissinger-Zbignew-...etc), des grands financiers( Warburg-Rothschild-Rockfeller...etc) et, peut-être, commenceriez-vous à émerger de votre "coma" dans lequelle nos " enseignants", nos "médias" nous ont plongé.
Je voudrai simplement vous dire que , l'entreprise de démolition des nations et des peuples est trop avancée et , les démolisseurs trop puissants. Cherchez sur le Web, prenez de la peine, et vous commencerez ,peut-être, à entrevoir la dure réalité de ce monde sans pitié et sans sourire que nous concocté ceux qui n'aiment pas le monde tel qu'il est mais, tel qu'ils voudraient qu'il soit ....dans le sens de leurs seuls intérêts!

5.Posté par Madame Marie Adélaïde DUGLAN le 09/07/2009 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


.....D'ORES ET DEJA, JE PEUX VOUS ANNONCER QUE JE SOUTIENDRAIS L'IRLANDE POUR LE "NON" AU PROJET DE CONSTITUTION EUROPEENNE !

Madame Marie Adélaïde DUGLAN
marie.adelaide.duglan@hotmail.fr

6.Posté par laury le 09/07/2009 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien sur qu'il faut soutenir le non des Irlandais Mme Adélaïde Duglan et comment !!!
Et tout les Européens qui n'ont pas eux le droit de vote sur ce sujet capital .

7.Posté par Madame Marie Adélaïde DUGLAN le 09/07/2009 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


ma réponse au post N°6.de LAURY

Tout simplement faisant des articles sur alter info ou autres sites anglophones !

Sans oublier de bien rappeler au IRALANDAIS que le Premier Parti d 'Europe depuis le 7 juin est le Parti de l'ABSTENTION !

Donc il est très important que les Irlandais ce déplacent en masse, pour mettre leur bulletin NO !

Ils faut déjà commencer a rechercher les blogs Anglophone qui appels au NON !

C'est aussi simple que ça !

Madame Marie Adélaïde DUGLAN
marie.adelaide.duglan@hotmail.fr


8.Posté par Scoubidou le 09/07/2009 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

5. Posté par Madame Marie Adélaïde DUGLAN le 09/07/2009 10:03
" ....D'ORES ET DEJA, JE PEUX VOUS ANNONCER QUE JE SOUTIENDRAIS L'IRLANDE POUR LE "NON" AU PROJET DE CONSTITUTION EUROPEENNE ! "
.................................................................................................................................................................
Ouf ! Les Irlandais sont sauvés ! La Duglan est arrivée !!! Cela change tout !
Les Barrosso and Co sont cuits ! Tous à Bruxelles !!!!!!!
...............................................................
AH ÇA IRA

Ah ça ira ça ira ça ira
Les eurocrates à la lanterne

Ah ça ira ça ira ça ira
Les eurocrates on les pendra

V'la 20 ans qu'ils nous promettent

Qu'on va nous accorder du pain

V'la 20 ans qu'ils donnent des fêtes

Et qu'ils entretiennent des catins

V'la 20 ans qu'on nous écrase

Assez de mensonges et de phrases

On ne veut plus mourir de faim

Ah ça ira ça ira ça ira

Les eurocrates à la lanterne

Ah ça ira ça ira ça ira

Les eurocrates on les pendra

V'la 100 ans qu'ils font la guerre

Au son de leurs bombardiers lourds

En nous laissant crever d'misère

Ça n'pouvait pas durer toujours

V'la cent ans qu'ils prennent nos hommes

Qu'ils nous traitent comme des bêtes de somme

Ça n'pouvait pas durer toujours

Ah ça ira ça ira ça ira

Les eurocrates à la lanterne

Ah ça ira ça ira ça ira

Les eurocrates on les pendra

Le châtiment pour vous s'apprête

Car le peuple reprend ses droits

Vous vous êtes bien payé nos têtes

C'en est fini Messieurs les rois

Il n' faut plus compter sur les nôtres

On va s'offrir maint'nant les vôtres

Car c'est nous qui faisons la loi

Ah ça ira ça ira ça ira

Les eurocrates à la lanterne

Ah ça ira ça ira ça ira

Les eurocrates on les pendra





9.Posté par Madame Marie Adélaïde DUGLAN le 09/07/2009 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



ma réponse au Post N°8 par SCOUBIDOU

Cher Scoubidou,

Savez-vous que la fameuse Lanterne de la chanson ne fait pas référence à un quelconque éclairage public comme beaucoup l'imaginent, mais au pavillon de la Lanterne à Versailles.

Au XVIIIe siècle c'était en effet l'endroit où la noblesse délurée venait s'encanailler !

Cette fameuse Lanterne est aujourd'hui une des résidences présidentielles..... chacun interprètera ce présage comme il voudra !

Par contre vous n'êtes pas obligé de m'appeler " la Duglan " : A 82 ans je n'ai plus l'âge d'être une courtisane !
Mais pour votre texte j'espère qu'un jour nous le chanterons ensemble, j'ai fait un coupé collé pour bien le garder !

La Duglan est arrivée ça fait quand même un peu " le Beaujolais Nouveau est arrivé ".

Bien a Vous,

Madame Marie Adélaïde DUGLAN
marie.adelaide.duglan@hotmail.fr




10.Posté par rp le 09/07/2009 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

meunon ! la lanterne était le moyen par lequel le peuple pendait sommairement ses ennemis.
Dans les rues de Paris l'éclairage était assuré par des lanternes à huile pendues haut, forcément à des espèces d'enseignes à travers la rue, et ces lanternes, comme il fallait les allumer, étaient supendues au bout d'une corde, pour qu'on puisse les descendre pour que l'allumeur puisse les allumer, puis les hisser en haut pour qu'elles éclairent.
Ce qui fait que ce dispositif pouvait fournir en cas de besoin un moyen de passer la corde au coup de quelqu'un et de l'y pendre. C'est ça que veut dire "à la lanterne !" le lynchage public révolutionnaire.

11.Posté par Madame Marie Adélaïde DUGLAN le 12/07/2009 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



10. Posté par rp

Votre reponse est totalement mensongère !
Je ne sais pas ou vous avez fait vos cours d'Histoire, mais surement pas en France ou alors l'enseignement public est de plus en plus debile.

C'est grave de pouvoir en arriver à un stade pareil qui fait passer le peuple de France pendant la revolution pour des criminels de quartiers !

donnez nous vos sources?

Madame Marie Adélaïde DUGLAN
marie.adelaide.duglan@hotmail.fr



Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires