Palestine occupée

Trace des armes israéliennes dans les affrontements du ‎Nord du Liban


L'explosion mortelle survenue mercredi matin à ‎Tripoli (Nord du Liban) a fait réunir, à Beyrouth, le haut ‎conseil de la sécurité nationale du pays. A cette réunion ‎urgente, présidée par Michel Sleimane, ont ‎assisté le Premier ministre Fouad Siniora, ainsi que les ‎ministres des Finances, de l'Intérieur, de la Défense, de ‎l'Economie et des Affaires étrangères. Les participants ont ‎convenu que les décisions issues de cette réunion restent ‎confidentielles, à l'exception d'un décret présidentielle qui ‎charge tous les ministères d'aider au contrôle de la sécurité ‎et au maintien de la stabilité intérieure. Entre temps, le ‎gouvernement libanais a décidé de confier aux forces de ‎l'armée le contrôle du Nord du pays.


Samedi 16 Août 2008

Trace des armes israéliennes dans les affrontements du ‎Nord du Liban
Le Liban n'est pas encore complètement guéri de ‎l'instabilité, même après la création de son gouvernement ‎d'union nationale, ce qui emmène les analystes à croire que ‎tout cela serait en rapport à des complots du régime ‎sioniste; d'autant plus que l'explosion de Tripoli s'est ‎produite simultanément à la visite à Damas du Président ‎libanais, Michel Sleimane. Sans aucun doute, depuis sa ‎défaite cuisante dans la guerre de 33 jours devant le ‎Hezbollah, Israël a toujours cherché à attiser les différends ‎interethniques au Liban. A l'antenne d'une chaîne de la ‎télévision libanaise, quelqu'un a même reconnu que des ‎armes israéliennes ont été découvertes à Tripoli, en plein ‎d'affrontements. Le Procureur général libanais a été chargé ‎par le Ministre de la Justice d'ouvrir une enquête pour ‎mettre au clair les choses. Ces deux, trois dernières années, ‎le Liban a vécu au rythme d'explosions et d'attentats. En ‎février 2005, Rafic Hariri, Premier ministre de l'époque fut ‎victime d'une explosion sanglante dont les auteurs restent ‎toujours inconnus. Mais beaucoup d'analystes privilégient ‎la piste israélienne, vu la complexité de l'opération qui a ‎entraîné dans la mort l'ancien Premier ministre libanais. ‎L'hypothèse tient aussi, en parlant des instabilités qui ‎secouent Tripoli, province du Nord libanais à population ‎majoritairement sunnite, car, le régime sioniste semble ne ‎pas encore abandonné sa politique de fomenter le litige au ‎Liban qui a enfin son Président et son Premier ministre au ‎bout d'une longue et sensible période.‎

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Samedi 16 Août 2008


Commentaires

1.Posté par GAELIK le 16/08/2008 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est clair que cet attentat est significatif d'une pression forte en coulisse sur le nouveau président du liban qui tente actuellement d'apaiser les relations syro-libanaises, tout en s'imposant comme un rassembleur dans son pays.

Le mossad a voulu signifier au nouveau pouvoir de beyrouth qu'il agirait contre toute politique qui vise a rassembler le pays et a instaurer le dialogue entre les différents protagonistes de la scène politique libanaise.

Israel voit d'un mauvais oeil les signes d'ouverture envers la syrie et le hezbohlla du nouveau président.

Pire encore pour Israel ! le nouveau président insiste sur la nécessité au regard du droit international, que lui soit rendu le territoire des fermes de Cheeba.

Il y a 2 semaines en territoire Syriens le Mossad a éliminé un général considéré comme une figure importantes des forces militaire syriennes.

il est a craindre qu'après les élections israelienne, une action militaire d'envergure dans la région n'éclate.
Holmert actuellement sous le coup d'une inculpation et d'un échec militaire au liban en 2006 n'a pas la crédibilitée populaire pour entreprendre une vaste "agressions" militaire de ces voisins.

mais il est clair que l'état major israélien d'une part puis américain (mouvement aéronaval dans le golfe persique et réorientation des forces de l'otan en méditéranée) d'autres part se préparent à une attaque massive probablement contre l'iran.


2.Posté par Hassan le 16/08/2008 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les sauvages sionistes sans foi sont toujours là pour diviser ces ennemis et créer l'anarchie !

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires