ALTER INFO

Toute la vérité est dite


Dans la même rubrique:
< >


Vendredi 8 Juin 2007

Toute la vérité est dite


Par un mécanicien de ligne aérienne, le 4 avril 2004


​​​​Pour des raisons que vous comprendrez en lisant je ne puis divulguer mon identité. Je suis mécanicien d'aviation pour une importante ligne aérienne. Je travaille sur l'une de nos bases de maintenance située dans un grand aéroport. Je pense avoir découvert des informations que vous trouverez importants.


​​​​D'abord je devrais vous parler au sujet de la « hiérarchie » chez les mécaniciens. C'est important pour mon histoire et pour la cause pour laquelle vous vous êtes consacré.


​​​​La mécanique exige de travailler sur trois choses. L'avionique, les moteurs, ou les commandes de vol. Les mécaniciens qui travaillent sur ces systèmes sont considérée en haut de la « hiérarchie ». Viennent ensuite les mécaniciens travaillant sur l'hydraulique et les systèmes de climatisation. Puis viennent ceux travaillant sur l'office et les autres systèmes non essentiels. Mais en bas même de la liste viennent les mécaniciens des systèmes de traitement des déchets. Aucun mécanicien ne veut travailler sur les pompes, les réservoirs, et les canalisations servant à stocker les détritus des toilettes.


​​​​Mais dans chaque aéroport où j'ai travaillé il y avait toujours 2 ou 3 mécaniciens se proposant de travailler sur les systèmes des toilettes. Les autres mécaniciens les laissent faire de bon cœur. Pour cette raison vous n'avez que 2 ou 3 mécaniciens travaillant sur ces systèmes dans chaque aéroport. Personne ne prête beaucoup d'attention à ces types et aucun mécanicien n'en fréquente un qui travaille seulement sur les systèmes des détritus. En fait, je n'avais jamais beaucoup pensé à cette situation jusqu'au mois dernier.


​​​​Comme la plupart des lignes aériennes nous avons des accords réciproques avec les autres lignes aériennes qui utilisent cet aéroport. Si elles ont un problème avec un avion, l'un de nos mécaniciens saura se débrouiller avec lui. De même si l'un de nos avions a un problème sur un aéroport où une autre ligne aérienne a une base de maintenance, elle retapera notre avion.


​​​​Un jour le mois dernier, j'ai été appelé de notre base pour travailler sur un avion pour une autre ligne aérienne. Quand j'ai reçu l'appel l'agent technique d'exploitation ne savait pas quel était le problème. Quand j'ai rejoint l'avion j'ai découvert que le problème était dans le système de traitement des détritus.


​​​​Je n'avais rien d'autre à faire que ramper dedans et arranger le problème. Quand je suis entré dans le compartiment je me suis rendu compte que quelque chose ne collait pas. Il y avait là-dedans plus de réservoirs, de pompes, et de canalisations qu'il en fallait. J'ai d'abord supposé que le système avait été modifié. Il y avait 10 ans que j'avais travaillé sur l'un d'eux. Pendant que j'essayais de trouver le problème j'ai rapidement réalisé que la tuyauterie et les réservoirs supplémentaires n'étaient pas reliés au système de traitement des ordures. Je venais juste de découvrir ça quand un autre mécanicien de ma compagnie est venu.


​​​​C'était l'un des mécaniciens qui travaillaient d'habitude sur ces systèmes. J'ai été heureux de lui rendre son job. Pendant que je partais je l'ai interrogé sur l'équipement supplémentaire. Il m'a dit de « me préoccuper de ma partie d'avion et de le laisser se décarcasser avec la sienne ! »


​​​​Le jour suivant j'étais sur l'ordinateur de la compagnie pour rechercher un schéma de câblage. Pendant que j'y étais j'ai décidé de rechercher l'équipement supplémentaire que j'avais trouvé. À ma stupéfaction les manuels ne montraient aucun des équipements supplémentaires que j'avais vu de mes propres yeux le jour précédant. Je me suis même connecté aux dossiers du fabricant et n'ai toujours rien trouvé. À ce moment-là, j'étais vraiment déterminé à découvrir ce que faisait cet équipement.


​​​​La semaine suivante nous avons eu trois de nos avions dans notre hangar principal pour l'inspection périodique. Il y avait des mécaniciens rampant partout dans l'avion durant ces inspections. Ayant juste fini mon poste, j'ai décidé d'aller voir le système des détritus sur l'un de nos avions. Avec tous les mécaniciens autour j'estimais que personne ne remarqueraient quelqu'un de plus sur l'avion. L'avion que j'ai choisi avait bien l'équipement supplémentaire !


​​​​J'ai commencé à suivre le tracé du système de canalisations, des pompes, et des réservoirs. J'ai trouvé ce qui semblait être l'unité de contrôle du système. C'était une boîte de commande d'avionique semblant standard sauf qu'elle n'avait aucune sorte d'inscription. Je pouvais retrouver les fils de commande de la boîte vers les pompes et les valves mais il n'y avait pas de circuit de commande entrant dans l'unité. Les seuls fils entrant dans l'unité étaient l'alimentation raccordée au principal bus de distribution de courant de l'avion.


​​​​Le système avait un grand réservoir et deux plus petits. C'était difficile à dire dans le compartiment exiguë, mais il semblait que le grand réservoir pouvait contenir 50 gallons (190 litres). Les réservoirs étaient reliés à un [dispositif de] remplissage et à une valve de purge qui traversait le fuselage juste derrière la valve de purge du système de détritus. Quand j'ai eu l'occasion de rechercher ce raccordement sous l'avion je l'ai trouvé ingénieusement caché derrière un panneau, sous le panneau servant à accéder à la vidange des déchets.


​​​​J'ai commencé à suivre la tuyauterie des pompes. Ces tubes mènent à un réseau de petites tubulures qui se terminent sur les rebords arrière des ailes et des stabilisateurs horizontaux. Si vous regardez de près les ailes d'un gros avion vous verrez un ensemble de fils, d'environ la grosseur de votre doigt, s'étendant du rebord arrière de la surface des ailes. Ce sont les mèches de décharge statique. Elles servent à dissiper [dans l'air] la charge d'électricité statique qui s'accumule sur l'avion en vol. J'ai découvert que les tubulures de ce mystérieux système mènent à une mèche de décharge statique sur trois. Ces mèches « avaient été évidées » afin de pouvoir être traversées par ce qui doit être déversé par les tubulures.


​​​​C'était pendant que j'étais sur l'aile que l'un des cadres m'a repéré. Il m'a ordonné de sortir du hangar, me disant que mon poste était fini et que je n'avais été autorisé à aucune heure supplémentaire.


​​​​Les deux jours suivants étaient très occupés et je n'avais pas le temps de continuer mes recherches. En fin d'après-midi, deux jours après ma découverte, j'ai été appelé pour remplacer une sonde de température de moteur sur un avion devant décoller dans deux heures. J'ai fini le travail et suis retourné à la paperasserie.


​​​​Environ 30 minutes plus tard le haut-parleur m'a appelé pour que j'aille voir le directeur général. Quand je suis entré dans son bureau j'ai constaté que notre représentant syndical et deux autres que je ne connaissais pas m'attendaient. Il m'a dit qu'un problème sérieux avait été découvert. Il a dit que j'avais fait l'objet d'un procès-verbal et que j'étais suspendu pour avoir fait de fausses écritures. Il m'a remis un formulaire disciplinaire déclarant que j'avais fait de fausses écritures sur la sonde de température de moteur que j'avais installée quelques heures avant. J'étais sidéré et je commençait à protester. Je leur ai dit que c'était ridicule et que j'avais effectué ce travail. Le syndicaliste a alors pris la parole, recommandant d'aller jeter un coup d'œil sur l'avion et voir si nous pouvions tout arranger. C'est à ce moment que j'ai demandé qui étaient les deux autres hommes. Le directeur général m'a dit qu'ils étaient inspecteurs de la sécurité de la ligne aérienne sans me donner leur nom.


​​​​Nous sommes allés à l'avion, qui au lieu d'être en l'air était garé sur notre rampe de maintenance. Nous avons ouvert le capot du moteur et le syndicaliste a retiré la sonde. Il a vérifié le numéro de série et dit à tout le monde que c'était l'ancien instrument. Ensuite, nous sommes allés à la baie des casiers où reviennent les pièces. Le syndicaliste a vérifié mon rapport et a tiré du casier une boîte scellée. Il a ouvert la boîte et a retiré la sonde de température de moteur avec le numéro de série de celle que j'avais installée. Il m'a été dit que j'étais suspendu pendant une semaine sans salaire et de partir immédiatement.


​​​​Le premier jour de ma suspension, j'étais assis chez moi me demandant que diable m'était-il arrivé. Ce soir-là j'ai reçu un coup de téléphone. La voix m'a dit : « Maintenant vous savez ce qui arrive aux mécaniciens qui fourrent le nez là où ils ne le devraient pas. La prochaine fois que vous commencerez à travailler sur des systèmes qui ne vous concernent pas vous perdrez votre travail. Comme il se trouve que je me sens chevaleresque, je pensent que vous pourrez retourner au travail bientôt » CLIC.


​​​​De nouveau je me suis relevé. J'ai déduit que ce qui était arrivé était directement lié à mon relevé de la mystérieuse tuyauterie. Le matin suivant le directeur général m'a appelé. Il a dit qu'en raison de mon excellent dossier pour mon travail passé, la suspension avait été réduite à un jour et que je devais me présenter immédiatement au travail. La seule chose à laquelle je pouvais penser était qu'est-ce qu'ils essayaient de cacher et qui sont-ILS !


​​​​Ce jour de travail s'est passé comme si rien n'était arrivé. Aucun autre mécanicien n'a mentionné la suspension et mon syndicaliste m'a dit de ne pas en parler. Cette nuit-là je me suis connecté sur Internet pour essayer de trouver quelques réponses. Je ne me rappelle pas maintenant comment j'y suis arrivé, mais j'ai trouvé votre site. C'est alors que tout est venu ensemble. Mais le matin suivant au travail j'ai trouvé une note à l'intérieur de mon casier verrouillé. Elle disait, « La curiosité a tué le chat. Ne regardez pas les sites Internet qui ne vous concernent pas. »


​​​​Eh bien c'est ça. ILS me surveillent.



​​​​Eh bien vous savez déjà ce qu'ils font. Je ne sais pas ce qu'ils pulvérisent mais je peux vous dire qu'ils le font. Je me dis qu'ils utilisent les « camions de douceurs ». Ce sont les camions qui vident les réservoirs de détritus des toilettes. Les aéroports sous-traitent habituellement ce travail et personne ne s'approche de ces camions. Qui voudrait se tenir à côté d'un camion plein de m---e. Pendant que ces types vident les réservoirs de détritus ils remplissent les réservoirs du système de pulvérisation. Ils connaissent le chemin de vol des avions, ainsi ils programment probablement l'unité de commande pour commencer à vaporiser au bout d'un certain temps après que l'avion ait atteint une certaine altitude. Les becs de pulvérisation dans les fausses mèches de décharges statiques sont si petits que personne dans l'avion ne verra le truc.


​​​​Dieu nous aident tous,


Un citoyen intéressé.



Original : http://www.thetruthseeker.co.uk/article.asp?ID=1669

Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info





Vendredi 8 Juin 2007


Commentaires

1.Posté par Laïd DOUANE le 08/06/2007 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne m'attendais pas à ce qu'Interinfo permette de publier des sottises pareilles. Mais c'est devenu n'importe quoi! Eh les gars, un peu de bon sens!
Laïd DOUANE

2.Posté par Pierre le 08/06/2007 18:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'autres mécaniciens vont vérifier et comfirmer cette situation pour nous, en complément à cet article le 11 septembre 2001 vient porter appui à cette révélation, au jour du 11 sept 2001 les météorologiste étudiant le climat ont détecté une élévation de la température de 1.5'C, après des recherches poussés cette élévation a été causé par l'arrêt imposé de toutes les avions en vol au dessus des USA.

3.Posté par Gilles COUTURIER le 08/06/2007 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne suis pas surpris que celui qui ne s'est pas posé ces questions et qui n'est pas allé ramper dans les soutes des avions doute immédiatement de vos propos. L'humanité est pleine de crédules dans son genre toujours prèts à soutenir le système pour lequel ils se dévouent corps et âme.
Il y a des années, j'avais cru être atteint par la parano simplement parce que j'imaginais qu'on puisse empoisonner l'humanité dans des yaourts ou ces traces que laissent les avions derrière eux...J'ai donc pu constater depuis que tout est possible avec la complicité du système hyérarchisé, et, à mon grand soulagement, que j'étais juste sceptique, donc, normal.
Heureusement pour nous, une infime proportion de courageux militants sans étiquettes dénichent, au risque de perdre leur emploi, les perles noires qui se cachent dans les innombrables maillons dont est constituée la longue chaîne des métiers divers.
Avec un simple mouchoir, un certain nombre de ceux qui vont lire vos lignes peuvent vérifier, après analyse, quel est ce merveilleux parfum que l'aviation civile répend à notre insu.
En somme, les bateaux vident leur cales en mer, les avions crachent en vol...
C'est logique, la nature produit plus de cent mille poisons divers. Cela ne suffit pas à l'homme qui en invente encore de nouveaux dont il ne sait comment s'en débarrasser.
Notre civilisation est un gateau infecte...mais couvert d'une fine couche de crème délicieuse.

4.Posté par X-or91 le 09/06/2007 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ayant bossé 3 ans sur les piste d'un grand aéroport parisien, je peux vous confirmer que les camion plein de "merde" contienne juste une lotion chimique qui n'est pas dangereuse (je connais plein de mec qui taff dedans et ils ne sont pas du style a etre impliqué dans une conspiration.)
Pour les trous bizare qu'il y a à l'extremité des ailes c'est vrai il y en a , mais va savoir a quoi ils servent.
Mais bon, je pense que cet article est fiable à 20% pas plus (le coups de fils fait bien trop polard, alors qu'il suffit simplement de payer grassement la personne).

Car le silence on l'obtiens par l'argent ou la mort et pas sous la menace... (suffit de voir comment ça se passe dans les grandes boites)

5.Posté par mathieu le 09/06/2007 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ma part je ne crois pas au complot, pour ce qui est des Chemtrails il y en a eu, bcp meme, cela n'a durée que quelques mois. Si vous regardez attentivement au dessus de vos tetes, cela a ete arreté. Il y en a de moin en moin voir plus du tout pendant plus d'une semaine. Pour faire se genres de choses, il faut utilisé enormement d'argents, un avion consomme du kerosene, cela coute tres cher, l'entretien de l'avion aussi, etc etc etc. De complot de Maitre du monde il y en a pas et il y en a jamais. S'il y a de la violence entre les individues et les peuples, les acteurs principaux qui sont les populations, les militaires sont les principaux responsables, derriere il y a des parasites qui se font de l'argent en vendant armes et petrole aux differentes armées. UN complot pour le Sida qui n'existe pas, un Complot pour le NOM, un complot pour ceci et un complot pour cela, sa arrange tout le monde, ainsi chacun est responsable de rien et surtout pas de ces propres actes, il pourra se justifier en disant "Sa n'est pas de ma faute c'est de la sienne".

6.Posté par perrin le 10/06/2007 19:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je reconnais le courage intellectuel et spirituel de ce mécanicien pour oser faire une telle révélation publique, même sous un anonymat que l’on devine partiel, puisqu’il a déjà eu à subir des pressions, état de fait pas facile à vivre.
Je commencerai à répondre à X-OR91 que ce n’est pas parce que l’on a pas soi même vu ou vécu quelque chose de similaire que cette personne ment. La différence avec vous c’est que, sur un doute, ce mécanicien a eu le courage et la volonté de mener sa propre enquête. Quant aux jugements concernant l’obtention du silence par l’argent ou la mort, ce n’est qu’un jugement personnel. Jugement qui va à l’encontre de tous ce qui se passe dans les cas de ce genre où la première pression est la coercition morale, sur l’individu, son entourage familial, sur ses biens. Faire de telles observations est la preuve claire d’un manque de connaissances et d’intérêt qui se limite à une observation à courte vue et non globale. Il n’est qu’à se rendre sur le site énergie libre pour comprendre ce que vivent et témoignent ceux qui ont fait des découvertes dans ces domaines … rappelez-vous la chute de Tesla lorsqu’il à fait part de son désir de donner à tous une énergie à volonté et pratiquement gratuite.
Pour ce qui est de l’ observations de Mathieu sur le complot ,la conspiration et la manipulation il n’est qu’a aller sur mon site … ( http://www.tradition-science.com) … ( chapitre 21 et 22) pour en comprendre la réalité (bibliographie basée sur 187 ouvrages et tirée d’une base de plus de 1000 autres à ma disposition), ou d’aller naviguer sur (http://www.conspiration.cc/) comme sur celui de notre ami Fred Idylle (http://www.artivision.fr/) … peut être changerez-vous d’avis ? On n’arrive pas à de telles conclusions sans recherches et un long investissement de temps de lecture … rien que pour celà le travail et les observations rapportées méritent un peut de respect ! Comme je le dis dans mon introduction, ce travail de recherche et de croisements chacun d’entre-nous auraient pu le faire, mais sur cette Terre chacun a une mission particulière à faire, en dehors de toute supériorité d’une personne sur une autre !
Comme vous le savez peut être, depuis plus de quarante ans nous somme rentrés dans l’ère du nouvel âge qui prépare l’humanité à vivre un saut dans son évolution (nous dirons un palier d’évolution) pour retrouver son essence spirituelle c’est-à- dire totalement divine. Le matérialisme technico-scientifique qui caractérise cette fin de civilisation est un échec tant social qu’environnemental. Ainsi s’opposent plus ouvertement qu’auparavant les forces qui tirent un profit substantiel de ce développement débridé et celles qui défendent les qualités universelles de fraternité, de compassion, d’écologie. A ce titre nombre de canaux se sont ouverts et font venir à nous des informations toujours étonnantes, mais sérieuses ! Il suffit en effet de les croiser avec nos connaissances présentes et passées (traditions hermétiques, ouvertes, légendes, enseignements initiatiques …) pour en saisir la réalité et la vérité.
Ainsi est transcrit, sous la plume de Pascale Arcan (Transformation planétaire tome 3, éditions Hélios, avril 2004) une réunion où est présent le Grand Maitre Sananda (incarné sous le nom de Jésus-Christ) qui laisse la parole à un autre responsable Androméda Rex chargé de garder toutes les formes de vie, de la plus petite à la plus grande, et responsable de l’ensemencement des planètes ayant la capacité d’accueillir la vie dans tous ses dimensionnements. Ses paroles en disent long sur l’état de ce que Mathieu refuse de croire « … nous avons découvert récemment qu’il était tout à fait possible d’annihiler ou de détruire chaque germe suspect qui sont employés sur la planète Terre à des buts de destruction massive de l’humanité. Certains moyens utilisés sont connus de celle-ci. Ce que l’humanité appelle la guerre bactériologique n’est qu’un pale reflet de ce qui est réellement pratiqué sur la population de la dite planète. Beaucoup ont connaissance de l’administration parentérale (vaccin) de germes non seulement nocifs mais pouvant engendrer handicaps à vie ou décès de la personne. Ces expérimentations préalablement faites sur le règne animal sont devenues coutumes chez les humains. Elles ont pour but de diminuer considérablement les aptitudes psychiques ou intellectuelles et asservir l’homme, le mettant dans une voie de garage. Plusieurs manipulations dont je ne parlerai pas ont aussi le même impact.
Il existe d’autres manières de procéder pour répandre sur des sites de vie bien particuliers de nouvelles maladies en expérimentation. Pour cela, il est envoyé dans l’air respirable, les germes en question sous formes de projectiles se désagrégeant dans l’atmosphère. Les substances ainsi disséminées retombent sur une région choisie pour test et il s’en suit une épidémie. La dispersion de ces germes se fait aussi quelques fois par le biais de certains avions de grandes lignes où l’équipe est tenue de ne pas divulguer cet acte moyennant de bonnes rétributions en particulier… le but final restant l’extermination totale ou partielle d’une population ne pouvant offrir aucun apport financier aux dirigeants, mais leur faisant soutenir, au contraire, toute leur misère.
Pour en revenir à ce que je disais au début de mon intervention, je voudrais souligner que nous avons fait des recherches et que chaque antidote des germes utilisés pour cette guerre a été trouvé. Nous allons mètre en œuvre une opération qui consistera à neutraliser totalement toute attaque bactériologique ou chimique qui sera perpétrée sur une population affaiblie, car vous l’avez compris, les pays les plus visés sont ceux appelés du Tiers-Monde. Malheureusement, la voie des airs, comme celle de la vaccination contribuent aussi à amener de nouvelles maladies, de nouveaux maux dans les pays dits civilisés. Nous allons donc tentés d’informer au maximum la population des dangers qu’elle encourt d’habiter dans les endroits où plusieurs lignes aériennes se croisent au-dessus de leurs habitations. Nous allons aussi répéter qu’il est parfaitement anormal que dans une société de liberté et de fraternité, la population soit encore obligée d’être vaccinée pour accéder à une éducation, à une profession ou à une pseudo santé. Nous tirons donc la sonnette d’alarme pour que beaucoup rejoignent les associations qui se sont liguées contre toute forme de pollution dont la multitude est victime.
Je le rappelle, ces pollutions peuvent être d’ordre chimiques (médicaments), bactériologiques (vaccins, chemtrails), électromagnétiques (électricité, ordinateurs, téléphones portables, antennes relais, lignes haute tension), psychologiques (messages subliminaux, désinformation, violence), culturelles (musique, télévision, cinéma) … mon message ne se veut alarmant ou hostile à toute forme d’expérimentation. Il s’agit juste que les terriens soient totalement informés de ce qui se passe pour qu’ils puissent comprendre comment s’en protéger sans en avoir peur. La peur faisant partie des meilleures armes dont se servent les Artisans de l’Ombre.
Je pense que les habitants de la Terre ont maintenant en leur possession suffisamment d’informations pour qu’ils reconnaissent avec justesse la provenance de leur mal être et qu’ils se dirigent consciemment vers la voie de la liberté. Merci d’avoir été attentifs à ce que je voulais partager avec vous. »
Bien sur, compte tenu du nombre de domaines scientifiques concernés par cet avertissement et de sa provenance, on peut s’attendre à ce qu’il soit tourné en ridicule. Pour ma part il y a maintenant quelques années que j’ai réappris toute l’histoire humaine, et compte tenu des horreurs déjà dévoilées, du nombre sans cesse croissant des suspicions sur la nature et les effets de multiples molécules composant nombre de produits commercialisés, du développement de maladies dont l’origine est plus que douteuse, je n’ai aucun apriori pour donner toute ma confiance aux paroles de la hiérarchie universelle. Hiérarchie qui est comme j’ai pu l’étudier au travers de nombreux ouvrages est exaspérée par nos comportements irresponsables, notre vénération envers des politiques qui n’ont pour le peuple que mépris. Car il faut bien se le dire, une grande partie d’entre eux est au courant de nombre de réalités passées sous silence grâce à la peur, au ridicule, à la coercition, à la manipulation des médias. Que nous soyons tous responsables comme le dit Mathieu, certes oui, mais dans le sens où nous avons laissé à d’autres la possibilité de choisir pour nous, et que maintenant nous nous trouvons emprisonnés dans un système totalement perverti, dont il est impossible de sortir sans que nous ayons à subir les conséquences d’un karma dynamique, juste retour de choix destructeurs faits au cours de ces derniers siècles.
Que celui qui à des oreilles pour entendre, entende.

7.Posté par Gilles COUTURIER le 22/06/2007 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut,
bon, tu comprendra pourquoi, je peu pas dire mon nom. Jen ai pris un au azard, mais je travail pour Robien des bois dont je me chauffe.fr. Hé je sais cke c ton avion sniffeur. Je me suis rensaigné, y larguent de l'encens syntétique fabriquer par Pernaut-Tricard. C un truc radical pour endormir des wagons de Sénégalais. Tu vois ski veut dire...
Quand on pense avoir découvert une arme secrète, il faut la retourner contre les imposteurs !
Toi et un collegue qui faut que tu recrute, jai une combine pour vous. Y faux que vous trouvez un systheme pour larguer des billets de propagande '( non, pas de la publicité.. quoi que, c pareil ) ami chemin sur la ligne Tripoli-Bagdad, tu vois ou je veux dire. Je voudrai dier au monde une vérité qui dérange et sur l'utre face, on pourrait imprimer des bons pour la liberté de la pensée unique...Tu vois cke je veut dire ? Je suis interressé égalment par la ligne Paris-Le Cap, en Afric du sud, pour larguer ami chemin des faux billets de propagande avec des zéros dessus que j'ai piqué dans le coffre de Clearscream. Tu sais la banque des fonds occultes des états voyous du monde auxidental...Tous les jours, yen a des valises qui arrivent de Thaiwan dans des camionnettes qui travail pour OUPS...
Hé, y sont cons de brumiser de la merde au desus des arabes, si çà se trouve, on pourrait faire marcher des moteurs avec...Tu vois cke je veut pas dire...! C bien davoir parlé de ton truc que t'es té moins, on va s'entendre, moi je suis té plus...
Allez, A- (un peu d'humour...ça détend les zygo...)

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires