Croyances et société

Théorie des germes et dépeuplement



Jon Rappoport
Dimanche 10 Juin 2012

Théorie des germes et dépeuplement


Nomorefakenews.com, Jon Rappoport, 8 juin 2012


      Je tiens à reprendre la pensée de beaucoup de gens qui considèrent les germes comme le principal moyen de réduire la population mondiale. Ce sont les gens qui, contre toute évidence, continuent à dire que les « pandémies » des dernières décennies sont le fait de germes mortels de la bio-ingénierie, répandus pour tuer un nombre considérable de gens.


      Avant toute chose, les « pandémies » étaient bidons. Du Nil occidental au SRAS, en passant par les grippes aviaire et porcine. Même les estimations exagérées du nombre de morts dans le monde de la grippe porcine ont fini par se fixer autour des 20.000.


      Par comparaison, selon la même organisation qui a établi le nombre total de morts de la grippe porcine, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), le nombre de décès annuels dus à la grippe saisonnière ordinaire non-pandémique varie de 300.000 à 500.000.


      Bizarre que la grippe porcine soit qualifiée de pandémie, alors que ce n’est pas le cas pour la grippe ordinaire. Bizarre ? Absurde !


      Au printemps 2009, comme l’a documenté Peter Doshi dans le BMJ [revue médicale britannique], deux choses très curieuses se sont produites à l'OMS : avec seulement 20 cas confirmés de grippe porcine, l'OMS a déclaré la grippe porcine au niveau 6 de pandémie, ce qui est le plus haut niveau de menace possible, et, dans le même temps, à la manière orwellienne, elle a révisé sa définition du « niveau 6 de pandémie », de sorte qu'il n’exige plus de graves ravages et un grand nombre de morts. L'OMS a pu déclarer qu’un germe était une menace mondiale épouvantable, sans se soucier s’il provoquait des torts réels.


      Si cela ne tire pas la sonnette d’alarmes, rien ne le fera. La grippe porcine était une opération de propagande pure et simple, qui visait à effrayer les populations pour les pousser à se faire vacciner. C’était le but de l’opération. Et elle a échoué. En fait, l'opération a été dévoilée (par votre serviteur et d'autres) comme un faux et une arnaque. Des millions de gens en ligne l’ont pigé. Ce fut un fiasco dévastateur pour l'OMS, le CDC, et le cartel médical.


      Approfondissons les choses. En général, ce qu'on qualifie de maladie contagieuse est due, non pas à des germes, mais au système immunitaire des gens, trop faible pour repousser les germes.


      En remettant la charrue et le cheval dans le bon sens, les choses deviennent claires. Je suis tout à fait conscient que ce n'est pas aussi branché que de jacasser au sujet de gènes de virus trafiqués par bio-ingénierie, mais la charrue et le cheval doivent être compris.


      Les germes constituent l’intrigue de couverture.


      Que dissimulent-ils ?


      Le fait que le système immunitaire est la cible primordiale permettant de réduire et fragiliser les populations.


      Dans un article récent, j’ai parlé de cette situation vis-à-vis des pays du tiers monde, dans lesquels les sources d’eau sont contaminées, les installations sanitaires de base manquent, où règnent surpeuplement, grave malnutrition et famine, vol des terres fertiles, et où les médicaments et vaccins occidentaux sont les vrais vecteurs qui attaquent et détruisent en permanence le système immunitaire – permettant ainsi à de nombreux germes, autrement sans danger, de continuer à provoquer des infections mortelles.


      Mais, il y a 30 ans, il semble qu’un nouveau germe soit entré en scène ; un germe qui, en fait, attaquait directement et mortellement le système immunitaire. Le VIH.


      Dans mon premier livre, AIDS INC. (1988) – qui est inclus sous la forme d’un livre électronique gratuit dans ma nouvelle collection THE MATRIX REVEALED, j'ai étudié la recherche derrière le VIH. La recherche bidon, incompétente, dictée par l'ego, détournée, intentionnellement fausse. La recherche qui a fait du VIH le germe le plus redouté de l'histoire humaine.


      J'ai montré qu'il n'y avait absolument aucune raison de croire que le VIH montait des attaques contre le système immunitaire. J'ai montré que les tests de détection du VIH sont très douteux et trompeurs, et que les remèdes contre le VIH sont des tueurs.


      Il s'agissait d'une entreprise importante, car, avec le VIH, la notion entière de la théorie du germe de maladie avait atteint de nouveaux sommets. De New York à Kampala, un simple germe était responsable de la destruction du système immunitaire.


      Avec plus de profanes et de chercheurs prenant conscience du caractère central de la notion de germe triomphant du système immunitaire naturel, le cartel médical a joué un atout :

      Le cartel médical a dit qu'on avait découvert un nouveau germe qui ferait tomber en panne le système immunitaire.


      Il a dit : Toutes vos idées sur le système immunitaire ne valent rien. Le système immunitaire ne peut pas « remplacer les médecins et les médicaments » en éloignant les germes s'il est détruit par le VIH. Vous comprenez ? Un simple germe est plus puissant que tous les systèmes immunitaires. Le germe est le vrai problème. Nous gagnons, vous perdez.


      C'était leur manège. C'était leur jeu. C'était leur mensonge. En fait, le VIH ne détruit ni ne compromet un seul système immunitaire sur la planète ; le mensonge marche quand vous avez tout un réseau de propagande à votre disposition.


      Le cartel a dû étouffer les autres théories concurrentes qui auraient pu s’installer au centre de la scène. La plus important de ces théories se focaliserait sur le système immunitaire et la manière de le renforcer naturellement. C'est un domaine dans lequel le cartel médical a zéro réponse.


      C'est pourquoi le cartel médical est en guerre contre les conditions naturelles, qui ont des réponses pour construire le système immunitaire. C'est pourquoi la FDA, un organisme de filous criminels, s’en prend sans arrêt aux suppléments nutritionnels, qui permettent d’améliorer la fonction immunitaire. C'est pourquoi le groupe du Codex Alimentarius fait la guerre aux conditions saines. C'est pourquoi l'OMS et le CDC doivent continuer à inventer et promouvoir de fausses pandémies « causées par des germes ». Ils défendent leur royaume par tous les moyens.


      Ce royaume s’appuie sur le mensonge de la maladie causée par le germe. Ce mensonge doit être présenté comme une vérité. Il doit être dit maintes et maintes fois, en des termes toujours plus forts, toujours plus effrayants.


      Nous avons cette pandémie-ci. Nous avons cette pandémie-là. Nous avons la pandémie des pollens. Microbes, germes, microbes. Leur propagande.


      Il y a quelques années, lors d'une conférence, j'ai été invité à parler de mes investigations dans le domaine médical. J'ai parlé de la grippe aviaire et du SRAS comme d’épidémies bidons. J'ai parlé de la nécessité de se concentrer sur le système immunitaire et de la façon de le renforcer. J'ai remarqué une prépondérance de gens très gras dans la foule. Sur leur bureau, s’étalaient plein de McDonalds et de conteneurs géants de Caca-Colo.


      Quand le moment des questions-réponses est venu, ils ont commencé à me cribler de questions sur toutes sortes d'armes biologiques exotiques et secrètes pouvant être utilisées contre la population. Je suis prêt à reconnaître qu’il y en a quelques-unes là-bas. Mais j'ai aussi insisté sur l'importance de construire un système immunitaire solide.


      Mon message a commencé à être compris, mais à en juger par les mimiques dégoûtées des participants, ce n'était pas un message plaisant et à propos.


      Est-il possible de concevoir diverses armes capables de s’introduire furtivement en passant sous le radar du système immunitaire ? Oui. Est-ce que cela signifie qu'il n'est pas nécessaire de comprendre ce que le cartel médical fait vraiment, jour après jour, année après année, alors que les cadavres s'amoncellent ? Est-ce que cela signifie qu’on devrait oublier d'essayer de créer un système immunitaire plus fort, car il se pourrait que se soit inutile contre certaines stratégies exotiques ? Non.


      Voulez-vous connaître la principale arme médicale effectivement capable de s’introduire furtivement en passant sous le radar du système immunitaire ?


      L'arme qui est cachée au vu et au su de tous ?


      C'est les vaccins. Je ne parle pas d’étranges vaccins, manigancés pour la guerre bactériologique, assaisonnés d’éléments ultra-secrets.


      Je parle des vaccins sans rien de particulier de tous les jours, qui sont utilisés à travers le monde.


      Du fait qu’ils sont injectés directement dans le corps, ils contournent un certain nombre de couches de défenses naturelles du système immunitaire de l'organisme. Ils entrent dans la circulation sanguine. Certains d'entre eux traversent la barrière hémato-encéphalique.


      Nous avons affaire maintenant à un scénario complètement différent. Il ne s’agit plus de germes flottant dans l'air ou présents naturellement dans le corps. Il s'agit d'un artefact médical, étayé par une science archifausse, dont les effets sont considérables et très puissant, précisément parce que sa voie est l'injection.


      Des germes sont injectés. Des produits chimiques sont injectés. Des débris contaminés sont injectés.


      Un complot n'a pas besoin d'être extraordinairement mystérieux, complexe, et ultra-secret pour avoir un effet dévastateur.


      Il peut l’être, mais il n’en a pas besoin.


      Certains individus sont tellement épris de mystérieux, de complexité et d’ultra-secret, qu'ils ne se soucient pas de la vérité qui se joue bien en vue devant eux.


      Je vais vous dire une chose secrète et complexe : la psychologie par laquelle les plus gros des plus gros mensonges dits ouvertement sont gobés ou ignorés. C'est un champ d’étude très intéressant, et je l’ai étudié depuis que j'ai écrit AIDS INC. en 1988. J'ai dû l’étudier.


      Parlant en tant que journaliste, c’est fascinant quand vous devez absolument remplir vos engagements et lancer des histoires ahurissantes et des révélations, quand vous pensez c’est bien ça, quand vous savez que ça torpillera le système corrompu jusqu'au trognon... c'est fascinant de voir la réaction des visages sans expression.


      Je souhaite que vous fassiez tous cette expérience. Elle est extrêmement instructive. Elle vous en dit beaucoup plus sur le contrôle mental que toutes les informations cachées sur le programme MK-ULTRA de la CIA. Elle vous en apprend beaucoup sur l'esprit humain.


      C'est pourquoi j'ai décidé de consacrer une grande partie de mon temps à enquêter sur ce qui en est venu à être appelé La Matrice. Ça, c'est complexe.



Original : jonrappoport.wordpress.com/2012/06/09/germ-theory-and-depopulation/
Traduction copyleft de Pétrus Lombard





Dimanche 10 Juin 2012


Commentaires

1.Posté par VIRGILE le 10/06/2012 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous assistons, depuis la création du Bilderberg, à différentes opérations de génocides internationaux. Guerres interminables, famines, épidémies, tremblements de terre douteux, etc.
La première arme est l'information. La seconde, c'est d'éradiquer les auteurs de ces plans maléfiques.Sinon, on va tous y passer, d'une manière ou d'une autre. Le Bildergerg désire la réduction significative de la population humaine, chose qu'Hitler n'avait pas pensé, même en rêve. Restons vigilant et agissons.

2.Posté par Saber le 10/06/2012 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le souci et pas des moindres c'est que les moyens de diffusion audiovisuels sont contrôlés par une oligarchie et même les maisons de presse ont été achetées et fonctionnent à perte pourvu qu'elles fassent le matraquage nécessaire de la désinformation.
Le film "l'invasion de Los Angeles" bien qu'il soit de la fiction , le contrôle des masses par la télévision est quand même fort ressemblant avec ce nous subissons comme par exemple le présentateur TV qui donne les cours de la bourse un jour férié.

3.Posté par aude le 11/06/2012 02:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De nombreuses études ont montré que des malades que l on croyait perdus s en sont tirés grace à leur optimisme, mieux armés pour vaincre la maladie, ils renforçaient par leurs pensées positives les fonctions protectrices de leur système immunitaire, alors bien sur, faire peur aux gens avec un virus ou une bactérie et leur dire qu il était possible de les protéger grace à la vaccination a été trés facile...On ne nous donnait meme pas le choix car pour rentrer à l école, il fallait avoir ses vaccinations à jour, et une des premières questions du médecin de la médecine du travail était : vos vaccinations sont elles à jour? Ils ont été très forts, mais celà ne va pas durer, la médecine mercantile touche à sa fin et les médecins qui sont tombés dans le piége commencent à perdre pied.

4.Posté par ameli le 11/06/2012 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
Je me demande bien aussi pourquoi la grippe porcine est qualifiée de pandémie?

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires