Proche et Moyen-Orient

Terrorisme : l'Arabie-Saoudite sur le banc des accusés



Mercredi 19 Novembre 2008

Terrorisme : l'Arabie-Saoudite sur le banc des accusés
Ghada Houbalah

Le processus de démantèlement de l’organisation salafiste Fateh-al-Islam suit son cours au Liban. Mobilisation totale de toutes les forces de sécurité libanaises, mais aussi de toutes les forces de sécurité syriennes à Damas, ont rapporté des sources citées par le quotidien libanais as-Safir.
Selon la même source, c’est la première fois que les services de sécurité libanais et syriens s’échangent leur procès-verbaux et leurs informations sur les réseaux terroristes dans les deux pays.
Parallèlement, des sources diplomatiques citées par le quotidien as-Safir, ont révélées que les arrestations dans les camps palestiniens en Syrie et au Liban, traduisent une décision prise au niveau arabe de fermer le dossier de l’organisation Fateh-al-islam.
C’est d’ailleurs ce qu’a confirmé le secrétaire du chef des services de renseignements égyptien, Omar al-Qanaoui lors de sa visite à Beyrouth, et après lui le chef des services de renseignements palestiniens.
Sur le terrain, les perquisitions dans le camp de Baddaoui se poursuivent. Une force spéciale du département des informations des forces de la sécurité de l'intérieur a mené une perquisition au niveau de l'immeuble "Noah", situé dans la région Jabal-el-Beddawi, située près du camp palestinien, rapporte le quotidien "As-Safir". Cette troupe a inspecté deux appartements, dont les propriétaires sont des Palestiniens, de la famille Al-Malak, vivant au Danemark et titulaires de l'identité danoise. Le quotidien note que Chaker El-Absi, chef de l'organisation Fateh-el-Islam se serait abrité dans l'un des deux appartements, suite à la fuite du camp de Naher-el-Bared.
De plus, annonce le quotidien, la force sécuritaire a arrêté "H. Al-Malak", frère du propriétaire des deux appartements, pour l'interroger.
Toutefois, le quotidien fait remarquer, d'après des informations sécuritaires, que "rien" n'a été confisqué dans les appartements perquisitionnés.
Dans le même ordre, trois personnes libanaises, vivant aux alentours du camp de Beddawi, se sont livrées aux Services de Renseignements militaires libanais à Tripoli.
Par ailleurs, et toujours selon le même quotidien, à Tripoli, suite aux témoignages des individus détenus, une équipe du département des informations, a mené, hier matin, une série de perquisitions au niveau de demeures, situées à Tebbéné et Zahriyyé. Toutefois, rien n'a été retrouvé. De plus, As-Safir ajoute que cette équipe a arrêté le palestinien "A.K.", et a interrogé huit maçons palestiniens.
Le quotidien rapporte que "A.K." est suspecté d'être enrôlé dans une organisation armée. Selon des sources sécuritaires, il aurait participé à faciliter la mission d'autres personnes impliquées dans les attentats.
Mais ce qui est plus grave encore dans l’affaire de Fateh-al-Islam c’est les révélations citées par le quotidien libanais al-Akhbar. D'après une source bien informée, les autorités françaises ont informé un diplomate saoudien que les institutions sécuritaires françaises ont retrouvé des armes faibles, fabriquée en France. Il s'est ensuite avéré que ces armes ont été vendues à l'Arabie Saoudite, suite à une transaction signée par l'ancien président français Jacques Chirac.
Une partie de ces armes est réapparue en Afghanistan, alors que d'autres ont été utilisées par des associations extrémistes, qui s'activent au Liban.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 19 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par ciborg le 19/11/2008 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En afanistan, ce n'est pas seulement l'arabie seoudite qui destabilise la region ,il y a aussi forcement les USA . Bien sur les gringos ne lacheront pas l' Iran , il
faut qu'ils aillent leur prendre leur petrole et detruire le pays pour ensuite
envoyer Halliburton, Texaco , Bechtel et Negroponte pour trouver un moyen pas cher pour exterminer deux ou trois petits millions d' Iraniens et comme çà on peut faire en Iran des elections libre pour instaurer un systeme democratique a
l' americaine bien sur !!! Les seoudiens revent de regenter le monde musulman,
mais comme ils savent qu'ils ne pourront pas faire tout seuls alors , il y a l' amerique et bush a deja recommander les rois et princes a Obama pour qu'il en prend bien soin et qu' il les integre dans ces plans . Le partage et dejà fait,
pour les gringos le petrole et pour les saoudiens la soumission a dieu en passant par leur intermediaire......


2.Posté par Ambre le 19/11/2008 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tandis que les musulmans et des individus du monde entier de toutes confessions clament le désir de voir la Palestine libérée, les milliardaires saoudiens s’en soucient eux aussi.

Mais pourquoi en enjoindre le nouveau président Obama de le faire en lieu et place des milliardaires musulmans ? Souvent racistes, personne sur terre n’a ce pouvoir, mais tous ensembles sans les artifices séparateurs les hommes l’auraient ?


Chaque individu juste désire que « se croit libre » ce peuple composé de tous les statuts sociaux, et cette lutte est aussi une interrogation : Est-ce que tous les palestiniens auront une vie égalitaire ici bas, une fois leurs terres libérées ? Car ceci reste la lutte juste de tous les terriens exploités !

http://fr.youtube.com/watch?v=W40uedMiA4A

3.Posté par anna le 19/11/2008 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils auront toujours une meilleure vie que maintenant, chez eux .

4.Posté par loup bave vite le 19/11/2008 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi à Obama, sans le soutien massif des USA à Israël, celui-ci risquerait quand même d'être légèrement en difficulté. Quand à vivre ou non égalitairement comme vous dites avant faut-il qu'ils puissent vivre ! Considération obscène de petite bourgeoise bien au chaud derrière son écran. D'ailleurs s'ils avaient survécus les déportés-exterminés des sionistes par leurs bras armés les nazis il est fort probable qu'ils n'auraient pas tous vécus sur un pied d'égalité, alors ne vaut-il pas mieux qu'ils soient morts ? Avec une telle logique, Hitler apparaitra bientôt comme le plus grand bienfaiteur de l'humanité.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires