Diplomatie et relation internationale

Téhéran durcit le ton contre Washington ‎


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



IRIB
Vendredi 31 Août 2007

 Téhéran durcit le ton contre Washington &#8206;
Le Ministère iranien des affaires étrangères a fait part de ses ‎vives protestations contre l'arrestation illégale, par les forces ‎occupantes américaines, à Bagdad, des membres de la délégation ‎iranienne composée d'experts du Ministère de l'énergie, qui ‎s'étaient rendue à Bagdad, à l'invitation du Ministère irakien de ‎l'énergie, pour des négociations concernant la mise sur pied d'une ‎centrale d'électricité. Après avoir convoqué le Chargé d'affaires de ‎l'Ambassade suisse, à Téhéran, qui défend les intérêts des Etats-‎Unis, en Iran, le Porte-parole de la diplomatie iranienne, Seyyed ‎Mohammad-Ali Hosseini, a exprimé les vives protestations de ‎Téhéran, lui rappelant que la démarche des forces américaines ‎allait à l'encontre des règles internationales et qu'elle était ‎injustifiable. Il est à noter que les experts iraniens ont été libérés à ‎la suite des efforts de l'Ambassade de la RII, à Bagdad, et grâce à ‎la coopération des hauts responsables irakiens. Ils poursuivent, ‎actuellement, leur mission, à Bagdad, selon le Porte-parole de la ‎diplomatie iranienne. Ce n'est pas la première fois que les forces ‎d'occupation américaines procèdent à de telles démarches non ‎diplomatiques et illégales, pour mettre des entraves aux activités ‎des diplomates iraniens. N'oublions pas que les 5 diplomates ‎iraniens, enlevés, il y a quelque temps, en Irak, par les forces ‎américaines, se trouvent, toujours, en détention illégale, et que les ‎Américains refusent toujours de les libérer, malgré tous les efforts ‎et demandes répétitives des responsables de haut rang irakiens. Les ‎experts du Ministère iranien de l'énergie ont été arrêtés, quelques ‎heures après les propos tendancieux du Président George W. Bush ‎et ses allégations sur la prétendue ingérence iranienne dans les ‎affaires intérieures irakiennes, cela ne semble, donc, pas être un ‎pur hasard. Pour justifier l'échec de ses politiques, en Irak, le ‎Président américain est prêt à tout, entre autres, accuser l'Iran ‎d'ingérence en Irak, d'où l'arrestation illégale des ressortissants ‎iraniens. Les sabotages et entraves répétitives que les Etats-Unis ‎mettent aux activités des diplomates et des experts iraniens, en ‎Irak, ont, même, provoqué les protestations des médias américains. ‎Dans ce droit fil, le Porte-parole de la diplomatie américaine, Tom ‎Kassey a essayé, hier, lors d'un point de presse, à New York, de ‎justifier l'arrestation de quelques heures de la délégation ‎d'expertise iranienne. Les représentants des médias américains et ‎de quelques médias européens ont, cependant, critiqué la démarche ‎américaine. L'un des journalistes a demandé au Porte-parole du ‎Département d'Etat américain si les forces américaines arrêtaient ‎les Iraniens, seulement, pour leur nationalité ? En vérité, une autre ‎réalité se cache derrière cette même question. Washington n'est, en ‎effet, absolument pas satisfait des relations amicales irano-‎irakiennes et cherche, donc, à les ternir, par tous les moyens et ‎démarches possibles.


Vendredi 31 Août 2007


Commentaires

1.Posté par nahnouh le 01/09/2007 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bientot ils invoquerons la presence de Benladen en Iran ce qui leur donnera le
"droit" daller le chercher , avec des bombes bien sur .

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires