Politique Nationale/Internationale

Téhéran annonce la libération des 15 marins britanniques



Ria Novosti
Mercredi 4 Avril 2007

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a personnellement annoncé mercredi la libération des 15 marins britanniques arrêtés le 23 mars dernier.

"Les marins britanniques sont déjà libres et peuvent rentrer chez eux", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

La télévision iranienne a également annoncé la libération des marins en diffusant un message défilant lors de la conférence de presse de Mahmoud Ahmadinejad.

"L'Iran souhaite sincèrement que ces militaires retrouvent la liberté, mais il ne peut permettre à personne de violer sa souveraineté", a indiqué le président iranien, avant de mettre en garde contre toute ingérence dans les affaires intérieures de Téhéran.

M. Ahmadinejad a accusé les autorités britanniques de cacher la vérité sur l'arrestation des marins. "Le gouvernement britannique n'a même pas le courage de reconnaître que leurs militaires ont violé la frontière iranienne", a-t-il indiqué.

Le chef de l'Etat a estimé que l'incursion des militaires britanniques dans les eaux territoriales iraniennes faisait partie d'un complot tramé contre l'Iran. "Les militaires britanniques sont entrés illégalement dans les eaux territoriales iraniennes. C'est un complot tramé contre notre peuple", a déclaré le président.

Le matin du 23 mars dernier, l'Iran avait arrêté 15 militaires britanniques faisant partie de l'équipage du navire HMS Cornwall. Selon le ministère britannique de l'Intérieur, ils ont été arrêtés dans les eaux territoriales irakiennes où ils inspectaient des navires de commerce. Téhéran prétend les avoir interpellés dans les eaux territoriales iraniennes. Ses diplomates ont accusé la marine britannique de violation de la frontière et d'infiltration illégale dans les eaux territoriales iraniennes.


Mercredi 4 Avril 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires