Conflits et guerres actuelles

Tchétchénie : Qui punira les criminels ?



Gilles Devers
Lundi 12 Avril 2010

tchetchenie.gifCe qui se passe en Tchétchénie et au Daguestan est grave, et le pouvoir russe est rouge, non comme le communisme, mais comme la sang et la honte. Encore sept arrêts de la CEDH, pour des Tchétchènes arrêtés et tués par des agents russes, dans le contexte de l’impunité d’Etat. Les derniers attentats de Moscou ont soulevé l’indignation. Mais où est l’indignation pour condamner ce terrorisme d’Etat ? La CEDH fait un premier pas, en instruisant ces affaires, et condamnant la Russie. Mais qui rendra justice au peuple tchétchène en condamnant au pénal les responsables politiques de ces crimes d’Etat ?

Affaire Abdurashidova, n° 32968/05

Summaya Abdurashidova, âgée de sept ans, a été tuée par des tirs de la police lors de l’assaut que celle-ci avait donné au domicile familial, dans le village de Solnechnoye, dans le Daguestan (Russie) le 14 mars 2005 au petit jour.

Conclusions de la CEDH :

Violation de l’article 2 (droit à la vie), les autorités russes n’ayant pas pris des mesures raisonnables pour prévenir le risque réel et immédiat auquel la vie de Summaya Abdurashidova était exposée ;

Violation de l’article 2 (droit à la vie), faute d’une enquête effective sur les circonstances dans lesquelles Summaya Abdurashidova a trouvé la mort ;

Violation de l’article 1 du Protocole no 1 (protection de la propriété) en raison des dommages occasionnés au domicile de la requérante ;

Violation de l’article 13 (absence d’un recours effectif) photo_1249986455554-2-0.jpg

Affaire Abayeva, no 37542/05

Magomed-Ali Abayev et Anvar Shaipov ont disparu le 13 septembre 2000 alors que, se rendant à pied au centre de la ville, ils furent interceptés à un poste de contrôle militaire russe et conduits à une usine à proximité. Des voisins virent les deux hommes emmenés à l’intérieur du bâtiment et, une fois avertis, la famille attendit au poste de contrôle. Ils virent un véhicule militaire de couleur grise quitter la cour de l’usine, toutes vitres fermées. Un soldat leur dit toutefois que leurs proches avaient été libérés de l’autre côté du bâtiment. Depuis plus aucune nouvelle, ni aucune enquête de l’Etat.

Conclusions de la CEDH : Violation de l’article 2 (droit à la vie), de l’article 3 (traitements inhumains et dégradants) de l’article 5 (détention non reconnue) et de l’article 13 (absence d’un recours effectif).

Affaire Mudayevy (no 33105/05)

Les frères Mudayev n’ont pas été revus depuis qu’ils ont été enlevés au domicile familial, dans le village de Raduzhnoye, par des militaires russes le 29 janvier 2003 au cours d’une opération de sécurité. Plus de vingt autres personnes détenues pendant cette opération furent relâchées le lendemain. Le Gouvernement a reconnu que les frères avaient été détenus et emmenés pour interrogatoire par les services de sécurité mais a déclaré qu’ils avaient été relâchés à une date ultérieure. On le les a jamais revu.

Conclusions de la CEDH : Violation des article 2, 3, 5 et 13.

Affaire Sadulayeva (n° 38570/05)

Aslan Sadulayev, né en 1978, a été détenu et est disparu le 9 décembre 2002 alors que, se rendant au domicile familial à Urus-Martan, il avait été intercepté par des militaires russes à un poste de contrôle militaire mobile pour contrôle d’identité. On ne l’a pas revu, et aucune enquête sérieuse n’a été conduite.

Conclusions de la CEDH : Violation des article 2, 3, 5 et 13.

Affaire Seriyevy (n° 20201/05)

Sarali Seriyev, né en 1980, n’a pas été revu depuis que, le 1er juin 2004, trente hommes en uniforme, masqués et lourdement armés, l’ont enlevé au domicile familial alors situé à Belgatoy (en Tchétchénie). Aucune enquête sérieuse n’a été conduite.

Conclusions de la CEDH : Violation des article 2, 3, 5 et 13.

bff55eea-3307-11de-b2ed-0c29d3484d94.jpgAffaire Tasatayevy (n° 37541/05)

Aslan Tasatayev, né en 1975, et de son cousin, Aslanbek Tasatayev, né en 1979, ont été arrêtés le petit matin du 1er juin 2001, par trente hommes masqués dont certains armés de carabines, accompagnés d’un chien renifleur, à leur domicile familial. On ne les a jamais revus, et aucune enquête sérieuse n’a été conduite.

Conclusions de la CEDH : Violation des article 2, 3, 5 et 13.

Affaire Umalatov (n° 8345/05)

Usman Umalatov, né en 1969, et Shamad Durdiyev, né en 1976, ont été enlevés au domicile familial par des militaires russes au cours d’une opération de sécurité dans le village de Nagornoye (en Tchétchénie) qui eut lieu le 15 octobre 2002. On ne les a jamais revu, et aucune enquête sérieuse n’a été conduite.

Conclusions de la CEDH : Violation des article 2, 3, 5 et 13.

**********

La Cour ajoute : Les requérants ont connu et continuent de connaître désarroi et angoisse à la suite de la disparition de leurs proches et en raison de l’impossibilité pour eux de découvrir ce qu’il est advenu de ceux-ci, en dépit des demandes réitérées qu’ils ont adressées par écrit ou en personne à divers organes officiels. La manière dont les autorités ont traité leurs plaintes doit être tenue pour constitutive d’un traitement inhumain contraire à l’article 3.


Tchétchénie : Qui punira les criminels ?

http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/ http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/



Lundi 12 Avril 2010


Commentaires

1.Posté par Arif le 12/04/2010 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tiens Aterinfo se reveille enfin pour denoncer les russes pour leur massacres tchtchenien! Car d'aprés ce que bon nombres de lecteurs d'Alterinfo ont compris c'est que tout ce qui touche de prés ou de loin aux alliés de l'iran n'est pas abordés mais vu que la russie à choisi de rallier les sanctions contre l'iran alterinfo change sa position en denoncant ce qui se passe en tchetchenie. C'est vraiment etonnant ce qui se passe sur ce site. Il faut etre impartiale et juste. Lorsques les despotes arabes font des erreurs ce qu'ils font depuis 20ans il faut les denoncer et cela vous le faite trés bien, mais lorsque les iraniens font des erreurs il faut les denoncer aussi ce qui n'est jamais fais, mais malheureusement dans ce site c'est de la propagande iranienne à longeur de journée!! Soyez impartiale!! Et ne me cenurez pas comme les sionistes pour ce commentaire!!!


Les russes sont des criminels depuis des decennies (ex URSS) mais en tant qu'allié de iran temporaire il faut pas y touché!! c'est vraiment pâthetique!!

Les russes, les americains et biens sur les sionistes sont tous de la meme especes criminel!!!

La victoire viendra du khourazan (afghanistan) InchAllah et de nulle part ailleurs!!

2.Posté par la truie qui file le 13/04/2010 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'accord Arif
tout n'est pas blanc ou noir dans AUCUN CAMP c'est ma conviction mais à proportion relative .

QUI A votre avis à interet à soulever les Tchechenes commes les Afghans à une epoque ou les Ingouches ou bien d'autres contre la Russie ?

les memes en Georgie avec le soutien du mossad et cela c'est verifié !

La guerre du pét-troll fait rage et il y a une autre guerre qui est celle de l'information alors chacun devrait essayer surtout essayer de developper son esprit critique avant tout .

Actuellement il y a une attaque mediatique contre Poutine et si ce president n'avait pas la ete là pour reprendre ce grand pays il n'y aurai plus de Russie c'est cela votre reve ?

Nous ne le partageons pas et nous disons que c'est le pluralisme et la reconciliation qui doit inspirer tous les citoyens du monde et non pas la condamnation peremptoire sur des bases inverifiables à priori et pour mettre sa propre faction en exergue .




3.Posté par Pestifis le 14/10/2010 16:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

чечня моя любовь...Pour toujours et à jamais!
Que la Russie soutienne l'Iran ou non, jamais je ne lui ferais les yeux doux...

4.Posté par LESEVENTIZ le 14/10/2010 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il s'est passé en tchétchénie les mêmes atrocités qu'en Palestine maintenant . passé sous silence , pour ne pas froisser le géant Russe.

5.Posté par Arthur Gohin le 14/10/2010 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'URSS s'est effondrée de l'intérieuret sa puissance à bien diminué, mais la mentalité russe n'a guère évolué.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires