MONDE

Tchad : sous des motifs farfelus, 361 citoyens envoyés au bagne de Korotoro !



Joe Al Kongarena, librafrique.com
Mercredi 18 Août 2010

Tchad : sous des motifs farfelus, 361 citoyens envoyés au bagne de Korotoro !
Des violations massives et systématiques des droits de l’homme sont commises quotidiennement à Korotoro, un lieu situé dans les zones les plus hostiles du désert Tchadien. Plusieurs centaines de citoyens sont retenus en captivité dans cette région désertique cuisant sous le soleil de Satan.
 
 Vous trouverez, à la de cette alerte, une liste de 361 Tchadiens qui n’est pas une simple énumération (de noms de personnes fictives) inspirée par la folie rancunière et le délire de quelques opposants au régime du président Idriss Deby Itno. Il s’agit des personnes réelles et nous travaillons, en ce moment même, pour retrouver les dernières adresses connues, les proches parents et les photos des victimes afin de leur mettre un VISAGE HUMAIN.  
 Plusieurs mobiles, à notre avis très SURPRENANTS, ont motivé des détentions extrajudiciaires de nombreux citoyens au bagne de Korotoro dont voici quelques copies collées de ces motifs d’accusation, avant que vous ne consultiez vous-mêmes la liste des détenus :  
 •    jeu de hasard
 •    sans motif identifiable (NDLR : c’est en soi un motif)
 •    manque de respect envers son père, désordres
 •    altercation avec une personne
 •    docker ayant exigé 200Fcfa (NDLR : 200Fcfa = environ 0,30 euro)
 •    arrêter à la place de son oncle
 •    état d’ébriété
 •    pure jalousie
 •    motifs politiques  
 •    lien de parenté avec un coupeur
 •    négligence professionnelle
 •    histoire de femme, rivalité
 Vous remarquez que dans certains cas d’accusation, les oppresseurs eux-mêmes, convaincus de l’innocence de certaines victimes, ne les accusent pas, mais ils les maintiennent en prison et les persécutent quand même.
C’est l’exemple du mobile « sans motifs identifiables » qui est en soi un motif d’arrestation.
 Vous croyez rêver ? Non, vous ne rêvez pas. Vous avez bien lu que des Tchadiens sont envoyés à une sorte de camp de concentration pour cause d’état d’ébriété, jeu de hasard, manque de respect envers un père, altercation avec une personne, etc. Mais il ya pire. Mêmes les individus ayant travaillé régulièrement et qui ont voulu réclamer, tout simplement, leurs dus d’un montant de 0,30 euro (200Fcfa) sont envoyés au bagne et traités comme de notoires criminels.
 C’est quoi ça ? Nous sommes à quelle époque de notre civilisation et sur quelle planète ? Comprenez-vous quelque chose à ces mobiles d’arrestations ?
Que fait-on du droit à la présomption d’innocence qui est un droit qui ne saurait être retiré à un humain, et ce, jusqu’à ce qu’il ait été jugé et déclaré coupable ?
 Aidez-nous à sauver des vies de Tchadiens arbitrairement détenus au bagne de Korotoro. Aidez-nous à faire valoir leurs droits. Aidez-nous avec vos relations, moyens de pression et d’influence. Aidez-nous à démembrer le monstre de Korotoro qui représente le visage, non maquillé et vrai, des
autorités Tchadiennes.   
 Nous réclamons immédiatement :
 1.   le démantèlement du bagne de Korotoro
 2.   le transfert des détenus dans une prison où ils pourront être traités
dignement et leurs droits respectés.
 3.   La libération sans condition de toutes les personnes détenues sous des
motifs farfelus et sans portée juridique.
 4.   En ce qui concerne les personnes détenues en raison de graves
accusations, nous exigeons qu’elles soient placées sous l’autorité directe de la justice et de la justice seule, en attendant leurs jugements.
 5.   La visite des lieux de détention par une équipe internationale de
spécialistes des droits et de journalistes afin de s’assurer du rétablissement des droits des détenus et de l’application de des lois républicaines.
 
 Joe Al Kongarena, librafrique.com
 Pour toute bonne action et aide, écrire à joe.alerte@gmail.com


Mercredi 18 Août 2010


Commentaires

1.Posté par MISTER NO le 19/08/2010 03:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais où est donc passe l inspecteur "reporter sans frontières" où sont ces fameuses associations des droits de l'homme ???? si promptes a dégainer lorsqu'il s'agit de déverser leur bile sur l'Iran. j'ai beau chercher, je ne vois point le bout de leur museau pointer a l'horizon. il faudrait peut être chercher du coté des poubelles du CRIF. il doit encore rester quelques os pourris à ronger...a suivre

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires