MONDE

Tchad: Déclaration de soutien de l'ACTUS/prpe sur la lutte armée contre le dictateur Déby.


A la violence et aux assassinats du Peuple par le dictateur Déby,les Forces de résistance nationale opposent la légitime lutte armée.
Dire que le dictateur Général-Président Idriss Déby est un criminel est un pléonasme. A son actif de palmarès morbide pour ses 18 ans de tyrannie,plus de 25000 tchadiens ont été assassinés selon les rapports des Droits de l’Homme.Le peuple tchadien supplicié se réjouira évidemment de la fin de ce régime et cela sans amertume ni regret.


actus-prpe@club-internet.fr
Dimanche 24 Mai 2009

Tchad: Déclaration de soutien de l'ACTUS/prpe sur la lutte armée contre le dictateur Déby.
DÉCLARATION SUR LA LUTTE ARMÉE CONTRE LE RÉGIME DICTATORIAL PRO IMPÉRIALISTE AU TCHAD.

A la violence et aux assassinats du Peuple par le dictateur Déby,les Forces de résistance nationale opposent la légitime lutte armée.

Dire que le dictateur Général-Président Idriss Déby est un criminel est un pléonasme. A son actif de palmarès morbide pour ses 18 ans de tyrannie,plus de 25000 tchadiens ont été assassinés selon les rapports des Droits de l’Homme.Le peuple tchadien supplicié se réjouira évidemment de la fin de ce régime et cela sans amertume ni regret.

Les trois dernières années correspondant aux trois offensives majeures des Forces de résistance nationale sur N’Djaména ont été unanimement accueillies par la liesse populaire de ses habitants.Cela témoigne si besoin en était,de la popularité, du soutien et de la volonté des Masses populaires tchadiennes de tourner la page sanglante du dictateur Déby.Après chaque repli tactique des patriotes dans les territoires libérés de l’Est,le dictateur Déby se lance dans des répressions et assassinats aveugles, proportionnels au degré d’acclamation et d’accueil que les populations des quartiers ont réservé aux libérateurs.

Cette vérité échapperait encore à un conglomérat minoritaire constitué du clan présidentiel,de ses alliés nationaux et internationaux, des partis politiques satellites et certains Leaders de l’opposition en quête de postes ministériels perdus ou à reconquérir. Ces derniers visant leurs propres intérêts,choisissent de faire profil bas face au dictateur afin de ne pas compromettre leur chance à la course aux postes ministériels.Ils jouent ainsi aux équilibristes en condamnant et/ou exprimant leur hostilité ouverte, voilée ou feutrée à l’égard des patriotes des Forces de résistance nationale qui acceptent le sacrifice suprême pour la libération de notre Peuple. Il serait indécent et ingrat de nier ce sacrifice pour cette noble cause.
Arguant inlassablement le même argument et naviguant à contre-courant, contre la volonté populaire trois fois réaffirmée par le Peuple, les pourfendeurs de la lutte armée affirment:« Le Général Nouri,Président de l’Alliance Nationale et tous les autres Leaders de la rébellion sont pareils que Déby.Ce sont des seigneurs de guerre, c’est blanc bonnet, bonnet blanc…».Ce genre de raisonnement est un dénie d’évolution de tout être humain biologiquement et physiologiquement. L’histoire tragique de notre pays a été écrite par nombre d’acteurs politiques actuels.

Cependant,construire un futur Tchad démocratique et prospère, exigerait de nous tous de suivre l’exemple Sud africain à travers une Commission vérité et réconciliation qui permettrait de faire table rase du passé. Si le sage Nelson Mandela n’avait pas eu cette géniale idée, il y aurait à l’heure actuelle une guerre civile qui opposerait les Noirs longtemps opprimés et exterminés sur leur propre sol par des blancs venus d’Europe en conquérants et les conséquences seraient catastrophique pour toute l’Afrique.Aujourd’hui la nation Arc en ciel vit en paix et constitue l’un des principaux pôles de développement de l’Afrique.
Nous comprenons qu’il ne faille pas signer un chèque en blanc à toute entreprise humaine qui serait forcement entachée d’imperfections à ses débuts mais qui seraient corrigées ultérieurement par les expériences acquises.Saboter sournoisement, condamner par anticipation toute initiative et action visant à décapiter le dictateur Déby qui a endeuillé des milliers des familles tchadiennes en 18 ans de tyrannie, c’est faire preuve consciemment ou inconsciemment l’apologie du tyran et de la tragédie imposée aux Masses populaires par l’impérialisme internationale et français en particulier qui soutient militairement, financièrement et diplomatiquement le Général-Président Déby.
Comment objectivement en tant qu’être humain pourrait-on rester insensible face à la misère incommensurable, aux drames que vit notre Peuple? Comment pourrait-on ne pas se réjouir du renversement du régime tyrannique par la Force militaire des patriotes résistants de l’Est? Ces comportements d’hostilité ouverte,feutrée ou sournoise contre la légitime lutte armée des Forces de résistance sont en revanche une approbation tacite des campagnes militaires du dictateur contre le peuple. Nous avons pour preuves les exemples des condamnations injustes et unanimes à chaque opération militaire des Forces de résistance contre le dictateur Déby par ses alliés internationaux.

La loi physique nous apprend qu’à toute action une réaction alors pourquoi cette levée de bouclier contre les actions militaires du bras armé du Peuple suites aux agressions et assassinats dont il est victime depuis 18 ans? Pourquoi ferme t-on les yeux sur les milliers de crimes commis par le dictateur Déby? Ceux qui fustigent les Forces de résistance nationale et qui se prétendent opposants, vont-ils pleurer ou applaudir le jour où le régime sera anéanti par les Forces de résistance nationale au prix de sacrifices consentis? S’ils sont tristes,commettent des actes ou ont des comportements de nature à porter préjudice à la victoire des patriotes, nous comprendrons alors leurs affinités cachées et leurs buts avoués et inavouables avec le dictateur.

Le droit à la résistance des peuples contre la domination, l’oppression, l’esclavage…est reconnu par la déclaration universelle des droits des peuples d’Alger du 4 juillet 1976 en son article 6 qui stipule: «Tout peuple a le droit de s’affranchir de toute domination coloniale ou étrangère directe ou indirecte et de tout régime raciste…». De plus, le préambule de la constitution de la République du Tchad du 31 mars 1976 révisée,dit :« Affirmons notre opposition totale à tout régime dont la politique se fonderait sur l'arbitraire,la dictature,l’injustice,la corruption,la concussion,le népotisme,le clanisme,le tribalisme,le confessionnalisme et la confiscation du pouvoir…»

Ces deux articles démontrent à suffisance la légitimité et la justesse de la lutte armée de notre Peuple contre la tyrannie de Déby.On ne peut donc pas inverser les rôles : celui de l’assassin, le dictateur Déby et celui de la victime, le Peuple tchadien supplicié et assassiné.
Que proposent donc les pourfendeurs des Forces de résistance comme solution pacifique et qui n’aurait pas encore été proposée et acceptée par l’Opposition plurielle? Les multiples accords de Tripoli,du Bénin,du 13 août entre le gouvernement et l’Opposition,les propositions du Groupe de Libreville,du Frolinat Première armée, de la CMAP,du COPORT,de l’UFC, etc…ont tous échoué par le refus obstiné du dictateur Déby.Dans ces conditions objectives les Patriotes tchadiens n’ont pas d’autres alternatives que d’utiliser la lutte armée pour se libérer de la tyrannie.Si les pourfendeurs de la lutte armée possèdent d’autres recettes magiques ou s’ils disposent d’une solution miracle pourquoi ne les ont-ils pas mise en application afin d’épargner à notre Peuple d’être exterminé par le dictateur depuis 18 ans? Comment pourrait-on attendre indéfiniment face à cette tragédie qui perdure au lieu de condamner la lutte armée libératrice? Il est de notoriété publique que le tyran Déby demeure le principal obstacle à la tenue d’une Conférence inclusive de paix, alors que les Forces de résistance ont toujours accepté une telle rencontre et montré leur bonne volonté en signant parfois des accords de paix.Ne serait-il pas logique pour les Pourfendeurs de la lutte armée de convaincre le tyran Déby d’accepter de participer à une Conférence inclusive de paix ?

Nous ne faisons pas l’apologie de la guerre qui est toujours cruelle et dramatique pour les populations.Mais celle qui est imposée injustement au Peuple tchadien par le dictateur Déby et ses Maîtres,a contraint le bras du Peuple,les Forces de résistance nationale de lancer la lutte armée. C’est la légitime défense car c’est une question de survie d’un Peuple.L’histoire de l’humanité fourmille d’exemples où toutes les libérations des Peuples ont toujours été précédées par les résistances armées. C’est notamment le cas de l’ANC en Afrique du Sud qui a lutté les armes à la main contre le régime de l’apartheid et qui l’a ainsi contraint à négocier la paix.

Notre Parti, l’Action Tchadienne pour l’Unité et le Socialisme (ACTUS) soutient cette juste lutte armée des Forces de résistance Nationale.Nous rendons un vibrant Hommage à tous les résistants tombés sur le champ d’honneur pour libérer la Patrie de la tyrannie. Nos honneurs à tous les Patriotes résistants qui œuvrent à leur échelle diplomatiquement et/ou militairement pour l’avènement d’un Tchad nouveau démocratique et prospère.

Le Secrétaire Général de l’ACTUS / PRPE
(Action Tchadienne pour l’Unité et le Socialisme
Parti Révolutionnaire Populaire et Écologique )

Dr LEY-NGARDIGAL Djimadoum
Courriel : actus-prpe@club-internet.fr



Dimanche 24 Mai 2009


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires