Géopolitique et stratégie

Tank Killer : Le nouvel Armata devient vraiment un gros canon


Dans la même rubrique:
< >


Sputnik International
Mardi 17 Novembre 2015

Tank Killer : Le nouvel Armata devient vraiment un gros canon
 

    Selon des informations médiatiques, le canon automoteur russe de dernier cri 2S35 Koalitsya-SV peut être monté sur le châssis de la plate-forme de combat Armata.
 

    La conception modulaire de la partie artillerie du Koalitsya-SV lui permet d'être adaptée sur la plate-forme de combat universelle Armata, selon le service de presse de la compagnie Uralvagonzavod, le plus grand fabricant mondial de tanks.
 

    Le canon automoteur de 152mm Koalitsya-SV, avec sa portée de tir maximale de 70 kilomètres, est conçu pour détruire les systèmes ennemis d'armes nucléaires tactiques, les batteries d'artillerie et de mortier, les unités blindées et d'infanterie, les armes antichars, antiaériennes et les systèmes de défense antimissile et les installations de commandement et de contrôle.
 

    Grâce à son chargeur pneumatique et au système à micro-ondes pour l’amorçage des obus, le Koalitsya-SV est capable de tirer jusqu'à 16 obus par minute. La contenance en munitions du canon automoteur est de 50 à 70 obus, dont des munitions à guidage de précision rattachées au système GLONASS.
 

    Les ingénieurs d’UralVagonZavod ont l'intention d'équiper la plate-forme Armata d'un canon de 152 mm pour créer un nouveau véhicule blindé lourd d’assaut surnommé « Tank Killer ».
 

    La nouvelle arme a été présentée au public lors de la journée de la Parade de la Victoire à Moscou, le 9 mai 2015, avec les principaux nouveaux chars de combat et les véhicules de combat de l’infanterie à base de plates-formes de combat universelles Armata.
 

Sputnik International, 17 novembre 2015

Original : sputniknews.com/military/20151117/1030258753/prototype-armata-gun.html
Traduction Petrus Lombard

 

Note du traducteur : Dans le genre « gros canons », les ingénieurs en armement se sont décarcassés pour en faire des particulièrement scrogneugneus. Pris parmi des dizaines d’exemples ahurissants, il y a eu ce canon de 420mm automoteur, construit par l’URSS en 1957 :

IMAGE
 

    Mais le nec plus ultra est sans doute « Gros Gustav  » et sa copine « Dora », deux monstrueux canons allemands de 800mm, tellement lourds qu’ils étaient montés sur deux voies ferrées parallèles, pour ne pas passer à travers la croûte terrestre, et qui balançaient des fers à repasser (dixit Dieudonné) de 7 tonnes à 37 km :




Mardi 17 Novembre 2015


Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale


Publicité

Brèves



Commentaires