Actualité nationale

Tamiflu gratos … et bientôt inopérant


Tamiflu, parce que vous le valez bien. Que nous vaut cette nouvelle attention de bienveillance du gouvernement, qui avait annoncé que le Tamiflu deviendrait gratuit « en cas d’expansion de la pandémie » (1) alors qu’il lance la grande braderie au moment où il affirme que ladite pandémie « marque un palier » ? (2) Voici donc le nouvel épisode de la VOSTF grippe A H1N1, où, fort du stock de 24 millions de traitements par Tamiflu et 9 millions de Relenza (3), l’état français renouvelle les grandes manœuvres en déposant aux pieds des français le précieux antiviral, grand élixir de la médecine industrielle, réputé pour combattre la meurtrière pandémie.


dmp7712@voila.fr
Mercredi 23 Décembre 2009

Tamiflu gratos … et bientôt inopérant
Mais en ces temps difficiles, toute forme de bienveillance traduite par une gratuité, et spécialement venant de ce gouvernement, ne peut qu’éveiller les plus profondes suspicions. Encore une fois, c’est l’actualité internationale qui nous renseigne. Il suffit de suivre l’évolution de la pandémie dans le monde pour comprendre cette générosité des pouvoirs publics
: la mutation H274Y, la souche résistante au Tamiflu, commence à se propager à travers le monde, et, comme d’habitude, silence absolu des journalistes officiels.
 
 C’est le Dr Niman qui vient de remonter cette information (4), après les analyses faites au travers de la base du GISAID et des publications de Mill Hill. Contrairement à ce qu’annonce Roche, qui parle de multiples cas isolés « spontanés », Niman indique qu’il s’agit bien d’une circulation du mutant, qui apparaît dans de nombreux pays : Allemagne, Japon, Corée du Sud, Vietnam, Etats-Unis (Texas, Delaware, Pennsylvanie), Hollande, Pays de Galle (5).
 
 C’est donc parce que le gouvernement français est informé de la propagation de la souche résistante au Tamiflu qu’il commence à s’inquiéter de son encombrant stock, qu’il s’agit d’écouler avant d’affronter le ridicule quand il faudra annoncer son inefficacité. Personne n’aura le mauvais esprit de penser que c’est pour accélérer, par la diffusion massive de l’antiviral, le développement de la souche résistante.
Ayons la bonhomie de croire que cette grande distribution ne répond qu’à des soucis commerciaux, plutôt qu’à des desseins conspirationistes.
 
 Problème : le Tamiflu, qui jusqu’à présent n’était prescrit que dans des cas graves, devient accessible avec grande facilité, par le biais d’une ordonnance, même pour un simple symptôme grippal, H1N1 ou saisonnier, d’autant que les dépistages pour discerner les 2 affections ne sont pas faits. Pourtant ce médicament est réputé pour ses effets secondaires désastreux, allant de vomissements, céphalées, déshydratations (6) pour les plus bénins, jusqu’à des hallucinations, ou comportements irrationnels (indiqués sur la notice) : « C'est au Japon que l'on recense le plus grand nombre de morts chez des patients traités par Tamiflu: selon le ministère de la Santé, au 31 octobre 2006, on compte 16 enfants de moins de 16 ans décédés accidentellement à la suite de comportements anormaux. » (7)
 
 D’ailleurs, selon une étude publiée par le British Medical Journal « Les effets indésirables du médicament anti-grippe A, le Tamiflu, seraient plus importants que les bénéfices qu’il présenterait pour la santé des enfants ». (8)
 
 Non seulement c’est une belle saloperie, mais en plus le rapport Bénéfice/Risque va se retrouver, pour le même risque, avec un bénéfice nul quand la souche résistante sera prépondérante, accélérée par la diffusion massive de l’antiviral. Le souci, c’est que pour éviter d’engorger les poubelles de demain avec le stock astronomique devenu inopérant, on gave les patients d’aujourd’hui par prescription massive, initialement programmée en prescription ciblée sur cas graves.
 
 Reste la question essentielle : outre ce nouveau scandale médical qui se dessine, antiviral à volonté comme le buffet du club Med, le Tamiflu devenu inefficace, comment feront les états devant une autre grippe, qu’elle soit saisonnière ou H1N1, surtout une grippe plus sérieuse que l’actuelle grippette ?
 
 John Lloyds
 
 
(1)    http://www.lesindiscrets.com/article-7393-tamiflu-gratuit-sur-ordonnance.html


(2)    http://www.maxisciences.com/grippe-a/grippe-a-le-premier-pic-epidemique-passe-l-039-epidemie-se-stabilise_art4953.html


(3)    http://www.lefigaro.fr/sante/2009/12/04/01004-20091204ARTFIG00024-bientot-le-tamiflu-gratuit-dans-les-pharmacies-.php

 (4)    http://www.recombinomics.com/News/12220902/H274Y_Pandemic_Evolve.html
 (5)    http://www.recombinomics.com/whats_new.html

(6)    http://www.20minutes.fr/article/341485/France-Trop-d-effets-secondaires-pour-le-Tamiflu.php


(7)    http://www.informationhospitaliere.com/actualite-8091-debat-effets-secondaires-tamiflu-relance.html

 (8)    http://www.francesoir.fr/societe/2009/08/12/grippe-a.html
 



Mercredi 23 Décembre 2009


Commentaires

1.Posté par knossos le 23/12/2009 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aussi longtemps que vous croirez à la fable des virus vous serez les complices involontaires de toutes ces foutaises.

Reprenez le problème à la base: les virus n'existent pas, sauf dans la mer où ils sont totalement inoffensifs.

Et alors tout devient clair.

2.Posté par Alcide le 23/12/2009 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’antiviral Tamiflu se révèle être une grossière supercherie
Les études de Roche sont basées sur une fraude scientifique !

Cela n’a pas empêché Roche, le fabricant du Tamiflu, d’essayer de développer un marché de plusieurs milliards de dollars pour son médicament. Cependant pour conquérir ce marché, Roche a du rassembler les preuves que le Tamiflu était à la fois sûr et efficace.
Roche s'engage dans une fraude scientifique
Roche prétend qu’il existe dix études prouvant que le Tamiflu est sûr et efficace. Selon la société, le Tamiflu présente toutes sortes d'avantages, y compris une réduction de 61% des hospitalisations des personnes grippées soignées au Tamiflu.
Le problème de ces assertions est qu'elles ne sont pas vraies. Elles ont simplement été inventées de toute pièce par Roche.
Un article dévastateur récemment publié par le British Medical Journal accuse Roche de tromper les gouvernements et les médecins sur les avantages du Tamiflu. Sur les dix études citées par Roche, il s'avère que seules deux d’entre elles ont été publiées dans des journaux scientifiques. Et que sont devenues les données originales de ces deux études ? Perdues.
Les données ont disparu. Des dossiers ont été jetés. Le chercheur d'une étude dit qu'il n’a même jamais vu les données. Roche a pris soin de tout cela, explique-il. Ainsi la Collaboration Cochrane, chargée d’examiner les données sur le Tamiflu, a décidé de mener l’enquête. Les demandes répétées à Roche pour obtenir les données originales des études sont restées lettre morte. Le seul ensemble de données complet qu'elle ait reçu était une étude non publiée de 1.447 adultes qui a prouvé que le Tamiflu n'était pas meilleur que le placebo. Les données des études montrant l’efficacité du Tamiflu ont apparemment été perdues pour toujours.
Comme l’indique le magazine The Atlantic, c’est à ce moment-là que d’anciens employés de Adis International (essentiellement une société de relations publiques de Big Pharma) ont choqué le monde médical en annonçant qu’ils avaient été mandatés pour écrire anonymement les études pour Roche.
Mais le meilleur reste à venir : Roche a dit à ces chercheurs ce qu'ils devaient écrire !
Comme l’a indiqué un de ces rédacteurs fantômes au British Medical Journal :
« Les dossiers du Tamiflu proposaient une liste de messages clé que vous deviez inclure. Cela avait été préparé par le département marketing [de Roche] et votre mandat était de suivre ces lignes directrices. Dans l'introduction… je devais dire à quel point la grippe était un problème majeur. Je devais également arriver à la conclusion que le Tamiflu en constituait la réponse."
Extrait de l'article de Mike Adams
vous trouverez l'article en intégralité ci-dessous:
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=16598
Ce n'est plus de la pharmacie ni de la médecine ou un problème de santé publique, c'est de la Knok-politique.
Le tamiflu est-il une nouvelle escroquerie à rajouter au palmarès déjà éblouissant de la clique dirigeante qui est censée vérifier et certifier l'utilisation utile et bénéfique des médicaments ?

3.Posté par Alcide le 23/12/2009 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour rire un peu :
http://www.youtube.com/results?search_query=tamiflu+chanson&search_type=&aq=0&oq=tamiflu

4.Posté par shinouk le 25/12/2009 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le tamiflu n'a jamais prouvé son efficacité. Il semblerait même que son action soit moins bonne qu'un placebo...
Le laboratoire Roche (qui produit ce médoc) est incapable de montrer les tests faits par lui pour obtenir son AMM...
Ce médoc est même interdit dans certains pays où il a eu des effets graves (jusqu'au suicide au japon) sur des enfants.

5.Posté par kamel le 27/12/2009 21:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi je lui donne ma dose et qu'elle se shoote avec la bachelot!

des menteurs qu'ils sont ces politimafieux

6.Posté par ponchaux le 28/12/2009 23:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et oui le nouvel ordre mondial!

7.Posté par xray le 07/01/2010 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Au delà de l’argent, tous ces virus de curé permettent surtout de pourrir la vie de chacun.

Les virus de curés

La cuisine diabolique des croyances (Sida)


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires