Propagande médiatique, politique, idéologique

TULIP : Une Organisation "Syndicale" Créée Par Les Sionistes Pour Contrer La Campagne BDS - Appel Au Boycott De La Histadrut Et Autres Syndicats Sionistes



Myriam Abraham
Mardi 26 Mai 2009

TULIP : Une Organisation "Syndicale" Créée Par Les Sionistes Pour Contrer La Campagne BDS - Appel Au Boycott De La Histadrut Et Autres Syndicats Sionistes
La campagne mondiale de BDS, Boycott, Désinvestissement, Sanctions s'étend et devient de jour en jour plus efficace au point d'effrayer les dirigeants sionistes qui savent à quel point ces actions, dans un contexte de crise économique mondiale prolongée, peuvent être une arme très efficace de pression. Plusieurs syndicats se sont associés à cette campagne en Afrique du Sud, en Irlande, en Grande Bretagne, en Norvège....et le mois dernier le Congrés du Scottish Trade Unions a rejoint tous ceux qui soutiennent désormais la campagne BDS.

Inquiets de l'ampleur prise par ce mouvement, les autorités sionistes ont décidé de réagir en créant de toute pièce un syndicat supposé développer des liens entre travailleurs israéliens et palestiniens appelé TULIP : Trade Unions Linking Israel and Palestine.

TULIP, se présente comme étant un mouvement mondial militant pour la création de liens entre des travailleurs et leurs syndicats en Israël et dans les territoires occupés palestiniens, qui recherche le soutien d'autres syndicats sur la base d'un programme de "paix" et de recherche de règlement du conflit par la solution à deux états.

Il s'agit en clair de saboter la campagne de BDS au prétexte que celle-ci serait contreproductive pour faire avancer le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens. C'est un argument éculé, utilisé par les dirigeants sionistes pour gagner du temps et pour créer des "faits sur le terrain" irréversibles : plus de vol de terres palestiniennes, plus de colonies, plus de nettoyage ethnique, et plus de massacres, comme ceux tout récemment commis à Gaza. Les mots non violence, paix, réconciliation dans la bouche des Sionistes sont galvaudés, manipulés. Comment peut on avoir l'obscène exigence de parler de réconciliation alors même que les bourreaux sionistes continuent leur génocide lent par blocus de la Bande de Gaza sous l'oeil indifférent du monde entier ?

TULIP s'est donc donné comme objectif de chercher des alliés parmi les syndicats, ONG pour " oeuvrer ensemble pour demander le respect de tous les Palestiniens, Israéliens et travailleurs migrants dans la région."

Les Organisations Internationales CollaboraSionistes. Exigeons d'elles qu'elles suspendent leur coopération avec les syndicats sionistes, dont la Histadrut

Les responsables de TULIP citent comme exemple de coopération entre des syndicats israéliens et palestiniens l'initiative lancée par la Fédération des Travailleurs des Transports Internationaux ( ITF) pour améliorer les conditions de travail des chauffeurs palestiniens, encourageant le dialogue entre les centrales syndicales palestiniennes et israéliennes, de même qu'entre d'autres syndicats des deux côtés de la ligne verte. ITF cherche actuellement à développer des liens de coopération entre le principal syndicat national israélien, la Histadrut, et le syndicat palestinien des travailleurs des transports.

La Histadrut est liée à la colonisation sioniste de la Palestine depuis sa création, elle a été et reste un pilier central de cette colonisation. Dans les premières années de sa création, la Histadrut encourageait la discrimination au travail en prônant la préférence "juive" dans l'emploi de travailleurs, privant de leurs moyens de subsistance les Palestiniens autochtones, et les poussant ainsi à l'exode, une forme déguisée de nettoyage ethnique. Qu'il y ait des Palestiniens pour tomber dans le piège de ce type de collaboration pronée par TULIP est tout à fait regrettable, même si on peut comprendre qu'ils le fassent plus par nécessité que par gaité de coeur. Mais qu'une organisation internationale comme l'ITF soutienne ainsi ouvertement la colonisation de la Palestine à travers de soit disant projets de coopération est tout simplement scandaleux et mérite l'envoi d'un courrier pour rappeler à cette Fédération :

1. qu'en agissant ainsi elle se fait complice de tous les crimes commis par les Sionistes;

2. pour lui demander de bien vouloir suspendre ses relations avec les syndicats sionistes dont la Histadrut.

Site d'ITF

Pour écrire à ITF


Mais ITF n'est pas la seule organisation à se faire complice du colonialisme sioniste selon TULIP.

Autre organisaton collaborasioniste, l'ITUC, International Trade Union Confederation ( Confederation Syndicale Internationale) qui a aidé à mettre en place des accords de coopération entre la Histadrut et le PGFTU (Palestinian General Federation of Trade Unions). Rappelons que les chauffeurs palestiniens ont interdiction de circuler en Israël, que le régime sioniste à développé un système de transport juteux de livraison de produits israéliens et de produits provenant de l'étranger transitant par Israël et délivrés dans les territoires palestiniens occupés. Les coûts des transports sont exorbitants du au fait qu'il faut ainsi transférer les marchandises des camions israéliens dans ceux des camions palestiniens et vis versa (mais actuellement peu de produits sont "exportés" des prisons/bandoustans palestiniens) et cela vaut pour les produits de première nécessité. Bien sûr, les Israéliens taxent l'entrée de ces produits notamment aux points de passage dans la Bande de Gaza. En facilitant tout ceci, l'ITUC collabore au système d'apartheid sioniste et d'enrichissement sur le dos des Palestiniens exploités.

Où est donc la solidarité avec les travailleurs palestiniens exploités ?

Manifester votre opposition et demander la suspension de la coopération avec les syndicats sionistes dont la Histadrut.

Site d'ITUC :

Pour écrire à ITUC

Nous appelons également tous le syndicats à suspendre leurs relations avec la Histadrut qui collabore activement au régime colonial d'apartheid et d'exploitation sioniste. On ne peut pas vouloir défendre les droits des travailleurs et en même temps fermer les yeux sur l'exploitation par les Sionistes de la main d'oeuvre palestinienne et des pressions exercées sur certains corps de métier palestiniens pour qu'ils collaborent sous peine de se voir retirer leurs moyens de subsistance comme c'est le cas des chauffeurs. Les chauffeurs de taxis, par exemple, sont en premier ligne aux points de contrôle pour subir les violences et sévices des SS (Soldats Sionistes) de l'armée d'occupation israélienne, et rien ne justifie - et certainement pas l'aide au "processus de paix", à la "réconciliation" - une collaboration avec cette institution sioniste colonialiste qu'est la Histadrut.

Liste des membres exécutifs de TULIP à l'origine de ce projet pour contrer la campagne de BDS qu'il faut impérativement neutraliser en les empêchant de recruter des soutiens chez les syndicats et ONG à l'étranger:

Paul Howes, secrétaire national , Australian Workers' Union;

Michael J. Leahy, OBE, secrétaire général , Community Union UK;

Stuart Appelbaum, president de Retail, Wholesale and Department Store Union, représentant des travailleurs aux Etats unis et au Canada.




Mardi 26 Mai 2009


Commentaires

1.Posté par PREDICATEUR le 27/05/2009 10:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ne pas acheter à ces cannibales,
c'est un minimum que nous devons tous faire !

je suggère d'acheter ASIATIQUE : chinois, coréen, japonais, taiwanais etc.. !

ça les fera bien chXXX

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires