Religions et croyances

TLEMCEN CAPITALE DE LA CULTURE ISLAMIQUE


"Ces patrimoines font de nos peuples, les héritiers et les dépositaires d'une partie de la mémoire du monde. Ils disent le cheminement des nôtres, nos victoires et nos défaites. "


E M
Lundi 18 Avril 2011

Le Président Bouteflika : “Nous sommes adeptes du dialogue, de l’échange et du partage entre les cultures”

TLEMCEN CAPITALE DE LA CULTURE ISLAMIQUE
Le Président Bouteflika : “Nous sommes adeptes du dialogue, de l’échange
et du partage entre les cultures”

Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a prononcé,
avant-hier à Tlemcen, à l'ouverture officielle de la manifestation "Tlemcen,
capitale de la culture islamique", un discours dont voici le texte intégral :


"Mesdames et Messieurs,      
L'Algérie est fière que vous ayez choisi de retenir la ville de Tlemcen
comme capitale de la culture islamique pour l'année 2011.
Cette cité, à l'histoire très riche, recèle une multitude de trésors
artistiques et culturels. Elle a donné naissance à de nombreux penseurs,
hommes de religion, philosophes, poètes et musiciens. Je remercie, pour ce
choix, l'ensemble des pays islamiques ainsi que l'ISESCO et à sa tête le
Dr Abdelaziz Touidjri, qui ont ainsi honoré le peuple algérien et l'une de
ses cités historiques.
Vous pourrez apprécier, tout au long de cette année, la place que tient la
culture dans le cœur du peuple algérien et la déférence qu'il témoigne aux
hommes et aux femmes de culture dans tous les domaines de leur créativité.
A travers les semaines culturelles qui seront organisées à Tlemcen et dans
d'autres villes du pays, les Algériennes et les Algériens pourront prendre
plaisir à apprécier les cultures des autres pays musulmans dans leurs immenses
richesses et leur grande diversité. Venant d'Afrique, d'Asie, d'Europe et
d'Amérique, elles offriront à l'Algérie la meilleure image de la culture
islamique que vos peuples, depuis l'avènement du message coranique, en
intégrant des cultures antérieures, ont su construire, élaborer, créer dans
un humanisme toujours renouvelé, montrant par-là que la culture est ce qui
intègre et ce qui s'intègre.
La mise en symbiose de tous les génies, de tous les talents, de toute la
création culturelle, artistique et scientifique des peuples musulmans nous
permettra de participer de manière significative à l'approfondissement de la
diversité culturelle de l'humanité.       

Mesdames et Messieurs,      
Le pays et la ville qui vous accueillent, aujourd'hui, sont fiers de leurs
aïeux et de leur contribution à l'élaboration des savoirs et de la culture
islamiques.  
Très tôt, de nombreuses cités algériennes ont connu un rayonnement
amplifié avec l'arrivée de l'islam. Ainsi, Constantine, Béjaïa, Alger,
qalaât Beni Hammad, Ghardaia, Adrar ainsi que Tlemcen, pour ne citer que
celles-là, ont constitué des lieux favorables pour le développement des
sciences, du savoir et de l'enseignement, en même temps que l'entretien des
relations entre elles, le déploiement du commerce national et international,
allaient permettre des échanges féconds.      
Tlemcen a su développer et entretenir de nombreux métiers d'art dont le
raffinement prouve la grande maîtrise de ses artisans.
Ce raffinement se retrouve dans la pratique musicale, partie du Maghreb et
revenue d'El Andalous, dans laquelle se révèlent les talents de cette
société du plus haut niveau culturel et de compagnie fort agréable.
Ces héritages très anciens sont encore pratiqués dans tout le Maghreb et
même au-delà. Ils continuent à alimenter la création musicale nationale
contemporaine, constituant ainsi le plus bel exemple de patrimoine-source
nourrissant la création vivante.

Mesdames et Messieurs,      
Les programmes culturels, artistiques et scientifiques qui ont été
élaborés avec votre concours visent à montrer au monde que la culture
islamique a su, tout au long des siècles, et, partout où elle s'est
déployée, intégrer les autres cultures dans leurs aspects les plus avancés.
Ces programmes visent, également, à mettre en évidence la modernité de la
culture islamique et à rappeler sa participation décisive à toutes les
grandes inventions et innovations qui ont jalonné la marche en avant de
l'humanité.
Nos patrimoines culturels feront l'objet d'expositions mettant en exergue
les monuments du passé, nos figures illustres ainsi que les productions
littéraires ou scientifiques qui sont aujourd'hui partagés par le monde
entier.
L'humanisme musulman est en train de reconquérir la place qui a
malheureusement cessé d'être la sienne, mis à mal qu'il était par les
différents colonialismes qui lui ont réservé le sort que l'on sait et qui
est fait de spoliations, d'aliénation, de dépersonnalisation et
d'acculturation.
Ces patrimoines font de nos peuples, les héritiers et les dépositaires
d'une partie de la mémoire du monde. Ils disent le cheminement des nôtres,
nos victoires et nos défaites.
Tous ces monuments, ces cités, ces legs et héritages nous identifient, nous
caractérisent et ont fait de nous ce que nous sommes, c'est-à-dire des
peuples qui plongent profondément leurs racines dans l'histoire des cultures
humaines. Les colloques scientifiques internationaux, de haut niveau, qui seront
organisés à l'occasion de cette année permettront à la communauté
scientifique des pays d'islam d'ailleurs de faire le point des connaissances
sur de nombreux sujets portant sur la culture, l'histoire et les avancées de
nos peuples.           

Mesdames et Messieurs,      
Nous croyons en l'unité de l'humanité, car si ses cultures sont
nombreuses, diverses, variées et toutes aussi respectables les unes que les
autres, il n'en demeure pas moins qu'il n'existe une civilisation mondiale
qui englobe toutes ces cultures.
Nous sommes adeptes du dialogue, de l'échange, du partage entre les cultures
car c'est à cela que nous convie le message adressé à l'humanité entière
par le saint Coran : "Nous avons fait de vous des peuples et des tribus pour
que vous vous connaissiez."
Cette année de la culture islamique permettra une meilleure connaissance de
l'islam par les Occidentaux en même temps qu'une plus grande compréhension
entre les peuples.
Notre devoir est d'œuvrer solidairement, non pas à l'instauration de la
confrontation et de la rupture, mais à la construction des consensus, des
dialogues, des échanges fondant la grande réconciliation des cultures
humaines.      
L'adaptation de notre culture à la mondialisation constitue un défi qu'il
nous appartient de relever. Cette modernisation, plus indispensable maintenant
que jamais, doit se faire dans le respect de notre personnalité et de nos
valeurs.  
A l'occasion de cette année, nous dirons au monde que nous n'entendons rien
renier de notre foi, de nos convictions, de nos façons d'être, mais sans nous
attarder sur le bord du chemin à regarder le temps qui passe. La modernité,
c'est aussi nous, nos rythmes, nos chants, nos contes, nos livres, nos films,
notre théâtre, notre créativité, notre talent.
Nos âges d'or, nous voulons les conjuguer au présent car la civilisation
humaine ne peut se passer de nos gisements de spiritualité, de culture,
d'histoire et d'imaginaire. Nos âges d'or ne se contentent plus d'être
évoqués, ils veulent se succéder, se poursuivre, se frayer leurs chemins dans
le présent, continuer leurs routes en tant que viatiques indispensables à la
montée de la sève des générations.
Nous voulons éclairer avec les lumières du passé, car nous savons
parfaitement qu'il ne suffit pas d'être le contemporain du monde pour être
moderne.       
Tout comme je voudrais rappeler que nos créations témoignent par leur
qualité, leur étendue et leur raffinement à la fois de la sensibilité de nos
créateurs et de la liberté qui leur est laissée de l'exprimer dans leurs
productions. Le rôle de chacun de nos Etats est d'impulser, d'administrer,
d'encourager, de donner des moyens, de créer des environnements, de tracer et
de mettre en œuvre des politiques culturelles.  
C'est bien ce que l'Etat algérien s'emploie à faire en ouvrant grandes
les portes aux talents, en exprimant de la reconnaissance aux créateurs, en
réalisant des mises en relations fécondes et en mettant à la dispositions de
la création, de la pensée, de l'art, de l'innovation, les moyens
nécessaires à l'éclosion du génie de notre peuple et l'épanouissement de
son talent.       
Mesdames et Messieurs,      
Le monde musulman fait face, aujourd'hui, à de nombreux obstacles qui
peuvent contrarier sa réalisation comme sphère culturelle stable susceptible
de compter dans le concert des nations.
Cette situation appelle de notre part une solidarité plus active et la
densification de nos réseaux de coopération.  
Cet événement de "Tlemcen, capitale de la culture islamique" constitue un
acte important pouvant nous permettre de mesurer la fécondité de notre
culture, ses capacité d'innovation ainsi que sa force de propositions.
Il nous faut, bien sûr, rechercher, étudier, écrire, mettre en valeur nos
patrimoines, car il s'agit-là, plus que d'une tâche noble et exaltante,
d'un devoir non pas seulement vis-à-vis de nos ancêtres qui, eux, ont assumé
le leur, mais surtout vis-à-vis de nos enfants.
Car si ce passé, cette histoire, ces patrimoines doivent être utilisés,
c'est bien comme viatique et rampe de lancement vers le futur pour notre
jeunesse. Je suis convaincu que nul développement durable ne peut se concevoir
sans qu'il ne se donne comme cible et moyen l'être humain. Nous voulons que
la présente manifestation "Tlemcen, capitale de la culture islamique", soit
à la hauteur qui sied à notre culture et à notre civilisation.
C'est dans cet esprit et avec le plus grand optimisme que je la déclare
ouverte.
Je vous remercie.


Lundi 18 Avril 2011


Commentaires

1.Posté par Nordine le 18/04/2011 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très beau discours.
Merci Monsieur le président d'avoir sorti notre pays de l'obscurité dans laquelle il était plongé, et de le mettre sous les projecteurs d'une si noble façon.
Merci et que Dieu vous aide dans votre tâche et puisse-t-il vous aider à retrouver votre santé
Amin

2.Posté par Antoine le 18/04/2011 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'attends le mois de mai avec impatience pour me rendre à Tlemcen.
Cette ville au passé tellement riche, dont je suis tombé amoureux depuis qu'un ami me l'a fait découvrir.
Merci Réda.

3.Posté par cheyenne le 18/04/2011 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Président Bouteflika : “Nous sommes adeptes du dialogue, de l’échange et du partage entre les cultures
Eux ils sont adeptes des tueries
P/S BIENVENUE ANTOINE chez nous

4.Posté par Lina le 18/04/2011 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Tlemcen, le président s' est réveillé de sa torpeur... a lu son discours, et parcouru les 100 mètres ( au lieu des 500 m prévus) sans faire de commentaires, ( sauf pour approuver l' appel aux artisants marocains pour fignoler des fresques); et a filé vers son gîte d' Alger pour reprendre son assoupissement jusqu' à la prochaine alerte...

Le reste, n' est que fuite en avant... et madahin d' occasion!
"sorti notre pays de l'obscurité dans laquelle il était plongé, ... " ...

Oubliant tous les colloques sur la civilisation et la pensée islamique qui on eut lieu à Bjaïa, Constantine, jusqu' à Batna qui ont drainé la présence des meilleurs esprits arabo-berbère musulman, de tout temps en Algérie!

"et de le mettre sous lcteurs d'une si noble façon. " ...
Surtout avec la "torche" aveugle de la culture d'une khalida toumi!!! Une déchéance qu' aucune pompeuse et coûteuse inauguration improvisée sur le tas... n' occultera jamais le piètre respect de la culture algérienne par Bouteflika, à travers le symbole du choix qu' il a fait pour la representer à travers Khalida toumi l' IMPOSTURE;.. une de plus à mettre au "passif" de ce président aussi decevant que ses predecesseurs... sauf si Boumédiene, l' unique HOMME d' ETAT dans l' histoire du pays...

Ceci dit, avec mon respect pour les opinions contraires aux miennes sur le sujet Bouteflika.. mais l' histoire tranchera bientôt, pour séparer le bon grain de l' ivraie, inchallah! Amine.

5.Posté par Antoine le 18/04/2011 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci cheyenne
Vous avez un très beau pays et je comprends que par le passé nous avions voulu qu'il reste français. Ce que je ne comprends pas par contre c'est que certains de mes compatriotes se soient comportés de la sorte et qu'ils aient fait autant de victimes, quelle honte.
Moi je ne me sens pas coupable mais je le reconnais. Ce qui est incroyable, c'est que malgré tout ce que les français ont fait là bas, ils restent super accueillants et tellement sincères.
J'aime beaucoup votre peuple, mais quand je dis ça autour de moi, on me prend pour un fou.
J'ai observé attentivement les gens et contrairement à ce qu'on en dit, ce sont des gens de paix.
Le pays est magnifique et vu que c'est le plus grand pays africain, on ne peut pas tout visiter en quelques fois. C'est pour ça je me suis promis d'aller tous les ans ne serait-ce que une semaine. Mais à vrai dire je ne peux m'empêcher de rester plus longtemps avec toute cette atmosphère.
Bon! J'arrête là sinon je pars demain.
Je vais avoir du mal à attendre le moi de mai.

6.Posté par tarik le 19/04/2011 01:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Lina
ça me fait plaisir de te lire !
toi au moins tu oses aller au charbon ardent quand les encenseurs sont au bendir !
en lisant le discours ( ecris d'ailleurs par je ne sais qui ) , il dit que les occidentaux a travers cette Manifestation Culturele apprendront a connaitre l'islam ..oui peut etre cher Bouteflika ..oui peut etre ..mais c'est vrai Cher President que Tripoli est a plus de 4000kms d'Alger et de ce fait vous n'entendiez pas le bruit des explosions des bombes larguées par ces doux occidentaux ....oui Votre excellence vous en etes a parler de la Mondialisation quand les Occidentaux eux parlent d'un Nouvel Ordre Mondial d'Essence Chretienne, je vous comprend President que vous aviez voulu donner un " Grand Eclat " a cette Manifestation Culturelle en lui choisissant la P....de Khalida Toumi amie de BHL ( le Sioniste de Benghazi ) , certainement en solidarité avec les palestiniens et une façona vous " d'islamiser les Bois de Boulogne " par Votre Representante et fidele de l'autre timbrée qu'est la Pute et Soumise Fadela Amara invitée d'honneur a Alger et premiere denonciatrice du danger islam encourue par sa Mere Patrie la France ( voir soninterview avec le journaliste El-Kabbache où elle insuistait qu'elle etait Française , alors que l'intervieweur ne lui accordait guere que le statut de son slogan) )
Pour terminer Cher President vous m'auriez ravi si a l'instar de Feu Houari Boumedienne , vous aviez convié tout ce beau monde a l'inauguration d'un centre Spatial ou d'un Centre de fabrication de vaccins , mais a cahque epoque ses moeurs comme on dit , Boumedienne c'etait l'université et l'industrie, quand a vous c'est la decadence dans l'import -import et la soumission a l'Oncle Sam , mais quand on est entouré d'un Peuple de mediocres ( ce sont vos propres paroles ) c'est tout a votre honneur !

7.Posté par cheyenne le 19/04/2011 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Antoine
Merci brave Antoine , hélas les médias étrangers véhiculent une image toute autre du peuple algérien accueillant t ouvert et brave
Paix à vous et bienvenue chez nous une fois de plus

8.Posté par nacer le 15/05/2011 22:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous critiquez boutef et encensez boumediene celui qui a detruit l'Algerie et ses intellectuels,celui qui a autorisé la France à experimenter sur les Algeriens ses bombes atomiques ,chimiques et biologiques (benbella le Marocain l'a fait aussi)et savez vous que la premiére bombe israëlienne a été expérimentée sur des Algeriens ;au Sahara? tous les présidents que nous avons eu sont des incompétents ignares et incultes et dangereux ;savez vous que l'on a dénaturé des monuments à Tlemcen en utilisant des matériaux modernes et que l'on a peint des minarets et que l'on a enterré à jamais des vestiges ?Allah nous preserve des Thaghouts ignares et dire qu'il y a des gens qui nous parlent de benbella ,boumediene , chadli...etc

Nouveau commentaire :

Economie et pouvoir financier | Histoire | Philosophie politique | Religions et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires