Proche et Moyen-Orient

Syrie: le CNS veut être reconnu comme "représentant légitime du peuple"


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 13 Octobre 2017 - 16:00 Algérie: l’ancien système et le nouveau



Ria Novosti
Mercredi 9 Novembre 2011

Syrie: le CNS veut être reconnu comme "représentant légitime du peuple"
Le Conseil national syrien (CNS), regroupant la majorité des courants de l'opposition, a appelé la Ligue arabe à le reconnaître comme "représentant légitime du peuple et de la révolution syriens", rapportent mardi les médias arabes.
"Le Conseil n'acceptera la décision de la Ligue que si cette décision prévoit la suspension de la Syrie de cette organisation panarabe, l'expulsion de l'ambassadeur syrien du siège de la Ligue et la reconnaissance du CNS comme "représentant légitime du peuple et de la révolution syriens", a déclaré Jaber al-Shoufi, du Comité exécutif du CNS.
Et d'ajouter que la Ligue arabe devait soutenir la Syrie comme elle l'avait fait auparavant pour le peuple libyen, "en suspendant la Jamahiriya de la Ligue et en reconnaissant le Conseil national de transition libyen (CNT)".
Une délégation du CNS doit se rendre au siège de la Ligue arabe au Caire où des réunions ministérielles sont prévues sur la Syrie les 11 et 12 novembre.
M. al-Shoufi a rappelé que l'opposition syrienne avait rejeté l'initiative arabe dès son acceptation par Damas.
"Cette initiative n'arrête pas l'effusion de sang dans le pays, n'aide en rien le peuple syrien et ne soutient l'opposition ni à l'intérieur du pays ni à l'étranger", a ajouté l'opposant, en exhortant la Ligue arabe de retirer son plan.
Le régime syrien a accepté le 2 novembre le plan arabe de sortie de crise prévoyant un arrêt total des violences, la libération des personnes arrêtées lors de la répression, le retrait de l'armée des villes et la libre circulation des observateurs et des médias, avant d'entamer le dialogue entre le régime et l'opposition.
La répression se poursuit néanmoins, et rien que ces trois derniers jours, plusieurs dizaines de personnes ont été tuées dans différentes villes syriennes.
Selon l'Onu, la répression en Syrie a fait plus de 3500 morts. L'opposition parle de plus de 4.100 morts. Damas fait état de 1.500 victimes des deux côtés, dont plus de 1.100 policiers et militaires.


Mercredi 9 Novembre 2011


Commentaires

1.Posté par walid arab le 10/11/2011 07:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le Dr. Osama Al-Malouhi prétend qu’un sondage d’opinion mené en Israël montre que 80% des Israéliens soutiennent Bachar Al -Assad , et ajoute que le soutien d’Israël pour Assad est la raison pour laquelle le monde n’agit pas contre lui.

2.Posté par Râleur le 10/11/2011 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les peuples arabe en général et syrien en particulier n'ont aucune considération ni pour cette ligue arabe sioniste ni pour ce "CNS" bidon qui ne représente en aucun cas le peuple syrien dont au moins 90% sont avec son président. Aucune comparaison ne peut se faire entre la Syrie et la Libye, entre Bachar et Kadhafi, entre le CNT et le CNS? Mais les comploteurs sont toujours les mêmes: les US sionistes barbares et leurs financiers A'arabs soumis.

3.Posté par calamité le 10/11/2011 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ walid arab le 10/11/2011 07:40
YAKHI AFRITE

4.Posté par ambrois le 11/11/2011 01:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Syrie: le CNS veut être reconnu comme "représentant légitime du peuple"

Ils veulent plutôt dire: le CNS veut être reconnu comme "représentant légitime des impérialo sioniste"

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires