Croyances et société

Syngenta épinglé : Le leader de la biotechnologie accusé de dissimuler les morts d’animaux dues à son maïs génétiquement modifié



Anthony Gucciardi
Vendredi 15 Juin 2012

Syngenta épinglé : Le leader de la biotechnologie accusé de dissimuler les morts d’animaux dues à son maïs génétiquement modifié


Natural Society, Anthony Gucciardi, 15 juin 2012


      Dans une victoire fascinante contre les créations génétiquement modifiées, une importante compagnie de biotechnologie, connue sous le nom de Syngenta, a été accusée au pénal d’avoir nié savoir que son maïs Bt génétiquement modifié tuait vraiment le bétail. De plus, non seulement la compagnie a nié ce fait, mais cela a été fait dans une affaire devant le tribunal civile qui s'est terminée en 2007. Les accusations ont finalement été publiées après une longue lutte juridique contre la compagnie géante, lancée par un agriculteur allemand appelé Gottfried Gloeckner, dont les vaches laitières sont mortes après avoir mangé de la toxine Bt et attrapé une maladie « mystérieuse ».


      Élevées sur sa propre ferme de 1997 à 2002, en l’année 2000, toutes les vaches de la ferme étaient nourries exclusivement de maïs Bt 176 de Syngenta. C’est à cette époque que des maladies mystérieuses ont commencé à apparaître dans le cheptel bovin. Dans une tentative visant à réduire l'agriculteur au silence, Syngenta a donné 40.000 euros à Gloeckner, mais un procès civil a été entamé contre la compagnie. Étonnamment, 2 vaches ont mangé du maïs génétiquement modifié (maintenant interdit en Pologne à cause de graves problèmes) et sont mortes. Pourtant, lors du procès civil, Syngenta a refusé d'admettre que son maïs génétiquement modifié était responsable. En fait, la compagnie est allé jusqu’à affirmer n'avoir aucune connaissance du dommage.


      L'affaire a été rejetée et Gloeckner, l'agriculteur qui a lancé les poursuites, s’est retrouvé avec des milliers d'euros de dette. Et ce n'est pas tout ; Gloeckner a continué à perdre beaucoup de vaches des suites du maïs Bt modifié de Syngenta. En 2002, après avoir arrêté l'usage de la pâture génétiquement modifiée, Gloeckner a entrepris une enquête exhaustive avec l'Institut Robert Koch et compromis Syngenta. Les données de cette enquête ne sont pas encore accessibles au public, et une seule vache a été examinée. Mais, en 2009, Gloeckner s’est associé avec un groupe d'action allemand connu sous le nom Bündnis Aktion Gen-Klage et est parvenu en définitive à traîner Syngenta devant le tribunal de grande instance.


      Utilisant la déposition d'un autre agriculteur dont des vaches sont mortes après avoir mangé le produit de Syngenta, Gloeckner et Bündnis Aktion Gen-Klage ont accusé le géant de la biotechnologie de la mort de plus de 65 vaches, de refus de reconnaître le lien à la mort, et ont tenu la société responsable de ne pas enregistrer les morts de bovins. L'équipe a même accusé personnellement Hans-Theo Jahmann, le patron allemand de Syngenta, d’avoir étouffé les faits.


      Les charges révèlent jusqu’où iront les grandes compagnies de biotechnologie pour dissimuler les preuves reliant leurs produits génétiquement modifiés à de graves dommages. Monsanto, par exemple, a même menacé de poursuivre l'État du Vermont tout entier s’ils tentent d’indiquer sur les étiquettes ses ingrédients génétiquement modifiés. Pourquoi craignent-ils tant que le consommateur sache ce qu'il met dans sa bouche ?



Sources supplémentaire : Institute of Science in Society

Original : naturalsociety.com/syngenta-charged-over-covering-up-animal-deaths-gm-corn/
Traduction copyleft de Pétrus Lombard




Vendredi 15 Juin 2012


Commentaires

1.Posté par gjingis le 15/06/2012 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut buter en masse tous ceux qui ont affaire de loin ou de pres aux ogm qu il soient importeurs exporteurs transporteurs producteurs scientifiques ou autres
il faut les saper de maniere definitive sur terre les assassins ou qu ils soient .

2.Posté par Moaaa le 16/06/2012 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et après on fait quoi de toi, devenu assassin toi aussi...ça risque d'être dur!! Par contre une révolution et une réécriture de la constitution permettrait de tous les foutre en taules et de confisquer leur argent et leurs biens...et de faire un exemple pour les suivants!!! Ils faut mettre au centre de toutes choses l'Homme et la Nature!!! Et là on avance!!

3.Posté par aec le 16/06/2012 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE

NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
AEC
Résidence La Pléiade
98, rue de Canteleu
59000 LILLE

Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

Merci aussi de visiter les sites :

http://aec89.site.voila.fr

http://www.feracheval.com/petitions.php

http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html

Rejoignez la groupe sur :

http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

Faites passer le message à vos amis.

Amitiés.

AEC.

4.Posté par gjingis le 16/06/2012 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


une lecon russe !!
les anti prolis on les casse en deux on les caresse pas !

5.Posté par gattaca le 19/06/2012 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore un hoax. Décidément celui ci résiste bien. c'est certainement parce qu'il fait plaisir aux antis de se servir de ce mensonge qui illustre bien leur idéologie mensongère (au passage, ils ne se servent pas seulement de ce hoax).

Les vaches ne sont pas mortes en raison d'une consommation de maïs Bt mais par manque de soins (et donc de compétences) de la part de l'agriculteur propriétaire de ces vaches. En fait, elles sont mortes de botulisme !!!!

gjingis fait état de solutions définitives...des gens comme vous sont dangereux pour la société ! on voit à quels extrémismes conduit l'idéologie actuelle des écoloverdâtres de pacotille qui n'ont jamais rien compris à l'écologie et encore moins aux OGM.

6.Posté par Guillaume F. le 28/07/2012 07:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@gattaca : je te conseille de lire les livres de Christian Vélot et Gilles-Eric Séralini.

7.Posté par gattaca le 30/07/2012 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ guillaume F
ah oui évidemment, si vous avez lu les livres de GES et CV (dont le discours est la copie conforme (un clone) de celui de GES et du CRII-GEN en particulier), ceci explique cela.
Vous ne vous êtes pas rendu compte des très nombreuses inexactitudes que ces livres contiennent, des mensonges, d'erreurs conceptuelles en biologie élémentaire même. On trouve d'ailleurs des critiques de ces livres sur le net (page par page).
Je vous conseille plutôt de lire des livres réalisés par des scientifiques non militants... il en existe un certain nombre malgré tout mais curieusement les antis ne les lisent pas, ce qui traduit bien leur honnêteté intellectuelle.

* Gérard Kafadaroff : OGM, le gâchis, Le Publieur, 2005.
* Jean-Paul Oury : La Querelle des OGM, PUF, 2006.
* André Gallais & Agnès Ricroch : Plantes transgéniques : faits et enjeux, QUAE, 2006.
* Marcel Kuntz : Les OGM, l’environnement et la santé, Ellipses, 2006.
* Gérard Kafadaroff : Agriculture durable & nouvelle révolution verte, L’écritoire du Publieur. 2008.
* Marine Parésys : Idées reçues, Les OGM, Le cavalier bleu, 2009.
* Philippe Joudrier : OGM pas de quoi avoir peur !, 2010. Le Publieur
* Biotechnologies végétales. Vuibert-AFBV, 2011.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires