Propagande médiatique, politique, idéologique

Sur l'imminence du "danger nucléaire iranien"



Mounadil Djazaïri
Lundi 11 Janvier 2010

Sur l'imminence du "danger nucléaire iranien"
Cet article, basé sur un entretien avec un officier sioniste en retraite, est un peu le mea culpa du Times qui a tout récemment publié un pseudo document officiel iranien de nature à sonner l'alarme au sujet du programme nucléaire militaire auquel est supposé s'atteler le régime de Téhéran.
Si le général en question, ancien responsable du programme atomique sioniste [pacifique comme chacun sait], ne sort pas complètement des sentiers de la propagande en vigueur, il ne conteste pas formellement l'existence d'un programme nucléaire militaire iranien [il n'a cependant pas l'air d'y croire vraiment], il affirme par contre que Téhéran le pourrait pas disposer d'un engin militaire avant sept ans .
Ce qui, cependant, relativise l'imminence du danger posé par un tel engin aux mains de l'Iran. Si tant est que l'Iran ait l'intention de s'en doter, ce qui n'est absolument pas démontré. Sauf si on considère que le rabâchage de la propagande a valeur de preuve...

On comprend bien par contre, que si attaque contre l'Iran il y a, les Etats Unis devront impérativement être partie prenante en impliquant leurs forces aériennes. Les Etats Unis ont-ils la volonté et les moyens d'affronter l'Iran dans un conflit qui sera forcément coûteux, long et avec des conséquences sur leurs troupes en Afghanistan et en Irak?
Je ne le pense pas. A moins que le fanatisme prévale encore à Washington.


Le général de brigade Israélien Uzi Eilam nie la menace nucléaire iranienne
par Uzi Mahnaimi à Tel Aviv, The Times (UK) 10 janvier 2010 traduit de l'anglais par Djazaïri

Un général qui a été à une époque responsable des armes atomiques israéliennes a affirmé que l'Iran avait "un tres, très, très long chemin à faire avant d'avoir une capacité nucléaire [militaire]"
Le général de brigade Uzi Eilam, 75 ans, héros de guerre et pilier de l'institution militaire, pense qu'il faudra sept ans à l'iran pour fabriquer des bombes atomiques.
Ce point de vue exprimé par l'ancien directeur général de la Commission Israélienne de l'Energie Atomique contredit l'évaluation faite par l'establishment militaire israélien et le met en porte à faux avec les dirigeants politiques.

Le général major Amos Yadlin, chef du renseignement militaire, a récemment déclaré à la commission de la défense de la Knesset que l'Iran sera probablement capable de construire un premier engin atomique cette année.
Benyamin Netanyahu, le premier ministre, a dit à plusieurs reprises qu'Israël ne tolèrera pas un Iran disposant de l'arme nucléaire. Les forces israéliennes se sont entraînées à l'attaque des installations nucléaires iraniennes et certains spécialistes pensent que des frappes aériennes pourraient être lancées cette année si les sanctions internationales échouent à dissuader l'Iran de poursuivre son programme.

Eilam, dont on pense qu'il est tenu au courant par d'anciens collègues des développements en Iran, qualifie la position officielle de son pays d'hystérique. "La communauté du renseignement répand des propos effroyablement alarmistes sur l'Iran," dit-il.
Il laisse entendre que "l'establishment militaire envoie de fausses alertes pour arracher un plus gros budget" tandis que certains politiciens se servent de l'Iran pour détourner l'attention des problèmes intérieurs.
"Ceux qui disent que l'Iran aura une bombe d'ici un an, sur quoi se basent-ils?" demande-t-il? "Où sont les preuves?"

Il vient juste de publier Eilam's Arc, des mémoires dans lesquels il révèle s'être opposé à l'attaque israélienne contre le récteur irakien Osirak en 1981.
Selon des sources militaires bien informées, Israël accélère ses préparatifs pour une possible attaque contre les sites nucléaires iraniens. La semaine dernière, son armée a rendu publique une vidéo qui montrait des exercices de ravitaillement en vol d'avions de combat F-15. "C'était pour prévenir les Américains, et non les Iraniens, que nous sommes sérieux," a déclaré une source militaire israélienne.

Mais Eilam soutient qu'une telle attaque [contre l'Iran] serait contre-productive."

"Une frappe serait insuffisante. Pour retarder de trois ou quatre ans le programme iranien, il faut une armada d'avions dont seule une superpuissance peut disposer. Seule l'Amérique peut le faire."

http://mounadil.blogspot.com/ http://mounadil.blogspot.com/



Lundi 11 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par Ahmed le 11/01/2010 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'était pour prévenir les Américains, et non les Iraniens, que l’entité sioniste est sérieuse.
Et l’Iran ?
L’Iran est encore plus sérieux et déterminé sur tout que c’est un état légitime et fort qui parle.
L’entité sioniste est beaucoup plus petite qu’il puisse menacer l’Iran et elle le sait pertinemment.

La force de l’Iran vient surtout parce qu’il a le moyen et il ne joue pas la hypocrisie.

2.Posté par dik le 11/01/2010 22:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si le bon Dieu a fait que les plus grandes réserves de pétrole et de gaz se situent au MO, les étasuniens et leurs apprentis-sorciers, comme pour contrarier la volonté divine, ont créé l'entité sioniste au sein-même de cette région. Le Monde n'ayant pas sérieusement résisté à cette injustice, donc complice, payera cher son silence.

Si le Sionistan venait à attaquer l'Iran, la riposte de celui-ci impliquerait toute la région, probablement d'autres puissances inquiétées par un arrêt brutal de leur production (pénurie de pétrole) et ce serait alors une troisième guerre mondiale. Le Sionistan en aurait été le seul responsable, ce qui serait un juste retour des choses.


3.Posté par RASLEBOL le 12/01/2010 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai que l'affaire "Saddam Hussein" en Irak c'est de la petite bière par rapport à ce qui se trame en coulisses concernant l'Iran.

Sionisme? Plus que vraisemblable.

Troisième guerre mondiale? Elle est déjà en marche. C'est clair non?

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires