ALTER INFO

Staline projetait d'attaquer Hitler


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes


La plupart des gens pensent que les nazis ont attaqué leur confiant allié quand, le 22 juin 1941, ils lancèrent " l'Opération Barbarossa ". En fait, Staline commença à projeter d'attaquer Hitler quasiment dès que l'encre sur leur pacte de non-agression fut sèche.


Henry Makow
Dimanche 28 Janvier 2007

Staline projetait d'attaquer Hitler

Staline projetait d'attaquer Hitler



Par Henry Makow,



" L'Opération Barbarossa " des nazis anticipait les soviétiques de seulement " quelques semaines ", disait Heinz Magenheimer, l'un des historiens militaires les plus respectés d'Autriche.


" La Wehrmacht s'est enfoncée droit au milieu d'un déploiement offensif irrésistible avec des troupes blindées et motorisées amassées aux frontières. " ( " La guerre d'Hitler : Décisions stratégiques clefs de l'Allemagne en1940-1945 ", 1997, p.63)


Le 5 mai 1941, Staline disait aux diplômés de l'académie militaire : " Et maintenant après être devenus forts... nous devons passer de la défensive à l'attaque. " Il avait neuf millions d'hommes, 38.000 chars de bataille et 22.200 avions, et il comptait contrôler Berlin et la majeure partie de l'Europe en 1942.


Hitler a vite réalisé que Staline avait l'intention de le poignarder dans le dos pendant qu'il était occupé à l'ouest, (peut-être en Angleterre). Les francs-maçons, Churchill et Staline avaient un pacte secret depuis toujours. Lire juste " Mémoires " d'Ivan Maisky (Ambassadeur soviétique à Londres) pour voir comment étaient bons copains Anglais et Russes, même quand ces derniers étaient dans le lit d'Hitler.


(En octobre 2005 la preuve d'un pacte secret entre Churchill et Staline a été trouvée à bord d'un avion britannique en route pour la Russie qui s'était écrasé en Finlande. Le rapport finlandais n'est plus disponible sur le site Liberty Forum. )


Hitler était trahi par Staline et Churchill. Comme la campagne russe se retournait contre les nazis, Hitler peut s'être vengé des juifs qu'il avait identifié comme leurs commanditaires financiers. Il a dit en 1942 : " Cette guerre ne tournera pas comme les juifs l'imaginent, c'est-à-dire à l'extermination des peuples européens aryens, le résultat de cette guerre sera la destruction des juifs. " (284)




LE CHANTAGE DE STALINE



Le prix de Staline pour continuer sa collaboration [avec Hitler] équivalait à du chantage. En novembre 1940, Molotov qui visitait Berlin a réclamé de grandes régions des Balkans, des détroits turcs, de la Hongrie et de l'ouest de la Pologne. (47)


Heinz Magenheimer déclare que " l'Opération Barbarossa " avait été " influencée de façon décisive " par l'attitude soviétique agressive. Non seulement les exigences de Staline " étaient inacceptables pour l'Allemagne ", mais en plus elles renforçaient " l'impression que Moscou présentait une menace à long terme ". L'Allemagne avait perdu tout espoir dans ses tentatives d'amener l'URSS dans un " bloc continental " contre la Grande-Bretagne.


Magenheimer suggère que la décision finale d'Hitler d'attaquer la Russie avait été provoquée par le soutien russe à un coup militaire anti-nazi en Yougoslavie en mars 1941. Manifestement Staline pêchait dans les eaux d'Hitler.


Dès 1939 Staline a essayé de créer une " Armée Rouge Polonaise de Libération " à partir des rangs de prisonniers de guerre polonais. Elle devait libérer la Pologne des nazis et établir la Pologne Communiste. Le refus de coopérer des polonais a mené à la mise à mort d'en gros 15.000 officiers dans la forêt de Kaatyn et ailleurs d'avril à juin 1940.



QUE N'ENTENDONS-NOUS PAS DES VUES ALTERNATIVES ?


En 1990, Viktor Suvorov a consigné ce savoir dans son livre " Brise-glace ", mais il a été estimé non-conformiste. Magenheimer a confirmé que Suvorov donnait vraiment du matériel d'archives et de recherche post-Glasnost de bonne utilité.


Nous n'entendons pas que Staline avait l'intention de remplacer l'hégémonie nazie par la sienne parce que " l'Oncle Joe " [surnom de Joseph Staline] était notre allié, et que le communisme était un modèle dialectique pour le Nouvel Ordre Mondial.


L'histoire est une forme de lavage de cerveau. La programmation prétend que Hitler était un maniaque meurtrier ayant l'intention de supprimer tous les juifs et de prendre la direction du monde. Ainsi la disgrâce d'Hitler peut être transférée sur tout opposant au pouvoir et au contrôle sioniste, surtout sur les " islamo-facistes ". Ainsi nous sommes préparés à jouer notre rôle dans la prochaine guerre mondiale.


Une vue qui montre le pouvoir maçonnique de l'argent (qui contrôlait l'Angleterre, les USA et l'URSS) conspirant pour détruire l'Allemagne ; et l'Allemagne utilisant le génocide par vengeance, qui interfère avec cette programmation.


Quand la communauté juive internationale " a déclaré la guerre " à l'Allemagne nazie en 1933, elle n'a pas envisagé le demi-million de juifs allemands qui allaient devenir aussitôt prisonniers de guerre. Par la suite la plupart des juifs européens sont devenus les pions d'un jeu diabolique.



PRISONNIERS DE LA MÉMOIRE


Le livre d'Alexandre Solzhenitsyn sur le rôle juif dans la Révolution Bolchevique et après, " Deux cents ans ensemble " (2003), interfère aussi avec le contrôle de la mémoire de l'holocauste. Il documente le rôle ethnique disproportionné joué par les juifs dans la Révolution Russe et le génocide ultérieur de 66 millions de russes sous Lénine et Staline.


Une mesure de notre contrôle mémoriel : Ce travail d'un auteur gagnant le Prix Nobel, un best-seller en Russie, n'a pas été traduit en anglais. Ainsi nous devons apprendre des critiques de l'édition allemande que Solzhenitsyn expliquait l'antisémitisme russe largement répandu en citant les journaux du jour. Les " juifs bolcheviques " s'étaient emparé de l'État Soviétique et l'avaient occupé ; ils avaient des grades supérieures dans l'Armée Rouge. Le pouvoir soviétique avait été convertie en pouvoir juif, et les juifs ont poursuivi des buts juifs et non pas russes. (p. 201)


" Solzhenitsyn déclare que Lénine avait trois raisons d'élever les jeunes juifs laïques aux dispositions révolutionnaires en élites de l'État, qui remplaçaient en fait la bureaucratie tsariste. D'abord, en raison de la haine mortelle des jeunes juifs pour les traditions russes, les rites religieux, les modèles historiques, la haine pour tout russe et pour la Russie elle-même. Ensuite, pour leur volonté à franchir les dernières frontières morales taboues. Et enfin, pour leur promptitude à liquider physiquement l'ennemi. "


Staline a rendu responsable les juifs de certaines de ses ignobles besognes, puis il a satisfait le sentiment populaire en les liquidant. " Tel était le cas du programme meurtrier de collectivisation de 1928 à 1933 auquel ont été rattachés les noms d'éminents " juifs bolcheviques ". Staline était bien conscient de la haine que les juifs des villes avaient pour tout ce qui avait trait à la paysannerie russe et ukrainienne. Ils ont propagé la terreur, tuant les paysans et détruisant les villages, causant en fin de compte la famine qui décima au moins six millions d'Ukrainiens. Les commissaires juifs responsable du programme anti-koulak, qui était équivalent à un génocide, étaient littéralement les maîtres de la vie et de la mort. "


Ainsi, alors que beaucoup de juifs comme mes grand-parents étaient les victimes innocentes de la terreur nazie, les juifs bolcheviques étaient les auteurs de la terreur. Cette reconnaissance voudrait interférer avec le sentiment prolongé de culpabilité de l'antisémitisme servant à faire progresser l'impopulaire, injuste et peu judicieux, programme politique sioniste. Comment osent-ils accuser les adversaires politiques de " haine " ? Comme c'est peu sincère et puéril.



CONCLUSION


Notre ère ressemble aux années 30, quand les gens vivaient dans la crainte constante de la prochaine guerre mondiale. Toutes les pièces sont en place pour une pareille guerre aujourd'hui.


L'idée de la guerre était très impopulaire en 1939 mais nos dirigeants trompeurs sont parvenus à machiner des provocations comme Pearl Harbor. " Une attaque iranienne " contre un navire US ; une frappe nucléaire US sur les équipements iraniens ; une attaque terroriste " iranien " (nucléaire ?) contre une ville israélienne ou étasunienne ; l'imposition de la loi martiale et de la dictature aux USA. Qui pense que Bush et Cheney n'en sont pas capables ?


Franchement je suis déprimé par les perspectives. Remettre en place les archives historiques est ma façon de résister.


Original : http://www.savethemales.ca/001895.html

Traduction de Pétrus Lombard




Samedi 27 Janvier 2007


Commentaires

1.Posté par adel le 29/01/2007 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salut peut avait vous eu l'info que BUSH grand pere etait le banquier de HITLER et fut condamné par l'amerique parcequ'il exploité des travailleurs forcés en POLOGNE a creuser

2.Posté par Gaëtan le 16/02/2007 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour,

je trouve votre article très intéressant car j'ai enfin vu une version je pense objective et non autoculpabilisatrice contrairement à ce qu'on nous sert sur les banc scolaires

>"Franchement je suis déprimé par les perspectives. Remettre en place les archives historiques est ma façon de résister."
Continue, il faut diffuser ce genre de texte pour que le peuple se réveille avant qu'il ne soit trop tard (si il n'est pas déjà trop tard)
personnellement je pense que c'est déjà trop tard mais je reste un optimiste de nature donc j'essaie de garder espoir mais les éléments allant dans ce sens se font de plus en plus rares hélas

bonne journée
BG

3.Posté par Michel le 09/12/2007 05:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je n'ai jamais lu une pareille connerie,plus c'est gros plus ça passe.
Heureusement que l'armée rouge était là pour débarasser le monde de ces abrutis de nazis!
Hourra Staline!!!!

4.Posté par andré Lacavire le 09/12/2007 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pétrus Lombard, vous traduisez du grand; mais alors du très grand n'importe quoi. Je n'avais jamais lu des conneries pareilles !

N'importe quoi !

Nul + que nul !

André Lacavire

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires