Palestine occupée

Situation des droits de l’homme dans le territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967



Lundi 24 Novembre 2008

Situation des droits de l’homme dans le territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967
Le présent rapport, qui est le premier soumis par Richard Falk, porte sur le respect des normes internationales humanitaires et relatives aux droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés par Israël depuis 1967, au cours du premier semestre 2008. Une attention particulière y est accordée aux conséquences d’une occupation prolongée durant laquelle les directives de l’ONU relatives au respect des droits reconnus par la loi ont été systématiquement ignorées.

Il est également pris note de l’entreprise liée à la relance du processus de paix lors du sommet d’Annapolis de décembre 2007, en particulier du fait que l’on comptait qu’Israël gèlerait l’expansion des colonies et assouplirait les restrictions à la circulation imposées en Cisjordanie. Il est décourageant de constater que les faits montrent que les colonies se développent et que de nouvelles restrictions sont imposées en Cisjordanie.

Il est en outre fait état de la violation du droit international humanitaire liée à l’existence du mur de séparation, et des victimes palestiniennes, notamment parmi les enfants, en conséquence du recours excessif des Israéliens à la force pour mettre fin à des manifestations non violentes. L’attention est par ailleurs appelée sur les exactions commises par Israël aux points de passage de la frontière, le harcèlement et les agressions dont sont victimes les journalistes palestiniens étant particulièrement préoccupants. Le rapport porte essentiellement sur la crise en matière de soins de santé, spécialement à Gaza.

Le Rapporteur spécial déplore qu’Israël n’applique pas les recommandations de la Cour internationale de Justice, que l’Assemblée générale a faites siennes, et appelle à une définition plus claire des droits du peuple palestinien en recommandant que l’Assemblée générale recueille un avis juridique sur la mesure dans laquelle l’occupation met en danger la réalisation du droit des Palestiniens à l’autodétermination.

Version française
Version arabe

http://www.aloufok.net/article.php3?id_article=5161 http://www.aloufok.net/article.php3?id_article=5161



Lundi 24 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par Z.Abdelaziz le 25/11/2008 06:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jusqu'à ce que la société internationale avec ses honorables Institutions et Organisations bouge, il ne restera plus rien des Palestiens, sauvagement et impunément sacrifiés pour une entité sioniste basée sur des mensonges superposés, qui, dès le début précisa : une terre sans peuple pour un peuple sans terre !
S'il y a quelqu'un à blâmer ce sont ceux qui, de sang froid et en toute complicité, ont permis la réalisation de cette inhumaine duperie.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires