Palestine occupée

Si le lait vient à manquer à Gaza, il sera demandé à Ehud Barak d’en approuver une livraison et elle pourra entrer



Samedi 19 Janvier 2008

Si le lait vient à manquer à Gaza, il sera demandé à Ehud Barak d’en approuver une livraison et elle pourra entrer
L’autorité d’occupation a fermé vendredi ses passages frontaliers avec la bande de Gaza et détruit un bâtiment du ministère palestinien de l’Intérieur, en réponse aux tirs de roquettes de la Résistance. Le bâtiment de quatre étages, vide au moment de l’attaque, a été complètement détruit par une forte explosion, due probablement à une frappe aérienne. Une femme a été tuée et au moins 30 autres personnes ont été blessées aux abords du site, ont déclaré des médecins.

Il s’agit de la première attaque des forces d’occupation contre un bâtiment du gouvernement palestinien depuis juin dernier.

"C’était comme un tremblement de terre", a témoigné une habitante, Oumm Fahmi. "Ma maison n’a pas seulement tremblé, elle a décollé de ses fondations avant de retomber. Comment peuvent-ils lancer une telle bombe dans un quartier résidentiel, au-dessus de la tête des gens ?"

Un deuxième raid aérien, quelques minutes plus tard, a endommagé le "quartier général naval" dans le centre du territoire.

"C’est une partie de notre riposte aux tirs de (roquettes) Kassam contre Israël", a déclaré une porte-parole de l’armée d’occupation.

Le ministère de l’Intérieur chapeaute les forces de sécurité gouvernementales contrôlées par le Hamas, mais pas la branche armée du mouvement, qui a revendiqué la plupart des tirs de roquettes depuis la mort de 18 de ses combattants mardi dans des affrontements avec l’armée d’occupation.

Jeudi, Ehud Olmert avait promis d’intensifier les actions contre les résistants qui ont tiré plus de 110 roquettes au cours des trois derniers jours.

Depuis lundi, l’armée d’occupation a tué au moins 30 Palestiniens dans la bande de Gaza, dont un résistant et un civil victimes vendredi matin d’une attaque au missile. A Naplouse, en Cisjordanie, elle a abattu un résistant lié au Fatah de Mahmoud Abbas.

Selon une décision du ministère de la Défense de l’autorité d’occupation, les points de passage entre Israël et la bande de Gaza sont fermés à tous les biens, à l’exception des "cas humanitaires" qui doivent recevoir par avance l’autorisation d’Ehud Barak.

"Si le lait vient à manquer à Gaza, il sera demandé au ministre d’approuver une livraison de lait et elle pourra entrer", a dit un porte-parole du ministère de la Défense de l’autorité d’occupation.

Les camions humanitaires de l’UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine), n’ont pas été autorisés à passer vendredi matin, comme ils le font habituellement. "La bande de Gaza est totalement bouclée. Cela ne fera qu’aggraver une situation déjà terrible", a déclaré Christopher Gunness, porte-parole de l’UNRWA.

L’autorité d’occupation imposait déjà de sévères restrictions aux acheminements humanitaires vers la bande de Gaza, dont la majorité de la population de 1,5 million d’habitants dépend en grande partie de l’aide internationale.

Le gouvernement palestinien du président Mahmoud Abbas a condamné les opérations de l’autorité d’occupation en les qualifiant de "gifle" infligée à George Bush, qui espère un traité de paix israélo-palestinien avant la fin de son mandat en janvier 2009.

La commissaire européenne aux Relations extérieures, Benita Ferrero-Waldner, a exhorté Israël à faciliter la liberté de mouvement et de commerce pour les Palestiniens afin d’améliorer leur vie quotidienne, pour contribuer au processus de paix.

"Nous avons lancé le processus, la conférence de Paris a libéré des ressources, mais sur le terrain (...) il faut des résultats pour que la population commence à croire au processus", a déclaré Ferrero-Waldner en marge d’une conférence en Allemagne.

Selon une source onusienne, le Conseil des Droits de l’homme des Nations unies tiendra mercredi une séance extraordinaire pour se pencher, à la demande de pays arabes et musulmans, sur les nouvelles mesures prises par les Israéliens à Gaza.

http://www.aloufok.net http://www.aloufok.net



Samedi 19 Janvier 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires