Palestine occupée

'Si c'est cela la démocratie israélienne,


Dans la même rubrique:
< >


Marwan Sultan, Gouverneur d'Hebron
Hebron – Palestine
hupr@hotmail.com
970 ( 0 ) 599374015


christian.mac1@free.fr
Lundi 13 Mars 2006

Le monde doit me croire. Si quelqu'un en doute, alors je l'invite à venir à Hébron et à vérifier par lui-même.
Les termes d'occupation, de saccage et de destruction ... sont contraires à ceux de démocratie, de liberté et de civilisation.
Depuis 1967, l'occupation se traduit par des mesures d'épuration ethnique à Hébron de sorte que des quartiers entiers de la ville sont vidés de leurs habitants Palestiniens qui sont remplacés par des colons.
Démolitions de maisons, expropriations, ordres militaires d'abandonner les lieux, fermeture des commerces, de rues ou de lieux saints. Sans oublier la détérioration des sols agricoles.
A l'opposé, vous pourrez constater toutes les facilités accordées aux colons venus s'installer à la place des Palestiniens expulsés. Ces pratiques sont le lot quotidien des Palestiniens d'Hébron et leur rendent la vie impossible.
400 colons vivant au milieu de 500.000 habitants.
Ce sont ces colons qui ont commis le massacre de la Mosquée d'Ibrahimi en 1994, tuant 29 Palestiniens alors qu'ils effectuaient leur prière matinale. Cet acte barbare n'était ni le premier, ni le dernier.
Ces colons sont protégés nuits et jours par des centaines de soldats transformant les lieux en un enfer permanent.
Des points de contrôle, des passages à détection infra-rouge, des portes d'entrée et de sortie réservées uniquement aux Palestiniens.
C'est de la pure discrimination contre la population locale, dont le tort est tout simplement d'appartenir à une religion différente. C'est tout simplement du fascisme.
En fait tout ceci relève d'une politique démographique délibérée visant à réduire au maximum la population Palestinienne au profit des colons
C'est ainsi que sur l'ensemble de la population Palestinienne visée par ces mesures, la plus grande majorité est pauvre. Le taux de chômage pouvant atteindre jusqu'à 24 % de la population, au point que ce secteur est classé "Zone de la plus haute priorité" par les organisations humanitaires internationales.
La politique discriminatoire israélienne a réduit de 40.000, avant l'occupation, à 2.000 aujourd'hui, le nombre d'habitants Palestiniens dans la vielle ville d'Hébron.

Pourquoi toutes ces pressions mondiales sur les Palestiniens ?!
Les Palestiniens, occupent-ils Israël ?!
Les Palestiniens violent-ils les droits d'Israël ?!
Les Palestiniens construisent-ils des murs autour des villes israéliennes ?!
Les Palestiniens détruisent-ils l'économie et l'agriculture israéliennes, ou rendent-ils la vie impossible au peuple israélien ?!

Si c'est cela la démocratie israélienne, il est à craindre que le pire reste à venir.

Si les israéliens et leurs protecteurs pensent que le temps et le statut quo international jouent en leur faveur, alors ils ignorent la théorie naturelle de l'évolution.

Cet État est condamné à disparaître.

http://www.aloufok.net/article.php3?id_article=2945

Pétition

Non au terrorisme de l'État d'Israël contre le peuple Palestinien
Signez et faites signer la pétition à l'adresse :
http://www.aloufok.net/article.php3?id_article=32

1068 signatures



Lundi 13 Mars 2006


Commentaires

1.Posté par Patrick EMIN le 15/03/2006 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'armée d'occupation israélienne a froidement assassiné deux gardiens palestiniens de la prison de Jericho et blessé cinq autres puis a kidnappé plusieurs prisonniers après s'être assuré que les gardiens américains et anglais, garants de la sécurité des prisonniers au terme d'un accord, aient quitté les lieux.Alors qu'il suffisait aux israéliens de demander aux instances internationnales de leur remettre le prisonnier Ahmad Saadat, suspecté d'être l'instigateur de l'assassinat de Mr Zeevi, ancien ministre israélien du tourisme et fervent défenseur du nettoyage ethnique des territoires occupés, l'état d'israel a une nouvelle fois préféré la voie du meurtre, de l'utilisation disproportionnée de la force (blindés et bulldozers contre quelques armes légères!), et de l'humiliation (déshabillage en public des palestiniens) à une solution pacifique.Une opération surtout destinée à l'opinion publique israélienne, qui est friante de ce genre d'images. C'est une véritable association de malfaiteurs qui a conduit au drame. Comme le rappellent la plupart des media aujourd'hui, le départ des gardiens américains et anglais, synchronisé avec l'assaut israélien, est une violation flagrante des accords sur lesquels reposaient la confiance des palestiniens. Accord foulé aux pieds par les israéliens qui ont toujours démontré par le passé que seule comptait la force brute.Comme il est d'usage, aucune réaction diplomatique dans le monde pour dénoncer la violation de l'accord par les israéliens et toujours aucune indignation officielle après le meutre du prédécesseur de Ahmad Saadat par l'armée israélienne, qui est à l'origine de cette affaire.Dans ces conditions, on ne peut que se sentir solidaire du martyr du peuple palestinien, qui lutte depuis plusieurs dizaines d'années contre l'occupation israélienne, dans l'indifférence générale.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires