Politique Nationale/Internationale

Shimon Perez, avocat de la paix !!!



IRIB
Jeudi 28 Septembre 2006

Shimon Perez, avocat de la paix !!!


Paix et sécurité de la région. Des termes qui sonnent étrangement faux, dans la bouche d’un vice-Premier ministre du régime sioniste, notamment, lorsqu’un Shimon Perez en fait son leitmotiv. Si on prenait, en effet, au premier degré, l’entretien du vice-Premier ministre du régime sioniste, Shimon Perez, avec le journal londonien, "Guardian", l’Iran serait une menace à la paix et à la sécurité de la région, tandis que le Mouvement de la Résistance islamique de la Palestine, (Hamas) et le Hezbollah seraient les principaux écueils devant l’instauration de la paix au Moyen-Orient. Et tant que l’Iran, toujours, selon Shimon Perez, continuera de soutenir la résistance islamique et le Hezbollah, le monde arabe ne parviendra pas à maîtriser le Hamas, la Communauté internationale ne devant pas s’attendre, de sitôt, du moins, à une relance des négociations de paix, au Moyen-Orient. Pure démagogie que de telles diatribes au ton emphatique, dans lesquelles se lancent, tour à tour, les autorités israéliennes, depuis que l’armée sioniste a essuyé un échec cuisant dans son offensive contre le Liban. Désemparés, déboussolés, les hommes politiques israéliens, qui craignent une implosion du régime, ne savent plus à quel saint se vouer, pour justifier cette défaite. Ils ont, donc, encore une fois, fait appel à leur vieille politique, usée jusqu'à la corde, de la division.

C'est ainsi qu'en toile de fond des propos anti-iraniens de Shimon Perez, on divulgue des informations sur des rencontres sécrètes des autorités de certains Etats arabes, dont le Qatar, Bahreïn et l’Arabie saoudite, avec les responsables israéliens. La politique divisionniste du régime sioniste vise un triple objectif : Le premier objectif consiste à mettre aux oubliettes, sous différents prétextes, ses engagements vis-à-vis de la 1.701. Le second cherche à susciter des suspicions autour du rôle de l’Iran, dans la région, en avançant des allégations, sans fondement, sur l’ingérence irano-syrienne, dans les affaires libanaises et palestiniennes, en substance, le même scénario que les Etats-Unis et Israël ont concocté, depuis longtemps, pour couper l'herbe sous les pieds des pays islamiques anti-sionistes. Le troisième objectif, qui est, en quelque sorte, le vecteur des deux autres, vise à ternir l’image de la Résistance islamique, à la blesser dans son authenticité même, pour, ainsi, occulter la victoire du Hezbollah sur l’armée sioniste. De telles visées sont des plus éloquentes, pour montrer les véritables intentions d’un régime usurpateur, dont la survie réside dans la pérennité même des crises, sorties, directement, de l’usine à machinations sionistes.


Jeudi 28 Septembre 2006


Commentaires

1.Posté par ALI14 le 28/09/2006 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MAUDIT SOIENT LES SIONISTES ET LES MOUNAFIKS ARABES QUI LEURS LECHENT LE DERRIERE.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires