Politique Nationale/Internationale

Seyyed Nasrallah: ''le Hezbollah a le droit de résister à Israël''


Le Hezbollah dit qu’il agira selon un cessez-le-feu soutenu par l’ONU et Israël dit qu’elle projette d’arrêter les opérations offensive lundi, mais les deux côtés ont publié des avertissements sur leur acceptation d’une résolution de l’ONU pour terminer les combats.


Al Manar TV
Dimanche 13 Août 2006

 Seyyed Nasrallah: ''le Hezbollah a le droit de résister à Israël''



Seyyed Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah, a dit samedi que ses combattants observeraient la résolution de l’ONU mettant fin aux combats une fois que le temps de la trêve serait convenu par Israël et qu’elle y adhérerait.

« Nous ne serons pas un obstacle à une décision [du gouvernement] qu’il trouve appropriée, mais nos ministres exprimeront leurs réserve concernant des articles [de la résolution de l’ONU] que nous considérons injustes et peu équitables », a-t-il dit dans un discours diffusé sur la chaîne de télévision Al-Manar.

Mais il a qualifié la résistance en continuation à l’offensive israélienne de « droit naturel » et a prédit plus de combats intenses à venir.

« La guerre n’est pas encore terminée », a-t-il dit. « Cela peut être vu sur le sol où les offensives israéliennes continuent toujours ».

« Le Hezbollah a le droit de résister aux soldats israéliens toujours au Liban, mais coopérera avec les soldats libanais et les troupes de l’ONU qui devraient être déployées au sud du Liban comme partie de la résolution du Conseil de Sécurité », a-t-il dit.

« Nous ne devon spas faire d’erreur, pas dans la résistance, le gouvernement ou le peuple, et croyons que la guerre est terminée. La guerre n’est pas encore terminée. Ils y a encore eu des frappes et encore des victimes », a-t-il ajouté.

Seyyed Nasrallah a aussi averti Beyrouth : « Durant la prochaine période, le gouvernement libanais devra porter ses responsabilités à l’égard de la sécurité politique, la reconstruction et les côtés humanitaires ».

Le cabinet libanais a accepté la résolution durant un meeting d’une durée de quatre heures, samedi.

« C’était une décision unanime, avec certaines réserves », a dit Fuad Siniora, le premier ministre libanais.

Article tiré d’Al-Jazeera

Traduction : manar-fr.com

http://www.manar-fr.com/article.php3?id_article=91 http://www.manar-fr.com/article.php3?id_article=91



Dimanche 13 Août 2006


VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires