Conflits et guerres actuelles

Sept policiers et cinq terroristes ont été tués dans l’ouest de l’Iran


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 15:38 OBAMA VEUT À TOUT PRIX LA GUERRE



IRNA
Jeudi 31 Mai 2007

 Sept policiers et cinq terroristes ont été tués dans l’ouest de l’Iran
Sept policiers et cinq terroristes ont trouvé la mort lors d’affrontements dans une ville située à l'ouest de l’Iran.

Des affrontements ont eu lieu alors qu’un groupe d'hommes armés avaient tendu une embuscade à une patrouille policière dans une zone montagneuse située à quelque 15 kilomètres de la ville de Salmas, dans la province de l'Azerbaidjan Occidental, à la frontière de la Turquie.


Un autre "terroriste" aurait été fait prisonnier, alors que les forces de sécurité effectuaient une opération de "nettoyage dans cette zone où des contrebandiers" ont l’habitude de se réfugier et qy’ils sont tombés dans une embuscade.


A l’heure actuelle les forces de police iranienne ont affirmé qu’elles ne disposent d’aucun renseignement concernant l’identité des terroristes et s’ils sont ou pas soutenus par des opposants à la révolution iranienne ou bien encore s’ils sont soutenus par des puissances étrangères" dans allusion apparente aux miliciens du groupe terroriste adverse MEK basé en Irak.


Les Moudjaïdin du Peuple, le MEK et ses alliés ont été catalogués comme organisation terroriste en 1997 par le Département d'État américain. Le groupe a été fondé en Iran durant les années 60 et est basé aujourd’hui en Irak depuis le début des années 80, s'alliant avec le pouvoir sanguinaire de Bagdad pendant la guerre imposée à l’Iran par l’Iran entre les années 1980 et 1988.


De violents affrontements avaient opposés en février dernier les forces armées iraniennes à des activistes dans cette zone.


L'Iran avait annoncé à l'époque que près de 50 terroristes avaient été tués dans des affrontements avec les forces armées iraniennes.


L'Iran a annoncé en mars l'arrestation de 207 "contre-révolutionnaires" en un an dans cette région.


La province d'Azerbaidjan-ouest, qui a des frontières avec la Turquie et l'Irak, est le théâtre depuis plus d'un an d'affrontements armés réguliers avec des terroristes.


Le gouvernement iranien accuse régulièrement les Etats-Unis et la Grande-Bretagne d'aider les groupes armées appartenant aux minorités religieuses et ethniques concentrées dans les provinces frontalières de l'Iran.


L'Iran a annoncé cette semaine le démantèlement d'un vaste réseau d'espionnage, lié aux forces américains et britanniques en Irak, qui cherche à recueillir des informations secrètes et créer des troubles ethniques et religieux dans les régions frontalières.


"Beaucoup d'habitants des zones frontalières sont la cible des services de renseignements étrangers qui veulent les utiliser" a affirmé un responsable iranien.




Jeudi 31 Mai 2007


Commentaires

1.Posté par el sibten le 01/06/2007 02:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

longue vie à la RII, je souhaite à tous vos ennemis une damnation éternelle, un allez simple pour l enfer, etc, ect....

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires