ALTER INFO

Selon de nombreux scientifiques, le virus du SIDA n'existe pas



Mercredi 20 Février 2008

​​​​ Présentation des traducteurs


​​​​Plusieurs scientifiques, médecins, médecins spécialistes voire deux Prix Nobel de même que des gens issus d'autres milieux disent qu'il n'y a pas de virus du SIDA ou autrement dit, qu'il n'y a pas de lien entre le VIH et le SIDA et ce, malgré le silence de la presse marchande qui se fait plutôt le porte-étendard d'une pandémie alarmante de SIDA.

​​​​Pour les néophytes, nous avons pensé traduire la page d'accueil du site Internet « Rethinking AIDS » (Repenser le SIDA). Au niveau international, cette association fait figure de proue du mouvement de dissidence à la théorie VIH = SIDA.

​​​​L'auteur de ces lignes, le Dr Étienne de Harven, vit aujourd'hui en France. Il est docteur en médecine. Dès les années 50, il a connu une brillante carrière dans l'utilisation du microscope électronique pour l'étude des rétrovirus. Il est aussi professeur émérite d'anatomopathologie à l'Université de Toronto, au Canada. Il est également membre du Comité consultatif sur le SIDA du président de la République d'Afrique du Sud.

​​​​Voici le texte de la page d'accueil de Rethingking AIDS (qui se traduit mot à mot par : Repenser le SIDA)



Présentation du Docteur en médecine Étienne de Harven, président de Rethingking AIDS



​​​​Je suis très heureux d'accueillir tous les visiteurs du nouveau site Internet de Rethinking AIDS (RA)


​​​​Comme beaucoup d'entre vous le savent probablement, RA a été réactivé et réorganisé depuis fin 2005. Grâce aux compétences et au dévouement des treize membres très motivés du conseil d'administration, de nouveaux statuts de société ont été rédigés et récemment approuvés, et un président, un trésorier (David Crowe) et un webmestre (Bryan Owen), ont été nommés. Les objectifs et l'objet de RA ont été définis et sa participation a été élargie à une tentative mondiale pour, 1) éliminer le dogme selon lequel l'insaisissable rétrovirus est à l'origine du SIDA, et 2) appuyer la recherche et la sensibilisation du public sur les causes possibles de la maladie. Ces sujets étaient au centre d'une importante réunion du conseil d'administration, tenue à New York les 10 et 11 juin 2006.


​​​​Incontestablement, le SIDA est un aspect dramatique de la pathologie humaine, identifiée pour la première fois en 1981 dans la région de Los Angeles, chez un petit groupe d'hommes gais. La définition du syndrome a été modifiée à plusieurs reprises, et des différences considérables existent entre ce que l'on appelle SIDA en Amérique du Nord et en Europe, et ce que l'on appelle SIDA en Afrique. Malgré ces différences, la recherche visant à guérir et à prévenir ce syndrome a été, pendant les 23 dernières années, limitée exclusivement et de façon dramatique à une seule hypothèse totalement infondée ; c'est-à-dire, au rôle hypothétique du rétrovirus « VIH » identifié en 1984. L'adhésion dogmatique obstinée de toute la communauté universitaire à cette hypothèse déraisonnable, ne peut s'expliquer que par la tentative désespérée de sauver la réputation de nombreux laboratoires de recherche sur le cancer, qui, entre 1960 et 1980, étaient extrêmement partiaux dans leurs grands programmes visant à démontrer que les rétrovirus sont impliqués dans la causalité du cancer humain.


​​​​Supposer, sans le moindre soupçon de preuve scientifique, qu'un rétrovirus est la cause du SIDA, permettait de perpétuer la recherche rétrovirale, hautement lucrative pour l'industrie pharmaceutique, et d'éviter de nombreuses et embarrassantes fermetures de laboratoires de recherches sur les rétrovirus.


​​​​L'hypothèse rétrovirale fut présentée il y a 23 ans, et les efforts de recherches sur le SIDA à travers le monde entier se sont depuis lors limités à cette unique supposition. De la plus dramatique façon, en 2007, il est de toute évidence que cette hypothèse a totalement échoué à aider. Basée sur une seule hypothèse infondée scientifiquement, la recherche sur le SIDA n'a permis de trouver aucune thérapie curative, elle n'a jamais réussi non plus à permettre aux chercheurs de préparer un vaccin fiable et elle n'a jamais permis de faire des prédictions épidémiologiques vérifiables. Dès 1987, Peter Duesberg a eu le courage et l'autorité scientifique de sonner l'alarme. Ce faisant, il a été le fondateur scientifique de Rethinking AIDS, le mouvement des « Dissidents » (« The Group »), qui s'est cristallisé en 1991 par la déclaration historique qui a été soutenue et signée par plus de 2 300 scientifiques préoccupés (dont deux Prix Nobel) et d'innombrables « repenseurs » attentionnés issues d'autres sphères. La recherche sur le cancer a été placée sur une mauvaise voie en mettant l'accent sur une enzyme « marqueur » de cellules cancéreuses en 1970 ; la recherche sur le SIDA a été mise sur une mauvaise voie en admettant l'hypothèse de la causalité rétrovirale en 1984.


​​​​Afin d'accélérer la prise de conscience générale sur cette situation désastreuse, RA a récemment mis en place plusieurs mécanismes. Il a créé le site Internet de langue anglaise Rethinking AIDS, il a nommé une équipe spéciale chargée des relations publiques pour diffuser des communiqués de niveau professionnel pour la presse, il organise chaque année un assemblée générale du conseil d'administration et il reprend actuellement contact avec les 2 300 signataires de la déclaration de 1991. Cela doit nous permettre de démarrer rapidement un programme de levée de fonds. L'argent recueilli sera utilisé pour organiser des conférences de dissidents, éditer les livres et les articles des dissidents, tourner des films et des vidéos de dissidents, conseiller les victimes du paradigme des campagnes de peur du VIH, éduquer le public sur les questions relatives aux protocoles alternatifs non toxiques pour renforcer les réactions immunitaires, et éduquer le public sur la toxicité inacceptable des soi-disant médicaments antirétroviraux ainsi que sur l'absence totale de spécificité des fameux tests de séropositivité. L'ambition de RA est de mener ce combat à l'échelle mondiale. L'objectif ultime de RA est de contribuer rapidement à l'implosion finale du paradigme : VIH = SIDA = MORT. Rien de moins !


​​​​Le conseil d'administration de RA est le principal organe opérationnel appuyant cet ambitieux et urgent programme (voir la section sur le conseil d'administration de ce site pour tous les noms et les brefs CV). La force du conseil d'administration repose sur la diversité des antécédents de ses membres. Certains sont chercheurs universitaires ; quelques-uns sont de très dévoués « repenseurs, » dans le mouvement dissident depuis de nombreuses années. Vous trouverez de nombreux documents écrits par eux sur ce site. Évidemment, ils n'ont pas tous le même avis sur certains points de détail du débat sur le VIH. Ils forment cependant un groupe très uni. Unis car ils partagent tous le même avis scientifiquement fondé, selon lequel :

​​​​a) le SIDA n'est pas une maladie infectieuse ;

​​​​b) le SIDA n'est pas causé par un rétrovirus ;

​​​​c) les tests sérologiques et la charge virale ne sont pas fiables pour diagnostiquer le SIDA ;

​​​​d) les médicaments HAART (thérapie antirétrovirale hautement active) font plus de mal que de bien ;

​​​​e) l'hygiène publique et les conditions sanitaires adéquates, la nutrition équilibrée, et la restriction de l'usage des drogues récréatives peut prévenir et contrôler le SIDA beaucoup mieux que tout régime thérapeutique à base d'antirétroviraux toxiques, et

​​​​f) plusieurs alternatives et facteurs non viraux peuvent expliquer la plupart des cas d'immunodéficience acquise chez l'homme.

​​​​Cela fait beaucoup sur lequel ils s'accordent !


​​​​Vous pouvez nous aider de plusieurs façons :


  • En signant la déclaration de 1991, si vous ne l'avez pas encore fait (ce qui fera de vous un membre de RA) ;

  • En nous communiquant des idées et des suggestions ;

  • En invitant des amis à se joindre à nous ;

  • En créant un lien vers notre site sur le vôtre ;

  • En formant les représentants politiques ;

  • Par des conférences sur ce sujet au plus grand nombre de groupes de personnes possible, et

  • En éduquant les victimes des campagnes de peur sur le VIH !

Merci d'être avec nous !



Étienne de Harven, Docteur en médecine,
Président de RA



Original : http://rethinkingaids.com.93.seekdotnet.com/
Traduit au mieux par Dany Quirion et Pétrus Lombard pour Alter Info




Samedi 23 Février 2008


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

82.Posté par Gelike le 03/08/2016 15:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bsr juste une question
Sur quoi se base t- on pour déclaré une personne seropositive?? Juste par une série de test au laboratoire et de part ce test si le taux d''anticorps est faible par rapport a seuil minimal tu es déclaré séropositivité si le taux d''anticorps est supérieur au seuil maximal tu es déclaré seropositif
Quelque chose l''importune si vraiment le VIH n''existe pas qu''est ce que est à l''origine dès décès en Afrique???
Quels sont vraiment les causes du SIDA???


81.Posté par abega le 05/07/2016 23:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Intéressant comme article. Mais je suis perplexe de savoir qu''on vit dans un monde pareil ou les politiciens se prennent pour les maîtres du monde Pour satisfaire leur ego au détriment de la population

80.Posté par anonyme13 le 11/05/2015 12:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir ca veut dire que si on t avait pas fait le test . Tu aurai vecu normalement. ??
As tu des soi disant symptomes style fatigue ou souvent malade ??
Beaucoup d autres problemes de sante peuvent donner un resultat positif. Bonne soiree.


79.Posté par anonyme 15 le 27/04/2015 07:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils existent des maladies transmissibles sexueĺlement genre hépatite etc.. moi je suis seropositif depuis 23 ans in détectable et hétéro. à 25 ans quand je les appris, je ne l'ai jamais accepter ! !! On m'a privé d être père pour un test bidon!

78.Posté par anonyme13 le 29/03/2015 19:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir je viens de lire le forum en entier. Tres interessant. Moi j ai une question toute simple. Si le vih n existe pas , chose que je suis tout a fait d accord , quels sont les risques de coucher sans preservatifs ?? merci.

77.Posté par Plop68 le 09/05/2009 23:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Question très simple à toute personne qui remet en cause l'existence du VIH (ou du moins son lien avec le SIDA):
Si vous niez l'existence du virus, niez vous la transmission virale par voie sexuelle ?
Si demain on vous propose une relation sexuelle non protégée avec une personne atteinte, ou disons une injection intraveineuse avec une seringue utilisée par un "malade", cela ne vous poserait donc aucun problème et vous accepteriez sans ciller?

Vous proclamez vouloir faire toute la vérité sur ce complot, je suppose donc qu'une réponse claire à mes questions n'est pas trop vous demander.

76.Posté par Greg le 06/05/2009 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Masque :

Bien bonjour,
primo, si beaucoup de médecins occidentaux, orientaux, dépendent de divers gouvernements ou d'ONG-s, bantous ou inuits affirment qu'il y a bien un rétrovirus qui cause un petit soucis et que le commun des mortels appelle VIH, HIV ou SIDA (selon convenance, je ne suis expert dans la matière, hélas), j'ai plutôt tendance à les croire. Mais c'est vrai, il peut y avoir des doutes là-dessus, et puis, la Terre pourrait bien être le centre de l'univers et plat comme une assiette, les extraterrestres auraient pu construire les sept merveilles de l'antiquité etc. A chacun ses points de vue...
Secundo, ne pensez-vous pas que si uniquement la hygiène sera en cause, ce(s) maladie(s) ce sera développé depuis la nuit de temps à travers le monde ? (je suppose que le hygiène de Londres du XIVème siècle n'avait pas beaucoup à envier aux villes africains ou asiatiques d'aujourd'hui...) Il y a un sacré différence entre, d'un côté, le choléra, la peste, malaria, fièvre jaune et cetera, et, d'autre côté, une maladie qui affaiblisse le système immunitaire à un point que le plus banal des grippes ou champignons peut causer la mort...
Tertio, si les campagnes de vaccination causerait un tel désastre, ne croyez-vous pas que le "monde occidental" serait tout bonnement exterminé avec tous les vaccins qu'on reçoit et tous les antibiotiques que certains s'administrent en "auto-médication" ??? Sinon on pourrait aussi dire que c'est les industries pharmaceutiques qui expérimentent leurs nouveaux produits sur ces pov'gens et qui causent ce soi-disent "SIDA"... Comme j'ai l'écrit plus haut, la Terre n'est pas forcément rond...

A bonne entendeur, salut !

75.Posté par Masque le 06/05/2009 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Greg, la pneumonie n'est pas une maladie virtuelle.
En Afrique, une partie de la population a de gros problème de santé, appelez cela SIDA si vous voulez, mais n'y voyez pas un virus ou une épidémie. S'ils attrapent toutes sortent de saloperies, c'est à cause de leur niveau de vie (en particulier l'accès à l'eau vraiment potable), et peut-être de certaines campagnes de vaccination à incriminer, qui contribuent à détruire leur système immunitaire.

74.Posté par Greg le 21/12/2008 02:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"chez un petit groupe d'hommes gais"
Corrigez- moi si j'ai tord mais il me semble qu'on peut être gai sans être forcément gay...

Bon, je ne suis pas en forme aujourd'hui, je fais du "mauvais esprit" sur vos articles brillants et tout... Je n'aimerai pas être traité de troll alors sorry et je pense que je laisserai ce site aux autres gens plus sensibles à tous ces conspirations machiavéliques. Désolé mais à mon avis, il y a du vraie dans certains thèses (j'ai aussi les miennes :) mais vous avez tombé à l'autre coté du cheval... Et beaucoup trop loin à mon gout.
Bonne continuation, donc, mais sans moi.

73.Posté par Greg le 21/12/2008 02:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Si le SIDA est une maladie virtuelle alors vous n'avez qu'à expliquer à tous ces simulateurs en Afrique qui sont en train de crever de pneumonie et je m'en passe... j'ai eu l'occasion de voir quelques uns de ces malheureux, allez-y, dit-les, mais je vous préviens, c'est pas beau à voir et encore moins à sentir...
Bonne chance, peut-être ça marchera comme un placébo et ils seront tous guéris...

72.Posté par mais! le 20/12/2008 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il na jamais été dit que le virus du vih n'existait pas!
mais que VIH= SIDA=MORT est fort simpliste! c'est tout
http://leweb2zero.tv/video/deestroy_4846adfcd46f784

71.Posté par BAALOUDJ Bouguerra le 27/11/2008 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler





Photos :

Consulter et sauvegarder dans l'ordinateur
1.jpg (2.8MB) [Afficher]






Bonjour ,
Je me présente : BAALOUDJ Bouguerra
Chercheur ( indépendant )
à 12400 ---- Algérie

Je veux m'adresser par ma modeste réaction scientifique à tous les Mathématiciens dont l'intention de me faire part de leur point de vue.
c'est une recherche scientifique qui m'a coûté plus d'une quinzaine d'années de course et de fouille aux trousses d'un chiffre . C'est un CHIFFRE connu par tout le monde c'est bien le chiffre "1".
Désormais,ce chiffre a démontré beaucoup de choses nouvelles dans le monde des sciences contemporaines telles : Les Mathématiques , la Physique et la Chimie. La première question que j'allais évoquer est ; EST CE QU'ON PEUT TROUVER LE PLUS GRAND CHIFFRE ? !!!!.
Qu'est ce que vous en dites si on remplace le chiffre par le concret...par quelque chose de tangible par exemple !?
je remplace alors le chiffre "1" par un corps quelconque ! j'emprunte l'ATOME ou la MOLECULE d'un corps connu L'EAU-------- H2O .
Si je remplace une seule molécule par un certain chiffre , je ne peux la remplacer que par le chiffre "1". c'est la logique ! ceci étant dit , il est dit pour tous ; par exemple l'atome ne peut prendre qu'un seul chiffre : le chiffre "1".
A partir de cela pourrions-nous calculer le plus grand chiffre ?
Oui , on pourra le calculer . Si par exemple : on ajoute 1 à 1 et ainsi de suite on ne pourra arriver qu'à un chiffre quelconque .si une fois on disait 1+ L'INFINI , il faut que coûte que coûte nous arrivions à un chiffre quleconque " appelons les règles mathématiques pour arriver enfin à résoudre cette problématique "!
disons-nous donc ; 1 + x = Y.
Faisons donc recours à la loi du concret : remplaçons cette équation par le concret :
on pourra donc suggérer ce qui suit : la 1ère molécule d'eau + toutes les molécules que nous avons pour enfin arriver au résultat complet !
On pourra donc dire 1+L'infini = le résultat complet .
La première molécules + toutes les molécules = le RESULTAT COMPLET !!!! en eau.
ce qui prouve que la première molécule fait un "1" + toutes les autres molécules au monde
= toute la quantité d'eau que nous avons au monde !!.
ce qui donne que : une molécule en eau c'est de l'eau ,toutes les molécules d'eau ne font autrement que de l'eau --- ce qu'on pourra donc conclure ;que :
1 +Tous les 1 ne font que le résultat complet !! à partir d'un seul corps pur !
pour enfin prendre comme conclusion première :
une molécule fait "1" le petit et le résultat complet de ce "1" petit n'est autrement qu'un "1"le grand !!!
pour en dégager enfin une règle à suivre :
------- "1" le petit + l'infini = "1" le GRAND !!! ------------------------------------------------.
Ceci étant donc dit ,il est dit pour tous les corps .
---- "1" c'est le comencement , x c'est le contenu , Y c'est le tout.
une loi est donc vient de naître : un corps est défini par une trilogie :
un commencement , un contenu et enfin un tout .Il faut donc prendre une décision :
pour définir un corps il faut et il suffit appliquer cette trilogie :
1+l'infini = le tout.
le commencement = Y-x
le contenu = Y-1
le tout = 1+x.
SI L'UNIVERS est "1" le GRAND ----- l'atome est "1" le petit !!!! et c'est l'inverse !:
Dégageons donc cette nouvelle formulation :
------ "1" le petit + l'infini = "1" le grand .
une théorie qui explique cette innovation est en ma possession , je veux bien la publier sur des revues ou des journaux spécialisés .
NB/ chaque corps est soumis à un "1" chaque corps fait un"1".!!!!!!!!
A partir de ces nouvelles formulations , on pourra déclarer et avec assurrance :
----------- qu'on ne peut en aucun cas trouver de :
L'EAU ---- H2O sur d'autres planètes excepté la "TERRE".
Une théorie, déjà évaluée par une AGENCE spécialisée :
------------------- L'ANVREDET------------------ à ALGER.
est entre mes mains ,qui démontre la juste proposition .


En outre ,et par conséquent ma THéORIE démontre comment allons-nous prendre la situiation problématique actuelle qui est entrain de bousculer le " CHANGEMENT CLIMATIQUE".
car à la fin ,nous pourrions démontrer hélas que notre atmosphère n'est autrement qu'une peau comme celle de l'être humain !!.
Ce qui prouve et avec justesse que les feux des torches des champs pétrolifères , les fumées des unsines ,celles des centrales nucléaires et les poussièrses des cimenteries sans oublier le facteur le plus provocateur de la contamination de l'air respirable est ;le gaz des échappements de tous les véhicules que ce soient ceux de la mer ,de la terre ou de l'air qui ont provoqué ce travesti au sein de notre atmosphère ; ce qui démontre en quelque sorte que notre atmosphère souffre de quelques trous qui se trouvent un peu par ci et par là . Ces trous laissent donc le passage à d'autres intrus qui ont à leur tour provoqué ce que notre atmosphère mène aujourd'hui.
Pour cela , je suis arrivé à une solution susceptible d'être efficace et bénifique .Aprés des experiences que j'aie faites .j'ai alors trouvé un MOYEN inspiré bien sûr d'une loi fondamentale et mathématique ( lire la théorie pour mieux comprendre ).
cette loi engendre l'invention d'un nouvel appareil que j'aie appelé:
------- PULVERISATEUR-EAUIEN --------------------- nouvelle appellation que je suggère d'ailleurs au DICTIONNARE FRANçAIS de l'adopter car à la fin ma théorie démontre que là où il y a de l'eau il y a aussi ceux qui veulent de cette matière , alors on les appellera les : " EAUIENS": les corps cellulaires en l'accurrence !.Cet appareil a pour objectif de reboucher les trous qui se trouvent au sein de l'atmosphère d'une part et d'autre part , il purifie les zones polluiées et contaminées de notre atmosphère echelonées suivant leur position tel : L'O Z O N E par exemple !!!
la STATION INTER-PLANETAIRE jouera un grand rôle dorénavant pour enfin sauver la couche formidable de l'OZONE.
----------------------------------ET---------------------------------------------
Comme nous avons bien expliqué comment prendre les choses en mains pour sauver notre ATMOSPHèRE .Cette position est en quelque sorte systématique face à une autre situation qui ne peut être que plus dramatique que celle de l'atmosphère !!!
----------- Celle du SIDA et du CANCER --------------------------------
Si une fois vous lisez ma théorie vous allez sur l'immédiat constaté qu'il y ait une grande relation entre le globe terrestre en tant qu'un être et L'HOMME en tant qu'un être .
Le globe terrestre est recouvert par une enveloppe appelée :
---------------------" L'ATMOSPHERE "----------------------------------
A son tour l'homme est couvert par une enveloppe appelée :
------------------------ " UNE P E A U "---------------------------------.
Si vous ayez encore la peine de lire ma théorie , vous allez découvrir que c'est le changement climatique qui a provoqué et a déclenché ces maladies néfastes et fastidieuses : le SIDA et le CANCER .La preuve est : ces maudites maladies n'ont fait apparition que récemment !.LA RECHERCHE MONDIALE qui ne cesse de courir de jour en jour pour enfin trouver un remède jugé efficace dans l'intention d' anéantir ce virus VIH du SIDA et celui du CANCER , mais hélas n'ont arrivé qu'aux vains espoirs .
les INHIBITEURS aux quels font retour n'engendrent que des complications secondes au sein du corps humain ou simplement au sein du corps d'un SIDAAU ou un SIDEEN . Le virus VIH ne meurt pas ou bien ne meurt jamais puisque ma théorie a démontré que ce maudit virus est toujours en subsistance c'est grâce à une alimentation dont il a besoin . Cette alimentation est en quelque sorte un approvisionnement pour lui ,il est toujours alimenté !! la question qui se pose par où le virus est alimenté? la réponse
-----------------------------------est ----------------------------------- :
le virus VIH du SIDA est alimenté par la respiration , l'homme ne peut pas être privé de cette opération de respiration ;15000 litres d'air respirés journellement suffisent pour que ce virus soit bien alimenté .L'air respiré de nos jours , n'est plus comme celui d'autre fois ? Autrefois , l'air étant pur , alors que celui de nos jours est plein de nouveaux composants !.

pour anéantir ce virus il faut et c'est indispensable l'anéantir de l'extérieur et non de l'intérieur ; ce que ma théorie a expliqué déjà.! UN PLAN EXPLICATIF comment ANEANTIR ces virus est entre mes mains ! oh !! déjà une copie de ce plan se trouve là où il faut, je peux le dire il se trouve auprés de L'AMBASSADE D'un pays ami .pour en prendre connaissance.



merci au revoir .
B.Bouguerra


pour tout renseigement :
veuillez me joindre par tél : 00213663863899
ou par mail : baaloudjbouguerra@yahoo.fr

70.Posté par marco le 27/07/2008 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais il convient d'admettre cependant que dans presque la moitié des cas, les traitements allopathiques et la chirurgie s'avèrent nécessaires et sauvent des vies bien entendu...le propos est plutôt de dire que chaque cas est différent et que ne traiter les maladies que techniquement sans appréhender l'être dans son ensemble n'est pas une bonne orientation...or, dans le cas des cancers et du sida il semble que trop souvent les protocoles sont rigides...et laissent peu de place à toute réflexion alternative.

69.Posté par marco le 25/07/2008 20:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Amyrial,

Je pense que tu as raison d'évoquer ces faits.
Un ami vient de mourir d'un cancer du cerveau.
Il n'est pas mort directement de ses tumeurs mais de sa deuxième séance de chimiothérapie.
Il avait très mal supporté la première séance, avec pour conséquence au bout de trois jours destruction complète de son homéostasie sanguine : plus de globules blancs (quasiment sida foudroyant déclaré), plus de globules rouges, reins détruits (néanmoins il était diabétique depuis des années...donc ses reins étaient sans doute déjà très usés) et puis sans doute hémorragie digestive majeure (vomissements noirâtres...)...puis arrêt cardiaque et enfin coma...
J'ai vraiment l'impression que la chimiothérapie l'a fait trépassé prématurément...
Il serait sans doute parti de toutes façons, faute d'avoir pu tester un traitement alternatif...mais bien plus tard...parfois les dégats causés par un départ aussi rapide ne permettent pas de se préparer à un deuil serein (mais chaque deuil reste horrible évidemment)...
Mais

68.Posté par Amyrial le 25/07/2008 00:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais par contre mes profs à la fac ils ont 40 ans d'experience derrière eux ils en ont vu des malades ils en ont étudié des maladies sous tous les angles.


Non Pipo, pas sous tous les angles, uniquement sous celui qu'on leur a enseigné.

Et toi dans ta vie future, répèteras-tu ce qu'on t'a enseigné ou bien chercheras-tu à comprendre par toi-même ? C'est quoi le plus gratifiant selon toi ?

Si le sida était vaiment une invention je pense que des chercheurs passionés comme ce qui m'enseigne n'aurait pas laissé passé ça.


Pourquoi ? Ils sont infaillibles peut-être ?

Et puis excuse-moi mais toute cette supercherie du sida est parfaitement claire pour des dizaines de milliers de médecins et chercheurs de par le monde. Evidemment ce ne sont pas d'eux que vous recevez vos cours dans les facultés car ils sont filtrés et mis à l'écart parce qu'ils osent mettre en cause le fonctionnement de l'industrie pharmaceutique (ainsi que des chercheurs peu scrupuleux qui en reçoivent leurs subventions...).
Il est rare de les entendre s'exprimer dans les médias car ceux-ci ne veulent surtout pas avoir de problème avec l'industrie pharmaceutique. De leur côté ces médias sont coupables de non-information du public, les responsabilités sont toujours partagées.

Il manque plus que les mec du FBI et une société secrete appellée "THE COMPANY" pour completer le tableau

Il n'y en a même pas besoin, l'industrie pharmaceutique fonctionne déjà sur ce schéma, ne serait-ce que pour protéger ses investissements.

L'art médical devrait relever de la vocation, et non de l'intérêt.

L'éthique qu'on est en droit d'attendre d'un médecin, d'un pharmacien, ou d'un pourvoyeur de traitements, ne s'apprend pas dans les facs ni dans les livres de sciences.

Je pourrais connaitre tes qualifications qui te permettent d'affirmer de telles choses, tu bosses dans un labo?

Je ne bosse pas dans un labo, et je ne milite pour rien du tout, si ce n'est la liberté de penser et de s'exprimer.
Au final que chacun ait b[indépendamment ]bsa manière de voir le monde et les phénomènes qui nous entourent, et cesse de répéter ce que bêtement la société et la culture dans laquelle il est apparu lui a projeté à la figure et qu'il a pris, comme une maladie ou comme un savoir, ici il s'agit de la même chose.

J'ai été au contact proche de médecins, malades et thérapeutes d'horizons très différents ces dix dernières années. J'ai vu des maladies classiquement considérées graves soignées sans médicaments et sans aucune difficulté avec trois fois rien et un taux de réussite pour certaines de 100% (hépatites), d'autres personnes déclarer les symptômes du sida simplement après s'être vues persuadées que leur test positif était un signe préoccupant (la magie noire n'a certainement pas disparu...comprenne qui voudra !), des cancéreux guérir avec des méthodes non reconnues en quelques jours après que les "professionnels" officiels aient déclaré qu'il n'y avait pour eux plus qu'à attendre la mort (merci les enc** de Villejuif pour le soutien aux malades, on n'apprend donc pas aux médecins qu'il ne faut JAMAIS perdre espoir ???...), d'autres malades qui n'avaient rien de grave décéder à cause visiblement de traitements criminels, certains se suicider (interferon à haute dose, isotrétinoïne...)...
J'ai exercé aussi moi-même en tant que thérapeute (école indépendante) et au début de ma pratique je n'en croyais pas mes yeux et mes oreilles. Puis j'ai commencé à me renseigner sur la manière dont les AMM (autorisation de mise sur le marché) sont délivrées (fraude complète), sur le secret industriel qui autorise les labos à ne communiquer que ce qu'ils veulent sur leurs produits, en clair de mentir sur les propriétés des molécules (les études sont protégées, à moins d'un procès), sur le fonctionnement de l'Ordre des médecins tout juste digne de l'Inquisition (interdiction de guérir si ce n'est avec LEURS méthodes, sans commentaire...), les articles de revues scientifiques et médicales sur lesquelles on ne peut pas compter pour être objectives, ne serait-ce que par le fait que les auteurs n'ont pas eux-mêmes accès aux études elles-mêmes mais seulement à ce que les industriels leur déclarent...

Oui j'ai des amis originellement médecins poursuivis par l'Ordre jour et nuit (intimidations incessantes) pour OSER guérir par exemple 80% de leurs patients cancéreux avec des huiles essentielles, une amie pharmacienne qui, découvrant les dessous du monde médico-pharmaceutique ne sait plus quoi faire de son officine (choix de concsience...)

De toutes manières que chacun se fasse ses propres opinions.

La seule chose qui me fait mal c'est de voir des personnes souffrir voire mourir (dans le cadre du sida c'est l'égal d'un génocide) parce qu'elles n'ont pas pu avoir accès à une source d'information qu'on leur a délibérément cachée, ou persuadée d'être sans valeur, ce qui revient au même.

Je ne suis pas conspirationniste, Pipo. Il n'y a pas besoin de conspirations, les malheurs des hommes proviennent de malhonnêtetés qui s'acoquinnent durant un temps avec d'autres malhonnêtetés, c'est tout. Et oui c'est vrai, ce n'est pas agréable du tout de se rendre compte que sur un plan collectif les motifs des hommes à l'heure actuelle ne s'encombrent pas de l'amour du prochain ou du respect de la vie qui nous entoure.

Cela ne peut faire que grandir une compassion naissante. Une vocation à l'horizon ?

On devient médecin seulement après avoir compris que ce n'est pas "comme ça" que l'on soigne.

67.Posté par Pipo le 24/07/2008 01:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis étudiant en pharmacie donc je suis pas mal concerné.
J'en suis qu'au début ,2e année, et c'est sure pour l'instant le sida j'en sais que ce que j'ai étudié dans mes bouquins. Mais par contre mes profs à la fac ils ont 40 ans d'experience derrière eux ils en ont vu des malades ils en ont étudié des maladies sous tous les angles. Si le sida était vaiment une invention je pense que des chercheurs passionés comme ce qui m'enseigne n'aurait pas laissé passé ça.

Alors je sais pas si toi tu es vraiment sincère ou quoi, mais ca me parrait vraiment n'importe quoi cette thèse sur des maladies imaginaires. Il manque plus que les mec du FBI et une société secrete appellée "THE COMPANY" pour completer le tableau. Nan mais serieusement faut pas prendre les gens pour des cons, quand je lis ce que tu écris j'ai l'impression d'avoir à faire à un militant alter mondialiste.

Je pourrais connaitre tes qualifications qui te permettent d'affirmer de telles choses, tu bosses dans un labo? Tout ça sans animosité, je suis juste choqué par ce genre d'affirmations.

66.Posté par Amyrial le 23/07/2008 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pipo tu n'as pas l'air malheureusement de connaître grand-chose sur ce fameux vih que personne n'a jamais vu (quant aux théories d'une fixation sur des lymphocytes, eh bien ce sont...des théories; ah que les théories sont belles ! Mais au fait elles servent à qui ?...)

On voit bien pour qui travaillent les rédacteurs de ces articles débiles...
Ce sont des ignorants ? (et oui la science en est pleine, les scientifiques n'ont plus le temps de se renseigner) ou bien alors ils disent volontairement n'importe quoi ?

Si tu veux de la documentation, de la vraie, de la complète, en français il y a le livre "sida, supercherie scientifique et arnaque humanitaire" qui est concis et complet, sur internet il y a aussi des sites. Le livre ci-dessus contient une interview (CD) suffisamment éloquente pour que n'importe quel quidam comprenne comment l'Institut Pasteur a scientifiquement triché en produisant une photo de rétrovirus qui provient d'un placenta sain (cellules externes rajoutées en cours d'expérience) et absolument pas d'un malade du sida. Personne n'a jamais vu de vih ou de virus approchant à partir du prélèvement d'un malade sidéen ou d'un testé positif !!!

Tout est de l'arnaque de A à Z dans cette histoire. On a voulu un rétrovirus, eh bien on l'y a mis, tout simplement. C'est comme ça que l'on fait en science aujourd'hui : on décide d'abord de ce que l'on cherche (servant notre intérêt) et ensuite on le trouve, si besoin en l'y mettant soi-même. C'est ce qui s'appelle de la malhonnêteté.

Les tests devraient être interdits, les études anglaises montrent par exemple bien qu'il y a 80% de faux-positifs. De plus je suis de l'avis de Peter Duesberg, tester positif doit être compris comme un BON signe, rien à voir avec une pathologie.

Sache aussi qu'en Afrique il n'y a pas du tout d'épidémie de sida (et ailleurs non plus), là-bas les tests de séropositivité ne sont pas pratiqués. Il suffit d'avoir une maladie ou des symptômes x ou y comme fièvre, diahrrée, malaria, tuberculose, etc pendant plus d'un mois pour être considéré sidéen et faire augmenter les statistiques !!!(dans des buts très faciles à comprendre pour l'industrie pharmaceutique). Les professionnels observateurs sur place nous disent bien qu'il n'y a pas en Aftrique de maladie nouvelle.

Le dossier sida est une véritable honte. Je conseille à tous la lecture du livre ci-dessus, il est important d'être tenu au courant sur ce sujet et ne pas se laisser embobiner par les discours de ceux qui répètent ce qu'on leur dit sans avoir fait la moindre recherche eux-mêmes.

("Ce n'est pas parce que l'on ne connaît rien à un sujet qu'on ne peut l'enseigner à ceux qui en savent encore moins que soi..." Pierre Dac)

Pourquoi ne dit-on pas plus, que TOUT LE MONDE (voir expériences américaines) ressort testé POSITIF aux tests si le sérum n'est pas ARTIFICELLEMENT dilué au 1/400 (cas unique en médecine).

Pourquoi ne dit-on pas plus, que le rétrovirus vih est HYPOTHETIQUE et qu'il n'a JAMAIS été isolé (c'est pourtant très facile d'observer au microscope un rétrovirus, classe d'ailleurs de virus dont TOUS les représentants connus sont PARFAITEMENT INOFFENSIFS pour l'être humain); et que toutes les photos présentant le vih sont soit des montages informatiques réalisés à partir d'une théorie, ou bien de rétrovirus (inoffensifs donc) prélevés toujours ailleurs que chez un "malade du sida" (aucun malade du sida n'est porteur du vih).

Pourquoi ne parle-t-on pas plus du fameux prix international délivré à tout institut ou chercheur parvenant à isoler le virus du sida et prouvant enfin son existence (prix qu'à ce jour toujours personne n'a remporté).

Pourquoi ne parle-t-on pas plus des traitements chimiques qui sont bien connus pour être IMMUNODEPRIMANTS (AZT, etc), le comble pour traiter des personnes en déficience immunitaire ? Et des études qui montrent plus de morts lorsque les malades sont traités avec l'AZT ?

Pourquoi pas plus de ces études qui démontrent qu'il n'est pas question d'épidémie et que le "sida" n'est pas sexuellement transmissible (hors Afrique, 90% des personnes atteintes sont des hommes).

Pourquoi pas plus des études qui montrent clairement le rôle des drogues dans l'apparition des symptômes ? De l'ineptie de traiter une personne seulement parce qu'elle a -en plus éventuellement d'avoir le BON signe d'avoir testé positif- des taux de lymphocytes bas (des taux bas ne signifient pas en soi une mauvaise santé et de nombreuses personnes vivent avec des taux extrêmes en se sentant bien toute leur vie).

Etc etc...

La qualité de vie actuelle est due essentiellement aux conditions de vie et à la diversité de la nourriture, la médecine chimique n'a strictement rien à voir là dedans. Nous n'avons pas fondamentalement besoin de molécules autres que celles trouvées dans la nature, c'est l'évidence même, mais l'évidence est une qualité que les scientifiques ne possèdent plus. Les nouvelles molécules, étrangères au fonctionnement de notre corps, seront toujours blessantes, créant autant de symptômes positifs que de symptômes négatifs, que ceux-ci soient reconnus ou pas; et créant donc de nouvelles pathologies.

Que les labos du futur mettent à notre disposition des produits issus de notre terre, notre seule richesse. Quant aux autres pingouins imbéciles qui croient soigner avec des inventions à propos dequelles personne ne connaît rien (à commencer par votre propre corps) d'ici là leur temps sera passé.

Comme le physicien Jean Charon le dit, "dans la médecine de demain on n'utilisera certainement plus de médicaments" (sous entendu chimiques)...

On sera alors sorti de la préhistoire ?

Si vous testez positif à un test de séropositivité : soyez contents, vous avez des anticorps, c'est bon signe, vous n'êtes pas morts.
Par contre pour éviter de le devenir plus rapidement que prévu, ne prenez surtout pas les médicaments chimiques que les pingouins voudront vous persuader de prendre. Allez-voir quelqu'un de plus sérieux (et de plus renseigné)...

65.Posté par Pipo le 23/07/2008 20:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est pas clair cette thèse y a aucun argument aucune explication.
Un résumé de tout l'article:
"Les Gens riches nous mentent, le vih c'est pas vrai"
Bon maintenant on a compris il faudrait avancer quelques preuves.

Quand aux personnes séropositives qui n'ont pas les syndromes du SIDA tant mieux pour elles mais c'est pas un miracle, il y a des articles très bien expliqué dans NATURE sur pourquoi le VIH ne peut pas se fixer au lymphocyte ou encore peut se fixer mais ne peut pas fusionner sa membrane.

Pour toi Marco tu as la chance de bien te porter sans traitement mais c'est pas le cas de miliers de personnes non traité qui meurent en Afrique.

Certe les médicaments utilisés au début étaient inadaptés, mais la recherche avance. Il faut arreter de croire qu'on peut tout guérir aussi! C'est pas parce que les chercheurs ne trouvent pas un truc efficace a 100% que tout de suite c'est de la merde!

Et puis l'autre qui en rajoute en mettant des citations qui datent du 18e siècle. La medecine a avancé depuis ce temps la! C'est sure que c'est plus facile d'attaquer un chercheur qui élabore des medicaments qu'un chirurgien qui greffe une main. La personne lambda comprend pas tout le boulo que c'est de trouver des molécules qui ont un effet majeur et une action précise sur le corps humain, surtout qu'en on pense que les médocs sont utilisés sur toute la population sachant qu'on a tous pas mal de différences dans notre fonctionnement.


64.Posté par marco le 13/07/2008 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bizarre mais ma charge virale est très faible depuis que je fus déclaré VIH+ et mon taux de CD4 rest normal...tout cela sans traitement antirétroviral...en plus le premier médecin qui m'a suivi m'a précisé que sur ses 10 patients, 7 sont en pleine forme sans traitement dont plusieurs depuis près de 15 ans...alors que ceux qui prennent un traitement semblent aller mal...
tout ceci laisse perplexe...

63.Posté par Al West le 13/05/2008 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour a tous, voila quelques citations, qui illustre bien le debat, pour detendre un peu l'atmosphere!

Un médecin, c'est quelqu'un qui verse des drogues qu'il connaît peu dans un corps qu'il connaît moins.Voltaire

Au sujet de l'AZT: Il ne suffit pas de dire : je me suis trompé ; il faut dire comment on s'est trompé. Claude Bernard

L'art de la médecine consiste à distraire le malade pendant que la nature le guérit.Voltaire

Les médecins : la renommée proclame leurs succès et la terre recouvre leurs erreurs.Francis Quarles

On apprend ordinairement les langues pour pouvoir exprimer nettement qu'on sait . Mais il semble que les médecins n'apprennent leur jargon que pour embrouiller ce qu'ils ne savent point.
Charles Dufresny

62.Posté par Amyrial le 29/03/2008 00:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis ébahi, sans voix, devant ceux qui continuent à souscrire aux thèses (aujourd'hui...) officielles sur le sida. Tant de preuves, tant d'évidences, de l'incohérence complète de ces thèses.

Cet aveuglement, c'est vraiment dramatique, c'est très préoccupant.

Le véritable problème de fond pour moi derrière ces sujets c'est celui de l'homme qui ne veut plus d'une vie simple dans l'environnement qui est pourtant celui dans lequel la nature l'a placé, il ne croit pas en un épanouissement complet de lui-même dans le monde dans lequel il est et tel qu'il est. De là il va tenter d'inventer un monde qui serait "mieux", "mieux que la nature". L'idéologie qui veut que les inventions chimiques artificielles, les molécules non naturelles, par exemple, apportent une solution "miracle" à l'humanité est un point de vue maladif, c'est la fuite de soi et le refus d'agir à partir des choses telles qu'elles sont. Bien sûr les résultats sont toujours philosophiquement manipulés, pour faire admettre cette idéologie malsaine au plus grand nombre. "Plus on est de fous et plus on rit".

C'est être profondément malade dans son âme et son esprit que croire qu'il faut inventer des choses qui n'existent pas pour soigner des choses qui existent.

C'est ce qu'on appelle l'Orgueil, la seule maladie qui nécessiterait vraiment des recherches.

61.Posté par Abrac le 20/03/2008 00:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

verite, pour prouver qu'un virus existe, les scientifiques isole ce virus puis sont capables de le prendre ne photo une fois isolé.
Le seul virus connu q'aucun scientifique n'a jamais été capable d'isoler c'est le HIV.
Ce qui veut dire que l'existence du virus du sida n'a jamais été prouvé.

D'autre part si on prend le sida. SIDA veut dire syndrome d'immuno-déficience acquise. Certaines personnes souffrent effectivement de symptômes correspondant à cette maladie. Mais rien ne permet de dire qu'un hypothétique virus soit responsable de ces symptômes, surtout quand on sait que ces symptômes peuvent avoir d'autres causes.
Une simple hypothèse scientifique a été mis au niveau d'une vérité absolue par le martèlement médiatique sans la moindre preuve.

60.Posté par verite le 17/03/2008 06:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CE NE SONT QUE DES SPÉCULATION,LE VIRUS DU SID EST MALHEUREUSEMENT REEL.

59.Posté par Philou le 13/03/2008 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo à l'auteur pour sa prise de position courageuse.
Les errements de la recherche sur le sida devraient faire se poser question sur les postulats de base de ce problème, qui n'ont à mon avis nullement été prouvés.
Le doute est l'allié d'une recherche scientifique objective. Mais est-ce que les multinationales du médicament qui sponsorisent la plupart des recherches actuelles et en tirent d'énormes profits sont intéressées par l'objectivité ?

58.Posté par Abrac le 28/02/2008 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JE redonne les chiffres du SIDA fournis par l'ONU
ça devrait etre plus clair comme ça :

..................................................fin 2005 fin 2006 fin 2007
Porteurs VIH (en Millions) .............38,6 .......39,5..... 33,2
Nouveaux cas......... ...................... 4,1........ 4,3........ 2,5
Nbr de décès ................................. 2,8........ 2,9........ 2,1

Le rapport dit aussi que le nombre de porteur du HIV augmente

57.Posté par heliet le 28/02/2008 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

reponse à gustav:::c'est vrai ,on est émus;mais on a bien compris de quoi il s'agissait : la remise en question de la cause de la maladie.il n'empêche cela donne lieu a des dérives . exemple:c'est les médicaments qui tuent les malades; c'est juste il y a beaucoup de facteurs qui entrent en jeu dans l'equilibre d'un corp mais quand on a vécu plusieurs époques , on peut faire des comparaisons. des tas de comparaisons.les gens que je connais qui ont survécu sans traitements , c'est ceux qui n'en ont jamais eu besoin d'apres l'avis des médecins, pas les autres (ceux qui les ont refusés) la contamination par echanges de seringue a considérablement diminiué aprés la vente libre,pourtant les gens ont continué à prendre de drogues, il n'ia pas eu de recrudescence de décés chez les toxicomanes non séropositifs que je sache,il ya donc bien quelque chose qui se transmet.quelqu'un a cité le docteurSEMMELWEIS,plus haut ,(pas somelweis) justement c'était un clinicien, jusqu'à ce que pasteur prouve par ses découvertes , qu'il avait raison, il fut traité de fous.Ce sont quand même des cliniciens qui ont constaté l'épidémie de sida ,c'est pas l'inverse , les traitements c'est en clinique qu'on les a expérimentés . donc même si ce n'est pas vraiment le hiv le responsable,il ya bien une épidémie.bien sur il y a des gens plus résistants bien sur quand on est malade , c'est mieux si on a de quoi manger pour résister, et à n'importe quelle infection.En conclusion le sida "une maladie virtuelle" c'est un peu fort!!!!!! non?et puis de toute façon dés le début,ce fut la guerre entre gallo et pasteur ,souvenez vous ,pour revendiquer la découverte du virus,ça ne fait que 25 ans une goutte d'eau dans l'histoire de la connnaissance des virus, une micro goutte d'eau dans l'histoire de l'humanité, ça risque donc de continuer encore longtemps

56.Posté par Dialogue raisonné ?... le 27/02/2008 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben... Garibaldi15, tu n'es plus d'accord pour aller chercher une fiole de "pur HIV", tu te débines ?... C'est pourtant ton idée, alors, quoi ?... Si vite découragé, après une idée aussi brillante ?... Réponse: "on n'a jamais pu isoler le supposé HIV". L'institut Pasteur aura beaucoup de mal à te fournir. Alors, se faire injecter ce que l'institut Pasteur ne t'a pas encore fourni, tu peux comprendre qu'on n'en est pas encore là et que ton raccourci était audacieux, gentiment provocateur, pas forcément pertinent, et instructif malgré tout, merci pour ça Garibaldi15.

Pour tous ceux qui s'interrogent et voudraient des liens documentés, il faudrait sans doute en réunir un lot dans un post pour faciliter l'accès. Excusez-moi, fatigué ce soir.


55.Posté par gustav le 27/02/2008 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Les réactions sont très émotionnelles. C'est logique car les uns et les autres ont pu perdre des proches à cause du "sida".
L'article au départ est une remise en cause scientifique et n'est pas la négation de cette (ces) maladies.
Certes, je ne suis pas toubib, mais il me semble qu'on ne peut pas guérir un virus, non? C'est ce que mon toubib dit toujours ainsi que l'état français. C'est le corps qui fait tout le job dans le cas d'un virus.
Alors c'est quoi ces antiviraux spécifiques au "virus du sida" qui "fonctionneraient bien" ???
Il y a tellement de facteurs qui entrent en jeu dans l'équilibre d'un corps. Personnellement, cela fait longtemps que je déplore l'inefficacité de notre médecine occidentale.

54.Posté par Abrac le 27/02/2008 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les contradictions de l'estimation du nombre de porteurs du VIH dans les rapport de l'ONU.

..................................................fin 2005 fin 2006 fin 2007
Porteurs VIH (en Millions) ....... 38,6 39,5 33,2
Nouveaux cas......... .................. 4,1 4,3 2,5
Nbr de décès ........................... 2,8 2,9 2,1

Le nombre de nouveaux cas augmente, le nombre de décès diminue et pourtant le nombre d'individus porteurs du SIDA est moins important en 2007 (33,2 millions) que les années précédentes.

CHERCHEZ L'ERREUR dans ces chiffres officiels de l'ONU.

http://data.unaids.org/pub/EpiReport/2006/2006_epiupdate_fr.pdf
http://data.unaids.org/pub/EPISlides/2007/2007_epiupdate_fr.pdf

53.Posté par Abrac le 27/02/2008 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si personne n'a jamais pu isoler le VIH, ça veut dire que c'est une hypothèse n'ont vérifiée.
Mais pour autant, ça ne signifie pas que le SIDA n'existe pas.
Cela peut signifier par contre que le Syndrome d'Immuno-Déficience Acquise (SIDA) est dû à une cause différente.
D'autre part, les scientifques sont TOUS d'accord pour dire que le SIDA ne tue pas.
En effet, ce sont les maladies dites "opportunistes" qui tuent le malade en raison de la chute du système immunitaire.

52.Posté par yahoo le 26/02/2008 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un professeur de medecine qui ose dire que le SIDA n'est pas causé par le VIH ?!! mais on reve là.

il n'ay absolument aucun doute de la cause du sida par le VIH.


si ce genre de scientifique sont si sur d'eux, je leur proposerai bien une petite injection de charge de VIH. et on verra si ils sont toujours aussi d'eux.

51.Posté par elyettepons le 26/02/2008 08:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

d'aprés les dissidents,beaucoup de personnes qui ont arrété les tritherapies ont survécu ;très bien moi je n'en connais pas. j'ai pas contre des amis qui sont morts pour avoir refusés les traitements. j'entends parler d'hygiéne de vie, mes deux amies dont j'ai parlé dans mon commentaires précédent avait une bonne hygiéne de vie, pour l'une parce qu'elle a arrêté les drogues pour l'autre parce qu'elle n'en prenait pas.quand au stress provoqué par la peur du sida pou l'une les premiers symptomes sont apparus en 1983.d'autre part le cancer fait trés peur ça suffit pas à l' aggraver. Le sida contagieux ou pas?depuis le temps on dit plus contagieux mais transmissible.Et puis c'est vrai si vous en êtes surs testez donc les vaccins, ou démontrez le. Et puis que ça soit le vih le lav ou pas un rétrovirus du tout,ça change quoi,nous les gens malades on les a vu,les survivants ,les morts avant apres les tests ,avant aprés les traitements.moi je vis avec une personne qui n'a jamais eu de traitement, mais qui a contaminé sa femme qui est décédée, y'a des choses qu'on peut pas nier; c'est sûr je ne conteste pas au début on a traité systématiquement peut être un peu trop vite tout les malades,mais prouvez nous que ce n'est pas la maladie qui en a tué autant. Qu' il y ait de gros intérêts dans cette histoire on le sait trés bien, qu'un virus ne soit pas la cause de tout ça,c'est possible,que les conditions actuelles aient permis l'apparition de ce fléau,je n'en doute pas,mais quand même, on a pas tout inventé!!!!! et la transfusion sanguine ,ils ont révé les gens

50.Posté par garibaldi15 le 25/02/2008 14:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dialogue raisonné ergote mais il ne dit pas qu'il s'engage à recevoir une injection du virusquinexistepas. Normal. Il lui est loisible de s'adresser à Pasteur et de se porter volontaire pour cette injection, et prouver ainsi que le virus est un mythe.
On attend que Dialogue raisonné aille soutenir à la barre, les personnes séropo condamnées pour avoir transmis la maladie à des partenaires en toute connaissance de cause. Les tribunaux seraient passionnés par son argumentation !

49.Posté par Dialogue raisonné ?... le 25/02/2008 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

...Ben, trouve-les déjà, ces flacons de "pur HIV", mon Garibaldi15. Une fois que tu les auras trouvé, on en reparlera. Bon courage, ça va te demander beaucoup de travail sans résultat, vas-y, fonce !... Attention, hein, que du "pur HIV", pas du mélange de n'importe quoi. Vas-y, ton idée est très bonne, si tu réussis c'est la gloire assurée.

48.Posté par elyette pons le 25/02/2008 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est bien beau tout ce langage spécialisé , expliquez moi pourquoi parmi tout les gens que j'ai connu et qui sont morts :une amie contaminée par son mec , partenaire unique,elle même ,non toxicomane,bonne vie ,aisée bonne hygiéne,décédee trés tot et sans avoir pris( longtemps de traitement )de maladies opportunistes.......deuxieme cas une ,amie ,toxicomane,depuis un an,premiers symptômes en 1983 arret total toxicomanie en 1984,décédée en 1989,et si je vous dis arrêt total et bonne hygiéne de vie c'est que je le sais ;et moi toxicomane pendant 15 ans debut traitement en 1990 ,toujours là;;expliquez moi les amis autant tox que moi,echanges de seringues et tout jamais positifs,jamais malades, il nous faut du concret.j'ajoute que mes deux amis ont eues de symptômes avant de faire les tests ,donc ne me parlez pas de psychosomatique, attention je ne dis pas que vous avez torts,mais prenez vos responsabilités .beaucoup risquent d'arrêter leurs traitements, j'en connais un qui l'a fait déjà il est mort aprés trois ans.

47.Posté par garibaldi15 le 24/02/2008 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je remarque que vous tournez autour du pot mais que personne n'est candidat à l'injection du virus ''qui n'existe pas'' ! Pourtant, quand on a des convictions !

46.Posté par fxfd le 24/02/2008 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que ceux qui prétendent qu'il n'existe pas se laisse injecter par voie intraveineuse une solution contenant ''cevirusquinexistepas''

je crois qu'il y a eu des experiences dans ce sens . Je n'ai plus le texte en tete.

et si les 2 avaient raison et si c'était encore autre chose . On est pas si bête si on nous explique gentiment . L'anathème , le mépris et le silence ne sont pas des réponses de chercheurs de vérité

45.Posté par Dialogue raisonné ?... le 24/02/2008 05:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Puisque tu dis que "Il suffit de demander à l'institut Pasteur de fournir quelques flacons.", et bien fais le, Garibaldi15, demandes à l'institut Pasteur s'ils ont la possibilité de fournir ces "quelques flacons de HIV pur". C'est une très bonne idée, que tu viens d'avoir, Garibaldi15, alors vas-y, va jusqu'au bout de ta très bonne idée !... La science pourrait t'en être reconnaissante, qui sait ?...

...Reviens nous dire quelle est la réponse que l'institut Pasteur va te faire !...

Attan ur n'hellou, les arguments détaillés ne sont pas ici, pas sur cette page de Alter Info (il y en a trop), mais sur les liens communiqués. Si tu fais un tour des liens donnés ici, tu auras des arguments. Cependant, prépare toi à un gros effort de lecture soutenue pendant un bon moment. Ça en vaut la peine. Si tu lis aussi l'anglais, tu verras beaucoup de choses; pour le français, le site onnouscachetout a réunit beaucoup d'infos, il y a une adresse url plus haut.

44.Posté par Stèganos le 23/02/2008 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ garibaldi :
permets moi de refuser ton invitation comme je refuse la vaccination pour moi et mes proches et je ne veux pas que l'on me l'impose, un jour on s'est permis de me dire que j'étais un "fou criminel " et que j'allais contribuer à la propagation de l'épidémie ce en quoi j'ai répondu que je ne voyais pas ou était le problème vue que j'évoluais dans un environnement ou la majorité était malheureusement vaccinée… moi je prends mes responsabilités au moins au niveau individuel alors que l'on vienne pas m'imposer des injections, j'ai donné, alors non merci pour ton " cocktail " même et surtout de chez Pasteur…

salutations

43.Posté par Stèganos le 23/02/2008 20:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh oui la vie peut sembler cruelle, le sida pas un virus, mais une attaque du système immunitaire par de multiples facteurs, la vaccination une imposture mortelle et lucrative, " une mutilation rituelle du système immunitaire " comme le déclare entre autre le Docteur Crussol …

Tu peux être dans le dénie ami, c'est dur de s'apercevoir de la noirceur de notre société, d'être un mouton , un pigeon " à l'insu de notre plein grès " pour reprendre une expression de " maillot à pois " bref sans notre consentement pleinement éclairé…

Je comprends le désarroi de certains mais il ne sert à rien de faire l'autruche, renseignez vous mobilisez
votre intelligence, examinez autant les sources d'informations alternatives qu'officielles, ne négligez rien même si la vérité peut paraître insoutenable, c'est notre avenir qui est en jeu, notre santé.
Pour ma part cela fait des années que j'ai une vue plus claire de la situation ainsi après être passer moi aussi par le déni, avoir vu un pote mourir soi disant du sida en quasi direct, avoir trouvé des gens compétents et intègres sur mon chemin examiné des données statistiques sur la vaccination (Oms)… Dorénavant mon intime conviction est établie…

Ne restez pas dans le déni, ce n'est qu'une étape, avancez.

A la mémoire de Patrick, un grand frère…

42.Posté par garibaldi15 le 23/02/2008 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi, je veux bien croire que le virus du VIH n'existe pas, mais à une condition :

Que ceux qui prétendent qu'il n'existe pas se laisse injecter par voie intraveineuse une solution contenant ''cevirusquinexistepas''. Il suffit de demander à l'institut Pasteur de fournir quelques flacons.

Il y a des candidats?!!!!

41.Posté par attan ur n'hellou le 23/02/2008 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi je me demande une seule chose, si c'est accusations etaient fondées, pourquoi n'en parler que sur l'internet et même pas sur des site assez connus pour être lu par un grand nombre.
Je serais tenté de vous croir, mais vous avez plus l'air d'une bande de charlatans qui veulent manipuler l'opinion internationale.
J'ai assisté à une conference d'une grande figure de la lutte contre le SIDA, M. Senhadji, et il me semblait pas menteur. vous osez mettre en cause tout le travail des ces chercheurs !!? ça mérite quand même plus d'explication, d'arguments!

40.Posté par lucie le 23/02/2008 04:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le sida qui s'éviterait grace a une bonne hygiène de vie.....faut pas nous prendre pour des cons a ce point la quand même....

39.Posté par Dialogue raisonné ?... le 22/02/2008 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allez, un peu de polémique juste pour rire (de ce triste sujet)...

Au début de l'histoire, des cas d'effondrements immunitaires sont repérés aux États-Unis. Point commun des patients: ils sont tous "gays", c'est à dire homosexuels.

C'est "bien connu", les homosexuels passent leur temps à b... et à s'e... les uns les autres. Forcément, c'est ça qui avait du les rendre malades, quelle idée intéressante.

Par la suite, on étendra cette notion a tous les types de rapports sexuels.

Et on fera "un sort" à l'Afrique. C'est "bien connu", les noirs passent leur temps à une sexualité débridée très excessive hors de toute proportion raisonnable, c'est ça qui doit les rendre malades, quelle idée intéressante. Que dirait Pascal Sevran.

S'il vous plait, puissiez-vous ne voir qu'une très triste ironie dans ce que je viens d'écrire. Ce que je vois, c'est que des fantasmes ont pris "force de vérité" et que la vérité scientifique a été bafouée.

38.Posté par Dialogue raisonné ?... le 22/02/2008 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher Jaouadi,

Merci pour l'exposé de ton expérience clinique, digne d'intérêt pour la recherche de la vérité des faits, que l'on appelle "la vérité", ou bien "la réalité". Puisqu'il y a la réalité, les faits, et les théories, qui tentent d'expliquer les faits, avec un succès variable.

Je note que tu écris: "Sur l'hypothése virale, même si je ne suis pas certain que ce soit le VIH qui soit responsable et que des questions légitimes se posent", ce qui est aussi intéressant de ta part (en tant que clinicien), puisque tu dis ne pas être certain que le VIH soit responsable du SIDA tout en ne remettant pas en cause explicitement son existence, alors que la seule justification présentée à la "théorie" de l'existence du supposé VIH est qu'il provoquerait le SIDA, c'est la voie de réflexion qui a primé depuis le départ de "l'affaire SIDA" et étouffé l'expression médiatique de toute autre interprétation.

Bien sûr, lorsque j'ai cité l'exemple de deux patientes séropositives depuis douze années et leurs maris et enfants séronégatifs, avec des rapports sexuels non "protégés" (puisque le préservatif serait notoirement capable de "barrer la route" à un virus on appelerait les rapports sexuels avec préservatifs des "rapports protégés"), cela voulait dire: si vraiment elles avaient un virus HIV, les maris au moins seraient infectés, et séropositifs puisqu'exposés à ce supposé HIV dont la supposée trace serait la séropositivité. Il semblerait que tu ne penses pas que ce point soit pertinent, avec l'argument qui va suivre.

Tu écris, selon la conception contemporaine majoritaire, qui a beaucoup évolué depuis le départ de l'hypothèse "il existe un virus qui donne le SIDA, c'est le virus HIV" (première supposée photo de ce virus vedette en Janvier 2006, 23 ans après le lancement du dogme):
"Il faut donc à peu prés mille rapports sexuels entre un partenaire séropositif avec un partenaire séronégatif pour que la transmission ait lieu. "
En prenant l'hypothèse d'un couple (monogame et "fidèle"), dont l'un des partenaires seulement serait infecté par le supposé HIV, qui aurait deux relation sexuelles "non protégées" par jour, ça ferait à ce rythme de deux fois par jours une chance toutes les années et demi d'être contaminé par le supposé HIV; si une relation sexuelle seulement par jour, une chance tous les trois ans... Si deux relations sexuelles par semaine, une chance tous les dix ans, si une relation sexuelle par semaine, une chance tous les vingt ans... Finalement, ce supposé virus HIV ne serait vraiment pas très infectieux par voie sexuelle génitale (en faisant abstraction des rapports par voie anale, cependant tu ne mentionne pas les rapports avec voie anale, doit-on en conclure que tu les inclus d'office dans l'estimation "un sur mille"). C'est infiniment moins contagieux qu'une vulgaire grippe. Quelles sont les bases de cette estimation "un rapport sexuel sur mille transmet le supposé HIV qui lui-même déclencherait la séropositivité puis le Syndrome d'Immuno-Déficience Acquise" ?...

Une étude sur dix ans, que je n'ai hélas pas "sous la main" mais tu la retrouveras certainement dans les sites mentionnés, n'a trouvé aucune transmission de séropositivité dans les couples avec un des partenaires séropositif. La preuve de la transmission du SIDA par le rapport sexuel n'est pas faite !...

Je ne serai pas long dans cette intervention, mais je résumerai l'opinion des "repenseurs du SIDA": elle est que le Syndrome d'Immuno-Déficience Acquise est signe d'une trentaine de pathologies différentes, qui sont des pathologies de carence et d'empoisonnement.

Les carences et les empoisonnements ont bien entendu des origines multiples. La Guadeloupe semble avoir été particulièrement exposée à certains types d'empoisonnements, je ne m'étendrai pas plus sur le sujet de ces types d'empoisonnement auxquels la Guadeloupe (et la Martinique) semblent avoir été particulièrement exposés, ça ouvrirait une autre polémique qui fait déjà "rage".

Une des pistes explorées par les repenseurs, dans cette optique du SIDA comme différentes maladies de carence et d'empoisonnement, est l'équilibre acido-basique et des mécanismes liés au glutathion. Et là, ta compétence devrait pouvoir te permettre d'apprécier le point de vue, Jouadi !... Une fois que tu auras fait le tour des exposés et arguments.



37.Posté par Dialogue raisonné ?... le 22/02/2008 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ceux qui s'interrogent sur ce que j'appelle "anathème" et terrorisme intellectuel, la réaction de Mecanopolis en est démonstrative. Je cite Mecanopolis:
"Êtes-vous conscient de la portée criminelle, par la provocation de conduites à risques, que peut induire cet article ?"

...Les anathèmes et le terrorisme intellectuel, c'est exactement ça: dire que tous ceux qui ont des (bonnes) raisons de s'interroger sur la pertinence du dogme HIV et des (bonnes) raisons de le remettre en cause sont des criminels. Au passage on dira aussi qu'ils sont débiles. Maximilien dira que ce sont des enfants en bas âge qui jouent dans un "bac à sable virtuel". Rien de sérieux dans ce type d'intervention beaucoup trop courante, mais de l'invective et de l'irrespect. L'invective et l'irrespect ne suffisent pas pour "créer une réalité", la réalité est là quoiqu'on puisse en dire. La vérité est dans les faits, pas dans les discours irrationels. Il ne suffit pas de répéter que le HIV existe et qu'il provoque le SIDA pour que cela soit réel.

Par ailleurs, s'il était criminel de remettre en cause le dogme irrationel du HIV, si les sites qui remettent en cause la version très majoritaire (et rémunératrice) qui croit dur comme fer à l'existence du non démontré virus HIV, par la grâce d'une répétition médiatique forcenée (la plupart des dépêches emploient le terme: "HIV-SIDA" plutôt que le terme "SIDA", pour bien "enfoncer le clou" dans les cerveaux disponibles; toutes proportions gardées ça pourrait faire penser à "on a retrouvé le passeport de Mohammed A au pied des tours") étaient criminels, ils auraient depuis longtemps été poursuivis en justice et condamnés. Cela n'est pas arrivé, depuis tout ce temps.

On peut penser que ces sites, étant archi-minoritaires et négligeables d'un point de vue opinion publique, n'étaient pas jugés "dignes" d'être poursuivis en justice. On peut penser que cette situation pourrait changer. Ce serait très intéressant, de voir des déballages de communications scientifiques devant des tribunaux. Vraiment, très intéressant.

Comme indiqué ailleurs, pour ceux qui ne sont pas encore au parfum, "quatre semaines de lectures non stop" pour rattraper le retard. Ensuite, on pourra discuter plus sérieusement, sans se faire traiter à trop bon compte de "débiles pieux" (qu'est-ce que la pieuserie a à voir là dedans, on se demande; l'utilisation de cette expression n'est pas dans le domaine du rationnel mais plutôt dans celui de l'intimidation subliminale) ou de "criminels par mise en danger de la vie d'autrui par provocation de conduites à risque". Pour l'instant, de nombreux intervenants réagissent émotionellement plutôt que rationnellement, la remise en cause étant trop forte après de nombreuses et longues années de conditionnement à un dogme antiscientifique (tous les critères de la démarche scientifique impartiale ont été explosés dans cette très triste histoire). Ni les invectives ni les arguments d'autorité ne sont capables de créer la réalité, qui existe par elle-même.

36.Posté par MoOn le 22/02/2008 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Une p'tite video de 1 minute 30 très très très édifiante ;-)

http://video.google.fr/videoplay
Ensuite faites vous même des recherches !

Qui cherche trouve ^ ^

35.Posté par Al feanor le 22/02/2008 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

wow petit article mais commentaires déchainés.
Je suis pas un expert dans le domaine mais quand on regarde l'histoire on voit bien que certaines fois les scientifiques a contre-courant sont dans le vrai , par exemple lorsque Pasteur a contredit la génération spontanée il s'est fait traité de zozo par tous ses estimés collègues et pourtant c'etait lui qui avait raison.
Je pense qu'il faut s'interroger sur "à qui profite le crime" en ces jours ou le benefice des laboratoires pharmaceutiques a pris le pas sur la vérité scientifique.

34.Posté par Mecanopolis le 22/02/2008 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Êtes-vous conscient de la portée criminelle, par la provocation de conduites à risques, que peut induire cet article ? Et de la place que vous offrez, par les commentaires, aux vendeurs de poudre de perlimpinpin et gourou en tous genres ?

Et pourquoi aussi nous proposer, comme sujets :
- Le Tabac ne donne pas le cancer
- Conduire en état d’ivresse ne crée pas d’accidents
- La pédophilie est un système pédagogique

Je retire à l’instant le lien RSS d’Alterinfo et les différents articles vous référant à mon site.

33.Posté par Gasty le 22/02/2008 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce sont bien les communautés homosexuel qui ont souffert en premier du virus du sida et également la prostitution. Le risque est bien la propagation sexuellement transmissible du VIH

Qu'est-ce à dire ???? on remplace Cancer par Sida ?

On pourra toujours dire que nous avons vaincu le cancer, mais par contre nous avons le sida à la place.

1 2
Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires