Palestine occupée

Seconde ouverture du Passage de Rafah, le lundi 3 Août 2009


Dans la même rubrique:
< >

Ce lundi était le premier de l’ouverture de la frontière de Rafah depuis le 27 juin dernier.
Nous vous faisons un point rapide sur ce qui s’est passé et nous vous donnerons plus de détails dès que nous aurons de meilleures sources d’électricité de connexion internet.
Comme vous le savez, nous n’avons toujours pas accès aux toilettes où nous pouvions nous laver et recharger nos batteries de téléphone et d’ordinateur

Par IntMorb > intmorb@googlemail.com


Mardi 4 Août 2009

Photo IMORB prise le 27 juin dernie
Photo IMORB prise le 27 juin dernie
Points significatifs :

* Les gens étaient arrives la veille pour attendre l’ouverture du Passage de Rafah

* La frontière a été ouverte vers 10h

* L'opération s’est déroulée dans le désordre et tout le monde était épuisé mais c’était nettement mieux que la dernière fois (le 27 juin).

* Plus de 2000 personnes désiraient entrer dans Gaza et la majeure partie sont entrés

* On nous a dit qu’environ 5000 personnes dans Gaza attendaient d’entrer en Egypte mais la plupart ont été refoulés. Seuls environ 500 ont pu sortir !!

* La frontière a été ouverte pendant un certain temps, environ 12 heures ou plus. Les autorités égyptiennes l’ont fermée tard dans la nuit

* Il y a eu beaucoup d’activités dans notre camp. Nos membres ont suivi de près l’opération de la journée et ont aidé quand c’était possible.

* Notre camp a eu la visite de nombreux Palestiniens. Ils venaient soit boire un verre d’eau, soit se reposer quelques minutes. Certains ont même passé la journée entière avec nous.

A bientôt pour plus de détails

PS :
Le Général Khalil Harb ainsi que son adjoint le colonel Roshdy (qui avait fermé les toilettes...), ont été mutés la semaine dernière.
La frontière devrait rester ouverte toute la semaine.


Traduction : MG pour ISM

Le Blocus de Gaza : Fiche d’information sur les Enfants et l’Education

Dans le cadre de l'appel à une ouverture immédiate des frontières de Gaza lancé par le Coordinateur humanitaire de l'ONU, représentant les agences d'aide de l'ONU dans les Territoires Palestiniens Occupés (TPO) et l'Association des Agences de Développement Internationales (AIDA), représentant au moins 25 ONGs, OCHA a publié une fiche d'information sur la situation actuelle des enfants et de l'Education dans la Bande de Gaza

LE NOMBRE :
Plus de la moitié de la population de Gaza -– 780,578, soit 53% – a moins de 18 ans .

ACCES A L’EDUCATION:
Il y a 640 écoles à Gaza – 383 écoles gouvernementales, 221 écoles de l’UNRWA et 36 écoles privées, qui accueillent en tout 441 452 étudiants .

L'impossibilité pour les étudiants de niveau universitaire et post-universitaire de voyager afin de poursuivre leurs études dans des domaines spécialisés empêche le développement intellectuel des jeunes adultes dans la bande de Gaza.

Entre Juillet et Septembre 2008, seuls 70 étudiants ont réussi à sortir de Gaza via Erez, alors que des centaines d'autres sont restés coincés en raison de la nécessité d'une escorte diplomatique nouvellement instaurée par les autorités israéliennes.

Plus de 1000 étudiants de Gaza s’inscrivent dans des universités du monde entier chaque année, mais comme il n'y a pas d'organisme officiel ou de réseau pour coordonner leurs demandes de sorties, il est difficile de savoir combien d'élèves veulent étudier à l'étranger cette année.


SURPOPULATION :
Environ 88% des écoles de l'UNRWA et 82% des écoles publiques fonctionnent sur un système de roulement pour tenir compte du nombre élevé d'étudiants. Les restrictions liées au blocus font qu'il est difficile d'investir dans la construction de nouvelles écoles ou la réparation des écoles endommagées.

Dans le nord de Gaza, 9.000 élèves de 15 écoles endommagées ont été accueillis dans 73 écoles du même secteur. 4000 d'entre eux ont été mis dans deux écoles. Environ 1.200 élèves du secondaire dans les écoles gouvernementales du nord de la bande de Gaza risquent de ne pas trouver de place pour l'année scolaire 2009/2010.


RESULTATS EN BAISSE:
Dans les écoles gouvernementales, la fréquentation scolaire et les performances ont diminué en raison du vieillissement de l'infrastructure d'éducation, la surpopulation, et des fréquentes perturbations causées par les opérations militaires. Au cours du premier semestre de l’année scolaire 2007-2008, seuls 20% des 16,000 élèves de 6ème année à Gaza ont passé leurs examens normaux en Math, Sciences, Anglais et Arabe.



IMPACT DE L’OFFENSIVE ISRAELIENNE:

INFRASTRUCTURE:
L’Opération Plomb Durci a eu des conséquences dévastatrices sur le système éducatif déjà affaibli en raison du blocus. Au cours de l'offensive militaire, au moins 280 écoles et jardins d'enfants ont été endommagées ou gravement endommagés, et 18 écoles ont été détruites (8 écoles gouvernementales, 2 écoles privées et 8 jardins d'enfants).

Six des écoles publiques détruites se trouvent dans le nord de la bande de Gaza, affectant près de 9000 étudiants qui ont dû se réinstaller dans d'autres écoles.

Six bâtiments universitaires ont été détruits et 16 ont été endommagés.


ENSEIGNANTS ET ETUDIANTS:
Selon le ministère de l'Education et de l'Enseignement Supérieur (MEHE), 164 étudiants et 12 enseignants de ses écoles ont été tués au cours de l'offensive militaire israélienne, 98 étudiants ont été tués au nord de Gaza. 454 étudiants et 5 enseignants ont été blessés.
86 enfants et 3 enseignants qui fréquentent les écoles de l'UNRWA ont été tués et 402 étudiants et 14 enseignants de ces écoles ont été blessés.

Les écoliers, dont des milliers ont perdu des membres de leur famille et/ou leurs maisons, continuent de souffrir de traumatismes et d'anxiété et ont besoin de soutien psycho-social et d’activités ludiques et récréatives

Déplacement: Au plus fort de l’offensive, près de 51,000 individus, don’t environ 28,560 enfants, ont cherché refuge dans 44 écoles de l’UNRWA dans l’ensemble de la Bande de Gaza , causant une usure considérable des classes, des installations sanitaires et des meubles.


MATERIAUX DE RECONSTRUCTION:
Selon le Ministère de l'Education et de l'Enseignement Supérieur, il faut construire 105 nouvelles écoles en fonction de l'augmentation annuelle de la population étudiante. Les matériaux de construction nécessaires comprennent des éléments tels que 25.000 tonnes de barres de fer, 40.000 tonnes de ciment.


CONSEQUENCES DE LA MAUVAISE ALIMENTATION:
Environ 1/5ème des enfants d’âge scolaire manquent d’iode. La fréquence de l'anémie chez les enfants de 9 à 12 mois est de 61,6% et chez les femmes enceintes, cette fréquence est d'environ 29% et 22% des enfants de 12 à 59 mois manquent de vitamine A.

Lire l'Appel pour une Ouverture Immédiate des frontières de Gaza


Mardi 4 Août 2009


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires