Propagande médiatique, politique, idéologique

Scandale électoral: des millions de $ pour mener campagne contre le Hezbollah



Samedi 30 Mai 2009


Scandale électoral au Nord Liban. Les candidats sur la liste de Zagharta Zawiyeh dirigée par Michel Mouawwad (forces du 14 mars) ont reçu de grosses sommes d'argent de la part plusieurs parties internes et externes pour mener campagne contre le Hezbollah! 
 
Au lieu d'afficher sur leurs panneaux électoraux, des slogans liés aux questions économiques, sociaux et vitaux, la campagne électorale desdits candidats se centre uniquement sur les soi-disant dangers de l'armement de la résistance.
 
A ce sujet, le correspondant de la chaîne al Manar a interviewé le candidat sur la liste de Mouawwad, Youssef Dueyhi. Selon lui, la victoire de Sleimane Franjiyeh, principale figure de l'opposition au nord, renforcera le projet du Hezbollah au Liban et dans la région, et "tout le monde se rappelle les propos de Sayed Nasrallah lorsqu'il a dit qu'il est un soldat de l'autorité de la jurisprudence  suprême (Wilayat al-Fakih), alors que notre choix est celui d'un Liban arabe, œuvrant pour la paix par le biais des négociations".
 
Pour Sélim Karam, candidat sur la liste de Sleimane Franjieh, "le Hezbollah est un parti essentiel au Liban: "nous ne devons jamais l'abandonner, et celui qui tente de nous faire peur de lui vise à réaliser des intérêts personnels, voire des visées internationales, pour entraîner le pays dans des conflits intestins" a-t-il assuré.      
 
 
 
Or, la question qui se pose est de savoir pourquoi les  candidats à la liste de Mouawwad dépensent toutes leurs ressources financières pour une campagne complètement détachée des soucis des habitants de la sixième région la plus pauvre au Liban?
 
La réponse à cette question ne tarde pas à venir: Qui dit que ces candidats payent de leur propre argent?
 
La chaîne al-Manar a présenté une copie d'un chèque de 125.000 dollars américains versé en octobre dernier de l'association de bienfaisance "Racines" présidée par le candidat Jawad Boulos à la liste de Mouawwad  au compte de son collègue Youssef Duehi. Boulos lui a également versé une somme de 150.000 dollars américains de son propre compte en novembre dernier.
 
Il s'est ensuite avéré que Boulos lui-même avait reçu dans la même période des versements de grandes sommes d'argent de la part d'Ahmad Hariri, un proche du chef du courant du Futur, et un responsable de sa machine électorale. Un de ces versements, l'équivalent de 250.000 dollars, a été  transféré via la banque de la Méditerranée.
 
Contrairement aux allégations du candidat Youssef Dueyhi selon lesquelles les trois candidats ont vendu de grandes parties de leurs propriétés immobilières pour financer leur campagne, de nouveaux chèques prouvent les sources réelles de ces grosses sommes d'argent.
 
 
Le chef de la liste électorale en question Michel Mouawwad a reçu un chèque de 500.000 dollars américains en mois de septembre dernier, par le biais de la banque "Audi", transféré de la banque de la Méditerranée.     
 
Deux jours après, il reçut une somme similaire via la banque du Liban et d'Outre mer, ce qui signifie que Mouawwad a reçu un million de dollars en trois jours seulement.
 
Une copie d'un autre chèque est parvenue à al Manar. Celui-ci est daté de 3 novembre 2008 et  équivaut à 150.000 dollars américains. Il est versé au profit du candidat Jawad Boulos du propre compte d'Antoun Sahnawi, le directeur de la banque Société Générale, connu pour son adhésion aux forces du 14 mars.
Il a également reçu un chèque de la part de Michel Mouawwad de valeur de 175.000 dollars américains, et 250.000 dollars d'Ahmad Hariri. Donc en une semaine, le candidat Jawad Boulos a touché un demi million de dollars.
 
             
L'autre candidat Youssef Dueyhi prétend que bien que le plafond des dépenses soit limité à 300 mille dollars à chacun des trois candidats, il est difficile de le dépasser, et que certainement il n'atteindra pas les un million de dollars.
 
 
S'agissant du chef de cette liste électorale, les chiffres sont affreux! Michel Mouawad a reçu 600.000 dollars d'Antoun Sahnawi, 400.000 dollars de la banque de la Méditerranée, 340.000 dollars d'Ahmad Hariri, 170.000 dollars de la Banque Byblos, et de plus un versement de 420.000 dollars via la banque américaine City Bank en Arabie Saoudite.
 
Bref, en une quinzaine de jours, Michel Mouawwad a touché deux millions et demi de dollars américains, ce qui dépasse de loin le plafond des dépenses dont a parlé le candidat à la même liste Youssef Dueyhi!    
 

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Samedi 30 Mai 2009


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires