Tribune libre

Scandale à Sochi : une artiste française privée de ses droits d’auteur


La première sculpture – pylône, au monde “Le skieur de Sochi” d’Elena Paroucheva


Elena Paroucheva
Lundi 20 Janvier 2014

Scandale à Sochi : une artiste française privée de ses droits d’auteur

Scandale à Sochi : une artiste française privée de ses droits d’auteur
A quelques jours de l’ouverture des Jeux Olympiques d’hiver de Sochi 2014, le public mérite d’être informé sur une affaire scandaleuse de plagiat et violation des droits d’auteur d’une artiste française.
Une grande sculpture de 32 mètres de hauteur est construite, posée et éclairée dans le village olympique de Sochi 2014. C’est la première sculpture – pylône au monde pour une ligne électrique à haute tension en fonction. Les ingénieurs russes sont fiers de cette réussite et il y a de quoi: tenue mécanique qui supporterait des vents très forts et même des tremblements de terre, éclairage sublime, emplacement près des pistes de ski… Sauf qu’il ont oublié un élément essentiel : le nom de l’auteur.
Cette sculpture est une copie de mes dessins et de mes sculptures – pylônes: Elena Paroucheva, créatrice d’un nouveau concept de sculptures – pylônes depuis 1999, avec des projets pour l’intégration des lignes de transport d’électricité. C’est un travail qui s’inscrit dans l’art environnemental, une nouvelle voie artistique à laquelle j’ai donné le nom de “Electric art” .
Lors d’une de mes expositions au Palais des Congrès de Paris, en 2010, j’ai rencontré M. Andrey V. Kazachenkov, un des responsables de Réseau d’électricité russe “FGC UES” Unified Energy System” et, sur sa demande, lui ai envoyé, plusieurs dessins et maquettes de sculptures- pylônes pour le projet du Jeux Olympiques de Sochi 2014 !.
En 2011, j’ai découvert avec stupéfaction, sur internet, des projets du studio de design « Design-Depot » de Moscou, basés sur la copie, l’imitation et la reproduction de mes dessins et de mes sculptures, présentés par la presse, comme un tout nouveau concept, jamais vu ni réalisé nulle part ailleurs.
Je vous invite à voir les visuels suivants, extraits du dossier judiciaire de comparaison pour contrefaçon, faux artistique, copie et imitation d’une oeuvre d’art.
Lors d’une de mes expositions au Palais des Congrès de Paris, en 2010, j’ai rencontré M. Andrey V. Kazachenkov, un des responsables de Réseau d’électricité russe “FGC UES” Unified Energy System” et, sur sa demande, lui ai envoyé, plusieurs dessins et maquettes de sculptures- pylônes pour le projet du Jeux Olympiques de Sochi 2014 !.
En 2011, j’ai découvert avec stupéfaction, sur internet, des projets du studio de design « Design-Depot » de Moscou, basés sur la copie, l’imitation et la reproduction de mes dessins et de mes sculptures, présentés par la presse, comme un tout nouveau concept, jamais vu ni réalisé nulle part ailleurs.

Ma demande d’intervention judiciaire a été envoyée à l’ADAGP en avril 2013, puis transmise à RAO (Société des droits d’auteur en Russie), mais n’a jamais abouti.
Une plainte est déposée auprès de Tribunal de Grande Instance de Paris et de Moscou, puis transmise à Interpol. Elle a pour objet d’accusation: Violation de mes droits d’auteur et de mes droits de propriété
intellectuelle et industrielle en Russie :
- Contrefaçon, faux artistique, plagiat, copie et imitation de mes oeuvres.
- Atteinte à mon droit moral, dévalorisation et même destruction de mon image.
- Utilisation de mes dessins et modèles pour des produits commerciaux sans
autorisation.
- Concurrence déloyale et dénigrement : manque à gagner, désaffection de ma
clientèle, discrédit de mes produits et services en diffusant de fausses informations.
- Information mensongère qui porte atteinte à mon nom.

Malheureusement, la voie judiciaire est trop longue pour donner un résultat avant les Jeux Olympique de Sochi (début le 7 février 2014) et aussi trop chère pour un artiste.
C’est pourquoi je m’adresse maintenant à vous: les médias, les internautes, les spectateurs et lecteurs. Vous pouvez, vous même constater la ressemblance flagrante entre mes oeuvres et les copies des malfaiteurs. Je demande votre soutien, pour donner votre avis, informer, partager cette information.
Lors des Jeux Olympiques de Sochi, des photos, des films de cette sculpture seront diffusés et publiés dans tous les médias et tous pays.
Je demande que mon nom, Elena Paroucheva, soit inscrit sur toute apparition de la sculpture – pylône de Sochi, sur tout média: diffusion de télévision, publication dans la presse et Internet…
Pour toute exploitation des visuels, merci d’envoyer une demande préalable à moi-même ou à la société gérant mes droits d’auteur, ADAGP Paris. Exemple:


Sculpture “Pylône Pylône skieur de Sochi”
Hauteur 32 mètres, Poids 41 tonnes.
Artiste auteur: Elena Paroucheva
Commanditaire: FGC UES, www.fsk-ees.ru
Constructeur: Energomach, http://zmkbelgorod.ru/
Eclairage: altima, http://altima-sign.ru/
Localisation: Village Olympique de Sochi, Russie
Dossier PDF: Comparaison pour contrefaçon: Elena Paroucheva_Violation droits_Russie
Contact:
Elena Paroucheva – Environmental Art
Phone: +33 (0)1 34 92 77 06
Mobil: +33 (0)6 77 55 08 43
E’mail: contact@art-elena.com
Website: http://www.art-elena.com/
Copyright © Elena Paroucheva – ADAGP:: All Rights Reserved. Reproduction prohibited in any medium of all media.
Copyright © Elena Paroucheva – ADAGP:: Reproduction interdite sur tout support de tout média.

Je vous invite à voir les visuels suivants, extraits du dossier judiciaire de comparaison pour contrefaçon, faux artistique, copie et imitation d’une oeuvre d’art.
Voir article avec les visuels: http://paroucheva.wordpress.com/2014/01/19/la-premiere-sculpture-pylone-au-monde-le-skieur-de-sochi-delena-paroucheva/


Lundi 20 Janvier 2014


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires