Proche et Moyen-Orient

Sayyed Nasrallah ne confirme ni ne nie détenir des armements anti aériens


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:29 THERESE MAY ET LES ROITELETS DU C.C.G


Le secrétaire général du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah a refusé de confirmer ou de nier le fait que la résistance libanaise détienne des armements anti aériens. Se prononçant lors de la commémoration des martyrs de la résistance islamique, dans la balieu sud de beyrouth, Sayyed Nasrallah a relevé que la supériorité d'Israël résidait uniquement dans sa supériorité aérienne, estimant qur cette équation pourrait être brisée par le Hezbollah, se refusant toutefois de donner une position claire si le Hezbollah détenait déjà un équipement militaire anti aérien.
IDEES PRINCIPALES DU DISCOURS


Mardi 17 Février 2009

Sayyed Nasrallah ne confirme ni ne nie détenir des armements anti aériens
Ghada Houbalah, Leila Mazboudi

Cette commémoration, celle des grands chefs de cette Résistance qui sont tombées en martyrs, coïncide avec une autre commémoration, tout autant sacrée, celle du 40éme de l’Imam Hussein, une commémoration à travers laquelle on renouvelle notre engagement dans la voie de la lutte contre toute forme d’oppression, la voie de la liberté, et on se rappelle le voyage de Sayydat Zaynab, (la soeur de l’Imam Hussein, la petite-fille du prophète) le voyage de la patience, de la souffrance, cette femme d’une grandeur incomparable qui a enduré ce que aucune femme ne peut endurer, elle a supporté la perte de son frère, de ses enfants, de ses fils, de son mari, de ses cousins, elle a supporté la peur, la soif, la torture, c’est le voyage de la voix qui crie la vérité dont on a besoin d’entendre après chaque guerre, chaque combat, c’est tout cela le voyage de la 40éme de l’Imam Hussein,
Et l’histoire nous a laissé des mots extraordinaires, des mots qui vibrent jusqu’à ce jour dans le sang des martyrs, comme le courage, la volonté de lutter, de résister, la persistance à surmonter tous les défis, tous les obstacles, l’histoire nous a laissés des positions, des attitudes, héroïques.
Deux cas de figures, oui je vais évoquer deux attitudes que jusqu’à ce jour on n’a pas rencontré.
Le premier, celui des captives, quand Zaynab a perdu toute sa famille en quelques heures et elle a dû supporter toutes les insultes, et a bravé l’oppression de ceux qui ont massacrés ses fils, ses neveux, son frère, son mari, en se levant en face de son bourreau et prononcer ces mots qui ont fait trembler le trône de Yazid, « je ne vois que du bien, car nos martyrs sont montés aux cieux, car ce sont des gens qui étaient prédestinés à mourir, à tomber en martyr, alors que toi tu va être rejeté le jour de la Réssurection, tu sera banni » .
L’autre cas de figure, c’est quand on a menacé de mort l’Imam Zeyn-al-abidine, (le fils de l’Imam Hussein qui était malade lors de la tragédie de Kerbala), Sayyadt Zaynab s’est levé et a prononcé une phrase que je répète devant ces martyrs,: « est-ce que vous nous menacez de mort, la mort pour nous est une habitude et mourir c’est tomber en martyr ! »
Oui c’est ainsi que le premier chef dans la résistance islamique est tombé en martyr, à commencer par Cheikh Ghareb Harb en passant par Sayyed Abbas Moussaoui avec sa femme et son fils, pour terminer avec le commandant en chef Hajj Imad Moughineh qui symbolise l’évolution de la résistance sur tous les plans et nous avec toute fierté nous leur devons notre sang, notre culture notre dignité,
Aujourd’hui nous voulons les remercier de leur sacrifice car le sang de ces martyrs n’a pas restitué les maisons d’une seule confession mais il a permis aux gens de Hasbaya de revenir Hasbaya, aux gens de Marjayoun de revenir à Marjayoun, aux gens de Jezzine de revenir à Jezzine.
Ce que le martyrs ont offert pour le pays mérité qu’on s’incline devant eux, c’est leur droit sur nous.
Oui aujourd’hui, il ya un différend au Liban sur les choix politiques et stratégiques du pays et de la région. Et il y a un différend ancien qui date depuis que cette grande catastrophe s’est abattu sur notre région en 1949 ; il concerne la façon de comprendre l’entité sioniste, de définir l’entité sioniste, comment traiter avec elle.
Je vous parle de faits extérieurs que nous vivons ici et au dehors du Liban. Je ne vous pas de l’analyse. IL y a en fait trois choix stratégiques.
Le premier choix, s’abandonner à l’ennemi ; coopérer avec lui, se se perfectionner avec lui , ce choix na pas réussi au Liban et en Palestine , oui il y a des arabes qui collaborent, parce qu’ils croient en ce choix.
Deuxième choix, celui du compromis. CE qui signifie qu’on donne à l‘ennemi des concessions sur tout et sur rien, que ce soit pour l’eau, pour le statut de Jérusalem, pour le sort des réfugiés palestiniens, et en contre partie il nous donne un bout de terre. Ce choix a prouvé son échec.
Troisième choix, ne pas traiter avec l’ennemi , car c’est un monstre, c’est un occupant, c’est un étranger chez nous, il n’a pas à être chez nous, il doit restituer le droit qu’il a volé à ces propriétaires.
Je reviens au premier choix, quand les arabes ont offert des compromis à l’ennemi, celui-ci a multiplié ses guerres, et ses agressions et ses massacres.
Rapidement je vais évoquer des faits historiques, en 1978, lors des accords de Camp David, l’ennemi a agressé le Liban et a occupé le massacre de le fleuve Litani, il y a des gens qui ont oublié le massacre de Abbasiyé,
En 1982, lors du lancement du processus de paix du roi Fahed , l’ennemi a occupé le Liban en 1982, la plus grande opération d’occupation jamais lancé contre le pays,
En 1991, les arabes sont partis a Madrid , d’un autre côté les israéliens ont tué le secrétaire général du Hezbollah Sayyed Abbas Moussaoui.
En 1993, lors des accords de Oslo, l’ennemi n’a pas cessé à ses massacres contre la population du Liban-sud, avec l’ « opération les raisins de la colère » et ses assassinats contre les dirigeants palestiniens.
En l’an 2000, il y a eu le processus de paix arabe, lancé à partir de la capitale de la résistance Beyrouth, et à peine quelques jours après, l’ennemi a occupé la Cisjordanie et a commis le massacre de Jenine, après il y a eu la guerre de juillet 2006.
Aprés la victoire de 2006, au lieu que les arabes soutiennent la résistance, ils ont élevé leur voix pour relancer le processus de paix arabe, au même moment l’ennemi a déclenché une guerre sanglante contre Gaza, bref pour chaque processus de paix l’ennemi provoque une guerre, commet des massacres.
Et je vous dis, au sommet de Koweït l’ennemi a répondu en élisant des extrémistes.

Devant cette réalité, quelle est la réponse libanaise, la réponse arabe ?
Plus de concessions ou soutenir la Resistance et utiliser la Resistance pour gagner sur la table des négociations, en tirer profit au lieu de chercher à la descendre.
Et là une question s’impose, si nous acceptons toutes les conditions israéliennes, est-ce-que cela signifie que l’ennemi cessera ses agressions contre nous, ses guerres pour prendre notre eau sachant que maintenant il y a une crise d’eau dans le monde, et plus tard quand tous les juifs du monde se réfugieront en Palestine occupée, à cause de la crise mondiale, qui sait si l’ennemi ne provoquera pas des guerres pour occuper plus de terres sous prétexte que la situation sur le terrain a changé.
Il faut savoir que nous sommes face à un ennemi féroce, sans pitié, vorace.
Il ne faut pas vendre des illusions aux gens, il n’y a pas de différence entre les partis israéliens, chaque parti israélien est pire que l’autre.
Les partis israélien sont pires les uns que les autres. Tous ont mené des guerres contre nous..
Mais avec la droite, le mensonge est moindre, et on prend moins à la légère l'intelligence des Arabes; Sinon, tous les partis israéliens sont semblables, en ce qui concerne leur position par rapport au conflit, ils sont tous des tueurs d'enfants et commettent des massacres...
Avec la droite, Israël devient plus franc, plus clair…
Nous les avons tous expérimentés au Liban et tous ont été vaincus au Liban: Begin, Sharon, Barak, Rabin, Netanyahou, Olmert, Livni. A l'exception d'un seul que nous n'avons pas encore essayé: Libermann.
Avec le Liban, Israël n'a eu que des défaites
Ne les craignez pas, ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas des assassins, mais parce que vous êtes forts
Après la guerre de Juillet, les Israéliens ont fait une enquête avec la commission Vinograd
Tous s'étaient convenus pour assurer que la force aérienne est insuffisante pour trancher la bataille et qu'il fallait une incursion terrestre puissante…
Je voudrais vous monter qu'Israël n'est plus fort comme il l'était, et nous non plus nous ne sommes plus faibles, au cas où nous aurions été faibles…
Durant la guerre 2006, la force maritime a été rapidement sortie de l'équation avec le bombardement de la vedette Sa'er par la résistance.
Ils ont alors conclu qu'il fallait compter plus sur les forces terrestres, et ils ont menacé, souvenez-vous, que leurs forces d'élites vont investir le Liban et le détruire.
Certains ont alors mis en garde qu'Israël avait tiré les leçons de la guerre du Liban en 2006, mais la guerre de Gaza a montré grâce a la persévérance des résistants et des dirigeants de la résistance que les leçons du Liban n'ont pas été prises.
A Gaza, Israël a commis les mêmes fautes, pendant plusieurs jours, leurs avions de guerre se sont abattus sur la bande de Gaza, sans rien pouvoir faire; parce qu'il ya une résistance farouche; en entament la seconde phase, les soldats sont entrés dans les régions vides, et pourtant, il a eu des combats acharnés, et la troisième phase qui consistait à entrer dans les villes n'a pas été exécutée, parce qu'ils avaient peur de rentrer, ils pensaient que ce qui les attendait à Gaza sont des combattants prêts au martyre; ils ont compris que leur entrée allait leur coûter chère.

Si les dirigeants de l'ennemi savaient que leur entrée dans les villes allait être une promenade ils l'auraient faits; pourtant c'étaient les forces de Golani qui combattaient…
Parmi les leçons les plus stratégiques dans la guerre de Gaza est incapable de mener une véritable bataille…
Ils ont peur de GAZA malgré le siège de Gaza, alors faut-il les croire quand ils menacent de vouloir rentrer au Liban…
Ils nous menacent, nous aussi nous les menaçons; s'ils pensent envoyer leur troupes chez nous , qu'ils sachent qu'ils seront combattus par les bataillons qui ont été préparés par Imad Moughniyeh.
Les Israéliens n'ont qu'une seule supériorité, celle de la force aérienne. Et maintenant, ils ont peur de perdre cette supériorité, ils pensent que le fait que la résistance obtienne une arme pareille, ils vont de la sorte perdre cette supériorité aérienne.
Moi je ne dis que nous avons une force aérienne, et je ne dis pas le contraire non plus.
Si l'équation aérienne change, toute l'équation militaire va changer..
Ils savent que si la résistance acquiert l'armement anti aérien, elle détient la volonté et le courage de l'utiliser.
Raison est-il Israël qu'il envoie ses mises en garde…
Israël se croit détenir a le droit de se promener dans tous les airs, sans être inquiétés…
L'armement aérien qui est aussi transcontinental que "transconfessionnel"l!!...
Ils menacent que si la résistance fait tomber un avion, ils vont avoir une toute autre donne
Il est de notre droit de posséder n'importe quel armement pour défendre notre peuple
Nous menons notre combat avec cet ennemi non pas à la base la supériorité aérienne mais à la base des surprises
Nous avons tous les droits d'avoir n'importe quelle arme et d'utiliser n'importe que arme
le temps où nous étions faibles est révolu
Il faut dire que nous n'avons jamais été faibles. Nous avons été affaiblis; Notre volonté a été altérée.
Nous n'accepterons plus jamais ceci
Certains prétendent que la résistance n'a pas protégé les femmes et les enfants ni à Gaza ni au Liban. Il n'ya pas de guerre sans victime, c'est une guerre et nous sommes face à une ennemi armé de façon très sophistiqué. Nous réalisons la victoire non pas en empêchant que des victimes tombent. Mais en empêchant que l'ennemi réalise ses objectifs. C'est la que réside la victoire
Vous savez, depuis le martyre d'Imad Moughniyeh, Israël vit dans un état d'alarme et de frayeur comme il ne l'a jamais été depuis 25 ans.
A cette occasion, nous rappelons notre engagement à riposter à cet assassinat.
Ce qui va se passer, le quand et le comment, nous n'en parlerons pas, ni par l'affirmative ni par la négative…
Imad, même mort va les terrifier et la riposte viendra en son temps..
Par ailleurs, j'invite tout les Arabes à soutenir la résistance car c'est elle qui est leur atout de force. Même quand ils négocient, ils ont besoin de la résistance.
De même, nous renouvelons notre soutien pour toutes formes de dialogue. Et pour tout rapprochement et réconciliation arabe, entre la Syrie et l'Arabie Saoudite; ceci est un atout de force pour nous tous;

Depuis deux jours, des Libanais s'étaient rassemblés pour commémorer le martyre de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri.. ceci est normal et naturelle..Cette occasion aurait du être une occasion qui rassemble tous les libanais, mais ceci n'a pas eu lieu, nous l'espérons pour l'année prochaine

Il est normal que l'on commémore les martyrs… c'est une bonne culture… car elle renforce les valeurs patriotiques et nationales
Nous respectons les martyrs des autres partis même si nous ne sommes pas d'accord avec leurs points de vue politiques
Et nous leur demandons de respecter nos martyrs
D'un autre coté, nous insistons sur la nécessité de dépasser tous les problèmes du passé, quelque soit l'évaluation que nous en faisons… mais il faut veiller savoir prendre des leçons du passé; Ici il n'est pas question d'ennemi, ce sont des partis internes qui sont naturellement différents les uns de autres
De nouveau j'en appelle à l'accalmie…
La responsabilité des hommes politiques au Liban est très grande…
Les bases populaires écoutent leurs directions
Lorsque le discours politique est provocateur, la base populaire va s'émouvoir…
Ce qui peut engendrer des disputes et des altercations. ce qui est sans aucun doute quelque chose de répréhensible…

Concernant les évènements qui ont eu lieu, surtout quand les choses tournent vers l'assassinat, c'est inadmissible, je m'adresse particulièrement aux jeunes qui s'emportent parfois.
Il faut éviter de s'en prendre aux autres. Tous les libanais qui sont tués sont une perte pour tout le Liban. Il ne faut pas s'en prendre aux autres. Vous serez jugés par Dieu le Jour du Jugement dernier. Même quand vous blessez quelqu'un, vous serez châtiés;
En mon nom, en celui de toute la direction du Hezbollah, je condamne cet acte d'assassinat (en allusion au jeune homme Zeyneddine) , et j'en appelle a sa famille au parti progressiste, pour leur présenter nos condoléances…
Concernant les élections législatives, j'en appelle à une plus grande participation au scrutin qui va avoir un effet important sur la politique du pays. C'est quelque de très important
J'espère que nous parviendrons à présenter un discours calme, loin des provocations et des confrontations
Notre pays est le Liban et non pas la Suisse, on ne peut pas lui faire une stratégie inspirée de celle de la Suisse. la plupart des partis sont confessionnels, d'autres pas…
Au Liban quelque soit la partie qui va l'emporter devrait constituer un gouvernement avec la participation des représentants de toutes les communautés.
L'une des raisons de la défaite de l'alliance quadripartite est qu'elle a négligé une grande communauté…
Nous insistons sur le fait que ce pays doit être géré par le principe de participation, notre pays est ainsi…
Cela ne veut pas dire que nous voulons participer à ce gouvernement. Il ne nous importe guère de participer à n'importe quel gouvernement…
Nous parlons ici de l'intérêt du pays
La conciliation est plus que nécessaire, la participation est essentielle…
Mais nous n'avons pas peur non plus que l'opposition prenne les choses en main si elle gagne.
En principe, je propose un gouvernement d'union nationale avec le tiers pour les autres. Si l'autre partie refuse toute participation, je suggère à l'opposition de former toute seule le gouvernement, et de gérer le pays d'une nouvelle façon qui puisse servir tout le pays
Quoique j'insiste sur le fait le Liban a plus besoin d'un gouvernement d'union nationale
Je m'adresse aussi aux députés qui vont se réunir pour qu'ils respectent leurs promesses à l'égard des jeunes de 18 ans pour leur donner le droit d'élection….

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 18 Février 2009


Commentaires

1.Posté par dessack le 17/02/2009 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est claire que le Hizbollah est determine plus que jamais a casser ce complexe de superiorite que beaucoup attribue a Israel comme etant la source de leur genie....Mais en verite il n'est que le resultat d'une preparation militaire technologique a laquelle les autres pays Arabes n'ont pu y acceder ...Le combat sur terre a determine l'issue de la guerre de 2006,malgre une superiorite ecrasante aerienne des sionistes,sur le terrain ce fut une autre chanson. Le resultat c'est que les sionistes de tsahal n'ont pa pu entrer a GAZA L'HEROIQUE la peur de subir le syndrome shalit a dissuader les responsables militaires sionistes et les voila maintenant solicitant les etats-unis et l'europe de les proteger. Le compte a rebours a commencer le temps des incertitudes pour ces voleurs de notre terre a deja commencer...l'europe qui s'est debarassee de vous ne peut vous donner refuge une seconde fois...
alors que viennent les Exodus encombres les oceans......

2.Posté par anouar le 17/02/2009 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Enfin , un juste retour des choses , appelez un chat ! UN CHAT c'est reconnaître ses torts et admettre que le sionisme est vulgaire jusqu'à l'extrême pour preuve , l'unique endroit où , il s'est réfugié et construire un état c'est bien la PALESTINE au lieu de reconnaître ce mérite aux palestiniens .........il les massacre et veut encore plus au nom d'une certaine vision de l'histoire ! eh dites-moi , pourquoi les chrétiens ne revendiquent-ils pas JURUSALEM n'est-ce pas là le lieu de naissance du CHRIST et les musulmans la MECQUE Y EST Né le prophète(pssl).......LES INDIENS NE DEVRAIENT -ILS PAS CHASSER LES irlandais et autre ...NE devrait-on pas les aider !...

3.Posté par Aigle le 17/02/2009 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Muslim....tu es muslim? ...vraiment,?? .....ALLEZ va reviser tes talmud , tu sera plus satisfait ..........au lieu d'eructer des insanités que meme les sunnites , les juifs , les ibadites , les hindouistes , les boudhistes , les lutheriens , les mormons , les ...les..... vont te renvoyer à la gueule ...............

4.Posté par soravardi le 17/02/2009 18:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une pourriture qui se vante de posséder un armement sophistiquer et qui a mis en déroute la premiére puissance du coin,malgré l'aide de l'arabie saoudite a israel .Cette même organisation qui a sorti israel du Liban en 1982.Je comprends que ça rends nerveux certains.Le danger de la pseudo umma est surtout dans la division est la traitrise,pas naturellement dans la divinisation d'un clergé,qui peut transcender les foules,pour aller combattre un ennemi.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires