Proche et Moyen-Orient

Sayyed Nasrallah : la Résistance est plus forte que jamais


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:29 THERESE MAY ET LES ROITELETS DU C.C.G


A l’occasion de la commémoration annuelle de la journée du martyre le Hezbollah a organisé un rassemblement populaire dans le complexe du maître des martyrs, à Ruways, dans la banlieue sud de Beyrouth. Le secrétaire général du parti, son excellence Sayyed Hassan Nasrallah, a prononcé une longue allocution retransmise en directe, sur des écrans géants, en voici des extraits :


Mercredi 12 Novembre 2008

Sayyed Nasrallah : la Résistance est plus forte que jamais
Ghada Houbalah



De nouveau, nous sommes réunis ce jour, jour de la commémoration de tous les martyrs, ces martyrs qui sont vivants oui vivants .
Lorsque nous nous rencontrons pour cette commémoration, nous nous rappelons tous les martyrs, tous les sacrifices, toutes les douleurs et tous les espoirs, car le martyre est le point culminant du don de soi... Nous nous commémorons tous les sacrifices énormes consentis…
Concernant la situation au Liban
Nous soutenons toutes formes de réconciliations et nous tendons notre main à tous ceux qui nous tendent leur main, tous sans exception, la réconciliation politique , permet de créer un atmosphère positive…
Une des plus importantes conditions à la réussite de la réconciliation c’est de ne pas inciter à la haine, de ne pas attiser les tensions, il n’est pas interdit de critiquer ses adversaires …
Pour ce qui est des prochaines élections législatives, nous insistons pour qu’elles se déroulent en leur temps quelque soit les résultats ou le pronostic des sondages, car c’est très dangereux pour le Liban que ces élections soient reportées.
Aussi, nous insistons sur le droit de vote pour les jeunes de 18 ans, c’est leur droit naturel. Nul besoin pour vous prouver combien il est important pour un jeune de 18 ans de voter.
Pour ce qui est des alliances électorales nous sommes fort respectueux de nos engagements avec nos alliés au sein de l’opposition, c’est un engagement sérieux, solide, réel et irrévocable…
Au niveau sécuritaire, des agressions ont eu lieu contre l’armée libanaise, nous demandons des enquêtes sérieuses et l’opinion publique a le droit de connaître les résultats de ces enquêtes…
Nous soutenons une coopération syro-libanaise sur le plan sécuritaire, car elle est dans l’interet du Liban
Concernant la question israélienne Son Excellence a poursuivi :
Il est clair que les sionistes poursuivent leur action contre nous, Premièrement, à travers leurs entrainements et leurs manœuvres militaires permanentes, la dernière en liste celle surnommée « l’accrochage ». Car l’une des raisons de leur échec en juillet 2006, c’est une mauvaise coordination entre les responsables militaires.
Deuxièmement, les israéliens cherchent par tous les moyens à collecter des renseignements, que ce soit à travers leurs avions de reconnaissance qui survolent maintenant au-dessus de nous ou à travers leurs réseaux d’espionnage, le dernier en date a été démantelé par l’armée libanaise dont nous saluons ces efforts dans sa lutte contre l’ennemi israélien.
Troisièmement, les sionistes œuvrent nuit et jour pour assassiner des cadres de la résistance ou pour semer la zizanie entre les libanais ou encore pour perturber la paix civile au Liban,
Et à travers l’analyse et l’expérience, je vous dis qu’Israël est derrière beaucoup d’assassinats et d’attentats au Liban.
Quatrièmement, l’entité sioniste orchestre contre nous une guerre psychologique a travers les medias, dont certains sont arabes, cette guerre qui veut briser la confiance des peuples de la région, la détermination des mouvements de résistance dans la région, sans compter une série interminables de mensonges et de calomnies qu’elle déverse dans nos sociétés.
Face à tout cela, que fait- on au Liban ? Face à un tel ennemi qui ne ferme pas l’œil à comploter contre nous pour voler notre eau, nos richesses, pour nous tuer, que font les responsables libanais ? Rien, ils trop pris par la politique locale.
Alors, c’est nous qui sommes plus que n’importe qui pressés à trancher la question de la stratégie de défense nationale, il faut trancher cette question au plus vite.
Autour de la dernière table de dialogue nationale,… le général Aoun a proposé sa stratégie de défense,… or elle n’est même pas été discutée autour de la table de dialogue, non ils ont préféré en discuté devant les medias certains ont critiqué, d’autres se sont moqués, c’est devenu une affaire de dérision, il est triste de constater qu’on puisse réduire une telle question aussi cruciale à une moquerie .
Sur ce sujet, il y a un facteur commun : tout le monde est d’accord sur le rôle de l’armée libanaise, cie défendre et protéger le pays, donc elle doit être équipée d’un système de défense aérien et d’un système de missiles anti-char, c’est la base de toute armée classique, sauf que depuis le début des pourparlers interlibanais, on veut jouer les mendiants, or il faut que le budget de l’Etat accorde la priorité à l’armée libanaise.
Je suis étonné comment depuis 1948 jusqu'à ce jour, avec les expériences palestiniennes, irakiennes et afghanes, on a toujours confiance dans les résolutions internationales, est-ce qu’elles ont réussi à conserver les droits des peuples de la région, à restituer leur terre, à cesser les violations, à les protéger ? Si toutes ces expériences ne vous ont pas convaincus alors pourquoi une table de dialogue nationale.
Ce dont nous avons besoin réellement, c’est une bonne stratégie de défense, je partage l’avis du ministre de l’économie selon quoi il faut beaucoup de sacrifices, bien sûr qu’il en faut pour défendre son pays, on a besoin de beaucoup de sacrifices , on a besoin d’hommes.
Et je vous assure qu’ici au Liban il y a des hommes qui ne ferment pas l’œil depuis la guerre des 33 jours, la résistance travaille jour et nuit pour que le Liban garde la tête haute, elle s’entraine, elle est sérieuse, elle est en persévérante, elle est surentrainé.

Et même si ce que je vais vous dire risque d’être compris comme faisant partie de la guerre psychologique, mais je suis très sérieux , la résistance est plus forte que jamais auparavant, les pieds des israéliens qui oseront fouler le sol libanais seront coupés comme ils l’ont été à Ansarieh ; que les libanais se rassurent car il y a des hommes qui surveillent et sont prêts à affronter toute agression .
Le Secrétaire général du Hezbollah a ensuite précisé ce qui suit :
Pour ce qui est du dialogue entre les religions, la clarification de l’ambassadeur saoudien est rassurant , je dis au monde arabe , à la Syrie, à l’Arabie saoudite,0 la République islamique d’Iran, vous devez empêcher la participation de ces criminels à la conférence du dialogue entre les religions, dites- moi quel lien y-a-t-il entre Shimon Peres et le dialogue entre les religions,..le sionismes est raciste, si demain un mouvement de résistance islamique participe à cette conférence, il aura droit au veto américain, pourquoi ne pas déposer un veto contre Israël,.. il y a beaucoup de juifs, de rabbins dans le monde qui n’ont rien avoir avec le sionisme, Ceux-là sont concernés par le dialogue entre les religions…

Concernant les élections américaines, premièrement le peuple américain a jugé le parti républicain, et l’administration de Bush, le vote américain a été une reconnaissance de l’échec de la politique de Bush au Pakistan, en Afghanistan, en Irak, au Liban, sous couvert de la lutte contre le terrorisme. Les américains ont dit au monde que la politique de l’administration a échoué.
La raison de cet échec, n’est pas dans la défection des capacités militaires américaines, ni dans la crise économique et financière , ni dans le comportement de ses allies et amis, mais en fait c’est grâce à la résistance des peuples , c’est grâce aux Etats arabes qui ont résisté à l’agression américaine, celui qui a réussi vaincre les Etats-Unis au Liban c’est le peuple libanais, celui qui a fait échouer le projet américain en Palestine c’est le peuple palestinien, celui qui a brisé la politique américaine en Irak c’est le peuple irakien.

A l’issue de ses élections américaines, faut-il trop espérer de Barak Obama ? Il faut être raisonnable, il faut attendre, je comprends que notre monde arabe et africain puisse se laisser emporter par ses émotions à cause de la couleur du nouveau président ou de son origine, non il faut garder la tête froide.
Et de conclure, « la nation doit être forte dans sa structure économique, dans son unité, dans sa structure politique et sociale et culturel, il faut gagner le respect des autres, parce que nous sommes forts nous sommes les garants de cette nation ».

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 12 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par perditadeblanc le 13/11/2008 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nasrallah est l'honneur du Liban est des Libanais.....

2.Posté par Mohalefou le 13/11/2008 19:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vive Nasrallah et Vive la resistence libanaise

3.Posté par david le 13/11/2008 21:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nasrallah t aurais pu etre un bon guerrier si tu cachais pas dans les ecoles .

4.Posté par redk le 13/11/2008 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bien david, maintenant que ta fait ton p'ti caca sioniste....va sonné ailleurs pour le pq !!

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires