Actualité nationale

Sarkozy va lâcher sa réforme salopée des retraites


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 22:10 VOTEZ PANAMZA !



Petrus Lombard
Dimanche 17 Octobre 2010

Sarkozy va lâcher sa réforme salopée des retraites

      Cette vérité ahurissante est sortie de la bouche d’un génie, l’élite Alain Minc. En réalité, c’est parce qu’il a dit exactement le contraire, à l’émission d’Ardisson samedi soir sur C++, que je me permets d’assurer à 100% que Sarkozy est prêt à tout lâcher. En effet, il faut savoir que la pythonisse Alain Minc a la particularité de dire exactement le contraire de ce qu’elle a sous le nez. C’est ce qui fait sa valeur de conseillère des grands de ce monde.


      À part cette bonne nouvelle, avez-vous vu la vidéo de Sarkozy où, avec une mine et une gestuelle attendrissante, il s’escrimait vendredi soir, 15 octobre, sur sa réforme salopée des retraites ?


      Je n’ai hélas pas pu retrouver cette vidéo. C’était lors d’une remise de médailles à des mères de familles nombreuses. Sarkozy a sauté sur l’occasion pour renouveler son amour aux Français, comme pendant sa campagne électorale (un effort tel qu’il a dû se rétablir au Fouquet’s). Paris Normandie a cité son discours, extrait en gros ci-dessous :


      - Il entendrait les inquiétudes suscitées en France par sa réforme des retraites mais ne changera pas de cap.


      - Son objectif serait d’assurer le financement de la retraite de tous les Français et leurs enfants.


      - C'est un objectif de justice sociale et les manifestants devraient penser au sort des petits retraités si la réforme n’est pas mise en œuvre. Que deviendraient-ils si demain il n'y avait pas l'argent pour payer les retraites ? Chacun devrait y réfléchir.


      Il s’agit très certainement d’une sortie à la Minc, car ce sont précisément les petites retraites qui sont touchées par une réforme qu’il aurait été difficile de rendre plus injuste.


      Comme ça, cette réforme est une tentative grossière, mais pas du tout salopée, pour assurer le paiement des grosses retraites de ceux qui font la réforme : l’establishment politique.


      Il ne faut pas oublier, en effet, que les députés ont rejeté majoritairement (ce qui ne veut pas dire avec les députés de l’opposition) l’alignement de leurs retraites sur celles du privé.


      Et ce ne sont pas seulement les retraites des députés qui bénéficient de ce privilège exorbitant, ce sont les retraites de tous les intervenants politiques : président, ministres, députés, sénateurs, secrétaires...


Pétrus Lombard, 17 octobre 2010




Dimanche 17 Octobre 2010


Commentaires

1.Posté par Nnl le 17/10/2010 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En 1789 ils ont perdus leurs têtes avec leurs privilèges...

2.Posté par machiavélamitiés le 17/10/2010 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est honteux, ce sont toujours les pauvres qui casquent ; le gars qui a pensé à fixer la limite d'âge à 60 ans est plus que malin ; parce que l'usure des travailleurs intervient bien avant cet âge et ma foi, lorsqu"on arrive cahin-caha aux 60 réglementaires, les dégâts sont déjà bien enracinés, à moins que vous n'ayez passé votre vie professionnelle loin des marteaux piqueurs, des fonderies, des travaux de ferme, des travaux routiers, des travaux administratifs esclavagistes, des mines, des industries mécaniques et automobiles et autres chaînes industrielles éprouvantes. Dans ce cas là, oui, un Président, un premier ministre, un ministre, un patron d'une grosse entreprise etc... etc... seraient plutôt en faveur d'un rallongement de leur durée de vie active jusqu'à 100 ans .

3.Posté par Saber le 17/10/2010 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Mr Sarkozy avec SA réforme des retraites prouve clairement qu'il y a toujours deux mondes qui s'ignorent; au moins celui d'en haut qui refuse de regarder vers le bas de peur peut-être d'avoir le vertige.

4.Posté par ADNAN le 17/10/2010 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE LES SARKÖZY ETAIENT QUELQUE PART EN HONGRIE EN 1789 MONSIEUR NNL.

5.Posté par LESEVENTIZ le 17/10/2010 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout dépendra de la prochaine semaine de grève. Si ça continue à la sncf, Ratp, les routiers(bientôt) et surtout les raffineries , Sarkozy lâchera sa réforme. Si l'étau s'ouvre cette semaine , Sarkozy attendra que ça se calme avec les vacances prochaines des étudiants et lycéens. En gros semaine décisive.

6.Posté par ange le 17/10/2010 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils comptent peut-être sur les vacances mais la symbolique est forte : la retraite ou la mort . Certains manifestants ont souligné le travail-esclavage et la fin du citoyen libre . Il y a un petit quelque chose de 1789 . Même si cela diminuait , cela pourrait repartir comme un incendie . Ses conseillers (pas étonnant) manquent de sens des réalités (cf ce qui se dit dans C dans l'air, trop théorique ) .

7.Posté par thierry3468 le 18/10/2010 08:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette réforme des retraites cache ,à mon avis,l'incohérence d'un parti socialiste à la dérive.Strauss Kahn soutient cette réforme et dans le même temps,Aubry et Royal la contestent.Beaucoup espèrent son retrait de peur de devoir l'abroger dans le futur et de devoir proposer une autre réforme plus juste.Minc a raison de déclarer que Sarko ne peut pas reculer car ses soutiens l'ont mis à cette place pour ça.Reculer serait un suicide politique et Sarko a toujours chercher à sauver sa tête ....Minc s'est fait moucher par un Conti,un prolo,et a soudainement montré sa réelle nature .Il a perdu ses nerfs ,le petit bouchon!!Pourtant,la société de Minc connait aussi la crise et elle pourrait un jour fermer ses portes.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires